L'Abîme du Néant

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 Oct 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

L'Abîme du Néant

Messagepar Graal » 13 Nov 2014, 20:30

Salut,

Je vous fais part de quelques expériences spirituelles aussi survenu par le phénomène de la sortie hors du corps communément nommé voyage astral.
"L'amour pour quelqu'un d'autre ou autre que moi-même m'a conduit vers le Bas pour aller vers le Haut..."

J'ai essayé avec difficulté de mettre des mots pour traduire ce vécu étrange et extraordinaire de l'invisible devenu visible mais l'important est de partager ce qui suivra.
L'Abîme du Néant est un plan causal qui est macrocosmique entièrement tout noir et sans aucune lumière, l'épaisseur de cette noirceur est plus grande que ce qu'on peut connaître sur la terre ou sur le plan matériel et physique à notre vue.

Ainsi ces ténèbres du Néant sont :arrow: http://fr.calameo.com/read/003732895d7f1498e18ae

Image

:coeur: La suite à ce Néant est Le Passage en Lumière :arrow: http://fr.calameo.com/read/003732895aa7f749804fa Image
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 13 Nov 2014, 22:45

Tu lui tends la main et elle te réponds : non ! A partir de là le reste semble n'être qu'une descente aux enfers. C'est assez "ironique" lorsqu'on sait que tu avais la prétention de faire sortir son âme du purgatoire...
Om
Avatar de l’utilisateur
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 Oct 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Graal » 22 Nov 2014, 01:34

lorkan739 a écrit :Tu lui tends la main et elle te réponds : non ! A partir de là le reste semble n'être qu'une descente aux enfers. C'est assez "ironique" lorsqu'on sait que tu avais la prétention de faire sortir son âme du purgatoire...


L'ironie et la prétention semblent provenir de ta critique ou de ton jugement et de ta complaisance.

On peut parvenir volontairement et avec toute la conscience qu'il lui faut pour atteindre cet au-delà et tous ces plans mais par un grand travail sur soi qui est dépourvu d'ironie et de prétention puis de tant d'autres défauts et de travers...

Le nombre de mes sorties hors corps me sont assez nombreuses et le plus souvent volontaires qui demande une maîtrise de soi incluant la respiration et la méditation pour ne citer que ceux-là.

Il m' a été possible de faire d'autres sorties hors corps dans ces plans inférieurs qu'on nomme couramment le "bas-astral" pour pouvoir porter assistance et bienveillance à des personnes dont des enfants avaient besoin de ces facultés ou de ces aptitudes pour pouvoir les délivrer de possession et d'envoûtement où ces témoignages ne sont pas encore mis sur écrits.

Mon but est de témoigner comme le feraient ces personnes qui ont su atteindre l'éveil en rencontrant d'autres Êtres encore plus éveillés et dont le plus élevé ou le plus évolué m'en a donné la possibilité et la directive de le dire et de le faire qu'il déplaise ou qu'il plaise à qui que ce soit.

Ces témoignages incomplets me demandent encore du développement et une meilleur rédaction et sont le résultat d'un cheminement de vie fait d'un long travail sur soi accompagné d'épreuves sur les plans physique et spirituels et d'enseignements ésotériques trop long à développer ici.

Il me permettra par la suite de rassembler ces récits et de les distribuer aux personnes davantage dans la recherche spirituelle des mondes de l'âme et de l'esprit.
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar de l’utilisateur
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 Oct 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Graal » 01 Juin 2015, 01:04

A la suite de ces ténèbres du Néant, il m'est arrivé ce qui va suivre dans cette lecture dont je lui donnerai pour titre LE PASSAGE EN LUMIERE.

Image

" En Sortie " Hors du Corps" ou en voyage astral, il ne se trouve aucun sol pour y poser un pied.
On est comme suspendu dans les "airs" dans un espace infini. Qu'importe la manière qu'on veut se disposer debout ou assis en tailleur! On est suspendu, on peut avancer et se déplacer ainsi... "


:arrow: http://fr.calameo.com/read/003732895aa7f749804fa :coeur2:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Robert

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Robert » 12 Juin 2015, 21:49

Bonsoir Graal,
Ce que tu appelles l'abime du néant est, pour moi, ma part de ce que j'appelle les ténèbres. Qu'importe le mot, en tous les cas, je reconnais ta description : un endroit noir, sans limite, froid, sans amour, l'angoisse et la terreur absolus. Même les mots décrits pour identifier cet endroit, sont sans commune mesure avec la souffrance qu'il contient. Mais pourquoi donc faire cette expérience ? En réalité, on ne fait rien, "cela" se fait tout seul. Au-delà de cet abime-sans-fond est une lumière incréée, la cessation du temps, l'amour absolu. Cela ne sert à rien de vouloir symboliser les ténèbres, cad les ramener sur le plan mental. Il ne s'agit pas de ça. Il s'agit du premier plan de conscience que nous avons traversé après notre sortie de la lumière et avant notre conception, et recouvert ensuite par les émotions et la pensée. J'accepte sans conditions de traverser cette noirceur, car c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour que la lumière "descende" sur moi. En vérité, seule la lumière incréée est capable de dissoudre les ténèbres et paradoxalement, nous devons traverser celles-ci pour qu'agisse celle-là.
Avatar de l’utilisateur
Amin
Messages : 16
Enregistré le : 15 Nov 2015, 04:28

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Amin » 15 Nov 2015, 16:13

J'ai vécu aussi cette expérience, que j'associe également à la "descente aux enfers" qui fait partie intrinsèquement du processus d'éveil. C'est indiscutable, tous les mystiques l'on vécu, comme nous l'avons vécu. Cette ténébre absolue, ce vide de toute lumière, ténèbres étouffantes où se lamentent les âmes en déliquescence. J'y suis descendue comme on descend par un ascenseur, je tombais doucement dans ce gouffre infernal comme Alice du conte, je voyais sur les parois des êtres encastrés qui pleuraient et hurlaient, il y avait des étages mais je descendais toujours, jusqu'au fond, jusqu'au bout de l'abîme. Autour de moi je sentais la douleur et le chagrin, souffrance indescriptible, j'étais cernée d'entités que je ne pouvais voir et qui se lamentaient ; on ne raconte pas d'idioties quand on l'a vécu, on sait ce qu'on a vécu.

Je pense qu'il y a une utilité sociale : en parler, dire que les enfers existent, que c'est vrai, que ce n'est pas un mythe ni une simple invention religieuse. (je vois les choses de manière pragmatique et concrète, c'est aussi ma nature :D ). Je ne théorise pas l'expérience, je me contente de la raconter. Pour moi c'est simple, j'ai destitué les conseils des hommes pour ne conserver que ceux des Cieux.

Le lendemain, je n'avais pas encore vraiment regagné ma conscience ni mon corps habituels, j'avais l'impression de marcher sur des nuages, c'était très agréable, et Dieu m'a dit : "tu es en train de mourir, la mort défait tes fibres". Je disais : "Tant pis, pas grave, si c'est comme ça que ça doit être !" :D Alors Dieu m'a donné un système pour ma vie se raccroche à mon corps physique et que la mort s'en aille, provisoirement du moins. Ce conseil qu'Il m'a donné était utile, j'ai fait comme Il a dit.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Denis » 15 Nov 2015, 16:40

L'ego qui rencontre ce noir n'aime pas, car il propose justement sa dissolution.
Alors avec attachement à ce que nous pensons être on vit très mal cette rencontre de la dissolution totale, on pense percevoir la douleur et la souffrance des autres, alors quelle n'est que sienne...
Pour autant une fois qu'on a pu y entrer quelque fois et qu'on se rend compte que de toutes les façon son évolue du blanc vers le noir, ce noir abyssal n'a plus rien d'éfrayant, mais il nous faut laisser à sa porte nos oripeaux, nos croyances, notre histoire, notre ego...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 15 Nov 2015, 18:43

Je ne remet pas en question la sincérité du témoignage apporté par Amine. Mais comme le fait remarquer Denis, rester imprégné par ces visions c'est en faire partie, quelque part...

C'est étrange que ce sujet sur les "voyages astral" soit réouvert. Avant hier je tombais par hasard sur un ouvrage ayant bercé l'imaginaire spirituel de ma jeunesse. Dans son livre, les thanathonautes, Bernard Werber raconte l' histoire d'un groupe d'explorateurs franchissant pas a pas les différents continents des morts. Il raconte une anecdocte allant dans ce sens...


Il y eut jadis des  hommes qui crurent avoir découvert le paradis sur terre : les Haschischins.
Sont connus sous l'appellation de "Haschischins" les ismaéliens adeptes de la réforme d'Hasan i-Sabbah. Il furent ainsi nommés parce qu'ils consommaient beaucoup de haschisch avant de se lancer dans des commandos-suicide. Leur célébrité est telle qu'il sont à l'origine du mot français "assassin".
La secte est issue d'une branche de l'islam chiite. Ses membres se déclarèrent partisans du neveu de Mahomet, lequel, étant descendant du Prophète par les femmes, n'était pas reconnue par l'ensemble des musulmans. 
Selon les témoignages du voyageur vénitien Marco Polo(1323) et de nombreux historiens persans, les Haschichins vivaient dans la forteresse d'Alamut, à 1800 mètres d'altitude, dans le Mazenderan, au sud de la mer Caspienne. Confinés dans leurs montagnes et ne disposant pas des moyens d'entreprendre des guerres conventionnelles, ils imaginèrent d'envoyer des commandos de six hommes(les fidawis)chargés de poignarder des chef ennemis, le plus souvent lorsqu'ils se livraient à leurs dévotions dans des mosquées.
Le Maître de ces assassins était sacré "Vieux de la Montagne". Le premier d'entre eux fut évidemment Hassan i-Sabbat, le fondateur de la secte.
Ceux désignés pour commettre les meurtres étaient anesthésiés avec du haschisch, introduit dans leur nourriture sous forme de pâte mélée à de la confiture de rose. Le Vieux de la Montagne leur parlait longuement et les hommes s’endormaient car le haschisch est une drogue soporifique et non pas excitante. Assoupis, ils étaient transportés dans un jardin secret, au fond de la forteresse d’Alamut. A leur réveil, ils s’y retrouvaient environnés de jeunes esclaves, filles et garçons, empressés à réaliser tous leurs désirs sexuels. Ils étaient arrivés en guenilles. Ils se découvraient en robe de soie verte rehaussée de fils d’or et, tout autour, c’était le Paradis: vaisselle de vermeil, vins suaves à profusion, roses aux délicats parfums, haschisch à volonté. Drogue, sexe, alcool, luxe et volupté. Ils étaient convaincus d’être dans les jardins d’Allah, d’autant plus que ce lieu était une oasis particulièrement rare en une région aride et montagneuse.
Ils étaient ensuite de nouveau anesthésiés à la pâte de haschisch, puis ramenés au point de départ dans leurs anciennes défroques. Le Vieux de la Montagne leur déclarait alors que, grâce à ses pouvoirs, ils avaient eu la chance de goûter furtivement au Paradis d’Allah. A eux d’y retourner définitivement en mourant en guerriers ! Le sourire aux lèvres, les fidawis partaient alors docilement assassiner vizirs et sultans. Arrêtés, ils marchaient au supplice, le visage extasié. II n’y avait que les prêtres haschischins de haut échelon (sixième degré) à connaître le secret des faux jardins d’Allah. La secte s’occupa d’abord de ses propres intérêts en promouvant le message d’Hasan i-Sabbah. Puis les Vieux de la Montagne constatèrent que leurs sbires fanatisés pouvaient rapporter gros. Ils louèrent leurs services au plus offrant. Les assassins se précipitaient pour se porter volontaires quand leur chef demandait: “Lequel d’entre vous me débarrassera de tel ou tel ?” Ainsi périt, entre autres, la poêtesse Açma, fille de Marwan. qui avait osé médire de ses alliés médinois, lesquels firent aussitôt appel aux bras mercenaires des haschischins. La forteresse d’Alamut fut conquise en 1253 par le grand khan mongol Hulagu, général du grand khan chinois Mongkha. Les assassins eurent beau réclamer l’appui des sultans qu’ils avaient aidés, ceux-ci se gardèrent bien d’intervenir, trop contents de se débarrasser de ces dangereux trublions. Les haschischins massacrés purent vérifier qu’ils n’avaient connu qu’un ersatz de Paradis. Un monde sacré artificiel, fabriqué par les hommes pour les illusionner.


Sache encore : 
En dehors de tes hallucinations
Il n'existe ni Seigneur juge des morts
Ni démons
Ni vainqueur de la mort, Manjushri 
Comprends-le et sois libéré


~ Bardo Thödol, Le livre des morts tibétain. ~
Extrait du même ouvrage ( Les thanatonautes de Bernard Werber)
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Denis » 15 Nov 2015, 19:51

Je ne vois pas trop le rapport avec le thème Lorkan ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 15 Nov 2015, 20:05

Attention Denis de ne pas confondre le vide qu'il y'a dans ma tête et la Lumière de la Conscience. ;)
Om
Avatar de l’utilisateur
Amin
Messages : 16
Enregistré le : 15 Nov 2015, 04:28

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Amin » 16 Nov 2015, 13:05

L'expérience mystique, et la descente aux enfers en fait partie, n'est pas du simple "voyage astral", ce sont des affaires réservées à ceux et celles que le Ciel dirige....
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 16 Nov 2015, 17:04

Salut Amin,

il me semble que le Ciel a en contrepartie enseigné à ces êtres descendus aux enfers qu'il fallait sortir de ces visions et prendre soin de ses racines...
Je t'invite à lire le Choral des Noms de Manjushri. Mais puisque tu t'interresses plus particulièrement à Hermes Trimégiste sache que lui aussi a enseigné des choses très similaires à différents courants "philosophiques". Le Démon, les djinns, les Bardho, se situeraient quelque part entre le Ciel et la terre. C'est tout de même interressant ce que la sagesse tibétaine enseigne à Manjushri, tu ne trouve pas ?
Om
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar pashupati » 20 Nov 2015, 04:29

Amin a écrit :L'expérience mystique, et la descente aux enfers en fait partie, n'est pas du simple "voyage astral", ce sont des affaires réservées à ceux et celles que le Ciel dirige....


Namasté Amin

je me demandes à quoi ressemble cet enfer que tu cites , et pourquoi s en occuper , la lumière voilà vers quoi faut diriger nos pensées , nos actes , nos paroles ;)

toujours cette dualité , paradis enfer .

toujours cette dualité ,le bien le mal.

c'est sure que cette dualité existe de tout temps , quand on regarde bien la source de cette dualité , eh bien c'est l homme.

au debut etait le verbe , y a t' il une dualité à ça ?

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Alexandra » 24 Nov 2015, 19:30

C'est notre propre enfer pasupati.
Nos propres tendances, liens, Demons, souffrances.
Va falloir faire le ménage pour qu'il ne reste que la présence du soi dans ce vide absolu. Et oublier aussi la présence pour etre.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 24 Nov 2015, 21:53

Amin a écrit :L'expérience mystique, et la descente aux enfers en fait partie, n'est pas du simple "voyage astral", ce sont des affaires réservées à ceux et celles que le Ciel dirige....


Ce que tu dis résonne très juste en moi...

Je t'invite à lire la page 153 de la Maharthamanjari :

Ces maîtres qui soutiennent que ce Turyatita est dépourvu de liberté ne sont nullement des initiés", déclare Abhinavagupta dans un commentaire perdu, la Kramakeli.

47. En vérité, un profond attachement à l'égard d'une chose fait de celle-ci la divinité de (celui qui l'éprouve). De même les images auxquelles on s'attache si ardemment ont pour fruit la chose désiré.

Lilian Silburn dit que d'après la Rjuvimarshini, la divinité adorée qui incarne toute chose n'est autre que le Soi. Ce en quoi on s'absorbe, voila le Dieu et l'efficience qu'on possède dépend de celle de l'objet aimé : si l'on s'absorbe dans un objet limité comme le moi, on ne mettra en oeuvre qu'une énergie limitée, mais si, passant au-delà du sujet limité, on réussit à s'absorber dans le pur Sujet doué de plénitude et de liberté, l'efficience sera d'ordre cosmique. La Virupaksapancashika donne l'exemple : " Lorsque quelqu'un concentre fermement son Je sur une divinité avec l'intention d'exercer l'activité propre à cette divinité, celle-ci accorde son désir et, instantanément, il atteint son but."
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Denis » 24 Nov 2015, 22:16

Il y a là de belles idées !!!
Cela me rappelle le livre "le chemin du pèlerin Russe" dans lequel un maître dit à son disciple que les choses qu'on voit quand on récite la prière du coeur il ne faut surtout pas en tenir compte...
Amin en toute honnêteté, je crois que rencontrer un bonhomme qui se nomme "esprit saint" dans tes visions devrait t’alerter quelque peu... :wink:
J'aime aussi Frère Antoine qui me dit "Les gens inventent des plans célestes et des êtres célestes car ils ont peur du vide, mais il n'y a que le vide..."
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar pashupati » 25 Nov 2015, 05:31

Namasté yogin et yogini

citer : J'aime aussi Frère Antoine qui me dit "Les gens inventent des plans célestes et des êtres célestes car ils ont peur du vide, mais il n'y a que le vide..."

à franchement parler,je ne crois pas que ce ( vide ) existe .

les 3 mondes existent , le vide ne peut rien creer car il est vide .

dejà , le trajet pour atteindre la sadhana est tellement dur mais atteignable , si c'est pour atteindre un ( vide ) ,et ba quel gachis.

je m expliques , le but du yoga : yogachittavrittinirodha ,= arreter le fluctuations du mental .

cette étape atteinte , vient le tour d experimenter la vrais meditation avec support ou sans support.

sans support , est ce que ça veut dire : mediter sur le vide ?

pour moi ,comme disent les upanishads : c'est un processus déjà tracé par adiyogi ,le premier yogi , et le but de ce trajet n est nullement d atteindre un ( vide ).

y a des etapes dans tout ca , et je crois fermement,c'est meme audelà de croire ,c'est une sorte de foi , c'est que il faut qu on se transforme en deité à notre tour.

car ,purusha qui est en nous est divin , faut totalement retrouver notre essence divine ,et qui dit divin ,dit une autre realité , notre vibration change ,ça c'est sure .

voilà , le chemin est long pour devenir une deité , ça peut prendre plusieurs reincarnations .

tout un programme

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Denis » 25 Nov 2015, 11:41

sans support , est ce que ça veut dire : mediter sur le vide ?
Oui !
Du vide tout vient et tout repart, c'est la sublime vision du tantrisme qui parle d'émission et resorption.
C'est à dire que la Conscience est le vide et de ce vide l'énergie émet et de résorbe à une vitesse fulgurante...
Mais attention le mot vide en français est assez noir, alors que le vide en question à une saveur exquise, la saveur de la félicité...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
phenixee
Messages : 88
Enregistré le : 09 Avr 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar phenixee » 14 Déc 2015, 22:17

[quote="pashupati

"à franchement parler,je ne crois pas que ce ( vide ) existe"

Le vide existe,pour l’instant je l’ai ressenti une fois.
Il n’y avait rien, ni peur ,ni désirs, ni sentiments c’est très calme et plutôt sombre et là je me suis dis je comprend pourquoi nous souhaitons
venir ici sur la terre. Bien sûre il y a les larmes et la souffrance mais il y a aussi la joie et la beauté! !
Que TA volonté soit faite
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar pashupati » 15 Déc 2015, 04:30

Namsté à tous

namasté phenixee

un vide remplie d une obscurité ? est ce ta vision de la demeure de la conscience ?

la conscience est lumineuse ;)

c'est un de ses attributs , sat chit ananda ,AUM tat sat ;)

une petite histoire s impose :

quand vous etes sur le point de plonger dans le sommeil ,surement vous etes passé par l etape de ( tomber dans le vide ) une impression, mais reelle car elle a lieu ;)

qui a entammé la descente ? et qui en ai remonté ?

ça serait interressant de comparer nos visions sur ce phénomène ,non ?

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 15 Déc 2015, 07:11

Je crois que c'est le thème abordé par le livre "La Roue des Kali" de Lilian Silburn. Le Ciel serait en perpétuelle rotation au dedans duquel différents cycles d'émanations et de résorptions s'effectuent à une vitesse fulgurante. Abhinavagupta dans le Tantraloka souligne que ces différentes scissions fragmentent aussi en douze notre espace-temps.
L'idée selon laquelle nous choisissons notre place sur une de ces courbures ne me satisfait pas. Mais peut-être est-ce du à mon humeur de moment ? Il faut dire que les moments de joies me paraissent si fugaces en comparaison du reste que si j'avais la possibilité de m'extraire pour toujours j'ignore ce qui retiendrait mon hésitation à ce sujet. Supposons que par quelques malheurs que ce fut la mort vienne m'envelopper. Je doute fortement que le choix me soit offert de revenir ou de m'incarner en prince flânant à sa guise dans des jardins luxuriants. Et qui sait, j'en arriverais même a songer qu'il eut été préférable pour les femmes composant mon harem qu'elles fussent laides...
Om
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Harmony » 15 Déc 2015, 08:24

Harem?!? Tu sais quel était mon rêve de gosse? Etre une sirène! Je ne sais pas pourquoi ça faisait éclater d'un rire gras tous les hommes adultes de ma famille! Pouah, ça pue, non? M'enfin, depuis, je m'y suis faite mais je ne suis toujours pas sûre d'avoir eu raison! Lol!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 15 Déc 2015, 15:38

Je voulais faire polytechnique histoire de toucher à tout... :mrgreen:
Quand j'en ai discuté avec "l'empereur" j'ai su que je devrais revoir mes ambitions à la baisse... :mrgreen:
Om
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Alexandra » 17 Déc 2015, 11:48

Moi mon rêve c'était d'être magicienne !
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 17 Déc 2015, 17:50

Haaaaaaaaaa merci Alex !

Maintenant que tu le dis c'était bien mon rêve aussi.
Avec un petit coté guerrier mégalomane en plus. Je voulais être 10000000000 à la puissance infinie de fois plus fort qu'un super sayen. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est déjà un très fort un super sayen. :)
Om
MuadDib
Messages : 1965
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar MuadDib » 17 Déc 2015, 21:32

Alexandra a écrit :Moi mon rêve c'était d'être magicienne !

Tu a déjà réussi : le seul message avec un :coeur: ... :schock:
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 18 Déc 2015, 11:09

En fait c'était 99999999999 de fois car le 1 me semblait marquer la limite avec un nombre infèrieur, plus faible. Bref, je ne sais pas pourquoi je pense à ça.
Mais pour revenir au début sujet, si anges, dieux, démons, hommes existent, l'expèrience de l'unité, a savoir que toutes ces êtres eux mêmes gravitent à la recherche de l'Unique est une expèrience bouleversante, j'imagine...
Ça me fait penser à l'histoire d'Ajurna contemplant la forme universelle.

http://www.religare.org/Livres/hi/HI_BA ... 011_01.htm
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 18 Déc 2015, 11:54

Alexandra a écrit :Va falloir faire le ménage pour qu'il ne reste que la présence du soi dans ce vide absolu. Et oublier aussi la présence pour etre.


C'est pour la même raison je pense qu'Ajurna supplie le Seigneur de reprendre une forme humaine...
Om
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Alexandra » 18 Déc 2015, 12:37

Euh je sais pas du tout :/
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 18 Déc 2015, 13:07

Dans cette vision il me semble que le vide est auspicieux dans le fait qu'il voile la plus éblouissante des lumières. Nous allons de vide en vide mais il possible qu'un jour, entre Ciel et Terre, l'expérience nous entraine vers la fin de toutes spéculations concernant l'existence d'une âme universelle ? Dire cela ce n'est pas nier je pense tout ce que nous avons dit plus haut, c'est juste réaliser que le plus petit rayon du Soleil de par son intensité ôte à notre Nature interne son utilité vis à vis d'un Soleil lumineux par lui-même. Ça ne veut pas dire qu'il n'y a plus rien a faire. Au contraire, à mon sens, le vrai travail commence là, dans la faiblesse...

Dans l'gnorance totale de ce que nous sommes...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3796
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar lorkan739 » 18 Déc 2015, 13:36

Dans l'ignorance absolue de ce que nous sommes et de vers quoi nous allons...
Om
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Alexandra » 18 Déc 2015, 19:23

Pour beaucoup c'est la souffrance qui nous pousse à chercher le salut. Oui nous ne savons ni ou ni comment juste nous voulons nous sentir vivant, trouver un état dans lequel cessera cette souffrance.
D'autres sont en un état entre enfer et paradis, ils perçoivent une certaine réalité, ont certaines intuitions, pressentiments, coïncidences.
L'intuition de quelque salut justement mais sans savoir.
D'autres c'est la grâce qui leur tombe dessus.
Dans ces 3 cas les choses vont et viennent celui qui cherche dans le noir va commencer à intuitif et pressentir, puis la grâce surviendra en vertu de son bon vouloir. Disons simplement qu'une machine se mets en marche mais le résultat ne dépend pas de notre volonté.
Et tant mieux. Autrement il n'y aurait plus d'univers :)
Ça ne dépend d'aucune techniques, juste disons que t'as plus de chance de voir des oiseaux sur ta fenêtre si tu mets de la nourriture tous les jours patiemment, que si tu n'en mets pas.
Pourtant ils peuvent venir même sans nourriture :) si t'as de la chance.

D'autres aussi se complaisent dans leurs souffrance pour leur meilleur mal être.

C'est ce que décrit Liliane Silburn les 3 voies.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1156
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Tom54 » 16 Jan 2016, 12:17

lorkan739 a écrit :Dans cette vision il me semble que le vide est auspicieux dans le fait qu'il voile la plus éblouissante des lumières. Nous allons de vide en vide mais il possible qu'un jour, entre Ciel et Terre, l'expérience nous entraine vers la fin de toutes spéculations concernant l'existence d'une âme universelle...


Le vide c'est maintenant...
C'est moi, au-dela là de ma vu, au plus profond de mon être, c'est déjà là.
Que se passe-t-il alors ou est ce vide puisque là tout est plein ?
Mais plein de quoi ?
Plein de tentative de s'aimer, toujours plus de liberté, plus de lumière, plus de raison,plus de sexe, plus d'argent, plus de Dieu.
En fait, plus de mensonge parce que le vide est un glouton qui absorbe tout comme un trou noir qui aspire sa propre création dont nous sommes tous les objets.
Toutes nos vérités toutes nos définitions, toutes nos raisons d'être sont "jeu du vide" par lequel il se nourrit.
Pour ne plus nourrir le vide il ne faut plus se projeter dans le monde "réèl" parce que chaque objet chaque être en est sa propre définition, nous somme ça maintenant.
Il ne faut plus croire en la matière, il ne faut PAS tenter de l'attraper, l'univers est une structure sans fin sans limite...
C'est le vide qui s'est perdu c'est pas moi, je suis le rêve en quelque sorte, depuis quand le personnage peut-il sortir d'un rêve?
L'enjeu a mon avis c'est de passer le cape de la matière dont nous sommes nous même les acteurs voila pourquoi c'est extrement difficile.
Tout vient de la peur, le personnage a du mal gérer sa propre disparition/apparition.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1971
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar hridaya » 16 Jan 2016, 13:15

L'enjeu a mon avis c'est de passer le cape de la matière dont nous sommes nous même les acteurs voila pourquoi c'est extrement difficile.
Tout vient de la peur, le personnage a du mal gérer sa propre disparition/apparition.


pas sur....,
a mon avis,la matière fait partie du rêve,
l'enjeu c'est d'apprendre a rêver, de récupérer un peu d'autonomie dans le rêve pour redevenir acteurs conscient,plus d'autonomie par rapport au rêve inconscient qu'est la vie ordinaire.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar pashupati » 17 Jan 2016, 05:22

Namasté à tous

namasté hridaya

la vie un reve ?

ma foi , peut etre .

ça emmène cette question , la vie sur terre ? avec les 5 sens .

ça veut dire qu il faut s eveiller de ce reve pour etre un eveillé ?

ma foi

hridaya ,faudrait que tu nous parles de tes rencontres pendant tes pratiques du yoga nidra ,ça serai sympas :)

ps : qui s est qui est entrain de rever ? la conscience ou l ego ?
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1156
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Tom54 » 17 Jan 2016, 13:24

pashupati a écrit :Namasté à tous

namasté hridaya

la vie un reve ?

ma foi , peut etre .

ça emmène cette question , la vie sur terre ? avec les 5 sens .

ça veut dire qu il faut s eveiller de ce reve pour etre un eveillé ?

ma foi

hridaya ,faudrait que tu nous parles de tes rencontres pendant tes pratiques du yoga nidra ,ça serai sympas :)

ps : qui s est qui est entrain de rever ? la conscience ou l ego ?

L'égo n'existe pas.
Si avoir la sensation d'exister affire que j'existe alors la terre existe.
Mais, percevoir quelque chose n'affirme pas que cette chose existe, a commencer par soit même.
J'ai la sensation d'exister, j'ai la sensation que la terre existe mais cela n'affirme en rien que ces choses que existent.
Les outils avec lesquels on ressent sont les sens, et pour moi les sens sont des canaux qui ouvrent vers d'autres dimensions.
La vie sur terre est une perception et il y a que l'égo pour y croire, poir quelqu'un qui vivrait sur d'autres dimensions la vie sur terre ne voudrait surement rien dire.
Il y a quelque chose de commun entre toutes ces perceptions et ces dimensions, c'est le vide qui s'observe, la conscience qui se projette, toujours plus de lumière, plus de clarté, plus d'amour pourtant, tout est déjà là ce qui recherche est le recherché, c'est l'éternité a la poursuite de l'éternité.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1971
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar hridaya » 17 Jan 2016, 14:13

ça veut dire qu il faut s eveiller de ce reve pour etre un eveillé ?


il faut s’éveiller au faite que l'individu n'existe pas,qu'il n'y pas d'histoire,que le percevant est la conscience ,que la perceptions est la conscience,
retrouver cette évidence que nous somme l'organe de tout,du tout,non séparée,
l'ajout de conscience ou la réapparitions de la conscience,va nous faire communiquer avec nous même,l'ensemble de la manifestations.


qui est entrain de rever ? la conscience ou l ego ?


a ce niveau là, le silence et l'immobilité ont mis de coté l'ego, l'individu s'est éclipse,ont se trouve dans l’impersonnel,"je suis" sans mon identité,de terriens,la conscience rêve par l’intermédiaire de la Sakti,ce qu'il faut trouver ensuite c'est le sommeil profond Conscient,la conscience sans la manifestations de la Sakti
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar pashupati » 18 Jan 2016, 06:25

Namasté hridaya

citer : il faut s’éveiller au faite que l'individu n'existe pas,qu'il n'y pas d'histoire,que le percevant est la conscience ,que la perceptions est la conscience,
retrouver cette évidence que nous somme l'organe de tout,du tout,non séparée,
l'ajout de conscience ou la réapparitions de la conscience,va nous faire communiquer avec nous même,l'ensemble de la manifestations.


merci pour ton explication ;)

par individu je comprends l ego ,et par histoire je comprend karma .

ma foi , c'est tout une histoire de prendre conscience de sa conscience :lol:

petit à petit l oiseau fait son nid , et la chenille se transforme en papillon ,avec un replis sur soi en étant chrysalide , pourquoi replis ? passage obligatoire pour se comprendre ,

dépasser manas , laisser s exprimer buddhi , ha la perte de soi aussi :lol: :boxe:

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1156
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Tom54 » 18 Jan 2016, 11:39

hridaya a écrit :
ça veut dire qu il faut s eveiller de ce reve pour etre un eveillé ?


il faut s’éveiller au faite que l'individu n'existe pas,qu'il n'y pas d'histoire,que le percevant est la conscience ,que la perceptions est la conscience,
retrouver cette évidence que nous somme l'organe de tout,du tout,non séparée,
l'ajout de conscience ou la réapparitions de la conscience,va nous faire communiquer avec nous même,l'ensemble de la manifestations.


qui est entrain de rever ? la conscience ou l ego ?


a ce niveau là, le silence et l'immobilité ont mis de coté l'ego, l'individu s'est éclipse,ont se trouve dans l’impersonnel,"je suis" sans mon identité,de terriens,la conscience rêve par l’intermédiaire de la Sakti,ce qu'il faut trouver ensuite c'est le sommeil profond Conscient,la conscience sans la manifestations de la Sakti

On se rejoint pas mal je trouve hridaya, tu te Tomise de plus en plus hein ?
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1971
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar hridaya » 18 Jan 2016, 14:39

On se rejoint pas mal je trouve hridaya, tu te Tomise de plus en plus hein ?


non je m'a-tomise
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1156
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'Abîme du Néant

Messagepar Tom54 » 22 Jan 2016, 11:32

De toute manière nous nous rejoindrons un jour que tu le veuilles ou non !!!
Ha ha ha :twisted: :twisted:
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité