Le yoga égyptien

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Le yoga égyptien

Messagepar Justin » 12 Déc 2008, 19:28

Le grand absent de ce forum, j'ai nommé le yoga égyptien. J'ai eu l'occasion de pratiquer quelques journées sous l'égide de Yogi Khan. J'e livre ici une brève synthèse de ce yoga et l'expression de mon ressenti.

C'est vrai qu'on assimile le yoga à l'Inde, mais n'oublions pas l'universalité de cette discipline. De nombreuses postures de yoga sont représentées dans les temples égyptien: padmasana, bhujangasana, dhanurasana, halasana, padahastasana. Je ne vais pas faire une liste de quelle posture est représentée dans quel temple, car ce ne serait qu'ennuyer le lecteur. Par ailleurs, même dans le fameux Livre des Morts, de nombreuses allusions à des techniques respiratoires sont faites: l'analogie avec le hatha-yoga est alors évidente.

Dans sa conception de l'homme, l'Egypte présente d'importantes analogies avec l'Inde. Je pense particulièrement à la composition de l'homme en huit parties qui n'est pas s'en rappeler les kosha et surtout, je pense à la conception du ka qui est très proche du prana. D'aileurs, le hiéroglyphe ka est symbolisé par les deux bras levés au ciel, ce qui est symbolisé par la posture de l'aigle en yoga égyptien.

Les Egyptiens connaissent parfaitement l'importance de la colonne vertébrale assimilée à Djed, le pilier d'Osiris. En fait, il s'agit là de la raison principale pourquoi le yoga égyptien se pratique principalement debout. Les bras dans l'attitude du ka (c'est-à-dire en chandelier), le pratiquant effectue toute sorte de mouvements et de très nombreuses torsions. Il suffit d'observer l'iconographie égyptienne pour comprendre.

Pour l'avoir effectué, je peux affirmer que les postures sont plus simples que certaines attitudes de hatha-yoga et d'adressent mieux à des personnes diminuées physiquement ou handicapées. Pourtant, gardées longtemps et combinées notamment à la respiration dite "ternaire", les effets sont très puissants principalement au niveau des vertèbres. L'approche posturale est donc légèrement différente, aussi, les postures couchées sont presque inexistantes. Il convient de préciser que le yoga indien est plus riche au niveau des exercices respiratoires. En somme, si le corps est tant important en Egypte, c'est qu'il est conservé après la vie-même par la momification.

Personnellement, j'intègre quelques éléments de yoga égyptien dans mes cours et ma pratique individuelle pour compléter les postures de hatha-yoga. Par exemple, je trouve la posture des millions d'année et ses dérivées très intéressante et utile en tant que transition entre les postures assises et debout. Aussi, pour le maintien du dos très droit, les attitudes en chandelier sont très bénéfiques. Vous l'aurez compris, il s'agit pour moi surtout d'un complément.

Et vous, avez-vous déjà essayé le yoga égyptien ? Si oui, l'intégrez-vous dans votre pratique ?

Justin

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités