Ma pratique de débutante

A tout ceux qui sont investis dans une pratique depuis peu et qui souhaitent poser des questions ou témoigner de leurs débuts...

Modérateur : Modérateurs

Thaïs
Messages : 21
Enregistré le : 25 Mar 2012, 14:14

Ma pratique de débutante

Messagepar Thaïs » 26 Mar 2012, 12:27

Bonjour à tous !

Voilà ce matin j'ai fait ma pratique printanière et ça s'est pas très bien passé. Je suppose que je suis confrontée au "syndrome du débutant", je réfléchis trop à ce que je fais et comment je le fais. .. bref, j'en suis ressortie plus énervée qu'autre chose parce que j'avais l'impression de ne pas y arriver.

Je voudrais donc vous détailler un peu ma pratique et mes questions.
S vous avez des conseils à me donner, n'hésitez pas

Je commence avec les salutations au soleil. Avant, je les faisais lentement, mais maintenant je fais la technique plus rapide décrite dans le site de Denis.
Déjà, je suis obligée de faire une pause à la 6eme parce que je suis essoufflée ! Ca va vite et la respiration n'est plus du tout la même, et je me fatigue vite. D'ailleurs je n'en fait que 12 parce que je ne me sens pas d'aller au delà pour le moment. Je sens que si je continue plus loin, c'est vraiment trop physique et je n'arriverais pas à la détente.

Ensuite Trikokasana. .. même combat. .. je tiens 2min de chaque coté, j'ai mal au cou, je m'appuie un peu sur ma jambe pour tenir parce que sinon ça serait encore pire. J'arrive un peu à rentrer dans le souffle et l'ouverture mais je suis frustrée de mon inconfort.

Puis vient Paschimottanasana. Alors là c'est encore pire parce que j'ai 2 dernières vertèbres soudées donc je ne peux pas descendre. Le mieux que je puisse faire pour l'instant c'est me tenir le plus droit possible, avec l'aide de mes mains derrières. Est-ce que la posture est efficace même faite comme ça ? Et idem c'est vraiment dur de se laisser aller, je suis encore dans une tension physique plus que de la détente. Elle ressemble même pas à une pince ma pince !

Après je fais la chandelle et là ça va. Puis la respiration traditionnelle 1/4/2 parce qu'il semble que j'ai les poumons atrophiés . .. bon ça ça va, j'ai accepté que je ne peux pas faire plus pour le moment et je me sens bien comme ça.

Donc j'ai l'impression que je suis complètement dans la performance. Et qu'entre le dos et les capacités pulmonaires tous pourris, je ne vais pas aller bien loin.
Pour m'obliger à tenir quand même un minimum les postures je me mets des minuteurs, j'ai plein de pensées dans la tête tout le long, "j'ai mal, ça va pas, c'est nul, il faudrait plus faire ça". .. Bref, c'est pas trop ça !!!

Je sais que je recommence tout juste la pratique donc que ça devrait venir. J'avais fais du yoga il y a 5 ans pendant quelques mois et j'avais mis du temps à trouver la détente dans la posture. .. mais là je repars de zero et c'est frustrant !

Une dernière remarque : je pratique le matin le samedi dimanche lundi, mais en semaine je n'y arrive pas car je suis une grosse dormeuse et le matin je suis complètement dans les vapes. Alors pour l'instant au lever je fais juste des salutations et des respirations, et le soir les postures plus des respirations encore.
Est-ce qu'il faudrait se faire violence pour pratiquer le matin, se discipliner ? Ou accepter ma nature de fan du dodo (qui peut bien sur évoluer !!! ) ?

Voilà pour ma pratique ! Vivement que ça se détente tout ça, et que le mental aille voir ailleurs un peu si j'y suis :mrgreen:

Je me rends bien compte que ce sont des questions basiques, et que beaucoup ici ont dépassé depuis longtemps ce stade dans le yoga ... mais merci de prendre le temps de me lire, et de répondre si vous le sentez :reveur:
Avatar de l’utilisateur
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 Fév 2012, 13:22

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar micka » 26 Mar 2012, 12:44

coucou thais!
Pour te rassurer sur tes debuts laborieux, saches que moi je me suis fait une petite dechire au mollet en faisant les salutation et la pince!! ca fait une semaine que je fais rien, et je ne sais quand je vais recommencer :sceptique: et puis avant de me faire mal j'etais pas plus performant que toi, surtout sur les salutations :cry:
Donc bon desesperes pas trop car je crois qu'il faut se faire un peu violence pour avancer, mais que pour la majorite des debutants cette violence est la meme, c'est a dire assez penible et on culpabilise un peu de pas en faire plus!
Pour ma part j'essaie d'etre regulier, et d'avancer à mon rythme!
Et pour ce qui est de la detente, j'attend pas grand chose maintenant et pas forcement plus pour la suite!!donc au moins à ce niveau là il n'y a pas deception
Je te souhaite du courage et de l'optimisme :) , tu n'es pas forcement seule !
byby Thais

PS je me suis pas presente je m'apelle Mickael, et je suis la meme formation que Thais, comme j'ai pas grand chose à dire pour l'instant je n'avais rien ecrit, donc j'en profite pour saluer tout les intervenant regulier et moins regulier du forum et un petit salut amical à Denis
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 26 Mar 2012, 12:56

Bonjour,

Là Thaïs, tu décris ta pratique comme un "syndrome du débutant" mais il y a une chose que tu oublis, tu es seul et c'est encore moins évident. Je salue ton courage car c'est vraiment pas facile, alors persévère, sache qu'il n'y a rien qui presse. :wink:
D' abord, il faut que tu te poses en assise, que tu cultives un état intérieur, puis rentre dans ton souffle - si le début de ta pratique se fait dans le calme mental, tu verras que pendant, il sera comme une étincelle qui apparaitra comme par enchantement de temps en temps puis plus souvent, puis continuellement et sera ensuite un point de départ pour aller plus loin - fais une technique de pranayama après la salutation puis laisse dérouler ta séance - tu peux aussi faire un pranayama en milieu des asans et tu continues -
Comment, par quoi, finis tu ta séance ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 26 Mar 2012, 14:57

Bonjour,

Une petite réponse de débutant : pour éviter de sombrer dans le syndrome du perfectionnisme, je me dis qu'après tout, nul ne sait ce qui est bon pour moi. J'essaye d'être rigoureux et concentré, mais si ma posture n'est pas parfaite, qui dit que ce n'est pas ainsi qu'il faut que je le fasse. Et si mon mental bat la campagne, eh bien après tout je ne suis pas une grenouille, j'ai des pensées vagabondes, voilà tout, je les remarque et revient tranquillement sur mon souffle ou ma posture.
Surtout être rigoureux sans se mettre la pression ni rentrer dans la performance physique. Je fais souvent mes meilleurs séances (en terme de ressenti) lorsque je suis un peu diminué physiquement (sinusite, mal de dos, etc...).

Bonne pratique et au plaisir de vous lire.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13081
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Denis » 27 Mar 2012, 08:58

Je me rends bien compte que ce sont des questions basiques, et que beaucoup ici ont dépassé depuis longtemps ce stade dans le yoga. .. mais merci de prendre le temps de me lire, et de répondre si vous le sentez

Non, elles ne sont pas basiques mais importantes !
J'ai donné comme travail élémentaire et de départ de faire des salutations au soleil et la respiration traditionnelle.
C'est un chemin que j'ai parcouru avec beaucoup de monde et moi-même constamment. Le but est de monter en puissance, mais il est vrai qu'il faut monter en puissance doucement !
Si on se fait mal, comme tu dis micka, il nous faut attendre d'aller mieux, le corps doit être respecter, transcender pas brûlé, mais on doit quand même l'orienter et le maintenir dans une certaine tension, sinon la corde ne vibre pas... :wink:
Quand on fait que personne ne peut rien pour personne c’est vrai jusqu’à une certaine limite. L’apprentissage est l’un des plus beaux moyens de transmission et il remonte à la nuit des temps, ce qui prouve sa puissance. J’ai donné cette formation plusieurs fois et à chaque fois elle a permis à des gens de réellement avancer dans la voie du Yoga, je crois que certains membres pourraient en témoigner.
Si tu ne peux faire que 12 salutations c'est bien mais c'est bien aussi que tu sois mise à mal en les faisant rapidement, car cela va t'obliger à travailler sur ton souffle et gagner en puissance.
Pour construire un gratte-ciel, il faut des bases solides, des fondations puissantes, la légèreté sera au bout de la pointe du gratte-ciel, elle viendra donc bien plus tard !
Tu dois aussi écouter ton corps et faire avec, tu dois faire attention à ton dos et tes vertèbres soudées.

Il n'y rien "d'efficace" dans une posture, Rien !

Que tu poses ton front sur les genoux ou que tu restes droite cela ne t'apportera rien de plus. Il nous faut sortir de la jubilation ou de la frustration dans la posture, dans nos vies.
Alors dans cette pince, ce n’est pas le Yoga qui doit s’adapter, mais c’est toi qui va faire ce que tu peux et surtout sort de l’idée de compétition, car ton dos va vite te faire comprendre que ce n’est pas le bon chemin. Mais pour autant tu dois travailler avec une belle orientation, une belle détermination, celle d’observer ce qui se passe, comment fonctionne ton souffle, que fait la posture sur ce souffle, comment dans la posture tu peux augmenter la rotation des énergies, prendre conscience des centres éveillées ou simplement des lieux de respirations. Cela est le vrai travail, pas tenter de faire une « belle » posture qui n’existe pas !
Il te faut garder une idée, dans la pince, de cambrer les reins, d’étirer le haut de la cage thoracique, de sortir la tête des épaules, cette volonté d’étirer vers le haut et dans l’axe du dos est bien plus importante que celle de vouloir descendre.
lors fait de ta limite une découverte, et non une souffrance ou une frustration ! :wink:

Bonne pratique
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 27 Mar 2012, 17:32

Denis a écrit :Si tu ne peux faire que 12 salutations c'est bien mais c'est bien aussi que tu sois mise à mal en les faisant rapidement, car cela va t'obliger à travailler sur ton souffle et gagner en puissance.

Tes explications sont comme d'habitude fort éclairantes. Tu n'as pas idée à quel point elles nourrissent mes séances :allah:
Mais la phrase ci-dessus me surprend un peu. C'est un peu de la gym non ? "Se mettre à mal" je peux le faire sans problème avec une séance de fractionnés :roll:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13081
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Denis » 27 Mar 2012, 22:14

Mais la phrase ci-dessus me surprend un peu. C'est un peu de la gym non ? "Se mettre à mal" je peux le faire sans problème avec une séance de fractionnés
Oui, absolument !
Le but est de d'avoir un corps qui va pouvoir recevoir les secousses de l'énergie et donc développer un corps qui sera endurant.
Alors oui, la salutation au soleil faite rapidement permet cela tout en travaillant une sorte de pranayama, que ne fait pas vraiment une séance de fractionnés. De plus la salutation dérouille bien les articulations et ouvre le sternum...
Comme je l'ai dis c'est la base de la pratique, la formation va durer 3 ans... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 14 Juin 2012, 10:37

Je reviens sur ce message un peu daté.
Thaïs parle de « la salutation au soleil décrite dans le site de Denis ». je pourrais avoir un lien ?

Qu’entendez-vous par « respiration traditionnelle » ?
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 14 Juin 2012, 11:35

Euh pardon, j'ai trouvé toute seule comme une grande le lien vers la description de la salutation au soleil sur le site de Denis.

En revanche je maintiens ma question sur la "respiration traditionnelle".
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13081
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Denis » 14 Juin 2012, 23:24

En revanche je maintiens ma question sur la "respiration traditionnelle".

C'est le rythme 1/4/2
1 temps pour inspirer
4 temps en rétention à plein
2 temps pour expirer

Lire le texte Yoga Tattva Upanishad
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 15 Juin 2012, 13:54

Merci Denis !
Au fait j'ai trouvé la page sur ton site "séance de yoga de base pour débuter". Merci énormément de l'avoir rédigée, ça va me servir cet été pendant l'interruption des cours. Ton site est très complet, félicitations.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13081
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Denis » 15 Juin 2012, 18:31

Merci ! :oops:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Thaïs
Messages : 21
Enregistré le : 25 Mar 2012, 14:14

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Thaïs » 18 Juin 2012, 21:43

Bonsoir à tous :)

Petit bilan depuis mon dernier post : je continue la pratique, même si j'ai eu des petites périodes de passage à vide où j'ai eu du mal à dérouler le tapis ...
mais parfois maintenant il m'arrive d'avoir des "moments de grâce" même pendant des postures qui ne me sont pas particulièrement confortables et où j'arrive à entrer dans le souffle... même si visualiser, sentir, compter, mula banda et j'en passe tout en même temps c'est encore loin d'être facile !

Mon dernier souci en date c'est Nadi Shodhana et je bloque vraiment dessus.
1er souci: la main sur le visage. Ca me bloque, j'ai l'impression d'avoir une barrière physique et ça me ramène à mon corps mais pas dans le sens "conscience" mais plutôt gène ("en plus je détesssste me pincer les narines c'est un des trucs qui m'énerve le plus au monde !!)
2eme souci : respirer tout simplement. Concrètement, la narine droite ou gauche qui est moins libérés au moment où je fais mes pranayama, elle ne l'est pas à moitié. A chaque fois, que ce soit droite ou gauche, j'ai la narine qui est presque complètement bouchée donc surtout au moment de l'inspiration par cette narine je m'étouffe à moitié, ça influe sur le temps de ma rétention etc ... bref ce n'est pas du tout fluide :mefie:
Je bloque doncsur ce pranayama car je n'arrive pas du tout à laisser l'esprit de coté.

D'où mes questions :
est-ce que visualiser simplement les circuit droite gauche suffit ou faut-il vraiment se pincer le nez ?
Suis-je donc condamnée à utiliser systématiquement un spray nasal avant nadi shodhana ? :lol:

Merci d'avance pour vos conseils et bonne soirée !!! :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 18 Juin 2012, 23:57

Bonsoir,
Le but de la pratique du pranayama est quand même d'accumuler de l'énergie. Et lorsque je lis tous ces mots :
bloque, barrière, gène, détesssste, pincer, m'énerve, étouffe.
Ça fait pas mal quand même :lol:

Tout cette crispation bloque le prana et je trouve que cela ne sert à rien de forcer sur nadi-shodane
Je pense que dès le départ, il y a un manque de concentration, et un manque d'énergie.
Puis l'attitude intérieur est essentiel car c'est elle (féminin) qui va te permettre de recevoir le prana.
Je ne connais pas ta pratique, mais pose toi un bon moment, pratique un pranayama avec les deux narines avec rétention pendant 20mns et commence un nadi-shodana pendant 10' en cultivant une attitude de relâchement par le corps et de fixation du regard droit devant, les yeux fermés et relâchement du mental. Ne pense pas si tu fais bien ou pas, c'est seulement une pratique constante qui va régler cela.
Qu'en penses tu ?

Si le prana est capable de beaucoup de belles choses en soi, notamment une bonne santé, il peut être aussi néfaste si on nourrit une mauvaise attitude, de la nervosité ect...
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Thaïs
Messages : 21
Enregistré le : 25 Mar 2012, 14:14

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Thaïs » 19 Juin 2012, 00:28

Bonsoir Sami :)

Merci pour ta réponse !! C'est vrai que après relecture mes mots ne laisse pas trop transparaître un relachement :roll:

Depuis que j'ai commencé le yoga voilà quelques mois, j'ai toujours pratiqué la respiration traditionnelle, aujourd'hui je peux tenir 4/16/8 avec un vrai relachement et un mental qui me laisse tranquille en grande partie (sauf des ptits Ooups rappel Mula bandha de temps en temps :mrgreen: )

J'ai beaucoup du mal à faire un pranayama le matin avant d'aller au travail car je suis toujours à moitié endormie, et pressée ... je me recueille et fais des salutations au soleil mais la plupart du temps je suis à la bourre alors je ne m'étend pas sur le pranayama. D'ailleurs j'aimerais vraiment me lever plus tôt le matin pour faire quelques postures tranquillement aussi mais je n'ai jusqu'à présent aucune volonté quant au sommeil. Mes journées sont longues, je me couche tard et je suis une grosse dormeuse alors pour l'instant ce n'est pas à l'ordre du jour :(
En fait, je suis plutôt du style à me reprocher de ne jamais en faire assez ... je crois que tu l'as deviné ^^

En journée je ne pense pas souvent à me faire des petites pauses respirations non plus. Mais Ham Sa commence à se manifester de temps en temps de manière impromptue.

Par contre c'est mon rituel du soir à peut-prêt régulier : dernière chose que je fais avant d'aller au lit, un pranayama parfois quelques minutes, parfois une demi-heure.

J'ai voulu commencer nadi-shodhana il y a quelques semaines et c'est vrai que pour le moment ça me crispe plus qu'autre chose, sauf quand je ne fais que visualiser l'énergie qui passe dans ida et pingala sans faire intervenir le bouchement de nez etc et là le mental peut s'en aller. Enfin il est toujours là mais déjà beaucoup moins qu'avant.

Je pense que tu as raison et que je fais tranquillement continuer ma respiration 1/4/2 et puis petit à petit voir si ça se débloque en nadi-shodhana ...

Chaque chose en son temps, ce n'est pas la course :wink:
Et puis peut-être même qu'un jour je me lèverai plus tôt pour des pratiques matinales, qui sait :mrgreen: :mrgreen:
Thaïs
Messages : 21
Enregistré le : 25 Mar 2012, 14:14

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Thaïs » 19 Juin 2012, 00:39

Je relis mon message et je n'y vois que du mental, du "je devrais", "ça me crispe" ...
Le fait est que le juste milieu entre relâchement dans une pratique régulière et paresse/procrastination est difficile à trouver pour moi.
C'est vrai que je me mets donc souvent la pression.

Je crois vraiment que comme tu le dis c'est mon attitude intérieure que je dois apaiser, et relacher cette pression. :)
Et garder une pratique régulière et simple, sans vouloir en faire trop.

Merci Sami pour ces conseils ^^
Et bonne nuit à toi
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 383
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar apatride » 19 Juin 2012, 01:19

Thaïs, je suis un peu comme toi, d'un côté je manque de discipline et de l'autre côté, je culpabilise de ne pas tenir mes engagements.

Je me suis cependant rendu compte de 2 choses : d'abord que je pratique mieux, plus facilement et avec plus d'intensité si j'accepte de le faire à mon rythme (c'est-à-dire sans me poser des ambitions démentes que je ne pourrais pas tenir faute de discipline suffisante), et ensuite qu'à la longue j'ai de moins en moins à me forcer pour tenir un rythme qui m'aurait demandé une discipline énorme il y a encore peu.

Mon conseil donc : fais comme tu peux, dès que tu peux, à ton rythme, sans culpabiliser si parfois tu fais une pause ou si tu te relâches, reviens-y sans forcer et les choses se mettent en place d'elles-même.

C'est comme avec la pensée en méditation : elle revient toujours, donc on redirige son attention avec douceur et constance vers le souffle (par exemple). La discipline c'est pareil : des fois on se loupe, mais tant qu'on revient avec douceur et constance vers son objectif, alors les écarts sont de moins en moins fréquents.

Bien plus efficace et plaisant qu'un passage en force.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 19 Juin 2012, 06:19

Thaïs a écrit :Je relis mon message et je n'y vois que du mental, du "je devrais", "ça me crispe" ...
Le fait est que le juste milieu entre relâchement dans une pratique régulière et paresse/procrastination est difficile à trouver pour moi.
C'est vrai que je me mets donc souvent la pression.

Je crois vraiment que comme tu le dis c'est mon attitude intérieure que je dois apaiser, et relacher cette pression. :)
Et garder une pratique régulière et simple, sans vouloir en faire trop.

Merci Sami pour ces conseils ^^
Et bonne nuit à toi
Bonjour,
Je te sens beaucoup plus relâché, tu as déjà changé quelque chose :wink:
Mais l'ancienne "toi" va revenir, c'est automatique, pour tout le monde et sous des formes différentes.
Donne quelque chose de ta personnalité, à un moment, lorsqu'elle apparaît en "nervosité" par exemple, eh bien tu peux en conscience donner cette nervosité au yoga par une autre attitude - et dans ta pratique, tu verras concrètement que le yoga va absorber cette énergie et t'en restituer son contraire, toujours dans un travail. Et on prend vraiment confiance en soi car le yoga se mérite, il s'éprouve et se dévoile.
C'est une voie d'énergie, rien ne se perd, on offre sa personnalité afin de recevoir la sérénité, la lumière qui en fin de compte, ont toujours été là.
Thaïs a écrit :C'est vrai que je me mets donc souvent la pression.
Imagine la cocote minute, le pranayama est le feu, et au bout déjà de 10', elle se met en pression - souvent, on doit déclencher la soupape "de sécurité" avec le doigt, sinon elle a du mal à tourner et si elle n'était pas là, ce serait dangereux.
Le truc, c'est qu'on pourrait croire que tout s'échappe alors que sans elle, il n'y aurait pas de cuisson et on ne pourrait pas ouvrir et se régaler.
C'est une image, je ne dis pas que t'es une cocote :D

Bonne pratique :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 19 Juin 2012, 15:06

Thaïs a écrit :Le fait est que le juste milieu entre relâchement dans une pratique régulière et paresse/procrastination est difficile à trouver pour moi.

Je te rassure, tu n'es pas le seul. Si je veux trop bien faire, je me crispe, si je me relâche, je culpabilise. Pas évident de trouver le juste milieu :(
sami a écrit :Donne quelque chose de ta personnalité, à un moment, lorsqu'elle apparaît en "nervosité" par exemple, eh bien tu peux en conscience donner cette nervosité au yoga par une autre attitude - et dans ta pratique, tu verras concrètement que le yoga va absorber cette énergie et t'en restituer son contraire, toujours dans un travail.

Intéressant, mais comment faire ça concrètement.
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 20 Juin 2012, 09:31

Concrètement, c'est pas, on donne une méthode et voilà, c'est pénétrer dans la subjectivité de cet état, "la nervosité" - qu'est ce qui fait que je suis nerveux, qui est nerveux, pourquoi c'est si confus que je n'arrive pas à voir que je suis nerveux - je suis dans le mental et de ce fait, je ne peux voir cela. Tant que j'opère le yoga avec mon mental, par mon mental, je ne peux le voir cette nervosité qui n'est pas moi. Si elle était bien moi, il me serait impossible de l'enlever.  

Nous manquons de lumière, c'est incontestable, Lorsque je suis nerveux, mon mental prend la forme de cela, et on est nerveux sans le voir puisque l'on s'imprègne de cet état, la pensée, son attention et son énergie sont fixés dessus.
On ne peut pas rester ainsi car cela va engendrer d'autres états négatifs, jusque dans le plan physique où même mon corps ne pourra plus contenir cet état, alors il gesticule avec violence, on est pris, attirer par la matière, c'est-à-dire que je suis dans la manifestation de cet état.

Si je veux quelque chose de concret, ce sera le mental qui va me l'apporter puisque je n'ai pas, pour l'instant une autre faculté qui éclaire celui-ci.
Voilà les étapes de Patanjali pour sortir du mental, dans une "séance", on ne s'arrête pas au corps ou au pranayama, on doit aller plus loin, et si on ne sait pas, on se tourne vers quelqu'un qui nous emmène pour que l'on puisse "voir" l'enseignement traditionnel, sinon on reste à la périphérie du yoga - il va nous obliger à nous sortir de cette périphérie que sont les sens, l'égo et le mental, découvrir qu'il y a une autre voie à l'intérieur, que le chemin est long et que l'on doit passer par les éléments, puis le feu pour accéder à une certaine lumière de la conscience.
De fil en aiguille que le mental se détache puis s'éteint, on perçoit un peu comment les choses s'installent et surtout, on entretien plus du tout la même relation avec lui, il y a le mental, l'égo et la conscience - ainsi, cette nervosité est vraiment vu par le voyant qui lui, s'il reste connecté, est sous l'inspiration intuitive du Soi, lui seul par la pensée peut pénétrer et désagréger cette énergie par sa lumière et cette nervosité où j'étais emprisonné, disparaît, laissant un bien être, un calme et un discernement toujours grandissant, la conscience.
Voilà, j'ai essayer de faire au mieux, qu'en penses-tu ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 Mar 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar JhonPreston » 20 Juin 2012, 10:05

Slt Sami,

Ton post m'a "bcp parlé" mais je t'ai perdu dans ton dernier paragraphe.
Est ce que tu pourrais définir, comme tu les expérimentes, "mental", "égo", "conscience", "voyant" et "soi".

Merci par avance :)
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 20 Juin 2012, 12:44

Salut JhonPreston,

Malheureusement, je pense qu’il n’y a pas une réponse bien défini sur l’expérience, mais c'est ce que j'en pense.

Suivant où on se tient, on est sensiblement lié à ce qu’il se passe - toujours suivant où l’on se tient intérieurement, que l’on expérimente le mental, le non-mental, l’ego qui veut s’affirmer et qui nous sépare de la conscience, ou le Soi qui apparait suffisamment pleinement, créant une ouverture qui ne disparaitra plus par la suite et qui sera toujours là pour que l’on ne s’affecte plus dans l’incompréhension - Il sera notre vrai seul point de repère car il éclaire notre structure, toujours un peu plus, même si ce n'est qu'une toute petite chose - mais de petites choses en petites choses, un jour on comprend mieux, on se disperse moins, on se trouve porter en Soi.

Ce sont des étapes de la vie d’un pratiquant. Plus on aura de lumière, du discernement, plus on pourra avec simplicité, arrêter le mental en le dépassant par des outils, on pourra orienter l’ego vers l’individualité et non la personnalité qui veut que pour elle-même et nous emmène sur la voie inverse qui est l’identification à la manifestation, sa nature inférieur. Donc, si je veux un peu résumer ce que je perçois, c’est que l’ignorance, la non pratique nous emmène toujours plus profondément dans le gouffre de l’inconscient, notre nature gagne du terrain grâce à cette croyance que l’on a de nous-même puisque l’Esprit, le Soi nous est absolument caché et que si je veux lever les voiles de la Conscience, je dois retrouver cet «absolu» par la méditation, afin de ne plus croire que le yoga que je pratique est ce qui me convient, c’est ma vérité, c’est ce qu’il me faut.

Ce serait trop bien de définir et de se prendre une base. Sauf que la base de l’enseignement, je pense que c’est d’éveiller une réceptivité, une sensibilité au yoga et à ceux qui sont avancé dans ce chemin, sans les croire pour autant, mais faire confiance en vérifiant par la pratique.
Quand on a cette sensibilité, on peut sentir le Soi qui est là et qui Se manifeste, et c’est grâce à cela qu’on Le perçoit - par exemple dans une séance où la nervosité pointe son nez, le Soi aussi est là, voilé par le mental - tout ne va pas se faire tout seul, c’est à nous de donner une tendance au Soi, si je ne pense pas à Lui, si je n’essaie pas de Le sentir, si je me laisse aller à ma nature, puissamment forte, pas assez devant le Soi, eh bien je resterai prisonnier de mon propre labyrinthe.

Si on prend une pièce de monnaie, les deux faces sont la nature - l’un oriente vers deux moi différent, sous des influences d’énergies que l’on prends avec ses sens, son mental ect... et là on est loin du Soi, du yoga. Le Soi, c’est celui qui tourne la pièce dans un sens ou dans l’autre pour Se manifester dans le monde - Lui seul peut ressentir, voir, sans condition et se manifester en Voyant - le reste du temps, dans l’espace, on est aveugle, sans lumière, on emprunte des chemins obscur.

C’est pas évident, je me sens un peu désemparé, là de suite, dans cette écriture intellectuelle, que je cherche à donner avec si peu de connaissances - chacun peut apporter quelque chose mais chacun chemine seul et souvent, on laisse toujours de côté ce qu'il s'est dit.
A l'intérieur de soi, c'est vraiment pas évident, en plus, en dhyana, si on fait intervenir la pensée, dhyana s'évapore comme si on a jamais été en méditation, c'est souvent frustrant, surtout les premières fois.
Ce qui me frustre aussi et je suis même en colère contre le yoga "occidental", on ne montre rien, on emmène pas les gens vers ces états, c'est décevant, vraiment - on a fait du yoga, un yoga thérapie, psychologique.
Chacun des profs étalent tout leur diplômes, toutes les voies qu'ils ont suivi et ils ne sont même pas allé jusqu'à épuisement dans le yoga, pour le connaitre et le transmettre le mieux possible.
Si, en fait j'en connais qu'un, c'est Denis, c'est un vrai pratiquant. Il y en a certainement d'autres, il faut les trouver et aller auprès d'eux pour travailler, si le mot travail fait peur, on peut prendre celui de pratiquer... bouuuu ça fait peur :D
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3635
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar lorkan739 » 20 Juin 2012, 13:24

Je suis toujours stupéfié de ton aisance à décrire tout cet "ésotérisme".
Dernièrement, tu as parlé d'un Samkya caché dans le cœur du Soi...
Je comprends ton désaroi face à la résorption des moyens de connaissance mortels.
Je crois que cet "intellectuellisme"se transforme en pure Connaissance. Tu donnes tellement de toi...Tu es un immense paradoxe à toi tout seul. Sans compter que tu
es animer par le désir de rétablir toutes la quintescence du Yoga. Toi et Denis vous êtes si complémentaires !
Sèrieux relis tes dernièrs post !

Est-ce-que tu a déjà pensé à t'éloigner un certain temps du forum ?
Peut-être que ce "verbiage" limite ton immersion dans la pure Connaissance ?
Tu es tellement généreux...
Om
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Odile » 20 Juin 2012, 14:45

lorkan739 a écrit :Dernièrement, tu as parlé d'un Samkya caché dans le cœur du Soi...
.

:?:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 20 Juin 2012, 15:39

sami a écrit :Voilà, j'ai essayer de faire au mieux, qu'en penses-tu ?

Ce que j'en pense, pfuuu difficile ! Parfois je te suis, parfois ça me passe au dessus de la tête. En tous les cas ça me fait toujours un peu avancer :wink:
Ce que je ressens : beaucoup de reconnaissance pour les efforts explicatifs que tu fais sur ce forum :allah:
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3635
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar lorkan739 » 20 Juin 2012, 15:51

Odile, C'était juste pour mettre en avant la beauté qui se dégage des messages de Sami.
Tu comprends mieux ? ;)
Om
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Odile » 20 Juin 2012, 16:08

lorkan739 a écrit :Odile, C'était juste pour mettre en avant la beauté qui se dégage des messages de Sami.
Tu comprends mieux ? ;)

Je sais bien que Sami ecrit de belles choses...mais parfois, j'en perd mon....sanskrit ! :lol: :p
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 20 Juin 2012, 17:20

Merci, c'est touchant mais ça ne va pas plus loin !
Ça m'a traversé plusieurs fois de ne plus venir au forum, de m'eclipser en douce :oops:

"rétablir toutes la quintescence du Yoga" Non Lorkan, c'est exagéré, par contre, la quintessence des conneries que je dis, je pense que je peux figurer dans le livre d'or :D

:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Odile » 20 Juin 2012, 17:41

sami a écrit :Merci, c'est touchant mais ça ne va pas plus loin !
Ça m'a traversé plusieurs fois de ne plus venir au forum, de m'eclipser en douce :oops

Je te l'interdis ! :non:
sami a écrit :"rétablir toutes la quintescence du Yoga" Non Lorkan, c'est exagéré, par contre, la quintessence des conneries que je dis, je pense que je peux figurer dans le livre d'or :D

:wink:

:D ...Je suis bien placée pour ne pas être parfois très explicite non plus... :mefie:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 Mar 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar JhonPreston » 20 Juin 2012, 22:17

@Sami
Tu as un talent pour écrire :lol:

Je t'avais perdu sur le "soi" car dans mon expérience il n’existe pas...mais je viens de comprendre que tu utilises le terme "soi" comme synonyme d'esprit qui se manifeste par sa qualité lumineuse.

Est ce que tu t'identifies à l'esprit ?

Ce qui me frustre aussi et je suis même en colère contre le yoga "occidental", on ne montre rien, on emmène pas les gens vers ces états, c'est décevant, vraiment - on a fait du yoga, un yoga thérapie, psychologique.


Est ce que c'est désirable d’emmener qui que ce soit vers ces états ( je ne dis pas qu'ils n'aient pas leur attrait mais dans quel but )... je pense que les "maîtres" essayent en premier de nous montrer notre "vrai" nature et seulement quand on arrive pas à la voir, alors ils nous donnent des techniques ... comme la méditation.


Chacun des profs étalent tout leur diplômes, toutes les voies qu'ils ont suivi et ils ne sont même pas allé jusqu'à épuisement dans le yoga, pour le connaitre et le transmettre le mieux possible.


Expérience v.s Connaissances :)
Perso je suis pour le prof qui parle par expérience...beaucoup de choses deviennent claires et simples.
Mais tu peux voir les choses de façon plus positive:
La validation des connaissances par le diplôme permet la "vulgarisation" de la spiritualité à un plus grand nombre ... une mise en bouche avant avant d’attaquer le plat de résistance ... ce qui amènera plus de chercheurs sincères vers des gens qui "eux" parlent par expérience.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3635
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar lorkan739 » 20 Juin 2012, 23:56

John Preston a écrit :je pense que les "maîtres" essayent en premier de nous montrer notre "vrai" nature et seulement quand on arrive pas à la voir, alors ils nous donnent des techniques ...


Ce qui est certain c'est que l'on ne peut pointer du doigt une chose en disant c'est la Connaissance, car ce serait en faire une connaissance limité.
Je crois qu'effectivement c'est grâce à l'intelligence du maître et à de la lecture des traités que l'on peut parvenir à cette prise de conscience.
Mais pas seulement...Car si l'on reconnait l'universalité du Soi, il n'y pas forcément un avant et un après. Cette prise de conscience peut même fulgurer en l'absence d'un maître. Pourtant même dans ce cas, je crois que le pratiquant sera amené vers un enseignant pour confirmer ou affermir la prise de conscience ; pour lui ouvrir la porte du Yoga.
Et cela pour une bonne raison :
Sami a écrit :A l'intérieur de soi, c'est vraiment pas évident, en plus, en dhyana, si on fait intervenir la pensée, dhyana s'évapore comme si on a jamais été en méditation, c'est souvent frustrant, surtout les premières fois.


Par expérience personnel, je sais qu'une simple chanson à ce pouvoir de dispersion. Surtout lorsque l'on est persuadé que cette écoute est une identification. Que l'on est convaincu que le Yoga c'est ça. Que l'on ne puisse même pas imaginer la chose sans.

Sami a écrit :Si on prend une pièce de monnaie, les deux faces sont la nature - l’un oriente vers deux moi différent, sous des influences d’énergies que l’on prends avec ses sens, son mental ect... et là on est loin du Soi, du yoga. Le Soi, c’est celui qui tourne la pièce dans un sens ou dans l’autre pour Se manifester dans le monde - Lui seul peut ressentir, voir, sans condition et se manifester en Voyant - le reste du temps, dans l’espace, on est aveugle, sans lumière, on emprunte des chemins obscur.


Comme le fait de baisser le volume de la radio de sa voiture ?
Ou comme un taureau qui en mugissant fait trembler l'univers ?
:wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar sami » 21 Juin 2012, 02:12

JhonPreston a écrit :Tu as un talent pour écrire :lol:
Oui mais suis mauvais en communication, lorsque je commence à parler, tout se résorbe intérieurement, c'est difficile pour moi.
JhonPreston a écrit :Est ce que tu t'identifies à l'esprit ?

On ne m’a jamais vraiment posé la question et je ne me pose pas la question - si on analyse la question, le "tu", c’est le mental.
L’identification est un état très élevé de samadhi qu’ont les éveillés, un état de fusion universelle et cosmique de nos deux natures. Ce que je viens de décrire, c’est "ma" première école "non réalisé" suivi de la deuxième pour concrétiser la première dans le monde de la manifestation.
La deuxième, c’est qu’en pensant à son Esprit, on entre en contact, hors méditation cette fois, car par la pensée, on sort de son moi inférieur qui nous empêche d’accéder, de recevoir les vibrations, les inspirations - et comme je le disais, par ce contact, on développe une sensibilité, une réceptivité toujours plus subtile, là on en vient au concret.
Par exemple, lorsque l’on écoute une symphonie musicale, si je l’écoute sans trop d’intérêt, comme si c’était une chanson banale, écrite par quelqu’un de banale, je ne vais rien entendre de divin, rien sentir. Mais en élevant sa pensée, sa sensibilité par l’inspiration, par une intériorité enthousiasmé, même en imaginant cette sensibilité, je reçois un frisson, même les poils se redressent, reconnaissent l’esprit supérieur d’un génie. Cela arrive à pas mal de monde, j’en suis sure - et ces émotions subtiles, elles vont quelque part en soi qui sera toujours là pour nous aider à avancer, à faire reculer l'obscur partie de nous.
Plus on augmente cette sensibilité au Soi à travers la manifestation, tout autour de soi, dans la nature, même devant un beau film qui nous emmène vers l'esprit, la lumière s’accroit en soi, tant que cela éveille des émotions élevés, bien entendu, sinon c’est l’autre nature que l’on privilégie.


Est ce que c'est désirable d’emmener qui que ce soit vers ces états ( je ne dis pas qu'ils n'aient pas leur attrait mais dans quel but )... je pense que les "maîtres" essayent en premier de nous montrer notre "vrai" nature et seulement quand on arrive pas à la voir, alors ils nous donnent des techniques. .. comme la méditation.

Les Maîtres donnent beaucoup d’explications, variés, différentes, car ils veulent que cela touche beaucoup de monde, pas qu’une seule catégorie.
Mais si on veut emmener quelqu’un vers ces états, si on y est pas allé soi-même, comment on fait, qu’est ce que l’on apprend aux autres ? Il y a des profs vraiment sincères, qui ne restent pas sur leur acquis, qui veulent avancer, se remettent en question, prennent exemple, cherche, pratique, comprennent où elles en sont et où elles doivent tendre, qui sont humbles et de belles qualités s'en dégagent, je vois des profs qui viennent en formation/stage et je trouve cela vraiment touchant. Eh bien j'irai prendre des cours avec elles car c'est sure, elles sont d'une belle richesse.

Les techniques sont déjà là, le yoga est déjà là, mais on ne le voit pas, on est aveuglé.
Il est fortement désirable JhonPreston, vraiment, pour moi c’est l’essentiel, que ma vue soit déjà en haut si on peut dire comme ça, en l’Esprit - si on a pas ce désir, un autre s’installera, la nature encore une fois, ne laisse pas de vide, on vit un état du vide - hors de cette Vue, hors de cet idéal, on est vulnérable à son moi et l’ego, le mental sont là.
C’est comme si je te disais, ne donne rien, attend que l’on te donne et ensuite, donne un peu, pas tout, garde pour les autres jours au cas où.
Est ce que l’on peut appeler cela une générosité, un désintéressement.
Ce désir, c’est un désintéressement de sa nature, c’est aimer sans attendre.
Les gens ne viennent pas pour cela puisqu’ils n’en n’ont pas connaissance de ce qu’il y a au-delà des sens, du mental, de l’ego - mais si mon devoir, ce n’est pas de les emmener, qu’est ce que je suis entrain de faire - j’alimente encore plus une abondance de cet aspect psychologique de soi, car les gens ont des attentes, des formes de croyances d’un yoga et c’est flagrant, quand quelqu’un d’expérimenté dans le yoga vient pratiquer avec nous, il se dit "Ah, je ne connaissais pas ce yoga, je ne savais pas qu’il y en avait d’autres, c’est intéressant, wouah c’est exactement ça, est ce que je peux rester pour le reste de l’année !..." et tout ce qu’il a fait avant, il trouve cela fade, il manque quelque chose d’essentiel, et il se rend compte qu’il découvre un appel de son coeur à se retrouver par des états dit "élevés", car on ne sait pas vraiment ce que c'est tant que l'on a pas vécu le samadhi et que c’est possible, c'est possible avec les bons outils employés et montrés par un bon enseignant, c'est déjà un éclaircissement. Sinon, on fait comme moi, on galère des années, à pleurer comme une poule désorientée, oui ça pleure une poule :D

Alors pour ce qui est des diplômes, pour moi, ce n’est pas là le problème - je pense que tout dépendra de l’enseignant. Parce que éveiller des chercheurs sincères, cela demande de transmettre sincèrement de façon traditionnel par sa pratique, non pas par son titre qui brille plus qu’il ne cache.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar amandine » 21 Juin 2012, 09:16

pour revenir a Nadi Shudi , c'est marrant de te lire Thaïs
ça me rappelle plein de choses
moi ce n'était pas de me boucher les narines qui me "cassait les pieds" en premiere année de formation , c'était tout l'ensemble des pranayamas ..
je ne supportais pas les suspensions poumons pleins , poumons vides , ça me faisait remonter des angoisses de noyade ,l'horreur
et puis j'avais des fortes allergies respiratoires .
alors des qu'on commençait les pranayamas , je grognais intérieurement , c'était toujours le moment où je me demandais pourquoi j'avais fait 3 h de route (pendant l'étude de textes souvent aussi ça revenait cette pensée :D )
et ce qui est fou c'est que c'est passé , Nadi Shudi par exemple est devenu une merveilleuse pratique , une célébration de l'énergie
(et je n'ai quasi plus d'allergies)

faut plein de persévérance et de l'enthousiasme (tu as l'air d'en avoir :) )
bon nadi shudi :wink:
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 21 Juin 2012, 11:01

Nadi Shudi je n'ai jamais eu de difficultés, au contraire je trouve cette pratique très relaxante.
En revanche les premières fois que j'ai fait des rétentions poumons vides, quelle horreur ! mais on s'habite à tout. maintenant j'arrive à faire des rétentions poumons vides très longues, sans sensation d'étouffement, quand je suis bien installée dans une séance.

comme Thais et Oliver exposaient leur difficulté à évacuer le stress et la tension, n'avez-vous tout de même remarqué une certaine évolution depuis vos touts débuts ? faire le vide complet, aller dans des voies telles que celles de Sami, me semble peut-être un peu hâtif à votre stade. néanmoins, n'avez-vous constaté aucune amélioration ? un peu plus d'apaisement, au fil des mois ? un peu plus de calme intérieur ?
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 21 Juin 2012, 11:28

Sophiane a écrit :comme Thais et Oliver exposaient leur difficulté à évacuer le stress et la tension, n'avez-vous tout de même remarqué une certaine évolution depuis vos touts débuts ? faire le vide complet, aller dans des voies telles que celles de Sami, me semble peut-être un peu hâtif à votre stade. néanmoins, n'avez-vous constaté aucune amélioration ? un peu plus d'apaisement, au fil des mois ? un peu plus de calme intérieur ?

En ce qui me concerne, ce n'est pas une évolution, mais une révolution :D
Je reprends une phrase qui m'avait plu sur ce forum : rien a changé mais tout a changé :wink:

Mais je pense être à la croisée des chemins. J'ai commencé le yoga pour plus de bien être, c'est fait au delà de mes espérances. Maintenant soit j'en reste là, je suis content et je continue un petit yoga pépère. Soit j'avance pour comprendre de quoi parle Sami ou Denis, et là je me rends compte qu'il faut laisser tomber ces idées de bien être. Je me suis aperçu très récemment que je stagne un peu dans mon évolution car je cherche toujours à être bien, que ce soit en méditation ou lors d'une série d'asanas.
Et ça empêche vraiment d'aller plus loin. Prenons un exemple : je fais passhimottasana, je suis attentif à ma position, visualisation du souffle, rythme 1/4/2, concentration, tout est ok. Et puis un certain bien être s'installe, une présence, une paix intérieux, bref ça baigne quoi :lol: Eh bien là, même inconsciemment, j'ai tendance à relâcher, objectif atteint. Et c'est là que je dois progresser et rester vigilant, je sens que c'est ce qui me manque.
Voilà voilà, si ça peut aider...
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 21 Juin 2012, 11:32

eh bien voilà ! j'étais sûre que vous aviez progressé malgré tout.

tu sauras probablement choisir le bon chemin, si tu es à la croisée !
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 21 Juin 2012, 11:33

Quant à moi, je viens d'investir dans un tapis de yoga, je vais pouvoir m'adonner aux délices insondables de la charrue à la maison.
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 21 Juin 2012, 14:24

Sophiane a écrit :Quant à moi, je viens d'investir dans un tapis de yoga, je vais pouvoir m'adonner aux délices insondables de la charrue à la maison.

Mais tu vas rire, depuis j'y ai pris goût :D
C'est même devenu une de mes asanas préférées !
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar amandine » 21 Juin 2012, 14:43

Sophiane a écrit :Nadi Shudi je n'ai jamais eu de difficultés, au contraire je trouve cette pratique très relaxante.


on peut aller bien bien plus loin que la sensation de relaxation , qui est une sensation du corps grossier
Nadi Shudi peut être une technique merveilleuse, c'est completement incroyable ce que l'on approche par ce travail du souffle
en plaçant fermement les bandha et en s'absorbant dans le souffle , on peut visualiser l'energie qui sature tous les nadis a gauche de la colonne , puis a droite
se rappeler que c'est un travail au niveau du corps énergétique ..
même si on constate les bénéfices physiques ..
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 22 Juin 2012, 12:41

the_oliver_2000 a écrit :Mais tu vas rire, depuis j'y ai pris goût :D
C'est même devenu une de mes asanas préférées !


Me voilà toute intriguée. Peux-tu me raconter cette précieuse et ô combien admirable évolution ?
Je veux tout savoir !
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 22 Juin 2012, 14:53

Sophiane a écrit :
the_oliver_2000 a écrit :Mais tu vas rire, depuis j'y ai pris goût :D
C'est même devenu une de mes asanas préférées !


Me voilà toute intriguée. Peux-tu me raconter cette précieuse et ô combien admirable évolution ?
Je veux tout savoir !

Très simple, pour le coup ça s'est fait d'un coup, pas d'évolution.
Un beau jour, je me sentais mal dans cette posture, et j'ai vraiment lâcher. Du style "ras le bol, ça me saoule, j'attends que ça se passe et vivement la suite". Et je me suis d'un coup senti mieux, comme libéré. Ce fut une belle leçon !
Et depuis, étrangement, je n'ai plus jamais eu de réelle difficulté avec cette asana.
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1282
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar philippe12 » 22 Juin 2012, 15:28

Bonjour atoutes et a tous

comment varie votre charrue suivant les heures ou vous la pratiquez?
a 6
a 12
a 18
a 22

idem avec la chandelle qui lui est usuellement associée..
Namaste
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 23 Juin 2012, 12:46

Philippe12 je pratique toujours à la même heure, en fin d'après-midi, donc pas de variation chez moi...

Merci Oliver pour ta réponse. Je suis si contente pour toi ! Du coup j'ai fait la même chose hier ! Hélas, la douleur sur la nuque est très vive et presque insupportable sur l'expiration et le maintien à poumons vides. En revanche sur l'inspire je n'ai pas mal, ni pendant la rétention à poumons pleins. Je pense qu'en inspirant mon buste doit se faire plus lourd, donc pèse plus sur mes épaules qui épousent davantage le tapis. En expirant mon buste doit se relever légèrement d'où la pression accrue sur la nuque car les épaules doivent se relever aussi.
Je vais travailler ça !
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3635
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar lorkan739 » 24 Juin 2012, 03:40

Philippe a écrit :comment varie votre charrue suivant les heures ou vous la pratiquez?
a 6
a 12
a 18
a 22

idem avec la chandelle qui lui est usuellement associée..


A 4 h du mat, ça me donne envie de vomir sur tous les fastes du monde ! :evil:
Om
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Jugulé » 24 Juin 2012, 21:07

Nam Myoho Renge Kyo
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3635
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar lorkan739 » 24 Juin 2012, 22:02

:roll: :wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Olivier » 25 Juin 2012, 17:14

philippe12 a écrit :Bonjour atoutes et a tous

comment varie votre charrue suivant les heures ou vous la pratiquez?
a 6
a 12
a 18
a 22

idem avec la chandelle qui lui est usuellement associée..
Namaste

Je pratique que le soir vers 18h, donc désolé, pas de comparaison possible.

Sophiane a écrit :Merci Oliver pour ta réponse. Je suis si contente pour toi ! Du coup j'ai fait la même chose hier ! Hélas, la douleur sur la nuque est très vive et presque insupportable sur l'expiration et le maintien à poumons vides. En revanche sur l'inspire je n'ai pas mal, ni pendant la rétention à poumons pleins. Je pense qu'en inspirant mon buste doit se faire plus lourd, donc pèse plus sur mes épaules qui épousent davantage le tapis. En expirant mon buste doit se relever légèrement d'où la pression accrue sur la nuque car les épaules doivent se relever aussi.
Je vais travailler ça !

Alors là je ne peux pas t'aider, attention à ne pas se faire mal à la nuque tout de même, tout le monde n'est pas fait pareil...
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 26 Juin 2012, 09:28

T'inquiète Oliver, je comptais en parler à mon prof avant de m'y remettre. Je n'ai même pas 30 ans, je ne compte pas encore me rompre le cou ! héhé.
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1282
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar philippe12 » 26 Juin 2012, 12:07

Bonjour a toutes et a tous



@Sophiane

les etapes de notre pratique ( au debut) sont
1 - apanasana
2 - chandelle
3 - charrue
l'obejctif n'etant pas de se peter les cervicales ni couper la respiration , certains placent un support sous les epaules comme sur les photos ci dessous
http :// www. yogamrita.com/ blog / 2012/04/08/ seance-de-yoga-energisante-courte/


en fin d'apres midi - je trouve que c'est difficile de se concentrer le corps nous renvoie toute l’énergie/stress accumulé pendant la journée
dans mon cas cette seance ressemble plus a de la gym que la pratique du matin et du midi - mais elle permet de faire une coupure et de preparer la pratique du soir :mrgreen: qui probablement deviendrait de la gym si celle de 18h/19 ne déchargeait pas ce stress... :boxe:

@Lorkan
mon prof nous conseille de pratiquer 2 h mini apres une prise d'aliment/boisson
ainsi la seule chose que nous pouvons rejeter c'est notre bile :beurk:

je suis surpris de voir certains boire pendant les cours ...

@Jugulé
:roll: t es devenu bouddhiste

Lumiere et Amour

c'est un plaisir de vous lire

namasté
:love:
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 Juin 2012, 20:28

Re: Ma pratique de débutante

Messagepar Sophiane » 27 Juin 2012, 14:20

Philippe, ce n'est pas mon prof qui me demande de faire la charrue avec respiration 4 temps, c'est juste moi qui suis maso. Non je plaisante, mais j'aime bien la respiration carrée.

J'aime bien pratiquer en fin d'après-midi, visiblement nous sommes plusieurs. c'est au contraire - avec les matins des jours de repos hélas rares chez moi - le moment de la journée où je vais être la plus disposée à m'abandonner à la pratique.
bien entendu je ne pratique pas depuis longtemps, les choses pourront évoluer à l'avenir, je verrai bien.

Retourner vers « Pratiques (espace débutants) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité