Un chemin

A tout ceux qui sont investis dans une pratique depuis peu et qui souhaitent poser des questions ou témoigner de leurs débuts...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Un chemin

Messagepar Alexandra » 05 Mai 2008, 11:29

Voila j'avais besoin de parler , de faire sortir quelque chose.

Je ne me gère pas ! mais alors rien du tout .
Oui oui ça parait insensé , je suis une grande personne , et je devrais m'auto discipliner avec violence , mais moi je n'y arrive pas.

Au début j'ai commencé le yoga , et j'ai trouvé ma solution , elle est toujours vraie , mais le chemin est si long et tordu !
J'avais des certitudes , je voulais être une personne stable , équilibrée , qui écoute et je commençais a devenir cette personne.
Puis au fil de ma pratique de mes rencontres (j'ai rencontré un artiste ascète qui me taille en pièce ! :? et un prof de yoga qui est l'opposé de cela :) )
J'ai tout foutu a la poubelle , et je suis en perpétuelle remise en question .
bon les remises en questions c'est vraiment super de temps en temps , mais quand on sait plus a quel saint ce vouer , ça commence a être lourd.


Bref je sais pas me gérer ...

Alors dans tout ça je pratique le yoga et alors le chemin au début un moment de grande joie , d'intense pratique , puis un moment de pratique forte mais d'énervement , de colère , et maintenant un moment de flemme et de manque total de courage ...
Tellement que non seulement je peux rien apporter a quicqonque mais même pas a moi même ....

Et alors en plus de tout je ressens des choses vraiment trop byzzare ... que je peux même pas dire pour pas passer pour une fadade !
:oops:
Aller je peux en donner un exemple , si je me concentre dans un endroit ou y'a un peu de monde , en fermant les yeux , je peux sentir et savoir la place et le nombre de chaque personne...(vous moquez pas je suis pas fadade!)

Puis en fait ce chemin , il concerne pas juste le yoga mais toute ma vie , tout mon monde , mon système , est concerné , et vraiment j'adore ça finalement , j'ai enfin l'impression de vivre.

Mais je veux juste : être dans l'instant présent , gérer mes énergies et mes émotions et les contrôler , comprendre le monde intérieur et extérieur, donner de l'amour autour de moi.
Je trouve pas que j'en veux trop , mais je suis en colère de pas arriver et d'être si faible et de même pas gérer ma colère ou mes pulsions sexuelles.

Je suis pas ce que je voulais être , non pour l'instant je suis instable , émotive , sombre et torturée , impliquée , et associable !
Bon j'ai quand même quelques qualité : je cuisine bien et je bois trop ! (quoi c pas une qualité ?!!? :roll: )

Je me rassure en me disant que surement certain on des chemin agréable, et que surement qu'ils sont tout zen et calme et que moi ça viendra a son heure ...

puis comment je peux faire pour m'en sortir si j'ai pas le courage de pratiquer pour aller chercher mes réponses ??

Je devrais peut-être juste m'assoir et réfléchir , juste comme ça ?

voila alors si vous avez envie de me donner des réponses , ou que vous voulez témoigner de votre chemin dur (si tout est merveilleux pour vous vous pouvez le dire aussi hein pour me donner de l'espoir !) allez y !
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
phillou59
Messages : 27
Enregistré le : 17 Avr 2008, 22:54

Messagepar phillou59 » 05 Mai 2008, 15:17

oulala! que de jugement et d'auto critique! encore une fois le mental qui prends le dessus et qui panique. Comme dis mon prof le mental est un outil mais il ne faut pas en être esclave, c'est comme un petit singe fou qui vas à droite, à gauche dans le futur , le passé, qui juge. Revient aux mouvements respiratoire, c'est l'exercice que l'on peut faire le plus discretement, n'importe où et qui raméne dans la réalité c'est à dire le présent :wink:
Chacun rêve de changer le monde mais personne ne pense à se changer soi-même!
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Messagepar Justin » 05 Mai 2008, 17:26

Le yoga transforme, c'est Shiva qui se manifeste !
Cette transformation, parfois et même souvent douleureuse, est utile pour rebâtir à neuf !
J'ai vécu d'une manière ce dont tu parles, avec des conséquences drastiques !

Je me permets donc un conseil, un simple conseil: avoir confiance en la voie. Analyser ces sortes de crise, qui reviendont je te rassure mais que tu appréhenderas au fil du temps ! Le plus dur dans le yoga, c'est de consacrer disons 10 min par jour à la pratique, de mettre son réveil un peu plus tôt, d'offrir un peu de soi ! Ca c'est la véritable difficulté ! Il faut parfois se forcer un peu...

Souviens-toi enfin de cela, le yoga n'est pas une voie où l'on évolue linéairement mais bien plutôt par à coup. J'entends par là par soudaine prise de conscience. Or dans mon cas également, cette soudaine progresssion s'accompagne d'une sorte de crise (peu évident à définir). Au début, je ne savais pas ce qui m'arrivait. Aujourd'hui je gère mieux.

Selon moi, ton état reflète un progrès très proche et très important ! Accepte-le (plus facile à dire qu'à faire :wink: )

Qu'en pensent les autres ?

Bien à toi,
Justin
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 05 Mai 2008, 19:19

Oui Justin, bien d'accord avec toi !
Souviens-toi enfin de cela, le yoga n'est pas une voie où l'on évolue linéairement mais bien plutôt par à coup.


En fait il faut se méfier de son ego qui nous joue des tours du genre :
"Je vais pratiquer 3 heures par jour, tous les jours !"
A la fin du compte on en ressort (souvent) dégouté...
Alors ma technique est simple, je fais des sessions de quelques mois puis j'arrête...
Par exemple je me dis, je vais pratiquer pendant tout le printemps, 2h par jour puis en été j'arrête... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Re: Un chemin

Messagepar Miche » 05 Mai 2008, 19:42

Alassea a écrit :Je ne me gère pas ! mais alors rien du tout .
Oui oui ça parait insensé , je suis une grande personne , et je devrais m'auto discipliner avec violence , mais moi je n'y arrive pas.


Bonjour Alassea
Je ne te parlerai pas de yoga, que je ne pratique pas, enfin pas de la manière dont le yoga est reconnu.
Cet état si fort de mécontentement de soi, que l’on voudrait être et que l’on n’est pas.
J’entends cela en tes mots.
Je n’ai pas de solution, en tant que telle, parce quand on est dedans, il n’y a rien d’autre à faire que de laisser finir ce mouvement. Enfin c’est ce que je fais, pour avoir vu que tout ce qui est entrepris de manière volontaire pour mettre un terme ne fait qu’augmenter la pression. Tout ce qui commence, prend fin sauf à l’alimenter encore par la résistance
As-tu remarqué que cette difficulté naît d’un grand désir d’atteindre un but ?
La seule chose qui m’aide est de faire le mieux, mais de lâcher aussitôt quant au résultat.
Et surtout jamais de violence! La violence ne peut produire que de la violence.
:)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 05 Mai 2008, 22:48

Miche a écrit :As-tu remarqué que cette difficulté naît d’un grand désir d’atteindre un but ?

Oui, tu as bien raison !
C'est pour cela qu'il est important de pratiquer sans tirrer à soi ldirectement le but de la pratique et par exemple de l'offrir à quelque chose qui nous dépasse comme la paix dans le monde, l'amour, ou Dieu...

La seule chose qui m’aide est de faire le mieux, mais de lâcher aussitôt quant au résultat.

Don Juan parle d'être "impeccable", c'est bien cette idée de faire au mieux en sachant que jamais le résultat final nous appartient...

Et surtout jamais de violence! La violence ne peut produire que de la violence.

Là par contre je ne suis pas vraiment d'accord, la violence est une sublime énergie si nous ne la brulons pas dans un comportement violent qui va trop rapidement et trop souvent avec la violence. Mais ne dit on pas, par exemple, à quelqu'un de se "faire violence" pour arriver à quelque chose...

Nous devons voir toutes les énergies que nous disposons comme l'amour, la violence, la peur, l'humilité, la douleur, la maladie, la compassion,... comme des énergies qui peuvent soit nous amener vers la lumière soit vers l'ombre. Une énergie, par définition, n'a pas deconscience elle est libre et toute puissante, c'est à nous à la canalyser et l'apprivoiser pour s'en servir positivement.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Messagepar Miche » 06 Mai 2008, 04:48

Denis a écrit :
Et surtout jamais de violence! La violence ne peut produire que de la violence.

Là par contre je ne suis pas vraiment d'accord, la violence est une sublime énergie si nous ne la brulons pas dans un comportement violent qui va trop rapidement et trop souvent avec la violence. Mais ne dit on pas, par exemple, à quelqu'un de se "faire violence" pour arriver à quelque chose...

Nous devons voir toutes les énergies que nous disposons comme l'amour, la violence, la peur, l'humilité, la douleur, la maladie, la compassion,... comme des énergies qui peuvent soit nous amener vers la lumière soit vers l'ombre. Une énergie, par définition, n'a pas deconscience elle est libre et toute puissante, c'est à nous à la canalyser et l'apprivoiser pour s'en servir positivement.


L’énergie qui accompagne les émotions ou réactions aux événements est une énergie « impure ». Elle a été saisie dans les filet de l’ego, elle est ce qui est dit plus haut, l’expression d’un désir puissant de devenir. C’est ainsi que je vois les choses.

Cette question est importante à approfondir, une énergie peut t’elle être dénaturée, est-ce une question de filtre, de position, d’où on la perçoit, prétend à l’utiliser ?

Quoi qu’il en soit, lorsque je parle de violence, je parle de ce mouvement en nous qui se fait rejet, fermeture, désir de détruire, d’assouvir, etc. Je l’ai entendu en ces termes dans les mots d’Alassea. Etre dans l'intention, de parvenir à "la connaissance" en domptant, forçant, donc à la pointe de notre égo ?
Je n’y croie pas, lol.

Qui est Dom Juan ? :)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 06 Mai 2008, 10:01

On trouve 3 qualités d'énergie :
Tamas
Rajas
Sattva
Cela se nomme les gunas
Tamas est l'inertie, la force centripète, lourd.
Rajas est le mouvement, la force centrifuge.
Sattva, est l'équilibre, la force orbitante.
On ne trouve pas dans l'idée du Yoga quelque chose qui dirait ces énergies sont impures et celles là pures....
Une énergie n'a pas de conscience, par exemple un raz de marée qui massacre des milliers de gens n'est pas une énergie impure. C'est une énergie puissante sans conscience, elle fait des dégâts que nous trouvons affreux, mais pour autant pouvons-nous en vouloir au raz de marée, non, car il n'y a pas de conscience...
Alors une même énergie peut servir à guérir comme à faire des bombes...

Il faut aussi voir que l'ego est toujours là, on ne peut le couper que par 3 aspects :
La mort
La méditation profonde d'où aucun souvenir reste...
Le sommeil profond

Donc "le filet de l'ego" est toujours là dans toutes nos idées, actions, manifestations...

Etre dans l'intention, de parvenir à "la connaissance" en domptant, forçant, donc à la pointe de notre égo ?


Je vois là de belles choses, notre monde est si englué dans des concepts de protectionnisme et d'immobilisme que quelqu'un qui dit je vais "parvenir à quelque chose en travaillant avec fougue, passion et force" est à encourager...

Ce que nous avons du mal à comprendre, et qui est une énorme déformation de la vision indienne, c'est qu'il nous faut un ego bien trempé pour avoir l'audace d'entrer dans le monde de l'énergie, ce monde qu'on nomme justement "sans pitié". Bien souvent on préfère rester à faire de belles postures et avoir un beau corps car pour peu qu'on ait vu l'autre coté subrepticement on n'a pas forcément envie d'ouvrir la boite de pandore et on reste dans la peur acr il faut du courage, de la force pour entrer dans le monde d el'énergie.
L'ego est une chose importante et propose un spectre de possibilités infinies.
De celui tordu par des idées mal saines, violent, stupide, en passant par toute l'humanité jusqu'aux moines enfermés dans un monastère toutes ces personnes on un personnage une histoire et tout cela EST l'ego !

De plus il faut entrevoir que les 3 gunas ne sont jamais équilibrés, heureusement car sinon la manifestation disparaitrait dans le néant, c'est en effet par leur déséquilibre que tout existe...

Les gunas mutent toujours ainsi de : tamas => rajas => sattva => tamas
Et cela boucle indéfiniment...
Donc l'inertie nous oblige au mouvement, ou propose le mouvement, le mouvement (tous les mouvements comme violence, amour, humilité, passion, désirs,....) tous peuvent aller vers sattva, l'équilibre, la conscience et la lumière, la porte vers la l'esprit ou la Conscience.

Seul l'observateur qui n'est pas dans l'action peut dire, c'est beau, c'est laid, c'est pur et tout autre chose, mais cela ne reste qu'une interprétation limitée d'une perception partielle d'un événement externe....

Pour Don Juan il faut lire les livres de Carlos Castaneda... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Un chemin

Messagepar Alexandra » 06 Mai 2008, 12:23

Miche a écrit :
As-tu remarqué que cette difficulté naît d’un grand désir d’atteindre un but ?


Oui tu as raison , le fait que tu le souligne m'en a fait prendre conscience.

C'est pour cela qu'il est important de pratiquer sans tirrer à soi ldirectement le but de la pratique et par exemple de l'offrir à quelque chose qui nous dépasse comme la paix dans le monde, l'amour, ou Dieu...


et si on ne croit en rien ? seulement en une succession d'événement , la cause , l'effet ...
comment peut on dédier une pratique dans ce cas ?



MessagePosté le: Lun Mai 05, 2008 6:19 pm Sujet du message:
Oui Justin, bien d'accord avec toi !
Citation:
Souviens-toi enfin de cela, le yoga n'est pas une voie où l'on évolue linéairement mais bien plutôt par à coup.

En fait il faut se méfier de son ego qui nous joue des tours du genre :
"Je vais pratiquer 3 heures par jour, tous les jours !"
A la fin du compte on en ressort (souvent) dégouté...


Oui je pense que je me suis trop " pris la tête" sur des choses aussi inutiles !


Tiens et puis puisque je réfléchi a dieu et a pourquoi je crois en rien ,excepté l'instant présent , comment on trouve Dieu ?
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Messagepar Justin » 06 Mai 2008, 12:40

Tiens et puis puisque je réfléchi a dieu et a pourquoi je crois en rien ,excepté l'instant présent , comment on trouve Dieu ?


Dans la cohésion de l'instant. Regarde par le fenêtre et observe la symphonie de la vie; elle est là, présente et existante à chaque instant ! L'oeuvre du grande démiurge ?
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Re: Un chemin

Messagepar Miche » 08 Mai 2008, 05:16

Alassea a écrit :
C'est pour cela qu'il est important de pratiquer sans tirrer à soi ldirectement le but de la pratique et par exemple de l'offrir à quelque chose qui nous dépasse comme la paix dans le monde, l'amour, ou Dieu...


et si on ne croit en rien ? seulement en une succession d'événement , la cause , l'effet ...
comment peut on dédier une pratique dans ce cas ?

Tiens et puis puisque je réfléchi a dieu et a pourquoi je crois en rien ,excepté l'instant présent , comment on trouve Dieu ?


Sans que nous croyions en un dieu, en une continuité après la mort, en une âme qui vient habiter un corps, à la réincarnation, etc, nous ne pouvons pas vivre, sans croire qui est une pensée qui aspire au bonheur. Aussi croire que nous sommes vivants en ce monde, lol.
C’est ce que je constaste.
Pour ce qui est de dédier, une pratique spirituelle, je n’y crois pas, je trouve cela hypocrite ! Mais, lol, je suis assez extrémiste. Et cette critique je me l’adresse à moi-même qui est dans cette intention parfois.
Alors, il n’y a pas besoin de croire, c’est un élan puissant qui part de soi vers le monde.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 08 Mai 2008, 09:30

Que de contradictions Miche... :?
Pour ce qui est de dédier, une pratique spirituelle, je n’y crois pas, je trouve cela hypocrite !

et
c’est un élan puissant qui part de soi vers le monde.

N'as tu pas l'impression que c'est la même chose...

Faire un acte consciement serait-il de l'hypocrisie ?
L'invocation consciente d'une qualité (divine, d'amour, de violence, d'humilité, de compassion, ...) serait-elle une hypocrisie ?

Un Yogi est quelqu'un qui a un grand pouvoir sur son corps, ses états d'âmes, ses idées, son mental,...
Il n'est plus le joué de la vie qui va là où le vent pousse et dérive avec les courants...
Il est maitre de sa vie et il joue avec, alors comme un piano il est capable de faire ressortir une note interne sans que pour autant le stimuli externe soit là.
Il faut méditer sur l'amour, pour comprendre cela. Par exemple un prenant l'amour que nous avons pour quelqu'un, est il possible de revivre le même sentiment sans que la personne soit là.
Puis je revivre la paix et le calme que j'ai vécu dans la montagne la dernière fois que j'y suis allé me balader, même si je vis dans une cité bruyante, dans le métro, ou au milieu de la ville ?

Suis je le joué de ma vie ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Messagepar Justin » 08 Mai 2008, 10:14

Suis je le joué de ma vie ?


Tant que tu n'en es pas le jouet !
Bon d'accord c'était facile :D

Puis je revivre la paix et le calme que j'ai vécu dans la montagne la dernière fois que j'y suis allé me balader, même si je vis dans une cité bruyante, dans le métro, ou au milieu de la ville ?


C'est fort vrai. Je l'ai déjà également expérimenté surtout dans des moments délicats à l'armée. C'est d'un grand secours et permet surtout de se "reposer" et de se ressourcer en pleine activité.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 08 Mai 2008, 10:42

Rho, le français.... :oops: :lol: :lol: :lol:
Pourtant je prends le temps de taper mes textes sous Word, mais, mais...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Messagepar Justin » 08 Mai 2008, 11:27

C'est splendide.

J'ai vraiment cru que tu voulais dire, le joué du verbe "jouer". Comme si tu étais toi-même la véritable partition de ta propre vie. Tu joues ta vie car c'est toi qui peux la diriger et tu n'en es pas le jouet, qui lui ne décide de rien !

Denis, philosophe malgré lui !

:D
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Messagepar Miche » 08 Mai 2008, 13:06

Denis a écrit :Que de contradictions Miche... :?
Pour ce qui est de dédier, une pratique spirituelle, je n’y crois pas, je trouve cela hypocrite !

et
c’est un élan puissant qui part de soi vers le monde.

N'as tu pas l'impression que c'est la même chose...

Faire un acte consciement serait-il de l'hypocrisie ?
L'invocation consciente d'une qualité (divine, d'amour, de violence, d'humilité, de compassion, ...) serait-elle une hypocrisie ?

Un Yogi est quelqu'un qui a un grand pouvoir sur son corps, ses états d'âmes, ses idées, son mental,...
Il n'est plus le joué de la vie qui va là où le vent pousse et dérive avec les courants...
Il est maitre de sa vie et il joue avec, alors comme un piano il est capable de faire ressortir une note interne sans que pour autant le stimuli externe soit là.
Il faut méditer sur l'amour, pour comprendre cela. Par exemple un prenant l'amour que nous avons pour quelqu'un, est il possible de revivre le même sentiment sans que la personne soit là.
Puis je revivre la paix et le calme que j'ai vécu dans la montagne la dernière fois que j'y suis allé me balader, même si je vis dans une cité bruyante, dans le métro, ou au milieu de la ville ?

Suis je le joué de ma vie ?

Si tu es ce maître à toi même, si tu as déjoué tous les conditionnements, et aussi les besoins liés à la condition humaine, ton intention est alors assurément de cette qualité.
Je me sais trop imparfaite pour prétendre à cela. Alors mes intentions, je m'en méfie.
Il arrive parfois que le "sans intention" se manifeste, (mais peut être qu’intention il y a mais qu’elle ne provienne pas de ce centre que je crois être), alors l'action est parfaitement concomitante au fait de voir. C’est tellement spontané, libre, ça fait mouche à tous les coups, sans effort, sans mérite, sans ce sentiment d’avoir été utile à l’autre.
virginie
Messages : 36
Enregistré le : 10 Avr 2008, 21:08

Messagepar virginie » 08 Mai 2008, 14:40

Coucou Alassea ;)

Je n'ai pas lu toutes les réponses, juste que j'aime bien la première réponse de Justin.

Moi non plus je ne te répondrai pas en terme de yoga. Mais à te lire je trouve que tu es simplement... normale ! Et tu regardes tes contradictions et des "dysfonctionnements" en face, ce que trop peu de gens font. Car qui peut dire qu'il a été toute se vie comme une simple fleur fraiche et épanouie, hein ? Bon il y a sans doute des exceptions à la règle, mais très peu selon moi.

On est tous un tas de noeuds inextricables et de programmations incosncientes (issues de lointains petits arrangements avec soi-même...) mémorisées au fond de nous et qui nous donnent des réactions bien souvent en dépit de notre bon sens, quand on prend de les considérer avec conscience. C'est trèèès facile de faire semblant que tout va bien, c'est à la portée de tous, et je ne sais pas toi, mais moi très longtemps je voyais "les autres" ( = pas moi, c'est à dire tout le monde ) qui avaient tous l'air si heureux et épanouis, de savoir où ils vont et pourquoi ils y vont (je dis bien avaient l'air) alors que moi pauvre misérable que j'étais, j'étais toujours là à me poser 1000 000 questions, tout en faisant à peu près semblant aussi bien que les autres que tout alait bien par peur du jugement extérieur. Quelle casse-tête :?

Il y a quelques temps, j'en ai eu marre de ce jeu-là, je ne sais pas de quoi est venu le déclic (je crois que le point de départ a été le souhait viscéral d'une éducation non-viloente auprès de mes enfants, ce qui a remué plein de choses désagrables en moi), mais ça a pris du temps avant que tout mon être me dise, me hurle : STOP. Depuis plusieurs mois j'ai un cahier où je note toutes mes réflexions, mes émotions, leur origine réelle ou supposée selon moi, bref en gros je désencombre ma tête pour y voir clair, et j'évite de me la bourrer encore davantage (par exemple avec des infos ou de programmes télé pour en revenir à un autre post que tu as laissé), et ça me fait un bien. Mais... aussi cela me confronte à moi, nue, sans concession. Il y a desfois je me suis dit que j'étais (je dis "j'étais" car avec le temps j'ai compris que je peux observer cet état de fait sans qu'il m'affetce maintenant) vrament nulle, horrible, atroce, et finalement, avec un peu de recul, que j'étais simplement humaine, que j'ai eu bien trop souvent des réactions à des contrariétés anciennes plus que des choix conscients et réfléchis.

J'ai l'impression que ce que j'ai écrit est très décousu et inompréhensible... ça m'est très difficile de parler de ces choses là, mais je veux juste te dire que, par ma petite expérience, tu ne me sembles rien de tout ce que tu sembles penser de toi. Oui c'est diffiile et long, a-t-on vraiment un jour fini ? Et y-a -t-il quelque chose de plus passionnant que d'essayer dese comprendre soi ? Quand tu en doutes, va voir tes 3 peti ts amours, oublie tout ce que tu as à faire "après" et joue et ris et laisse-toi aller avec eux. Les enfants sont de merveilleux guides, sans prise de tête aucune ! Et pense à ce petit proverbe "le futur est un paradis d'où personne n'est jamais revenu" (je ne me souviens plus l'auteur) ou encore "on vit très bien sans avenir". Ca ne t'épargnera pas un travail de fond, mais te rappellera parfois l'essentiel :)

Et sinon un lien vers un texte "cahier de brouillon" qui te fera peut-être du bien à ton coeur de maman : http://cherryplum.canalblog.com/archive ... index.html

Grosses bises et continue, selon moi tu es sur une très bonne voie :)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 08 Mai 2008, 16:00

J'ai vraiment cru que tu voulais dire, le joué du verbe "jouer". Comme si tu étais toi-même la véritable partition de ta propre vie. Tu joues ta vie car c'est toi qui peux la diriger et tu n'en es pas le jouet, qui lui ne décide de rien !

Cela était l'idée.
Ne plus être le jouet de la vie, mais jouer avec elle !
Au point ou sur inspire tu aspires le monde entier et sur une expire tu expires ton monde que tu as façonné... :wink:

Miche a écrit :Si tu es ce maître à toi même, si tu as déjoué tous les conditionnements, et aussi les besoins liés à la condition humaine, ton intention est alors assurément de cette qualité.
Je me sais trop imparfaite pour prétendre à cela. Alors mes intentions, je m'en méfie.

Et entre la dualité du noir et du blanc penses que quelque chose puisse exister ???

Il existe des textes qui parlent du faire du faire, ou de faire comme i on ne faisait pas, mais tous parte du fait de faire, d'entrer dans l'intention forte et sans détour. Toutes les choses se font ainsi.
Don Juan, parle trsè bien de l'intention, il dit qu'un véritable sorcier est un maître de l'intention et qu'il doit chercher sa volonté pour développer ses pouvoirs... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Messagepar Miche » 08 Mai 2008, 17:26

Denis a écrit : Don Juan, parle trsè bien de l'intention, il dit qu'un véritable sorcier est un maître de l'intention et qu'il doit chercher sa volonté pour développer ses pouvoirs... :wink:


Castaneda, relate ce que Dom Juan, lui aurait dit. Encore faut t’il attribuer quelques crédits à ces récits. Les histoires de sorciers ne m'intéressent pas, je n’aspire pas à devenir une sorcière. Il me semble d’ailleurs qu’il parle plutôt de voyant, de guerrier, d’homme de connaissance.
Pour ce qui est de l’intention, tu n’apportes rien de nouveau à la discussion et je ne peux que te redire ce que je disais.
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Messagepar Alexandra » 10 Mai 2008, 10:24

Merci Virginie pour ton message très profond
J'ai bien compris ce que tu as dis , et je suis d'accord avec toi :wink:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13072
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 10 Mai 2008, 12:16

Miche a écrit :Pour ce qui est de l’intention, tu n’apportes rien de nouveau à la discussion et je ne peux que te redire ce que je disais.


Certainement...
Peut-être après faut-il mettre en pratique les choses, car des mots sans expériences ne servent pas à grand chose, celui qui parle reste dans un jugement sans connaissance...
D'où le fait que beaucoup pense que les histoires de Castandea sont des inventions pures, pourtant pour celui qui chemine réellement ce qui est rapporté par Castaneda des expériences vécu avec Don Juan est tout simplement sublime, d'une rare précision dans la description des choses, car d'une véracité éclairée par la pratique ou pas...
L'intention est l'aspect le plus important dans toute action, que puis-je te dire de plus... :?
Quand au fait de devenir sorcière ou pas, cela n'est que justement une question d'intention, intention d'entrer ou non dans une vie particulière en relation étroite avec les forces et énergies qui nous entourent, ou suivre le reste du troupeau :roll: :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Miche
Messages : 208
Enregistré le : 30 Avr 2008, 07:22
Localisation : La Réunion

Messagepar Miche » 10 Mai 2008, 13:01

:D :D :D :D
Cinderie
Messages : 968
Enregistré le : 22 Mai 2007, 11:03

Messagepar Cinderie » 11 Mai 2008, 10:24

Bonjour Alassea

Prise par les travaux je n'avais pas vu ton message.

Cet état là,l'envahissement par toutes sortes d'impressions qui semblent ingérable je connais bien!

Si j'ai bien lu ton texte ce sont ces impressions qui sont ingérables et te torturent.

Toi à mon avis tu te gères très bien ,enfants,maison,relation .

Et si ton caractère sombre était seulement dû à un état d'épuisement psychique? Et si ce n'était pas ton vrai moi?

Je vais te parler de moi pour te donner un exemple ,je ne peux pas interpréter ta vie seule l'auteure aurait le droit de le faire!

Très sollicitée (enfants à scolarité difficile,mère âgée et autres exigences de la vie ) il m'arrive d'être à bout (forces physiques et mentales) et dans ces heures là je suis odieuse.

Offres-toi des moments de paix, de repos, prends soin de toi! Peu de personnes sont dans l'état que tu décris réellement,au fond d'elles.Je veux dire qu'au fond de toi il y a une mer de sérénité qui devrait pouvoir être accessible un jour ou l'autre puisque tu pratiques.

Pour ce qui est des impressions dont la conclusion est "je suis pas fadada' ne grattes pas trop par là c'est un gouffre dévoreur d'énergie d'où ta conclusion.

Lorsque tu te sens partir vers un "trou noir" penses à l'idée exactement inverse exemple "je suis asociale" penses à "qu'est ce qui en moi potentiellement ou par expérience fait de moi une personne très sociable et appréciée de tous" au hasard sur ce forum par exemple!

Bises!
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Messagepar Alexandra » 11 Mai 2008, 10:51

Merci philo pour ton témoignage et ton message :)
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ

Retourner vers « Pratiques (espace débutants) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité