Une modeste pratique... récit à postériori (3ème mouvement)

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Une modeste pratique... récit à postériori (3ème mouvement)

Messagepar MuadDib » 31 Jan 2015, 17:25

Et voici la continuité de ma modeste pratique, encore un peu plus ressemblante à ce qui se pratique du côté de chez Gandhi, mais pas encore :oops:

Celle ci débuta, probablement :mefie: ,
dans la maison où je résides en ce moment,
où j'ai parfois la chance de voir les étoiles au travers d'une vitre qui atténue les sons
(et oui, c'est étonnant, ce qu'on fait maintenant).

Donc, vers les 5h (ou peut-être 4h, je ne sais plus, je suis parfois confus),
appercevant les étoiles au travers de la vitre sus-présentée,
je me dit, allons dehors, voir si elle sont plus visibles encore.

Contemplant les multiples astres de la nuit, ou petit matin pour d'autres,
j'ai eu une pensée émue pour mes compagnons à poils (ceux du 2ème récit),
semblent s'éditer (je m'édites, tu t'édites,... :wink: ) à côté de leurs bol à offrandes,
puis retournes les imiter quelque peu dans la pièce où je résides présentement.

Puis je me re-réveilles ensuite vers les 8h,
préparant le café pour une de mes compagnes de chemin,
avant de consulter les messages en attente de cette agora,
et quelque part dedans tout ce temps, dégustes une cigarette.

La mer s'éveille enfin, contente de voir son café ainsi préparé,
que nous partageons quasi équitablement autour des sempiternelles
bout d'herbes à fumer, favorites des indiens d'amérique;
il se passe un bout de temps, occupé je ne sais plus trop comment,

avant que, vers les 10h, je fasse une de mes salutations étranges,
cette fois au soleil de ces lieux communs, Denis pour ne pas le citer,
par un article sur nos amis les arbres, nos presques semblables,
pour répondre à une requête qu'il m'avais émis par une électronique lettre.

Une fois finie, arrive un homme en chantiers, le rituel recommence,
on parle de tout, de rien, puis il proposes d'effacer une tâche
sur un costume un rien abîmé par le passage du temps,
ce que quelqu'un accepte, pas par choix, hélas. :(

--
Si vous trouvez des bouts de mélancholie, merci de les envoyer chez un alchimiste
qui pourra peut-être les transmuter en Or, ces morceaux de dur Plomb :oops: .
ॐ नमो नारायण

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité