Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

A tout ceux qui sont investis dans une pratique depuis peu et qui souhaitent poser des questions ou témoigner de leurs débuts...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 09 Mar 2014, 17:46

à vous mesdames........


[b]La femme.

La femme a crée l'univers,
L’univers est sa forme;
La femme est la fondation du monde,
Elle est la forme véritable du corps.
Quelque forme qu’elle prenne
Celle d’un homme ou d’une femme,
C’est la forme supérieure.

Dans la femme repose la forme de toutes choses,
De tout ce qui vit et bouge dans le monde.
Il n’est pas de joyau plus précieux que la femme,
Pas de condition supérieure à la sienne.
Il n’existe, n’a jamais existé et jamais n’existera,
De destin égal à celui d’une femme,
Il n’est ni royaume, ni fortune,
Comparable à une femme;

Il n’existe, n’a jamais existé et jamais n’existera
De lieux saints semblables à la femme.
Aucune prière n’égale une femme.
Il n’existe, n’a jamais existé et jamais n’existera
De yoga qui s’élève au rang d’une femme,
De formule mystique ni d’ascétisme
Qui vaillent la femme.
Il n’existe, n’a jamais existé et jamais n’existera
De richesse ayant plus de valeur qu’une femme.

Extrait de : Kali la force au féminin, de Ajit Mookerje, Ed. Thames & Hudson, 1995. (Livre épuisé en français).
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 10 Mar 2014, 09:34

et ouaiiiiis 8)



non, je plaisante :rire:
merci
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 10 Mar 2014, 10:05

salut amandine , :wink: vous étes des reines et tu est la premiére
bises :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 10 Mar 2014, 12:05

ahah tu sais parler aux femmes :lol:
samedi, cetait la journée de la femme donc :?
mais surtout c'était la journée de l'ouverture de la pêche, et ça j'aime bien, dans mon coin. :)
on voit des pêcheurs avec de l'eau jusqu'a la taille dans les riviere, immobiles..
ils prennent soin des rivieres , ils sont passionnés de nature, certains emmènent des groupes de mômes ..
bon je raconte ça parceque ça me fait penser à Odile, qui m'a rappelé il y a quelques jours de prier pour la terre, elle qui nous donne, ne pas oublier de lui donner nous aussi .
merci Odile :coeur: :)
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 10 Mar 2014, 12:23

oh , tu fais bien de me parlé de ça moi qui suis" un grand pécheur devant l' eternel" :roll: :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 11 Mar 2014, 08:48

salut Hridaya,
je ne suis pas à l'aise avec ce genre de plaisanteries :oops:
je n'aurais pas du réagir au texte que tu as mis,.
mais il m'a donné envie de blaguer, plutôt que d'être pris avec sérieux.. :sceptique:
bon, passons. bonne journée. :bye:
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 11 Mar 2014, 10:24

pas grave...... :wink:
je savais que cela pouvait plaire ou pas plaire.....interprété ou, pas......
sujet delicat ......mais c' est pas grave du tout, d' autant que je viens de lire ton message en MP..... :wink: :wink: :!:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13077
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar Denis » 11 Mar 2014, 16:41

Ha, la femme !!!

Elle apporte l'énergie par sa simple présence, elle révèle la puissance de la manifestation et donc elle est le lien le plus puissant vers la conscience, tous les vrais hommes tremblent devant elle...
C'est la plus grande chance de l'homme... :wink:

Merci pour cet échange !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 11 Mar 2014, 17:43

une vrai femme

Image
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar Odile » 11 Mar 2014, 18:19

C'est très gentil et c'est très beau... :D merci au nom de toutes les femmes... :D
Hridaya : je ne vois pas ton image... :?
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 08:38

oups decidemment elle est parti ailleurs mieux vaux la voir deux fois que pas du tout........

6a0120a5e00f60970c0147e352ac5e970b-800wi.jpg
6a0120a5e00f60970c0147e352ac5e970b-800wi.jpg (39.42 Kio) Vu 2933 fois
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 12 Mar 2014, 08:45

bonjour,
magnifique Ma Ananda Moyi .
j'étais avec Tara, hier. on a beaucoup parlé de la femme dans l'hindouisme, ça m'a été bénéfique cette discussion :)
en effet c'est un tres beau texte ce Sakti Sangama Tantra, quand c'est la mère qu'on vénère dans la femme.
il y a alors un immense respect dans cette adoration du principe féminin:
la mère respectée et vénérée dans toutes les femmes, comme sa propre mère, comme le font traditionnellement les shakta.
une photo d'une femme peintre de la région du Mithila, prise dans les années 70 par le photographe Boubat, une mère qui allaite son petit en peignant.
avec une pensée pour toi, Alassea , si tu passes par là, trop chouette de te relire :coeur: :)
Image
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 08:51

orsque vous aurez terminé de sortir lieu commun sur lieu commun , il vous restera le simple fait d'être...


oui je suis d' accord , toute forme de paroles, de discussions sont des lieux communs, mais en méme temps nous sommes sur un forum comment communiqué en se taisant, et puis ...communiqué n'a jamais empéché d' étre...... :roll:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 08:57

quand c'est la mère qu'on vénère dans la femme.
il y a alors un immense respect dans cette adoration du principe féminin:


oui c’ était çà l’intention, la mère, le principe créateur, la sakti en tant que puissance de manifestation, énergie vitale par excellence, énergie du pouvoir de la vie
:reveur: :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 12 Mar 2014, 09:49

merci Hridaya pour tout ça, l'échange, la prise de conscience..
amusant comme parfois on avance à toute vitesse dans une compréhension
, le "simple fait d'être" c'est bien beau :)
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 12:43

Je parlais des lieux communs sur les femmes et le féminin. C'est tout de même la moitié de l'humanité, non ? Mais passons..


non ne passons pas :wink: ,dit ce que tu a a dire c' est mieux qu' une femme le dise, si c' est un homme tout lemonde y met un autre sens , alors pourquoi pas ?

et heureusement qu'il y a des postes comme les tiens...


ouai sauf que moi je trouve que je cause trops..... :mefie:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 12 Mar 2014, 12:51

« La femme a crée l'univers (…)
Quelque forme qu’elle prenne
Celle d’un homme ou d’une femme (…) »


Un petit témoignage : l’invidu-femme-mère que « je suis », en mettant au monde et allaitant 2 bébés,
a vraiment eu l’impression d’être pour rien dans cette production,
seulement un vecteur, un contenant (ou une vache – j’aime beaucoup les vaches),
au service de LA Nature, LA Vie, L’Energie divine (c’est vrai que ce sont des mots féminins – en Sanskrit aussi ?),
l’impression de vivre UNE Initiation,
mais elle n’a toujours pas compris comment le lait arrive, ni « comment on fait les bébés ».
Mystère…

Merci quand même, les garçons ! C’est ma foi pas désagréable d’être vénérée… :D :coeur:


ouai sauf que moi je trouve que je cause trops..... :mefie:

Oh non ! C’est passionant et éclairant ! Merci Hridaya :)
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 12:53

la mère respectée et vénérée dans toutes les femmes, comme sa propre mère, comme le font traditionnellement les shakta.

ce que tu dit me rappele l' histoire d' un grand baktha qui au plus fort de sa sadhana ne pouvait plus que prononcé comme mantra que MA...MA( mére)
je ne sais plus sont nom....dommage...
MA..... MA....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
MuadDib
Messages : 1747
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar MuadDib » 12 Mar 2014, 13:06

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 12 Mar 2014, 13:22

Oui oui ! Nous sommes toutes là ! :D

Whaaa ! Magnifique ! Merci Muad... :)
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 12 Mar 2014, 17:13

:coeur: ça merité d'étre dit :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13077
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar Denis » 12 Mar 2014, 19:01

Superbe photos, super texte, merci à tous !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 13 Mar 2014, 09:16

pour continuer sur la femme (Sakti):

poème Bauls ( Duddu Shah)

Mon esprit fait la sadhana aux pied de la femme.
c’est au pied de la femme que tu est venu au monde
le père n’ est que le donneur de semence
celle qui t’a crée, nourri portée ,c’est la mère
Sadhana et dévotion ,sans elle(s) ne sont que des mensonges
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13077
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar Denis » 13 Mar 2014, 11:53

Qui aime sa mère ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3634
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar lorkan739 » 18 Mar 2014, 00:01

Hridaya a écrit :ce que tu dit me rappele l' histoire d' un grand baktha qui au plus fort de sa sadhana ne pouvait plus que prononcé comme mantra que MA...MA( mére)
je ne sais plus sont nom....dommage...
MA..... MA....


Je me souviens surtout que dès qu'il s'est mis à parler cela n'a été que pour assouvir une soif de pouvoir et de reconnaissance.
Bien content qu'il se soit fait fermer son caquet par une femme, justement...

Et pas besoin d'être un Bhakta. Un mec qui parle trop, le jours où une femme à le malheur de hausser le ton va chercher du regard d'un autre gars comme pour dire " tu te rends compte de ce qu'elle m'a fait? ". Bah ouai, mais moi non plus j'aime pas ta grande gueule...

Cela dit, je crois qu'il y a une solidarité entre les hommes que l'on ne retrouve pas entre les femmes(en règle général). Personnellement lorsque tout va mal j'aurais tendance à invoquer le Père plûtot que la Mère.

Mon esprit fait la sadhana aux pied de la femme.
c’est au pied de la femme que tu est venu au monde
le père n’ est que le donneur de semence
celle qui t’a crée, nourri portée, c’est la mère
Sadhana et dévotion, sans elle(s) ne sont que des mensonges


Ok, mais sans semence pas de sadhana. Je trouve quand même que c'est un peu facile de glorifié le féminin sacrée à tout bout de champs. Comme une échappatoire pour ne pas avoir à creuser profond la recherche intèrieur. Avant de trouver la "Mère divine" c'est important je crois de renoncer à ses ambitions par rapport aux femmes, justement.
Autrement on peut lancer des "O Devi" avec tout pleins de coeur et de fleurs partout, mais ça ne veut absolument rien dire. Au contraire...Mais cela plaira sans doute aux petites filles...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3634
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar lorkan739 » 18 Mar 2014, 10:30

Je fais bien entendu référence aux filles de la Montagne...

C'est Elle que j'implore, au moyen de la célèbre incantation aux 27 syllabes, quintessence que cultivent des foules de femmes ascètes, ...


~ Annapurna Upanishad ~
Om
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 18 Mar 2014, 10:50

Bien Ok, mais sans semence pas de sadhana. Je trouve quand même que c'est un peu facile de glorifié le féminin sacrée à tout bout de champs. Content qu'il se soit fait fermer son caquet par une femme, justement...


a mon avis on est plus dans la glorification de la prakriti donc de la manifestation et du foisonnement, de la gerbe de couleur, de lumière et de ce miracle de la vie du monde plutôt que dans des affaires de scène de ménage….. Chacun voit sa vérité …. :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar amandine » 20 Mar 2014, 13:07

hridaya a écrit :a mon avis on est plus dans la glorification de la prakriti donc de la manifestation et du foisonnement, de la gerbe de couleur, de lumière et de ce miracle de la vie du monde plutôt que dans des affaires de scène de ménage….. Chacun voit sa vérité …. :wink:

oui , "chacun voit sa vérité", brouillés que nous sommes par la pression de nos vasanas..héhé, on a tous du boulot :)
mais quand même c'est pas si mal, on arrive souvent à bien communiquer, c'est un chouette forum ça n'est pas tres facile cette forme de communication.. :)
ps: par contre Lorkan , ce que tu as dit, pas compris l'interet ? :? tu parlais pas de simplicité y a peu de temps ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3634
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar lorkan739 » 20 Mar 2014, 14:38

Oui mais j'ai remarqué que vous aimez un peu trop les non-dit.
Ce qui est à mon sens le contraire de la simplicité.

Allez, un bon vieux clin d'oeil pour finir. Histoire de bien embrouiller tout le monde avec moi avec. :wink: :lol:
Om
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 21 Mar 2014, 13:00

Lorkan a écrit :(…) Mais cela plaira sans doute aux petites filles...

Je fais bien entendu référence aux filles de la Montagne...

« C'est Elle que j'implore, au moyen de la célèbre incantation aux 27 syllabes, quintessence que cultivent des foules de femmes ascètes… »
~ Annapurna Upanishad ~

Très beau cette Upanishad (je n’ai pas encore fini de la lire…)
http://www.freeebooks.x10.mx/pdf/upanis ... nishad.pdf


Lorkan, tu me donnes à réfléchir ! :wink:
Veux-tu dire :
- qu’on vénère les femmes et les mères de façon théorique mais dans la vraie vie on ne les vénère pas tant que ça ?
(ce ne serait pas tout à fait faux…)
- ou que dans la vraie vie les femmes et les mères ne sont pas si gentilles, si maternelles et si nourricières que ça ?
(ce ne serait pas tout à fait faux non plus…)



Il s’agit ici de la Déesse femme/mère, et je me pose également des questions sur la bhakti :

si j’ai bien compris par ailleurs (?) (corrigez-moi si je me trompe),
- il faudrait unir en nous nos pôles féminin et masculin,
- le pôle féminin serait, entre autre, l’énergie, la Shakti,

est-ce que ça se passe différemment si on est un homme ou une femme?
(que ce soit la dévotion ou le travail d’éveil de l’énergie.)

De plus j’ai l’impression que la Déesse peut être objet de dévotion comme Mère Divine (ça c’est pour tout le monde), mais aussi comme Femme-Amante?
Dans ce cas, est-ce que la « yogini » doit s’identifier à sa Shakti et transférer sa dévotion plutôt sur Shiva ?
« je suis l’Energie-Matière qui désire monter s’unir à la Conscience-Lumière»?

Quand la femme est vue comme une « énergie » pour l’homme, est-ce qu’on peut dire que l’homme est aussi une « énergie » pour la femme?
Est-ce la rencontre de « l’Autre » qui peut éveiller notre énergie qu’on soit homme ou femme ? ou alors ça ne se passe que sur un plan intérieur/mental?

(Tout ceci est encore bien théorique pour moi, et il m’est difficile de me rendre compte si mes questions sont bêtes, sans intérêts ou sans réponse possible, pardonnez-moi !… ) :)
Avatar de l’utilisateur
Adam
Messages : 219
Enregistré le : 07 Mar 2013, 19:10
Contact :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar Adam » 21 Mar 2014, 13:48

Je trouves cette question intéressante, merci d'insister car je crois que tu n'en parles pas pour la première fois Ava, et je n'ai pas la réponse.
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 21 Mar 2014, 21:37

Merci Adam :)

C’était peut-être une question taboue ? :oops:

Pour le moment je vais continuer ma modeste bhakti avec mes «objets» de dévotion habituels, ni homme, ni femme, abstraits, comme la lumière et le Shri Yantra.

D’ailleurs j’ai appris que le centre du Shri Yantra / Shri Chakra est la « demeure » de Lalita Tripura Sundari !

Alors ça se rejoint !


Michel C a écrit :Lalita est aussi connue comme la déesse qui préside au centre du Sri Chakra, c’est-à-dire le grand yantra ou “modèle énergétique” qui fonde tout le macrocosme et qui provient du son subtil qui est le pranava OM.

Lalita est considérée comme étant la plus belle d’entre toutes les déesses. Elle représente le bonheur extatique suprême en tant que source de toute autre perception merveilleuse. La tradition nous dit qu’elle habite au sommet de la Montagne Meru (la “montagne cosmique”, associée à sushumna nadi dans la structure subtile de l’être humain).

Soutenant et conduisant le mouvement de l’univers tout entier, elle représente ainsi l’amour divin infini qui constitue en fait la force centrale et essentielle qui motive l’existence du Cosmos.
C'est ainsi que si les planètes orbitent dans l'espace sidéral, c'est bien pour que l'être puisse éprouver la vastitude et la profondeur immense de son cœur.

L'Amour est la force qui fait tourner la Terre et la Lune, le Soleil et l'Univers entier.

A cet instant, l'adepte connait la joie indicible de l'Amour Cosmique. :coeur:

Forum : viewtopic.php?t=1222


Regardez, à ses pieds : le Shri Yantra !
Fichiers joints
Lalita Tripura Sundari Shri Yantra 457px Wikipedia.JPG
Lalita Tripura Sundari Shri Yantra 457px Wikipedia.JPG (134.77 Kio) Vu 2380 fois
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 22 Mar 2014, 12:47

si j’ai bien compris par ailleurs (?) (corrigez-moi si je me trompe),
- il faudrait unir en nous nos pôles féminin et masculin,
- le pôle féminin serait, entre autre, l’énergie, la Shakti,



Globalement oui…..


]est-ce que ça se passe différemment si on est un homme ou une femme

(que ce soit la dévotion ou le travail d’éveil de l’énergie.


la structure énergétique de la femme es différente de celle de l’homme donc l’ approche doit être différente, les soufi ont une approche spécifique pour les femmes, les techniques sont différentes mais c’est surtout dans le dosage des pratiques. la traditions bauls en tiens compte mais en fait un grand mystère ….ou reste très évasifs sur cette question, d’ autant plus que ce sont des Sakta, en terre soit hindouiste pour les bauls pratiquant une forme de tantrisme, mais surtout pour les bauls « musulmans »( faquirs)ou le statut de la femmes ’n’est pas valorisé c’est le moins que l’on puisse dire…….sachant que les pratiques bauls (faquirs)représente une aberrations par rapport a leurs religions d’ origine puisque pour eux mais également pour l’ ensemble des tantrique, le corps est le temple et le seules accès vers dieu ,diviniser le corps est l’ objectifs, ce qui pour le moins au antipode de la vision Coranique traditionnelle qui dit en autre que dieu est ……….inaccessible……..
Pour les yogins tantrique il semblerait que l’ axe de travail soit lui aussi ciblé d’ une autre manières qualité a développer sont différente, est l’ impact sur les centres énergétique se passe différemment,
pour faire cours les femmes sont plus avancé que nous ou en tout cas moins « dégradé » du point de vue de la manifestations ; les femmes sont lien direct avec la conscience elle sont issu d’ elle directement , La
les hommes pour leurs part viennent de la création de la conscience qui a créé la sakti l’ aspect féminin puis enfin les hommes… une étape de plus qui nous éloigne un peu plus de la source……

De plus j’ai l’impression que la Déesse peut être objet de dévotion comme Mère Divine (ça c’est pour tout le monde), mais aussi comme Femme-Amante?


Oui tout ça c’est la même chose,( a condition’ avoir reçu un enseignement approprié) afin de de l’ abordé avec un esprit…. Transparent….. Clair……..
La mère divine c’est la yoni celle qui est a la fois l’ Energie créatrice en puissance qui émane de la conscience et du frémissement initial(le désir), le creuset, la matrice, l’ espace initial qui va de ce fait recevoir la forme qui crée et accueille le linga, qui lui va actualiser l’ acte de créations, ……...
qu’ est qui est divin et qu’est qui ne l’ est pas…………….. ?

dans le cas du rapport homme femme , il s’ agit de la maithuna, acte d’ amours de chairs mais qui est la représentations symbolique, faite justement pour ce relié au grand principe universelle de la créations, ce qui va d’ ailleurs également produire un autre regard de l’ homme sur la femme et vice versa dans la vie quotidienne homme et femme devenant des acteurs divinisé et divin dans le corps de l’ absolu qui nous contient……
mais là il s’ agit d’ un acte d’ amour divinisé, ou l’ immobilité seras au cœur du processus , afin de transcender l’ énergie du bas, et destinée a la matrice du monde, extérieurs , grossière et ,il s’ agira de transcender les désirs grossier et de les verticaliser afin de transcender notre essence grossière reconnaitre cette énergie comme pure énergie et lumière et la guide vers la conscience, en la faisant cheminer par la susuhmna,c’ est un mariage spirituelle …..pas grands chose à voir avec ce que l’on peut entendre….


Dans ce cas, est-ce que la « yogini » doit s’identifier à sa Shakti et transférer sa dévotion plutôt sur Shiva ?
« je suis l’Energie-Matière qui désire monter s’unir à la Conscience-Lumière»?


Honnêtement je ne sais pas…..il semblerait que les pratique pour les femmes soient encore plus secrète que pour les hommes, j’ai l’impression qu’en fonctions des individu il n’y pas de règle, rigide… ;et qu’il faut suivre ses intuitions

Quand la femme est vue comme une « énergie » pour l’homme, est-ce qu’on peut dire que l’homme est aussi une « énergie » pour la femme?


Oui, mais tout est énergie dans ce monde, l’énergie sont partout intégré en toute chose et active…..

Est-ce la rencontre de « l’Autre » qui peut éveiller notre énergie qu’on soit homme ou femme ? Ou alors ça ne se passe que sur un plan intérieur/mental?


Les deux voies existe, ce sont les rituels intérieur ou extérieurs soit la maithuna entre autre puisque qu’il y a les rituels, » les puja » qui sont, des offrandes est des réveils de certaine qualité d’ énergies qui sont extérieurs soit les pratique intérieurs d’unions des énergies mais de toute façons les deux en général sont pratiqué par tous avec des intensité différentes en fonctions des individus et du travail spécifique qu’il doivent faire seul un maitre qualifié peut décider de ça

Après…qu’est-ce que " intérieur" …… ou …… "extérieurs"……
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 22 Mar 2014, 21:10

à Hridaya :)

Merci beaucoup pour ta longue réponse intéressante et belle.
(Merci aussi pour ton post, hier, sur la lumière et l’obscurité, tout aussi passionnant.)
viewtopic.php?f=4&t=2613

qu’ est qui est divin et qu’est qui ne l’ est pas…………….. ?
(…)
Après…qu’est-ce que " intérieur" …… ou …… "extérieurs"……

Oui, j’y réfléchis actuellement…

Et je réfléchis aussi à la dévotion, la bhakti…
(peut-être que j’ouvrirai bientôt un topic pour poser des questions…)

Merci encore… :)
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar hridaya » 23 Mar 2014, 11:36

Oui, j’y réfléchis actuellement…

Et je réfléchis aussi à la dévotion, la bhakti…
(peut-être que j’ouvrirai bientôt un topic pour poser des questions…)

Merci encore… :)

la dévotions sur des images intérieurs ,ou extérieures,"réfléchi " par elle même c' est la lumière qui regarde la lumière,c' est l' énergie qui contemple l' énergie, qui se relie aux qualités intrinsèques à la puissance contenue en elle même, c'est cette"réflexion là qu'il faut mener a terme , ce n'est pas théorique, ce n' est pas une "pratique" "ordinaire" ,mais plutôt un élan du cœur,qu'il faut laissé croître grandir en soi et hors de soi, comme un immense brasier,,une des étapes a trouver est de se prendre pour la divinité ,de se confondre avec elle de se confondre avec le sentiment, aucun espace intermédiaire ne doit apparaître, les espaces intermédiaire laisse de la place au mental qui est" dispersion", " créateurs d' ombre", qui empêche la lumière de se dévoiler,fusionner complètement afin de faire apparaître samyana" selon les patanjalien', la confusion entre l'objet de la dévotions et le dévot,toute effort de volonté individuelle disparaît, l' individu a disparu dans le corps du sentiment,et réintègre en lui l'objet du désirs........
les explications sont nécessaires, mais alimente le mental, mais du point de vue de la pratique les choses en définitive sont très simple se laisser aller, prendre, par le sentiment.....juste ça....sans émettre de résistance.....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Sakti Sangama Tantra (Bengale, XV ou XVIe siècle).

Messagepar ava: » 23 Mar 2014, 19:33

Oui, ça me parle beaucoup... MERCI :)

Retourner vers « Pratiques (espace débutants) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités