La pratique et le réel

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

Yo-ho
Messages : 208
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

La pratique et le réel

Messagepar Yo-ho » 23 Déc 2017, 08:25

Je retranscris ici l'esprit d'une lettre que j'ai écrite ce matin à une amie


Personnellement, j'essaie de ne pas mettre trop de mots sur les émotions, juste je les savoure dans l'instant, et l'instant d'après c'est déjà autre chose. Il faut garder le plus possible la sensation de légèreté.
Souvent le piège est de se raconter des histoires, de s'exalter pour créer un artifice d'énergie, nous faisons tous cela plus ou moins lorsque nous voulons communiquer, il ne s'agit pas de juger cet état de fait, mais de bien l'observer pour éviter le piège, car cela finit toujours par nous sortir de la pratique à notre insu, jusqu'à ce nous réalisions que le mental a tout pris. Il faut faire attention, car cela représente un véritable danger.

C'est la sensation de légèreté et de fermeté en même temps, qui me dit que je suis dans la pratique, quelque chose de très dense intérieurement et qui ne parle pas, la présence.
S'il y a bavardage intérieur, c'est que je n'y suis pas, alors je me replonge dans le souffle avec la conscience de l'axe, et j'observe le trajet et les rétentions.
Lorsque je parle d'une pratique, c'est que je n'y suis plus, je me souviens seulement plus ou moins des traces qu'elle a laissé en moi.
Voilà pourquoi il ne faut pas accorder trop d'importance aux mots des autres, s'ils doivent être une source d'inspiration alors il faut prendre cette inspiration dans l'instant et la mettre en pratique immédiatement.
Dernièrement une Upanishad a provoqué cela en moi, c'est très simple en la lisant j'ai senti un trajet dans mon axe, j'ai posé le livre et je suis allée m'assoir sur mon tapis, j'ai pratiqué.
C'était d'une telle intensité, l'assise s'est ajusté consciencieusement millimètre par millimètre je l'ai observé se mettre en place, et puis le souffle que j'ai observé intensément. Un de ces moments où je me dis que jamais je n'ai été aussi concentrée, où je me demande si quelqu'un n'a pas pénétré mon corps d'énergie pour lui faire faire cela.
Ensuite j'ai du décrire la pratique à mon prof pour qu'il me dise ce que j'avais fait, car je l'ignorais, et il m'a dit que j'avais tout simplement fait Anuloma Viloma mais avec un souffle particulier.
C'est très différent d'une approche cérébrale qui n'inspire pas de pratique, mais appelle une résonance, aussi belle soit-elle, elle n'est pas réelle puisqu'elle ne déclenche pas de pratique.

Alors, je me dit qu'il faut garder à l'esprit que si nous ne sommes pas dans la pratique nous ne sommes pas dans le réel, mais si l'on sent en soi le réel, à ce moment là ce qu'en pensent les autres on s'en fiche complet...
On peut faire l'économie des artifices de la communication - Car cette sensation particulière du réel provoque en soi, un détachement véritablement savoureux.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La pratique et le réel

Messagepar Denis » 23 Déc 2017, 11:28

C'est un très beau texte Yo-ho, merci !

Je vois plusieurs choses dedans...
L'Upanishad qui apporte sa lumière incomparable, qui nous connecte à des choses insoupçonnées et insoupçonnables. Il y a comme ça des textes qui sont très fort, très puissant et ce qu'iil donne personne ne pourra nous le donner.
Puis il y a la rencontre du monde extérieur, les gens, ce qu'ils disent, pensent, font ou ne font pas...
Bien sur il nous faut garder raison et laisser de coté tout cela. On peut écouter avec attention mais laisser de coté beaucoup de ce qui est dit. Souvent quand j'écoute quelqu'un qui me dit quelque chose sur moi ou ma pratique je me pose la question : "Quel est son intention réelle ?"
Alors au-delà des mots il y a d'un coup une compréhension plus subtile qui me fait voir clairement ce qui est dit. Rare, très rare sont les personnes qui nous disent des choses sur nous réellement en lien avec nous ! Souvent se sont des projections plus ou moins en lien avec eux même et le moteur essentiel de tout ça est la peur... Peur de perdre, peur d'avoir mal, peur de ne pas être reconnu, de ne pas avoir assez, de ne pas être aimé...
Bien sur dans tout ça on peut regarder quand on parle nous aussi si on ne serait pas dans une peur...
Enfin il y a quelque chose que j'aime beaucoup dans ta discussion, c'est le réel !!!
Oui, le réel est fondamental, il est là, juste là, ici, maintenant et partout et cela EST !
Alors plus on peut se couper des bavardages des uns et des autres, mais aussi de son mental et plus nous serons dans le présent, le réel, jusqu'à la découverte RÉELLE de l'esprit bien loin de Ahamkara...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités