KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Une étude active du Samkhya...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Odile » 20 Mar 2010, 22:01

•:• KÂRIKÂ 58
De même que les gens agissent pour satisfaire des désirs, de même le non-manifesté –Prakrti- agit pour la libération des Purusa.


Tout acte, quel qu'il soit, a un mobile. A mon avis, le plus important n'est pas de savoir si un acte est intéressé ou désintéressé, mais seulement s'il a un intérêt pour la jouissance ou la libération...Les désirs nous offrent l'expérience de la vie en bien et en mal, tout comme ils nous offrent celle du détachement pour aller vers la libération...comment cette prise de conscience peut-elle m'aider à mieux expérimenter l'univers qui m'entoure ?

•:• KÂRIKÂ 59
De même qu’une danseuse cesse de danser après avoir joué pour les spectateurs, de même la Prakrti, après s’être montré au Purusa, s’efface, résorbe en elle même ses manifestations.

La vie est un jeu avec ses hauts et ses bas, elle est aussi parfois une comédie que nous jouons plus ou moins consciemment les uns envers les autres. Cela nous conduit malgré tout vers la libération spirituelle. Il faut seulement assumer ses pensées, ses actes et sa personnalité avec ses bons et mauvais côtés jusqu'à la fin du spectacle...Car si le spectacle a une fin, la danseuse et le spectateur n'en ont pas...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
jose
Messages : 124
Enregistré le : 18 Fév 2010, 10:51

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar jose » 21 Mar 2010, 09:14

quand on fait du service il n'est même pas nécessaire d'assumer ses actes!... Super, non ? :super:
On sait bien qu'ordinairement tout acte, toute parole et toute pensée entraine une réaction d'égale ,intensité et de même qualité dans cette vie ou dans la suivante... :|
quand on est dans le service on ne supporte plus de karma et ses actes sont placés sous la grâce. :wink:
Socialement on subit, de toutes façons, les conséquences de nos actes et paroles par les réactions d'autrui qu'ils entrainent et ce nonobstant le karma.
La réalisation ne vient pas à force d'assumation de quoi que ce soit mais par la pratique assidue de la Connaissance... :roll:

En tout cas c'est ce que je crois profondément, c'est pourquoi je le dis même si je suis capable de conçevoir que l'on puisse dire autre chose (à tord, bien sûr). :x

tcho! :fool2:
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Odile » 21 Mar 2010, 10:04

La libération spirituelle est un état dans lequel la personnalité est si forte qu'elle n'a plus à se le prouver. L'ignorant deviendra un jour un Sage, que ce soit dans cette vie ou dans une autre...La Lumière infinie brille en chacun de nous... :wink:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13220
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Denis » 21 Mar 2010, 11:13

Odile a écrit : comment cette prise de conscience peut-elle m'aider à mieux expérimenter l'univers qui m'entoure ?


Ce n’est pas ce que le samkhya propose…
Tu pars dans une vision où tu te perds dans le temps et l’espace (l’univers qui t’entoure). Mais le samkhya propose justement l’inverse, un retour à la source de toute manifestation :

La prakriti est au service du Purusa pour qu’il retrouve son origine, son isolement.
Dès que le Purusa à reconnue la prakriti elle se résorbe et l’univers disparait alors.
De ce fait la danseuse à un début et une fin connue.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Odile » 21 Mar 2010, 11:46

Denis a écrit :La prakriti est au service du Purusa pour qu’il retrouve son origine, son isolement.
Dès que le Purusa à reconnue la prakriti elle se résorbe et l’univers disparait alors.
De ce fait la danseuse à un début et une fin connue.

Est-ce que ça veut dire que tant que Purusa n'est pas libéré, Prakriti se manifeste ? :reveur:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13220
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Denis » 21 Mar 2010, 11:56

Oui ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Odile » 21 Mar 2010, 16:20

Donc tant que demeure un Sujet non libéré, la Matière continuera à se manifester ? Mais alors comment être sûr sans l'ombre d'un doute que l'univers disparaitra ? :?: Serait-il possible que tous les Purusa soient libérés en même temps ? :?
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Jugulé » 22 Mar 2010, 09:26

Serait-il possible alors qu'il y ai des purusa asservis?

Que devient l'Univers en sommeil profond?
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 637
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar prajnaPat » 22 Mar 2010, 18:42

Odile a écrit :Tout acte, quel qu'il soit, a un mobile.
T'es sûr ? Et le hasard alors ?

Et le mobile, quelle est sa cause ?

:mrgreen:


Odile a écrit :Donc tant que demeure un Sujet non libéré, la Matière continuera à se manifester ?
D'après la "théorie", l'univers fini par se résorber à la fin d'un cycle cosmique, c'est le pralaya, même si tous les purushas ne sont pas libérés.
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Odile » 22 Mar 2010, 19:35

prajnaPat a écrit :T'es sûr ? Et le hasard alors ?

Je n'ai jamais cru au hasard. Un ami m'a dit un jour "le hasard est une excuse créee par l'homme afin d'éviter de se justifier !" : :)
La cause du mobile est tout simplement le désir qui est la source même de toute nos actions :cryhappy:
D'après la "théorie", l'univers fini par se résorber à la fin d'un cycle cosmique, c'est le pralaya, même si tous les purushas ne sont pas libérés.

C'est possible, même si j'avoue que j'ai dû mal à adhérer à cette théorie. D'ailleurs, elle vient d'où cette théorie ? d'un mystique ou d'un scientifique ? :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 637
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar prajnaPat » 23 Mar 2010, 22:38

Odile a écrit : Un ami m'a dit un jour "le hasard est une excuse créee par l'homme afin d'éviter de se justifier !"


Bah, pourtant en physique quantique, tout repose sur des probabilités. On ne peut pas dire que tel évenement va entraîner tel autre, on ne peut pas donner d'explications ; le hasard semble bien au fondement même de la réalité, enfin pour son aspect matériel...
Maintenant pour nos vies humaines, va savoir...

Mais si tu dis qu'il n'y a pas de hasard, ça veut dire quoi au fait ?
1) Que tout va se dérouler comme une suite de causes et d'effets sans aucune liberté ? Le monde est un grand mécanisme d'horlogerie ? Et alors pas de libre arbitre ?
2) Ou alors tu veux dire que il y a bien une certaine liberté, mais ce qui doit arriver arrive forcément, comme de l'eau dans un entonnoir, elle peut tourner, gicler, aller à droite ou à gauche, mais elle finira de toute façon par se diriger vers l'orifice.

En gros dans le 1er cas, les causes génèrent les effets et dans l'autre les causes naissent pour arriver à l'effet. Mais s'il n'y a pas de hasard, c'est forcément un de ces deux cas non ?



Odile a écrit : La cause du mobile est tout simplement le désir qui est la source même de toute nos actions
Et pourquoi mon désir est-il orienté vers ceci plutôt que vers cela ? Il y a bien une "cause" antérieure ...qu'on soit dans le cas 1) ou 2)...




Odile a écrit : D'ailleurs, elle vient d'où cette théorie ? d'un mystique ou d'un scientifique ? :D
Des scientifiques dans l'Inde traditionnelle, ce n'est peut-être pas le mot que j'aurais choisi, mais est-ce que ces théories ont été élaborées par la réflexion ou bien "révélées", c'est vrai que ce serait intéressant à savoir. C'est comme la durée des yuga, d'où sortent ces chiffres ?
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13220
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: KÂRIKÂ 58 et KÂRIKÂ 59

Messagepar Denis » 23 Mar 2010, 23:39

Le samkhya se base sur :

•:• KÂRIKÂ 4
La perception, l’inférence et le témoignage valide sont reconnus par le Sâmkhya comme les trois Pramâna -moyens propres de la connaissance juste -, car ils recouvrent tous les autres Prmâna reconnus par ailleurs. (Védanta, etc...).


Voila donc la limite de l'étude et il faut bien la comprendre !
Le Samkhya ne spécule pas sur le pourquoi mais le comment et dans un cadre précis, c'est celui qu'un homme peut expérimenter par sa perception, l'inférence ou le témoignage valide.
Nous devons voir par exemple un pilote dans une formule 1, il ne s'occupe pas des règles qui régissent la résistance des matériaux qui ont permis de calculer la diamètre de ses freins, il ne regarde que ce qu’il peut expérimenter directement.

Alors dans cette vision tout ce qu'il lui arrive est liée à une cause directe, il est mouillé car il a plu (inférence), il perçoit qu'il va trop vite car il n'est plus dans la trajectoire.

Pour revenir au Yogi qui expérimente, il se pose la question, comment se fait-il que je vois, quels sont les outils qui me permettent de voir, que vois-je et grâce à quoi ?
Je vois grâce à Manas qui analyse le jnanendrya (le sens) de la vue
L'œil est l'organe de perception
Le lien de perception est la capacité à voir (tanmatra qui sont des capacités potentielles de perception)
L’objet vu est lié par le jnanendrya qui utilise un tanmatra pour voir un mahabuta.
Le mahabuta est la cristallisation la plus dense de lénergie (aspect tamasique)

Il est possible d’influencer le tanmatra pour ouvrir son champ de perception…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Etude du Samkhya Karika »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité