cadre et pratique

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

cadre et pratique

Messagepar olive » 28 Fév 2007, 20:38

Bonjour à tous,

Nouvellement inscrit sur cette espace, je me présente à vous. Je pratique le yoga depuis 7 années environ. Un yoga que je qualifierais de personnel dans le sens ou je ne m’attache à pas suivre un cadre précis tel que nous pouvons le rencontrer dans le hatha yoga, le kundalini yoga, l’ashtanga yoga, etc…. Voilà, je suis mes besoins profonds en m’astreignant d’être le plus à l’écoute possible d’une petite voix intérieur me guidant vers telle ou telle posture ou méditation.

Une question me taraude l’esprit, y aurait-il parmi vous des pratiquants de yoga athées ? Des personnes non désireuses d’expérimenter le divin, et ne ressentant pas le besoin de transcendance dans leur pratique ou recherche spirituelle ?


Amitiés

Olive
Yog

Messagepar Yog » 28 Fév 2007, 20:55

Je ne sais pas si je pratique un yoga athée, mais je ne me concentre pas particulièrement à découvrir le divin. Je préfère mettre à jour mes conditionnements, comprendre mon fonctionnement et aller au fur et à mesure vers une plus grande présence à soi. Après, je verrais déjà s'il y a quelque chose. :D

En tout cas bienvenue à toi sur le forum. Je vois qu'on est de la même région. :)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 01 Mar 2007, 00:49

Bonjour Olive, bienvenu ! :)

Je ne sais pas si on peut vraiment pratiquer du Yoga sans rechercher le Divin...

En fait il faudrait se mettre d'accord sur l'idée du Divin...

Il est évident, que si nous avons une idée anthropomorphique du Divin, la recherche risque d'être assez difficile, ce n'est pas tous les jours qu'on peut rencontrer Dieu en personne et lui serrer la main… :D

Maintenant, si on ouvre un peut le champ d'investigation on peut peut-être entrevoir des choses plus "lumineuses"…

Il est évident que tu as du prendre conscience que notre personnage dans son histoire, est voué à disparaitre et qu'il est soumis aux fluctuations du mental et que surtout si nous nous identifions à lui, nous risquons de vivre une vie assez tourmentée et bercée d'illusions et d'ignorances…

Donc, je pense que tu seras d'accord avec moi, nous essayons dans le Yoga de bloquer nos fluctuations du mental, pour dépasser le mental et dépasser notre personnage, afin de comprendre comment nous et le monde fonctionnons…

De ce fait, nous recherchons forcément quelque chose qui serait notre synthèse et très certainement une synthèse éternelle, qui sortirait du temps et de l'espace, vecteurs du conditionnement de notre personnage dans son histoire…

Cette synthèse, constituée d'énergie et de conscience, que le Yoga nomme le Soi, peut-être vu comme une unité à part, ou par le fait que l'espace et le temps cessent, omniprésente, omniconsciente, omnipotente, omnisciente…
Pour les gens "croyant", toutes ces qualités sont celle de Dieu…
Alors si tu cherches ces qualités et à expérimenter cette synthèse, le Soi, tu peux dire quelque part que tu vas vers Dieu…

Pour finir, je dirai qu'il faut aussi comprendre que pour un Shivaïte, Shiva est avant tout un état particulier qui met en place toutes ces qualités et à l'opposé de cela, l'adoration d'une forme n'est pas la bonne démarche…

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

Messagepar olive » 03 Mar 2007, 17:04

Bonjour à vous et merci pour votre accueil chaleureux !

Je vais tenté d’explorer l’idée du divin, peut-être qu’un accord s’en découlera à défaut de se casser les dents !?!

Voilà, mon cheminement personnel m'a amené dans la pratique yogique suite à une expérience de mort imminente faite il y 18 ans de cela. Expérience fugace ou un vaste espace sans forme tapissé d’une blancheur illimitée s’est présentée à moi. Au fil de ma vie, j’en suis venue et reconsidérer cette expérience à la lumière de ce que les religions nomme le divin ou« dieu ».
Dans l’hindouisme la notion d’un dieu créateur est représentée par Brahma. Cet être immense serait la résultante de deux forces antagonistes, la tendance centripète ou cohésive (vishnu) et la tendance désintégrante (shiva). Leur combat donnerait lieu à l’engendrement de l’espace capable de soutenir la création des choses, ce fameux vide au delà des gunas (nirguna), ce même vide qu’expérimentent les yogis à travers l’activation du centre du cœur. Nous sommes ici loin d’un Dieu créateur, et nous irions plutôt vers l’espace préalable à la création dans le sens ou l’existence d’une chose n’a de valeur uniquement si un observateur peut la percevoir. Et sans observateur nul validation de tel ou tel phénomène…
Donc sans mouvement dialectique d’une chose et son contraire point de salut à la création du sens. Et ce dernier par notre capacité à symboliser nous permet de créer des passerelles d’un lieu à l’autre, de l’imaginaire vers le réel en passant par le symbolique. L’idée même du divin viendrait plutôt définir quelque chose de plus grand, cette idée d’un « tout » devant impressionner le petit homme et lui dessiller les yeux, voir le chapitre 19 de la bhagavad gita. Lorsque la mort marquant la limite d’un petit soi tout puissant rencontre cet autre part du soi, le lit pour toutes religions peut couler aisément…

Tu pointes du doigt, Denis, la question de l’identification et des pièges qu’elle occasionne. A mon sens, le moi conscient reste la note dominante d’une gamme colorée, fluctuante du jeu du mental. Perdre cette dominante, c’est oublier la structure même de notre pensée car au final l’égo conscient reste et doit rester maître dans sa demeure. Chercher par la force l’arrêt du mental peut engendrer un effet boomerang à moyen ou long terme, dans le sens ou les choses irrésolues dans l’ici et maintenant ressurgissent tel un acte manqué demandant à être réussi et appliqué. Et pour la compréhension du monde, tout dépend du type de lunette que tu acceptes de porter pour « voir » ce monde, le comprendre dans son intégralité, n’est-ce pas une gageure, une grenouille s’identifiant à l’étang dans lequel elle beigne, n’y aurait-il pas de quoi se noyer ?

Bon, vous l’aurez compris il n’y pas chez moi d’élan vers le divin, en bon mécréant que je suis j’observe et écoute certains discours aux effets incompréhensibles. La soif de transcendance peut être une vis sans fin que certains tournent indéfiniment et inlassablement.

Suis-je donc un cas si isolé, pas d’autre yogi agnostique dans la sale ?


Amitiés à vous.

Olive
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 03 Mar 2007, 18:34

La gnose c'est la connaissance. Avec toutes les connaissances que tu proposes je te trouve trés gnostique.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 06 Mar 2007, 21:00

sittingbull a écrit :La gnose c'est la connaissance. Avec toutes les connaissances que tu proposes je te trouve trés gnostique.


olive a écrit :Suis-je donc un cas si isolé, pas d’autre yogi agnostique dans la sale ?


Je suis croyant et je m'efforce d'être agnostique pour voir Dieu.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 06 Mar 2007, 21:23

On ne peut pas voir dieu et c'est un indice promordial pour le trouver.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 06 Mar 2007, 22:09

sittingbull a écrit :On ne peut pas voir dieu et c'est un indice promordial pour le trouver.


Pourtant je le vois quand je regarde un mirroir!
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 06 Mar 2007, 23:34

Tu n'as plus qu' à fermer les yeux.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 07 Mar 2007, 00:34

sittingbull a écrit :Tu n'as plus qu' à fermer les yeux.


Et je fais rentrer le mirroir comment?
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 07 Mar 2007, 08:09

Pas d'extérieur,pas d'intérieur
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 07 Mar 2007, 12:07

Est-ce que l'on devient un mirroir quand on arrête de réfléchir?
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 07 Mar 2007, 13:17

Essaies, tu verras bien.
Chevalom
Messages : 102
Enregistré le : 23 Nov 2006, 11:00
Localisation : grenoble

re:Jugulé

Messagepar Chevalom » 07 Mar 2007, 15:50

Est-ce que l'on devient un mirroir quand on arrête de réfléchir?


Lorsque la personne atteind cet etat où il n y a effectivement plus de pensées ou jugements il devient le reflet de la personne qui vient a lui.
On peut dire qu il est devenu un miroir.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: re:Jugulé

Messagepar Jugulé » 07 Mar 2007, 17:44

Chevalom a écrit :On peut dire qu il est devenu un miroir.


Bien réfléchis, t'as vu mes pensées?
Yog

Re: re:Jugulé

Messagepar Yog » 07 Mar 2007, 18:24

Chevalom a écrit :
Est-ce que l'on devient un mirroir quand on arrête de réfléchir?


Lorsque la personne atteind cet etat où il n y a effectivement plus de pensées ou jugements il devient le reflet de la personne qui vient a lui.
On peut dire qu il est devenu un miroir.


Ben faut bien choisir alors qui on va refléter. :D
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: re:Jugulé

Messagepar Jugulé » 07 Mar 2007, 21:09

Yog a écrit :Ben faut bien choisir alors qui on va refléter. :D


Je préfère m'épargner le choix, ce serait faire preuve d'égoïsme! :wink:
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 07 Mar 2007, 21:11

Mettez deux miroirs identiques l'un en face de l'autre, que refléchissent ils?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 07 Mar 2007, 21:51

sittingbull a écrit :Mettez deux miroirs identiques l'un en face de l'autre, que refléchissent ils?


La Métamatière!
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 07 Mar 2007, 23:02

Au fait , jugulé, qu'est ce que tu pratiques?
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 11:59

La question te génes?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 12:06

Oulàlà oui je suis absolument pas où me mettre.

J'essaye de pratiquer la non-pratique, mais quand j'y arrive pas, je pratique Bhakti Yoga/Karma Yoga/Raja-Yoga/Jnana-Yoga.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 12:24

Et ça consiste en quoi ce que tu appelles la non pratique?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 15:40

sittingbull a écrit :Et ça consiste en quoi ce que tu appelles la non pratique?


Quand cesse la concentration et la méditation et que la conscience d'Etre brille sans effort. Quel est ton avis là-dessus?
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 15:55

Dis moi ce qui se passe quand la conscience d'étre brille sans effort , et je pourrais peut étre donner mon avis.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 16:09

sittingbull a écrit :Dis moi ce qui se passe quand la conscience d'étre brille sans effort


Je reste connecté aux sens mais il n'y a plus de pensées. Félicité.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 16:19

Qu'est ce qui est connecté?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 16:26

sittingbull a écrit :Qu'est ce qui est connecté?


C'est pas moi!
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 16:30

Et toi qu'est ce que tu fais pendant cette connection?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 16:33

sittingbull a écrit :Et toi qu'est ce que tu fais pendant cette connection?


Il y a bien perception, plus l'idée de 'je fais'.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 17:06

Abandonne "je fais"!
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 17:08

En méme temps c'est pas trés clair, tu me dis qu"il n'y a plus de pensées, et tu penses encore.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 20:51

sittingbull a écrit :En méme temps c'est pas trés clair, tu me dis qu"il n'y a plus de pensées, et tu penses encore.


J'ai bien écrit que je ne m'y maintient pas dans cet état!

sittingbull a écrit :Abandonne "je fais"!


C'est le but du Karma Yoga!
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 21:29

Le but ou le moyen?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 21:38

sittingbull a écrit :Le but ou le moyen?


Le but c'est qu'il n'y ait plus l'idée 'je fais', le moyen c'est l'abandon.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 08 Mar 2007, 21:46

Et lorsque le but est atteint?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 08 Mar 2007, 21:54

sittingbull a écrit :Et lorsque le but est atteint?


Comment le saurais-je?
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

entartrage, mode d'emploi

Messagepar olive » 10 Mar 2007, 11:22

Tiens, l'on dirait que l'on vient d'atteindre le point d'entartrage spirituel !(':roll:')


A vous lire, j'ai le sentiment d'assister a un sketch de dialectique transcendental par Laurel et Hardy... (':D')


A la revoyure, amis comique
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: entartrage, mode d'emploi

Messagepar Jugulé » 10 Mar 2007, 11:29

olive a écrit :A vous lire, j'ai le sentiment d'assister a un sketch de dialectique transcendental par Laurel et Hardy... (':D')


Je pensais pas être aussi bon!

Quelle est ta spiritualité?
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 10 Mar 2007, 12:33

Elle doit manger des épinards!! :lol: :lol: :lol:
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

histoire de chute

Messagepar olive » 10 Mar 2007, 21:59

Et encore, chez Laurel et Hardy le burlesque se situait dans la chute, tandis qu’ici il tente de se frayer une voie vers les cimes ....de l'absurdité !
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 10 Mar 2007, 23:52

T'as pas du voir de laurel et hardy..ça s'appelle du "slow burning".
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 12 Mar 2007, 21:19

J'aime bien votre jeu de questions/réponses Sittingbull et Jugulé...
Je trouve Sittingbull que tu as un art assez remarquable à poser la bonne question et Jugulé l'art de patauger et en même temps de ramener la chose avec beauté, j'aime bien !!!!
Cela laisse entrevoir que vous avez une belle lumière tous les 2 !!!

Excusez moi de revenir sur la réponse d'Olive, mais je n'étais pas là pendant une semaine....
olive a écrit :Tu pointes du doigt, Denis, la question de l’identification et des pièges qu’elle occasionne. A mon sens, le moi conscient reste la note dominante d’une gamme colorée, fluctuante du jeu du mental. Perdre cette dominante, c’est oublier la structure même de notre pensée car au final l’égo conscient reste et doit rester maître dans sa demeure. Chercher par la force l’arrêt du mental peut engendrer un effet boomerang à moyen ou long terme, dans le sens ou les choses irrésolues dans l’ici et maintenant ressurgissent tel un acte manqué demandant à être réussi et appliqué. Et pour la compréhension du monde, tout dépend du type de lunette que tu acceptes de porter pour « voir » ce monde, le comprendre dans son intégralité, n’est-ce pas une gageure, une grenouille s’identifiant à l’étang dans lequel elle beigne, n’y aurait-il pas de quoi se noyer ?

Bon, vous l’aurez compris il n’y pas chez moi d’élan vers le divin, en bon mécréant que je suis j’observe et écoute certains discours aux effets incompréhensibles. La soif de transcendance peut être une vis sans fin que certains tournent indéfiniment et inlassablement.


Je trouve que tu manie très bien les mots et c'est une chose agréable que de te lire, mais attention au jeu du cerveau qui tente desespérement de rester le maitre à bord, il ne supporte pas d'être dépassé et d'entrer dans une zone où il ne comprend plus rien à rien. perdre ses certitudes et ses "lunettes" pour voir le mond est la chose la plus difficile à faire car effectivement comme tu le dis : " Perdre cette dominante, c’est oublier la structure même de notre pensée car au final l’égo conscient reste et doit rester maître dans sa demeure. "
C'est bien là ta faiblesse de croire en cela... Cela montre que tu n'as pas expérimenté l'insondable, l'absolu car ce que tu nommes l'égo conscient n'est qu'un pantin plongé dans un sommeil où il s'identifie à la poupée de tissus qui le compose et l'histoire qui va avec et qui effectivement devra se noyer dans l'omniprésence de l'instant pour accéder à sa pleine conscience...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 Fév 2007, 09:18

Messagepar sittingbull » 12 Mar 2007, 22:01

Tu es sympa avec nous denis, merci. En ce moment je crois que c'est moi qui patauge. Enfin j'en sait trop rien. Mais je me demande , depuis quelque temps si la conscience est réceptrice ou emmetrice, ou ni l'un ni l'autre. PAR exemple pour une chauve souris on admet sans sourcilier qu'elle envoie une information dont elle traduit le retour pour se diriger par rapport à son environnement . Pourquoi ne serait ce pas la méme chose pour nous.
J'ai lu un bouquin sur le dzogchen, et il vont plutot dans ce sens. Je trouve ça hyper intéressant.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 12 Mar 2007, 22:48

Bonsoir Sittingbull...

Il y a une idée sur ce que tu dis...
On trouve 5 sens rattachés aux 5 centres énergétiques qui partent du bas vers le haut, mais que serait ce fameux 6ème sens ???

Il me semble que le 6ème sens serait cette chose que tu essayes de décrires...
Dans le ca s de la chauve souris, le sens et l'organe qu'elle utilise est l'ouie. L'ouie manifeste le temps et l'espace, dans ce cas un aveugle pourra "voir" le monde environant en dévloppant l'ouie, comme la chauve souris à fait...
Pour l'esprit la chose eput être assez similaire, il y a le fait que nous pouvons ressentir les choses autour de nous et là entre en jeux un aspect de l'énergie (et donc de la conscience) avec le souffle..
Qaund on inspire on fait entrer le monde en nous, on est donc en recepetion, puis quand on expire on va dans l'infiniment grand, on emet...

Ce jeu de va et vient, emission reception, expire inspire, connaissance pouvoirs et le souffle de la vie...

Je te laisse un lien vers une discussion où il y a une superbe technique en relation avec cela :
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... =8490#8490

Je vais pratiquer !!!

A demain
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

fil de la transcendance

Messagepar olive » 14 Mar 2007, 20:02

Denis a écrit :

« C'est bien là ta faiblesse de croire en cela... Cela montre que tu n'as pas expérimenté l'insondable »


Héhe ! Tu oublies Denis lors de mon premier post, j’ai argumenté le pourquoi de ma posture par une expérience intime de mort imminente. Ce que nomme les religions comme étant un espace de non-dualité, ce qu’on exprimé les yogis dans leurs voyages introspectifs par l’état insondable au déla des gunas, et l’hindouisme possède plusieurs concepts pour relater cette notion tel que le Soi ou Atman, Brahman ou l’immensité non-duelle, Akasha le monde la réalité en soi et substrat de l’espace, n’est rien d’autre que la mort.

D’un point de vue strictement logique, la notion de divin dans son essence, c’est la mort.

D’ailleurs Freud ne s’étonnait-il pas à juste titre vers la fin de sa vie que l’Eros, la pulsion de vie était constamment au service de Thanatos ? Les croyant ne vénèrent-ils pas quelque part un concept fondamentalement morbide allant à l’encontre de la vie et de toute ses manifestations !

Bon allez, je vais cesser de couper le fil du désir de la transcendance avant que cela ne tourne plus encore au vinaigre avec certains.

Je vous souhaite à tous de bonnes pratiques truffées de réalisations positives . Le yoga exercé dans un cadre sérieux avec un professeur diplômé et inspiré est un véritable investissement en béton pour tous les aspects de la vie. Je n’imagine pas passer une semaine sans mes kriyas quotidiens.

Amitiés et paix.

Olive
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 15 Mar 2007, 09:57

Héhe ! Tu oublies Denis lors de mon premier post, j’ai argumenté le pourquoi de ma posture par une expérience intime de mort imminente. Ce que nomme les religions comme étant un espace de non-dualité, ce qu’on exprimé les yogis dans leurs voyages introspectifs par l’état insondable au déla des gunas, et l’hindouisme possède plusieurs concepts pour relater cette notion tel que le Soi ou Atman, Brahman ou l’immensité non-duelle, Akasha le monde la réalité en soi et substrat de l’espace, n’est rien d’autre que la mort.


Non je ne l'oublie pas un seul instant, je ne nie pas non plus que tu as raison dans un sens, cela est bien la mort, sauf que dans cette très belle expérience on reste celui qui voit la chose... Il y a donc un observateur, un objet observé et l'observation, Cette trinité montre simplement que la vie t'a fait un énorme cadeau, celui de casser des le départ tes certitudes sur ce que tu es, sur le personnage que tu es dans son histoire.
Il te faudra maintenant faire sienne cette expérience et au-lieu de voir la chose, la devenir, alors là il n'y aura plus de vision de mort et d'effroi...

La tradition dit : Un jour le pratiquant voit la lumière, puis un autre jour il entre dedans, et un jour Siva est Siva.
La sensation morbide qui nait de cette expérience est simplement la perception de l'abime qui existe entre toi (le personnage) et l'abime de la transcendance.

Petites questions, te rappelles tu les sensations au moment du retour dans le corps, combien de temps l'expérience à durée et est elle revenue rapidement ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

Messagepar olive » 17 Mar 2007, 11:46

Bonjour à tous,

Denis, je suis quelque peu surpris de ta réaction face au dévoilement d’un des plus grand secret de la tradition yogique. J’ai ressenti chez toi une sorte de « bienvenue au club des personnes réalisées » et un brin de condescendance par tes conseils trop avisés à mon goût.

L’expérience dont j’ai fait part ne peut faire mention d’aucun objet de contemplation que ce soit (donc pas de trinité à la crème en l’occurrence !). Il s’agissait d’un face à face directe et instantané avec le tréfonds de mon esprit. Aucune production mentale égotiste n’est venue fleurir cette rencontre. Pas de sorti du corps, pas de dialogue avec un quelconque prophète, pas de pouvoir de vision particulière me faisant voir l’univers en une fraction de seconde. Non, rien de tout cela. Et il n’y a, à mon sens, aucun phantasme particulier à entretenir sur cela. Quant à la rencontre en elle-même, elle a durée peut-être une dizaine de seconde. J’ai ressenti une sorte de descente sur tout mon corps, une sensation de quelque chose d’immensément vaste et d’une blancheur impénétrable. Cela était accompagné d’un sentiment de paix. Et en y songeant, lorsque nos sens évoque une sensation, ils se réfèrent par la mémoire à une saveur dépendant d’un objet. Ici, il n’y avait pas de dimension objectale d’où la difficulté de témoigner de cela.

Voilà pour l’exhibition de la chose et je reviens sur un point essentiel. Cela n’était pas une belle expérience ! Je ne conseillerais à personne et surtout pas à un aspirant à la réalisation yogique de vouloir briser les étapes. Je conseillerai plutôt pour un débutant la voie de l’étude du fonctionnement de son inconscient.

Pour cela, patanjali a laissé un indice dans ses sutra au sujet des types d’union possibles. Aphorisme I, 38 :
«ou bien quand la conscience repose sur la connaissance qui émerge du rêve et du sommeil »

De plus brasser du prana, notamment par les techniques de pranayama permet de résoudre, de délier des affects construit sur des peurs viscérales. Cela me fait penser à un élève qui, lors d’une séance de relaxation était incessamment en proie, dés qu’il laissait émerger les choses de l’inconscient, à des araignées géantes qu’il devait prendre en main pour les déplacer. Bel exemple de confrontation avec une peur bien ancrée.

Et oui, le yoga, cela peut être effrayant !


Amitiés et paix.

Olive.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 17 Mar 2007, 12:36

Denis, je suis quelque peu surpris de ta réaction face au dévoilement d’un des plus grand secret de la tradition yogique. J’ai ressenti chez toi une sorte de « bienvenue au club des personnes réalisées » et un brin de condescendance par tes conseils trop avisés à mon goût.


Peut-être qu'en regardant mes réponses sous un autre angle tu aurais pu comprendre quelque chose...

Sinon, audelà de ça, je ne sais pas qui de nous deux prétend le plus, mais une chose est certaine pour moi, je n'ai jamais eu la prétention de dire que j'étais réalisé, alors delà à créer une club de réalisé....
De plus je n'ai même pas la prétention de croire que je puisse dévoiler un des plus grands secret de la tradition yogique, surtout pas par mes petites expériences personnelles, fussent elles transcendantes ou pas... Je crois que les secrets sont encore bien loin...

L’expérience dont j’ai fait part ne peut faire mention d’aucun objet de contemplation que ce soit (donc pas de trinité à la crème en l’occurrence !).

Désolé de te remettre les pieds sur terre et de renvoyer ce que tu as écris toi même, par tes mots qui ont très bien traduit ton expérience :
Expérience fugace ou un vaste espace sans forme tapissé d’une blancheur illimitée s’est présentée à moi.

Un vaste espace s'est présenté à moi...
un vaste espace = objet
s'est présenté = observation
à moi = l'observateur.

Je crois que tu affirmes d'ailleur bien la chose dans cette nouvelle prhase :
Il s’agissait d’un face à face directe et instantané avec le tréfonds de mon esprit"

Un face à face ...

Tu aurais pu dire, je suis devenu un vaste espace, mais tu ne la pas dit...

Cette expérience que tu as vécu, et qui est bien connu, est un beau point de départ, pas un point d'arrivé...

Cela n'enlève rien à ce que tu as vécu et qui très certainement t'a donné la force et l'envie de commencer ton chemin et qui a été une réelle chance pour toi !

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

Messagepar olive » 17 Mar 2007, 16:17

Heu, un vaste espace m'a tout l'air d'être un non-objet.

Cela irait plutôt vers la définition du vide. Philosophiquement parlant, un objet reste un objet, et il n'y point de vide à combler dans ce cas, fut-il existenciel !

Amitiés.

Olive
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 17 Mar 2007, 18:30

olive a écrit :Heu, un vaste espace m'a tout l'air d'être un non-objet.

Cela irait plutôt vers la définition du vide. Philosophiquement parlant, un objet reste un objet, et il n'y point de vide à combler dans ce cas, fut-il existenciel !

Amitiés.

Olive


Oui, tu as bien raison, et en cela il y a une grande subtilité.
Un objet comme une jarre est un objet fini, un vide est un objet infini, mais bien un objet...
De plus la notion d'objet apparait dans l'idée qu'un observateur observe un objet, il devient donc objet par le fait que l'observateur l'observe...
C'est toute la subtilité entre être et avoir...

Tu as eu la chance de voir un grand vide blanc lumineux, t'es tu perdu dedans au point de le devenir ?

dans ce cas le vide devient vacuité, comblé de ta conscience...

Amitiés !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

Messagepar olive » 18 Mar 2007, 11:33

En fait, lorsque j'ai vécu cela, je ne me suis pas posé de question. J'ai simplement ressenti cette descente sur moi. La rencontre s'est soldée par une voix d'une personne qui m'a tiré d'affaire. Une personne bien réelle, heureusement pour moi !

C'est bien plus tard dans ma vie que je suis questionné au sujet de cela. Et je
pense que, selon la tradition yogique, l'on peut parler de rencontre avec le principe de conscience, ce fameux préalable à toute observation. Cette rencontre était totalement fortuite, donc pas de sentiment de fusion ou d'union à cet instant précis.

Amitiés.

Olive
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 18 Mar 2007, 12:00

Oui, quand on vit se genre de chose, il faut beaucoup de temps et de pratique pour entrevoir quelque chose dessus...

Le danger est de se berner soi même...
La chance est d'avoir vu un instant l'autre rivage et que jamais plus ta vie a été la même, la chance est que cette expérience est devenu le point de départ et qu'il s'est chargé de beauté totale et de fougues que bien peu de personnes ont...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
olive
Messages : 13
Enregistré le : 13 Fév 2007, 21:34
Localisation : bas-rhin, France

Messagepar olive » 21 Mar 2007, 20:16

Pour en revenir au sujet du fil cadre et pratique, est-ce que cela vous arrive de méditer en groupe via le net ?

Je ne sais pas ce que tu en penses Denis ? Il existe suffisamment de Mantra pour fédérer les uns et les autres...

La bouteille est lancée, les vagues vont-elles la rejeter ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 21 Mar 2007, 22:13

Olive a écrit :Pour en revenir au sujet du fil cadre et pratique, est-ce que cela vous arrive de méditer en groupe via le net ?


Oui, c'est une belle idée, on pourrait instaurer une méditation à une heure fixe, pourquoi pas...

Qui est partant ???
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 28 Mar 2007, 13:23

Denis a écrit :
Olive a écrit :Pour en revenir au sujet du fil cadre et pratique, est-ce que cela vous arrive de méditer en groupe via le net ?


Oui, c'est une belle idée, on pourrait instaurer une méditation à une heure fixe, pourquoi pas...

Qui est partant ???


Moi je veut bien, mais je saisi pas trop la manière de faire. Vous pourriez être plus explicite?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 28 Mar 2007, 15:10

Il serait possible de dire, que tous les jours de telle heure à telle heure nous tentons une méditation ensemble, un thème pourrait être donné pour une période ou pas...

Mais ce qui est à regarder, c'est que peu de gens ont répondus....
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 28 Mar 2007, 16:38

Denis a écrit :Mais ce qui est à regarder, c'est que peu de gens ont répondus....


Ca laisse méditatif...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 28 Mar 2007, 16:57

Ca laisse méditatif... :lol: :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 29 Mar 2007, 21:50

A propos de méditation, est-ce qu'il est possible que le fait de méditer longuement pour la première fois entrainne par la suite une grande fatigue?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 29 Mar 2007, 22:47

Jugulé a écrit :A propos de méditation, est-ce qu'il est possible que le fait de méditer longuement pour la première fois entrainne par la suite une grande fatigue?


Bonne question !!! :lol: :lol:

Je n'en sais rien..... je sais même pas si un jour j'ai fais une méditation :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 29 Mar 2007, 22:57

Denis a écrit :Je n'en sais rien..... je sais même pas si un jour j'ai fais une méditation :D


comment ça?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 29 Mar 2007, 23:01

Tu me déçois... 8)
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 29 Mar 2007, 23:07

Denis a écrit :Tu me déçois... 8)


Je voulais voir comment tu t'en sort, du coup c'est moi qu'il le suis un peu déçu!
Mais si t'es déçu c'est que tu t'attendais à quelque chose de bon de ma part, j'en suis flatté!

Pour en revenir au sujet:
olive a écrit :Pour en revenir au sujet du fil cadre et pratique, est-ce que cela vous arrive de méditer en groupe via le net ?


Tu l'as déjà pratiquer toi (Olive ou d'autre) ou tu connais des gens qui l'ont fait?
Yog

Messagepar Yog » 30 Mar 2007, 09:20

Il m'est déjà arrivé de faire des méditations via le net. C'est très intéressant et on sent très nettement l'énergie circuler entre les participants. Mais je l'ai fait que très rarement.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 09:51

Yog a écrit :Il m'est déjà arrivé de faire des méditations via le net. C'est très intéressant et on sent très nettement l'énergie circuler entre les participants. Mais je l'ai fait que très rarement.


Effectivement, ça à l'air intéressant, mais j'ai toujours pas compris de quelle manière on le fait. On se réunit sur un chat ou comment?
Yog

Messagepar Yog » 30 Mar 2007, 09:59

Oui, c'est ça, on était tous ensemble sur msn. On était pas nombreux, juste trois en tout.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 10:37

Yog a écrit :Oui, c'est ça, on était tous ensemble sur msn. On était pas nombreux, juste trois en tout.


Il me semble que pour ressentir l'énergie entre les participants il faut chater un minimum avant pour saisir un peu l'état d'esprit des participants. C'était des gens que tu connaissais un peu ou des parfaits inconnus?
Je me renseigne du point de vue pratique, parce que je n'ai jamais participer à des méditations de groupes en chair et en os, si ce n'est une fois avec un pote ( d'ailleurs c'est un croyant supersticieux qui a été effrayé par le ressenti, et qui après a associé certains événements déroutants à ça. A l'époque je n'avais aucune connaissance spirituelle et j'ai pas su quoi lui dire pour lui faire passer ses peurs et lui faire profiter pleinement de cette expérience, mais j'essayerai de remettre ça à l'occasion.), et j'ai peut-être la possibilité de mettre ça en pratique avec des connaissances, mais je sais pas vraiment comment procéder, c'est pour cela que toute aide est gratifiée d'avance (d'ailleurs merci pour tes réponses Yog! ;) )
Yog

Messagepar Yog » 30 Mar 2007, 11:16

Je connaissais naturellement un peu les gens. Je ne vais pas pratiquer avec de parfaits inconnus. Mais celà dit, je ne crois pas qu'il faille réellement bien connaitre les gens pour ressentir l'énergie. Ca se fait tout seul, naturellement.
Maintenant, je ne sais pas comment répondre plus à tes questions, car on a rien fait de particulier, sauf de se mettre d'accord pour méditer ensemble et juste essayer de ressentir les autres participants.

Il m'est arrivé aussi de faire des relaxations de groupes pendant les cours de yoga. Là aussi, on peut sentir l'énergie qui circule. Je crois que le plus important est d'être attentif à ses ressentis, être observateur et s'ouvrir.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 16:23

Tes explications me conviennent. :D
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 30 Mar 2007, 22:46

Je crois qu'il ne faut pas aller chercher bien loin, pas besoin de msn, pour se connecter...

Je crois que sur le forum il y a de belles traces de personnes qui se sont "connectées" entre elles sans l'aide du net :D ...

Regardez dans les posts d'aurore, je crois auss que "seule" a eu ce genre de contacts avec une autre...

Et très simplement, ne pouvez vous pas ressentir les vibrations de chacun...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 23:09

J'irais même plus loin en disant que l'on peut ressentir les vibrations de l'humanité entière à chaque instant.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 30 Mar 2007, 23:12

Jugulé, as tu trouvé le pourquoi de ma réponse "Je n'en sais rien..... je sais même pas si un jour j'ai fais une méditation" ??? :D :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 23:14

Alors, je vais timidement de dire que c'est l'idée de "faire" une méditation qui paraît un peu absurde d'un certain de point de vue...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 30 Mar 2007, 23:18

Simplement, on ne se souvient pas d'une réelle méditation... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 23:31

C'est bien ce que j'ai ressenti après, c'était lors d'un voyage en train, le voyage était sensé duré 5h30, j'ai eu l'impression qu'il a duré 10mn un quart d'heure. Quant à savoir ce que j'ai réellement "fait"!

En tout cas j'ai pas eu envie de taper sur le contôleur! :D

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité