KARIKA 18

Une étude active du Samkhya...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

KARIKA 18

Messagepar Odile » 19 Juin 2011, 18:40

•:• KÂRIKÂ 18
La pluralité de Purusa s’établit par les indices suivants:
-la naissance et la mort ont lieu, pour chacun, indépendamment,
-l’acuité des instruments (sens et intelligence) varie selon chaque individu,
-l’effort (corporel, mental et d’expression verbale) ne se produit pas simultanément chez tous les individus,
-dans chaque individu, la prédominance des Guna est différente.

Est-ce que cela signifie que chacun suit un cheminement différent : il y a ceux qui poursuivent un chemin de vertus, d'autres de vices, d'autres de détachement et d'autres encore de connaissance, ce qui amène forcément des modifications des gunas à savoir celui qui a une prédominance de sattva est heureux, une prédominance de rajas est passionné et une prédominance de tamas est amorphe ? :? donc la pluralité des purusas existe bien puisqu'on ne nait et on ne meurt pas tous de la même façon ni en même temps, sinon il y aurait tendance à la simultanéité des expériences...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13150
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KARIKA 18

Messagepar Denis » 19 Juin 2011, 21:16

C'est une très bonne question, merci !
Pas simple, car nous touchons là à la limite du Samkhya...
Le Samkhya dénombre les éléments qui nous constituent et que l'on peut connaitre selon 3 axes :
- L'expérimentation directe
- L'inférence
- Le témoignage valide

Et surtout le Samkhya reste un texte dualiste, où l'esprit (Purusa) et la "nature" (Prakrti) ne fusionnent pas en haut comme dans le Shivaïsme ou la Chrétienté.
Donc pour le Samkhya le Purusa reste unique et séparé, cela est le point de départ.
Tout naturellement il se pose la question de savoir si il y aurait un seul Purusa, ou plusieurs...
Ce a quoi il répond qu'il existe une multitude de Purusa, et donne ses hypothèses recevables...
Mais nous voila au bord du Samkhya et nous devons nous poser la question de savoir, si nous croyons à autre chose ou pas ?
Si on crois au fait que l'énergie (Eve, Shakti,…) se fond dans l'esprit (Adam, Brahman, Shiva, …) on peut imaginer qu'il n'existe qu'un seul Esprit qui anime toute chose dans l'univers. Le Shivaïte et l'Inde d'une manière générale pensent que nous nous unirons à un grand tout et l'éveil que nous recherchons dans la pratique du yoga nous propose bien cela.
Alors la question reste entière et devient croyance et idées personnelles…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KARIKA 18

Messagepar Odile » 19 Juin 2011, 22:15

Selon Prithwindra Mukerjee, un samkhyste indien, on entend par la naissance la conjonction du corps avec les indriya, ahamkara, buddhi et expériences. La mort, inversement, représente leur dissolution. Ils ne comprennent donc pas la transformation du purusa. La répartition du corps et du reste, différent dans chaque cas individuel, doit impliquer (forcément) une pluralité des purusas, de même qu'autrement avec la naissance de l'un, tous seraient nés et qu'avec la mort de l'un, tous mourraient...mais ce sont des hypothèses recevables comme tu dis... :?
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13150
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KARIKA 18

Messagepar Denis » 20 Juin 2011, 10:22

modification dans le Purusa, il n'est pas soumis aux gunas, ni au temps, ni à l'espace...
La répartition du corps et du reste, différent dans chaque cas individuel, doit impliquer (forcément) une pluralité des purusas, de même qu'autrement avec la naissance de l'un, tous seraient nés et qu'avec la mort de l'un, tous mourraient
Personnellement je ne le pense pas...
Dans l'idée du Shivaïsme, C'est Shiva lui même qui s'incarne, nous sommes Shiva, ou Dieu...
Quand quelqu'un atteint l'éveil il retrouve son origine, origine qui est la même pour tout le monde.
C'est la goutte d'eau qui retrouve l'océan, quand une goutte d'eau retrouve l'océan, toutes les autres gouttes ne disparaissent pas non plus, heureusement ! :D
Elle est goutte d'eau car elle a acquise une sorte de vibration propre, qui est différente de celle de l'océan, et dans notre cas, c'est le contact avec la matière qui ralentit la vibration, mais une fois retrouvée sa vibration d'origine, tout se fond. Mais pas ton voisin qui lui vibre toujours bas. En cela on pourrait entrevoir que la goutte d'eau est Purusa, et donc effectivement il y a une multitude de Purusa et le Samkhya est ravi !
Mais si on tente d'aller plus loin, une fois la goutte débarrassée de sa vibration "propre" elle se fond dans l'océan et le Purusa disparait. Et le Samkhya ne va pas là !
Mais attention, la subtilité est encore plus grande, le Purusa, n'est pas soumis à modification, mais il s'incarne dans des couches de plus en plus lourdes pour avoir en fin un corps, et celles très subtiles conservent les traces du karma et la vibration de vie en vie, jusqu'a la libération soit la disparition de ces couches…
C'est pour cela que le Samkhya affirme que c'est prakriti qui se lie et non Purusa...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KARIKA 18

Messagepar Odile » 20 Juin 2011, 19:06

Denis a écrit :
modification dans le Purusa, il n'est pas soumis aux gunas, ni au temps, ni à l'espace...

Oui, je pense que c'est ce qu'il a voulu dire lorsqu'il dit que purusa ne se transforme pas par delà la mort...d'ailleurs il cite même d'autres théories qu'il conteste absolument car elles vont à l'encontre de la conception du Samkhya et qui disent que le purusa inné se multiplie jusqu'à l'infini comme émanations de parents successifs. Parmi elles, les unes subissent la transmigration, les autres la délivrance... :? Par contre, si l'on accepte qu'il y ait une multitude de purusas, par le simple fait qu'il y a la diversité de plaisirs, de souffrances, de naissances, de morts, etc...qu'il y a la variété de vies pieuses notamment de castes, de groupes d'âges (asrama), de degrés de maturité, on ne saura guère dire qu'une fin du monde est prévisible, étant donné que le purusa est infini et éternel...

Personnellement je ne le pense pas...
Dans l'idée du Shivaïsme, C'est Shiva lui même qui s'incarne, nous sommes Shiva, ou Dieu...
Quand quelqu'un atteint l'éveil il retrouve son origine, origine qui est la même pour tout le monde.

Je croyais qu'il fallait enlever tout idée de divinité lorsqu'on étudiait le Samkhya ! :p


C'est la goutte d'eau qui retrouve l'océan, quand une goutte d'eau retrouve l'océan, toutes les autres gouttes ne disparaissent pas non plus, heureusement ! :D
Elle est goutte d'eau car elle a acquise une sorte de vibration propre, qui est différente de celle de l'océan, et dans notre cas, c'est le contact avec la matière qui ralentit la vibration, mais une fois retrouvée sa vibration d'origine, tout se fond. Mais pas ton voisin qui lui vibre toujours bas. En cela on pourrait entrevoir que la goutte d'eau est Purusa, et donc effectivement il y a une multitude de Purusa et le Samkhya est ravi !

On est d'accord :D

Mais attention, la subtilité est encore plus grande, le Purusa, n'est pas soumis à modification, mais il s'incarne dans des couches de plus en plus lourdes pour avoir enfin un corps, et celles très subtiles conservent les traces du karma et la vibration de vie en vie, jusqu'a la libération soit la disparition de ces couches…

Pas tout compris...j'ai l'impression que c'est la théorie que Prithwindra conteste... :lol:

c'est pour cela que le Samkhya affirme que c'est prakriti qui se lie et non Purusa...

Là j'ai compris :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13150
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KARIKA 18

Messagepar Denis » 20 Juin 2011, 21:20

Je croyais qu'il fallait enlever tout idée de divinité lorsqu'on étudiait le Samkhya ! :p
Oui dans une étude pure du Samkhya, mais on peut aussi essayer de comprendre précisment ses limites et de les confronter à d'autres visions, cela apporte de bone idées !

Merci pour cette discussion !!!

Si d'autres veulent y participer, vous êtes les biens venus !! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Etude du Samkhya Karika »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité