Débutant : pratiques et premiers retours

A tout ceux qui sont investis dans une pratique depuis peu et qui souhaitent poser des questions ou témoigner de leurs débuts...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Jan 2011, 01:14

Bonjour à tous,

Je n'ai pas trouvé d'espace de présentation donc je commence par ici.

Je rejoins ce forum suite à des recherches approfondies dues à ma pratique naissante du yoga, pour vous situer cela fait un moment que je suis attiré par le yoga et j'ai déjà suivi quelques cours de ashtanga yoga et de hatha yoga, sans que cela n'éveille vraiment mon intérêt.

Puis je suis tombé sur un site très simple et très explicite quant aux différentes pratiques dans leur version épurée, et aux mécanismes mis en jeu. Je ne veux pas donner l'impression de faire de la pub pour ce site donc j'en posterai le lien si l'autorisation m'est donné.

Mes sessions sont pour le moment très simples, mais après seulement 20 jours de pratique régulière je sens pas mal de choses émerger. Dans le détail, je fais 10 minutes de respiration spinale (prayanama inspiré d'une technique propre au kriya yoga si je ne m'abuse), suivies de 20 minutes de méditation profonde en portant l'attention sur le mantra AYAM. Je répète cela matin et soir, sans en faire trop ni pas assez.

Pour le moment j'expérimente une certaine légèreté qui s'installe dans le quotidien, un calme mental pas toujours présent mais notable qui parfois alterne avec des phases d'agacement voire de colère, des vibrations subtiles surtout au niveau du ventre et du bas-ventre, des pulsations régulières au niveau du 3ème œil, et d'autres phénomènes encore mais je ne vais pas en faire la liste exhaustive.

J'espère trouver ici de précieux conseils, après avoir un peu butiné à gauche à droite je me dis que cela devrait être le cas, et continuer à partager mon expérience propre.

Au plaisir!
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Jan 2011, 01:30

Bonjour Apatride, bienvenu sur le forum ! :D

Apatride, voila une bonne entrée en matière ! :wink:
Dans le détail, je fais 10 minutes de respiration spinale (prayanama inspiré d'une technique propre au kriya yoga si je ne m'abuse), suivies de 20 minutes de méditation profonde en portant l'attention sur le mantra AYAM. Je répète cela matin et soir, sans en faire trop ni pas assez.
Peux tu nous en dire un peu plus...

Au plaisir de partager ce lieu avec toi !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Jan 2011, 02:00

Alors pour être exact, la respiration spinale telle que je la pratique consiste à suivre le parcours de l'épine dorsale, du périnée au troisième œil durant l'inspiration, puis inversement à l'expiration, en inspirant et expirant à fond mais sans forcer. L'attention doit être fixée sur ce mouvement ascendant / descendant de la respiration, laquelle doit rester souple et sans effort.

Je ne nie pas que parfois, quand ça monte vraiment bien, je me retrouve en rétention (à plein ou à vide), mais ce n'est pas volontaire et quand je m'en rends compte, j'en reviens à la technique de base.

Ensuite la méditation, tout simplement je me concentre mentalement sur le mantra ayam, si je bifurque ou que des pensées viennent, je reviens sur le mantra ayam, si je perds le mantra alors naturellement je le fais résonner de nouveau, etc... pendant 20 min. L'idée c'est que quoi qu'il se passe, dès que je remarque que mon attention n'est plus sur le mantra, alors sans effort j'y reviens.

Ces techniques sont très bien décrites sur le site qui m'a inspiré cette routine, à savoir les cours de Yogini sur Advanced Yoga Practices pour ceux qui connaissent. Progressivement j'ajouterai les autres techniques à mes sessions, mais pour le moment je pose déjà bien les fondations.

Et j'en profite pour te remercier pour ton accueil :)

Edit : je profite de ne pas avoir encore eu de réponse pour poser une question, je l'espère pertinente : y a-t-il des asanas qui pourraient m'être recommandés dans l'optique de préparer une session telle que je l'ai décrite plus haut ? Pas forcément un enchaînement tout cuit prêt à consommer, mais quelques pistes sur des postures qui me seraient bénéfiques pour calmer le système nerveux et le rendre propice à accueillir pranayama suivi de ayam.

Je demande car en ce moment je sens quelques tensions désagréables dans le cou et les bras, et je me demande si ajouter quelques postures avant chaque session ne me permettrait pas de détendre et mieux faire circuler ce qui se met en branle au travers des autres pratiques.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 13 Jan 2011, 07:47

Bonjour Apatride !

mais quelques pistes sur des postures qui me seraient bénéfiques pour calmer le système nerveux et le rendre propice à accueillir pranayama suivi de ayam.


Tu pourrais essayer la pince pendant assez longtemps (augmente progressivement jusqu'à 15 min, et plus encore)... souffle dans l'axe qui monte à l'inspir (1 temps), tenue à plein dans la colonne (4 temps) et souffle qui descend en expirant (2 temps)
Sinon une posture de l'arbre, qui demande une certaine détente pour être tenue au moins 3/4 min.
C'est un bon exercice pour les funambules :wink:
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 13 Jan 2011, 15:41

Bonjour Apatride,


Tu peux , éventuellement, essayer l'huître (kurmâsana) ou la charrue (halâsana)
L'huître agit sur toute la partie inférieure de la colonne vertébrale et le sacrum, comme la pince.

Ce sont , entre autre , 2 postures de relaxation. En réduisant ta respiration et en t'intériorisant au maximum, elles devraient inciter ton corps à se relaxer.

Tu trouveras toi même le rythme respiratoire qui te convient en Kurmasana, et tu verras que le souffle se suspend de lui même.

J'aime beaucoup kurmâsana. Elle me permet vraiment de lâcher prise et de revenir à un état presque " foetal " .... :D

Bonne pratique
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Jan 2011, 16:52

Je ne crois pas qu'on puisse donner une posture comme ça, sans connaitre une personne et juste sur son ressenti personnel dans l'idée : "tiens, j'aime bien cette posture..."
Je crois que si on souhaite progresser sur le chemin du Yoga il ne faut pas voir une posture comme une aspirine ou une technique pour faire ceci ou cela, c'est très réducteur et cela hôte toute possibilité à la posture de nous apporter quelque chose "d'autre". Je m'explique, si on part du principe que nous devons aller dans un lieu qu'on ne connait pas et qu'on ne connait même pas le chemin pour y aller vous conviendrez que le mieux est de sortir des chemins et des rouages connus.
Alors si vous commencez par faire une posture en vous disant je vais étirer le dos et détendre ceci ou cela, ou cette posture est bonne pour enlever le mal de tête ou le stress vous limitez la posture à une petite chimie, une chose triste qui devient 1 + 1 = 2...
Le Yoga n'est pas ça !
Dans ce cas apatride je te conseille de faire toute une série d'asanas et d'entrer alors dans une vraie démarche de Yoga et pas une démarche de grappiller de ci de là avec en toile de fond cette tout aussi triste idée de se dire "cela est bon pour moi !"…
Je suis aussi assez étonné de ton mantra Ayam, ce ne serait pas HamSa plutôt, car Ayam je n'ai jamais entendu cela.
Il faut aussi savoir que pranayama n'st pas respirer simplement en allongeant plus ou moins l'inspire et l'expire, Pranayama passe par des arrêts de souffle en rétention à vide ou pelin ou en suspension…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 13 Jan 2011, 18:22

Denis a écrit :Je crois que si on souhaite progresser sur le chemin du Yoga il ne faut pas voir une posture comme une aspirine ou une technique pour faire ceci ou cela, c'est très réducteur et cela hôte toute possibilité à la posture de nous apporter quelque chose "d'autre"


Oui , ceci est une vision certes louable, en lien directe avec le Yoga.

Seulement une question pragmatique appelle une réponse du même accabi.
Cela dit la posture aspirine comme tu l'indique est souvent la porte d'entrée vers un yoga ou la spiritualité va émerger elle même a partir du moment ou la posture est confortable et synonyme de moment de plénitude, ne serait ce que physiquement.
Beaucoup de gens débutant le yoga n'ont pas nécessairement une démarche spirituelle, bien que généralement, celle ci se manifeste d'elle même, au bout d'un certain temps. On trouve dans le yoga souvent bien plus , ou tout autre chose, que ce que l'on est venu y chercher de prime abord.
Ce qui me parait réducteur, c'est d'ôter la perspective donnée à un pratiquant de s'ouvrir à quelque chose de plus grand que lui en lui indiquant d'entrée de jeu que" le yoga n'est pas ça". Le yoga a avant tout le sens que l'on lui donne.....il se découvre à chacun au fur à mesure de la pratique, même ci celle ci, évidemment nécessite l'accompagnement d'un guide éclairant le chemin.
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Jan 2011, 20:45

Merci à tous pour vos réponses.

Denis, je ne peux qu'adhérer à tes propos, ce n'est pas dans une démarche de faire du sport et de me sentir mieux que je me suis mis au yoga, ma principale motivation est une évolution personnelle à laquelle le yoga répond. Donc ok pour ne pas considérer tel ou tel asana comme étant la posture qui fait ceci ou cela, non, c'est surtout que je travaille en autodidacte donc quelques pistes de réflexion sont les bienvenues, pas des enchaînements "tout prêts à consommer" (je me répète mais je le disais déjà dans mon précédent message).

Par ailleurs si tu ne captes pas bien quelle est la méthode que je suis, le mieux est que je te pose l'adresse du site dont je me suis inspiré, tu sauras certainement mieux me dire si c'est valable ou pas : www.aypsite.ch
Tu y trouveras toutes les explications sur la respiration spinale et la méditation sur le mantra ayam, mieux que je ne pourrais te l'expliquer et avec tous les détails voulus. En tous cas ton retour m'intéresse vivement, je lirai ton avis sur ces leçons avec intérêt.

En juin je fais une retraite avec initiation par un kriya charyayoga, pour l'instant je suis en autodidacte donc je tâtonne un peu je l'avoue. Je suis dans une vraie démarche de yoga même si je dois bien admettre que jour après jour, cette démarche s'aiguise et évolue, je ne sais pas ce qu'est "une vraie démarche de yoga" mais j'y vais à ma façon.

Merci.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Jan 2011, 22:06

Je viens de parcourir le site, il est intéressant !
Je relève des choses bien expliquées et c'est agréable.
Il manque pour moi quelques mots sanskrits qui donne une belle vibration, mais on les trouves en marge, c'est pas mal.
J'ai lu Ayam, c'est une vision anglaise et en cela elle 'm'étonne un peu, mais bon, pourquoi pas...
I Am, je suis !
C'est assez centré sur nous même, Hamsa me semble plus puissant, c'est aussi le son du souffle dans le corps, mais bon à essayer !
Personnellement je n'aime pas trop l'idée de "Qui suis je ?" qui risque de nous renvoyer sur notre personnage et le I am risque de faire de même. je préfère "Que suis-je ?" qui ouvre à bien plus...
J'ai lu aussi quelques affirmations qui m'étonnent comme le fait que méditer dehors n'est pas mieux que méditer dans sa chambre, ma pratique personnelle et le chemin que je suis me montre tous les jours l'inverse, la méditation dehors est pour moi la vraie méditation, mais là encore c'est histoire de gout...

D'une manière générale je ne peux te conseiller d'aller prendre quelques cours, même si secrètement tu continus ce chemin qui est bien. Cela te donnera des explications précises sur les techniques, car rien ne remplacera la transmission directe entre un prof et un élève.

sleeveid a écrit :Beaucoup de gens débutant le yoga n'ont pas nécessairement une démarche spirituelle, bien que généralement, celle ci se manifeste d'elle même, au bout d'un certain temps. On trouve dans le yoga souvent bien plus, ou tout autre chose, que ce que l'on est venu y chercher de prime abord.
Totalement d'accord avec toi sur cette idée !
En même temps je crois que nous devons faire attention à bien expliquer ce qu'est le yoga car notre monde fait un peu n'importe quoi. Dans un reportage aux USA ils montraient du Yogavélo ! Je crois qu'il est bien alors de bien définir leYoga et de bien expliquer la démarche du Yoga, surtout à des débutants pour qu'ils entrevoient au moins la finalité, c'est un peu comme quelqu'un qui escalade une montagne, s'il oublie ou n'a pas une idée où ce situe le sommet il risque de tourner longtemps au pied de la montagne.
C'est pour cela que j'ose dire "cela n'est pas Yoga", mais il ne faut pas voir dans ces mots quelque chose d'obtus ou rigide, juste une indication pour ne pas faire n'importe comment, on a le droit finalement de faire n'importe quoi, mais pas n'importe comment . :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Jan 2011, 23:30

Denis a écrit :J'ai lu Ayam, c'est une vision anglaise et en cela elle 'm'étonne un peu, mais bon, pourquoi pas...
I Am, je suis !
C'est assez centré sur nous même, Hamsa me semble plus puissant, c'est aussi le son du souffle dans le corps, mais bon à essayer !
Personnellement je n'aime pas trop l'idée de "Qui suis je ?" qui risque de nous renvoyer sur notre personnage et le I am risque de faire de même. je préfère "Que suis-je ?" qui ouvre à bien plus...


Oui je conçois que l'auteur mélange parfois son avis propre aux techniques qu'il préconise, mais il a le bon goût de ne pas le faire trop souvent et de rappeler régulièrement que tout reste une affaire de goût personnel. Rien n'est a priori interdit ou obligatoire.

Pour le mantra ayam, il rappelle à de nombreuses reprises qu'il s'agit d'un mantra intéressant pour la vibration intérieure qu'il suscite, et qu'il ne faut pas s'attacher à sa signification quelle qu'elle soit... ceci dit, à partir du moment où il propose "Je suis", inconsciemment le lecteur risque d'y rattacher le mantra. Une connaissance versée dans l'étude et la pratique du yoga m'a dit que la meilleure traduction de ce mantra serait plutôt "c'est" ou "c'est cela", ce qui conviendrait peut-être plus.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1291
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar philippe12 » 14 Jan 2011, 07:24

Bonjour a toutes et a tous
Bienvenu Apatride

Merci pour le lien
Interessant le blog d'un chercheur
Qui traduit en francais de facon personnelle et inspiree (c'est pas du google traduction :mrgreen:

Concentration/meditation a l'interieur? En ville pourquoi pas si ta piece est...depolluee..
Reste a gérer ... Le passage de l'enveloppe de la piece. ;-)
Et ca il le decrit pas ?
Quand je suis enferme ...mon ego se colle contre les murs le plafond..je suis oblige d'ouvrir la baie vitree...
A l'exterieur ...il disparait dans l'infini....des etoiles ..:D

Mantra AYAM...a essayer ...j'ai pas trouve le chakra referent
Tu lui donne le même pouvoir que TAT SAT?

Au plaisir de vous lire

Namaste
:love:
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 14 Jan 2011, 09:31

Pour le mantra ayam, il rappelle à de nombreuses reprises qu'il s'agit d'un mantra intéressant pour la vibration intérieure qu'il suscite, et qu'il ne faut pas s'attacher à sa signification quelle qu'elle soit... ceci dit, à partir du moment où il propose "Je suis", inconsciemment le lecteur risque d'y rattacher le mantra. Une connaissance versée dans l'étude et la pratique du yoga m'a dit que la meilleure traduction de ce mantra serait plutôt "c'est" ou "c'est cela", ce qui conviendrait peut-être plus.

C'est là où personnellment je me pose des questions...
Je pars du principe que la tradition est bien plus précise et vaste par rapport à un individu qui pense 'tient je vais faire ainsi".
Il existe des upanishads qui parlent de HamSa, ou SoHam, il y a des millions de personnes qui ont fait Hamsa alors je pense que la vibration intérieure est bien plus précise, efficiente et remarquable que i am, mais après on peut comme on veut, essayez pour de bon "coca cola" c'est tès fort en vibration intérieure et de toute façons dés qu'un son revient en boucle il offre un état de trans...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 14 Jan 2011, 10:26

Bonjour et bienvenue Apatride,

Je trouve que tu as une belle énergie qui s’équilibre d’elle-même :wink:

Le site est pas mal - il y a des choses qui résonnent fausses (notamment sur la méditation) mais c'est toujours plus facile de critiquer que de faire :marteau: - je crois qu'il s'emmêle les pinceaux et ce, du à quoi, à son manque de connaissance de cette hiérarchie depuis l'Esprit à la matière - suivant la vision de mon Enseignement, c'est l'Esprit qui a sécrété, émané notre nature inférieure, le mental, la matière, le corps physique...
Par exemple, il dit :"nous utiliserons une pensée" - alors qu'en méditation, nous utilisons la pensée comme outil, moyen et le poids de compréhension intérieur n'est pas le même. Notre nature inférieure ne perdra pas de temps à nous le faire savoir, car elle est là, on commence avec elle, nous sommes elle sans être elle.

Mais bon, il est quand même bien ce site par rapport à Denis --- EUH Pardon :lol: :lol: :lol:
Il y a de quoi faire pour les affamés - mais pour les fins gourmands :smile:

Un mantra est une clef pour ouvrir une porte particulière du royaume de l’Esprit. Choisir justement un mantra sans cette résonance particulière mènera dans un autre endroit particulier et je n’ose imaginer ou - enfin si, encore plus en profondeur qu’est le gouffre de notre personnalité. Et ensuite, cela provoquera d’autres courants, d’autres énergies, des maladies tellement invisibles qu’il sera trop tard lors de la prise de conscience.

Je crois que l’on oublie d’où viennent les mantras - qui les a apporté - le fait de recueillir celui-ci dans son coeur en lien avec les Écritures, d’un Maître reliant à un symbole, avec la profondeur du sens précis - des siècles de répétitions incessants des fervents pratiquants ont laissé une énergie colossale et cette énergie là apporte tout de suite une protection, un contact avec Yoga et pas une mentalité, des idées supplémentaires, ou une considération.

Ayam - I am - c’est - c’est cela ---
Le mantra doit apporter une connaissance de soi mais certainement pas une connaissance intellectuelle - pour ne plus faire qu’UN avec Lui.
Le mantra symbolise quelque chose de plus intense encore - il est une nourriture pour notre esprit - l’intérêt de choisir un mantra est essentiel - il est un point de convergence, une lumière qui est celle de l’Esprit à travers ce petit trou qu’est notre nature inférieure -laisse entrevoir la lumière divine à travers ce petit orifice - et on entre ainsi non pas dans une pratique mais dans une loi, la loi de l’Esprit - c’est ce point névralgique qui fera vibrer puissamment tout notre être inférieur à la même longueur d’onde de l’Esprit, notre Moi supérieur. Réveiller notre nature, c’est s’identifier à Lui car seul Lui à le pouvoir d’exister - je ne suis que le reflet de Lui - le reflet n’existe qu’à travers l’authentique.

OM TAT SAT
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 14 Jan 2011, 12:02

Ok je comprends mieux, et je suis surpris par vos réponses car je pense que Ayam était un mantra utilisé, peut-être pas le plus connu en effet mais que vous le connaissiez. Je vois que non, est-ce à dire que l'auteur de ces leçons a un peu monté le truc à sa sauce ?

Bah pour l'instant je continue avec ça, et je verrai en juin d'être initié et d'avoir des directives précises et adaptées, personne n'y voit à redire ? :mrgreen:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 14 Jan 2011, 12:24

Bonjour.
Permet moi de te souhaiter avec un peu de retard la bienvenue sur le forum.

J'ai moi même utiliser à une époque ce mantra.
Je crois l'avoir lu dans un commentaire de Lilian silburn réputé par être une référence en la matière. Elle en parlais pour l'opposé à un autre mais je ne sais plus et ne retouve pas la bonne page.
Je pense qu'il à été exploité par beaucoup de mouvances grâce à son effet passe partout...Je suis AHAM AYAM IAM cela etc...

Bah pour l'instant je continue avec ça

Tu es venu pour obtenir des pistes.
Tu as eu de belles réponses.
Libre à toi...

Mais je trouve cela dômmage que tu ne les prennent pas en compte.
Comme le dit bien Sami, les mantras contiennent en eux l'énergie lié à la récitation des pratiquants.
Sache que Hamsa est le mantra naturel de tous les êtres vivants...
A toi de voir.
et je verrai en juin d'être initié et d'avoir des directives précises et adaptées, personne n'y voit à redire ?

En même temps j'apprécie ta patience et ton humilité. :)

Merci.
Om
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 14 Jan 2011, 12:45

Denis a écrit :Je crois qu'il est bien alors de bien définir leYoga et de bien expliquer la démarche du Yoga, surtout à des débutants pour qu'ils entrevoient au moins la finalité


Bien sur, tu as tout à fait raison.....cela ne peut nuire et nous en avons bien besoin.


Je voudrais juste, rapidement, témoigner de quelquechose.

J'ai commencé le yoga avec une approche très pragmatique et très égotique . C’ était juste juste le "yoga" correspondant au moment ou je le pratiquais, C'était un yoga alors « bon pour moi «, celui dont j'avais besoin. C 'est ce yoga, qui n'en est pas un au sens strict du terme, qui m'a ouvert à quelque chose de bien plus grand que moi.

Cette démarche, pour me faire du bien physiquement était ma seule motivation de l'époque. Mon prof m'a donc accueilli en me conseillant des postures " bien pour mon dos " à faire chez moi tout en essayant de me guider vers autre chose pendant les cours. Puis il a laissé faire les choses, tranquillement.
" Il y'a autant de forme de yoga qu'il y'a de pratiquants " m'a t'il dit au départ, phrase à double sens dont je n'ai compris que le sens qu'il me fallait pour débuter. C'était rassurant et donc à ma portée.
Peu à peu, j'ai commencé a pratiquer d'autres postures, pas nécessairement " bonnes pour mon dos ", à m'impliquer physiquement là ou je n'en avais pas envie auparavant. J'ai essayé de comprendre ce qui se cachait derriére ( j'essaye toujours ), puis d'hypersensibilité soudainement ressentie, en manifestation de l'énergie, en passant progressivement à une ouverture plus large de ma conscience, certaines portes se sont entrouvertes vers un " état de conscience " que je n'avais même pas envisagé. C'est à ce moment précis qu'il m'a fallu un guide plus qu'un prof. Et c'est exactement comme ça que notre relation a lentement évoluer. Je lui en rend grâce, car si une démarche m'avait été "dictée" à priori, comme la seule voie pour pratiquer correctement le yoga, il y'a fort à parier que j'aurais passé ma route. Mais ceci est probablement affaire de personnalité.

J'essaye juste de dire que quiconque rentre sur le chemin du yoga par la porte " gymnastique ou recherche du bien être" ne me semble pas nécessairement en dehors de la voie ad vitam aeternam. C'est déjà mieux que rien, c'est un pas d'engagé,même si je le conçois c'est dommage et triste de limiter la pratique uniquement à cet aspect.
Et pour reprendre ta belle image , commencer à escalader la montagne quand bien même on tourne autour pendant un moment me semble toujours mieux que de la regarder de loin en considérant que son sommet est, a priori, inaccessible. :wink:



@ Apatride : Bienvenu à toi et désolé pour mon post hors sujet qui ne t'est d'aucune utilité, ta démarche semblant bien plus humble et profonde que celle que j'avais à l'origine :)
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 14 Jan 2011, 13:15

Je ne crois pas sleeveid !
Je pense qu'il est mieux de prendre une distance pour y apercevoir avec humilité que le sommet nous est inaccessible tel que l'Esprit, que de se retrouver avec son ego démesuré, tournant en rond, avec la vue limité par ses pas, les obstacles de terre, de rochers, de poussière...

Il y a un immense travail à entrevoir par la pensée intentionée sur l'Inaccessible - de Le choisir comme Idéal - afin d'éduquer/concentrer tout notre être vers cet unique but.

Humblement

OM :coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 14 Jan 2011, 13:23

J'essaye juste de dire que quiconque rentre sur le chemin du yoga par la porte " gymnastique ou recherche du bien être" ne me semble pas nécessairement en dehors de la voie ad vitam aeternam. C'est déjà mieux que rien, c'est un pas d'engagé,même si je le conçois c'est dommage et triste de limiter la pratique uniquement à cet aspect.
Oui, mais rien n'empèche le prof de témoigner de quelque chose d'autre...
Car si tu regardes bien au fond de toi, pourquoi n'es tu pas allé faire de la piscine ou chez un kiné ? :lol:
Consciement ou relativement inconsciement celui qui vient au Yoga est poussé par quelque chose de profond.
Après ce que tu décris et bien, et c'est tout à son honneur à ton prof de t'avoir écouté et conseillé, je fais de même en sachant très bien que chacun vient avec sa capacité à recevoir et que de mettre trop d'eau dans un verre le laisse vide à la fin...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 14 Jan 2011, 13:35

Bonjour Sami,

Alors j'ai mal compris la métaphore de Denis.
Le sommet dont je faisais allusion était la possibilité de s'ouvrir à une pratique du yoga profonde, tournée vers la spiritualité..... et non le but ultime à atteindre, pour l'atteindre Lui.

Je ne suis rien pour prétendre à L'entrevoir.

Quant à l'immense barrière que dresse sur le chemin l'égo démesuré, je ne peux qu 'être d'accord.

Je me bat quotidiennement à dompter le mien....et pour l'instant, j'échoue assez souvent.

La teneur de certain de mes post tendant à manquer d'humilité, je m'en excuse sincèrement. :wink:
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 14 Jan 2011, 13:48

Denis a écrit :Car si tu regardes bien au fond de toi, pourquoi n'es tu pas allé faire de la piscine ou chez un kiné ?


Je l'ai fait :lol: :lol: :lol:

Denis a écrit :Consciement ou relativement inconsciement celui qui vient au Yoga est poussé par quelque chose de profond.


Je n'ai pas ton expérience, tu as probablement raison. Cependant, ce n'est pas nécessairement ce que je partage avec mes compagnons de pratique qui viennent au yoga pour les raisons que j'ai cité plus haut. C'est d'ailleurs ce qui vaut au yoga d'être devenu si populaire. je ne pense pas que l'on verrait pulluler les salles de pratique équipée de profs " certifiés " si tous les pratiquants était unanimement animés par la recherche spirituelle.

En revanche, je crois profondement que cette spiritualité peut naitre par la suite, y compris d'une démarche très pragmatique.
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 14 Jan 2011, 14:56

Sleeveid a écrit : Je ne suis rien pour prétendre à L'entrevoir.


Je suis dans le même cas - mais ce n'est pas cela qu'il faut retenir car elle vient de notre nature constamment instable et douteuse. Il n'y a rien à prétendre car comment saisir l'Insaisissable - comment percevoir la limite de Celui qui est l'Infini. 
Le travail sur un sujet tellement immuable et transcendantal est de mettre en action tout notre être et cela même si c'est impossible - et c'est grâce à cette impossibilité que cela devient touchant, que l'on ne donne pas d'obstacles, limites supplémentaires à notre mental. C'est toute une pratique intérieure.

Sleeveid a écrit : Je me bat quotidiennement à dompter le mien....et pour l'instant, j'échoue assez souvent.

Si tu savais le nombre d'échecs réguliers qui me font eux-même avancer, tu finirai par les souhaiter :wink:

OM TAT SAT
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 15 Jan 2011, 09:08

Bonjour,

Je continuais à parcourir le site http://www.aypsite.ch et je pensais - oui, il m'arrive de penser :shock: que je n'ai vraiment pas la même vision que ce qui est écrit.
Par exemple, une personne se "plaint" de sa posture et il lui est affirmé de mettre son dos sur le mur pour le soutenir.
La posture fait partie de la méditation - on commence par des états à travers son corps - et tout de suite lui dire, vite, si tu n'y arrive pas... Si la personne a des problèmes, c'est tout à fait normale mais sinon...

Nous sommes tous différents intérieurement - et en nous, il y a toujours quelque chose qui domine sur une autre - coeur - intellect - volonté - suivant nos tempéraments ect...
Et je pense que mettre une seule chose, une seule voie pour tout le monde est une erreur et une méconnaissance de ce que nous sommes, des différentes techniques qui nous ont été apporté avec Amour, Sagesse et d'une grande richesse qu'est celle de l'Esprit Lui-même.
Avant de commencer à méditer, il faut entrer en soi non pas pour faire le silence, car il n'existe pas à ce niveau vibratoire - le silence commence lorsque l'on est absorbé dans le vide et c'est vraiment éblouissant tellement notre être vibre à travers ce silence qu'est l'âme - alors s'écouter pour mieux savoir ce qui est bon, à ce moment, de mettre en route les rouages qui nous correspondent. Il ne sert à rien de "méditer" à contre courant - et cela ne sera pas de la méditation - car méditation passe par des phases subtils de notre être.
Si je suis dans le coeur et que je me concentre sur un sujet purement intellectuelle, en ruminant une pensée par la concentration, je détruis une bonne condition et de ce fait, je sors du chemin de la Sagesse, car ce que nous sommes en bas a une correspondance en haut.

Je vous souhaite un bon week-end

Lumière
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 16 Jan 2011, 22:54

Tout d'abord un grand merci à tous pour avoir si bien répondu à mes interrogations, j'ai suivi tant bien que mal le débat qui s'en est ensuivi et il était très intéressant de vous lire même si je n'en ai pas forcément saisi tous les tenants et aboutissants.

J'aimerais aujourd'hui ajouter une pratique soutenue du japa dans mon quotidien, savez-vous si un mantra doit obligatoirement être remis par un professeur ou un maître, ou bien si l'on peut se choisir un mantra à l'instinct ? Les avis divergent sur la question, dans le doute j'attendrai juin pour demander directement au kriyacharya.

Sinon je vous signale un très bon e-book (en anglais) sur le témoignage d'un pratiquant, avec une première partie plutôt autobiographique suivi de deux autres parties qui abordent par le menu les techniques du kriya yoga. Il va sans dire que je ne compte pas trop m'y aventurer moi-même au risque de brûler les étapes, mais pour la culture générale j'ai trouvé tout cela vraiment passionnant et cela me fait plein de questions à poser lors de mon initiation de juin :rire:

Voici le lien, si l'un d'entre vous a le courage (et le temps !) de s'y attaquer : http://www.kriyayogainfo.net/Eng_Downloads1.html

(pour info, quand je m'intéresse à quelque chose, je deviens carrément boulimique, donc dites-moi si je pars un peu trop dans tous les sens, un peu de retenue ne peut pas me faire de mal :wink: )
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 17 Jan 2011, 00:04

Dommage je ne parle pas assez bien l'anglais pour lire un texte comme ça... :cry:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 17 Jan 2011, 00:22

Dommage car la personne en question décrit dans le détail sa découverte, les maîtres qu'il a croisés, les déconvenues et les belles rencontres, son choix de travailler en autodidacte et selon son intuition hors du lien guru / disciple... Qu'on souscrive ou pas à sa vision des choses, son expérience reste riche et édifiante.

Je me tâte à le traduire en français pour pouvoir le diffuser à qui veut, mais y a du boulot. Avec l'autorisation de l'auteur et des administrateurs de ces lieux, je peux dédier un sujet à une traduction progressive de l'ouvrage, chapitre par chapitre.

Sinon euh... il te reste toujours ma question sur le mantra si tu veux :roll:
(hé hé)
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 17 Jan 2011, 04:44

Je pense que c'est bien de commencer par une initiation - de a à z - ça permet à son être d'entrer dans un lieu inhabité et inviolé par le mental - ce qui peut ensuite en ressortir, ce sont des vibrations qui vont ouvrir un chemin spirituel menant à la lumière.
Concernant le mantra, il peut t'être donné par un maître ou un Maître :roll:
Sinon, on peut commencer par le choisir soi-même et avec le temps, le Soi nous en envoie un plus harmonieux, un qui résonnera plus intensément.
Mais il faut commencer le travail afin de toucher le monde de l'intuition - le mantra doit être vivant, inspiré de l'Ancien, un modèle de pureté, légèreté et éveiller un reconnaissance pour l'Être Lui-même.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 17 Jan 2011, 05:20

Désolé sami mais la méthode à suivre reste plutôt obscure... J'en déduis qu'on peut en choisir un par affinité avec ses sonorités et sa signification, quitte à le changer au fil du temps et des rencontres.

En quoi l'initiation répond-elle aux critères que tu énonces ? Je comprends qu'un maître puisse apprécier ta pratique et la corriger le cas échéant pour que tu puisses ensuite exercer sereinement en privé, y a-t-il d'autres dimensions de l'initiation qui rentre en jeu (par exemple : "ça permet à son être d'entrer dans un lieu inhabité et inviolé par le mental") ?

Quelques détails seraient les bienvenus - sachant que j'ai déjà pas mal potassé le sujet dans mon coin mais cela ne remplacera pas ton point de vue, et encore moins une expérience directe de ma part.

J'espère ne pas paraître présomptueux dans mes demandes, j'estime juste qu'il est bon de faire le tour des choses et de rester dans une démarche de recherche personnelle active.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 17 Jan 2011, 10:17

Personnellement les "initiations" sont pour moi une mascarade qui n'a pas de puissance que si le pratiquant est capable d'entrer dans une démarche liée à l'émotion.
Un Rinpotché disait qu'il avait suivi des dizaines d'initiations dans sa vie et que cela n'avait jamais rien changé.
Mon expérience personnelle me prouve ce fait, j'ai eu quelques initiations mais je dois dire que cela n'a jamais rien changé. Au delà de cela il y a eu de belles rencontres avec des personnes sublimes comme Kyentse Rinporché, là en un regard de belles choses subtiles sont passées...
Tout cela reste donc histoire de disponibilité, d'osmose vibratoire avec la personne en face...
Pour le mantra, je te conseille de prendre des mantras simples comme "Om Namaha Shivaya", la portée de ce mantra est extraordinaire, il a pour fonction de t'amener à ParamaShiva, l'état avant l'appariation de la manifestation et ça c'est à vivre !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 17 Jan 2011, 10:51

Il y a en fait l'initiation extérieur qui est en quelque sorte un programme, une pratique précise qui s'ouvre au fur et à mesure mais les portes restent encore fermées en haut - puis l'initiation intérieur commence à un certain degré, de phase en phase spirituelle - de maitrise, un peu aussi, à une acclimatation à des vibrations supérieures, la pression augmentée par le contact/manifestation de l'esprit qui Lui seul peut transformer, diriger, initier et par la suite, l'initiation du départ s'effacer car on entre dans un autre ordre, celui de l'Intelligence Cosmique, les réalisations sont plus subtiles, l'harmonie, les perceptions sont supérieures.
Enfin bon, moi, je disais cela avec légèreté car je ne suis pas capable, ni n'ayant les connaissance pour donner ce genre de pratique.
Le problème, c'est que tout le monde veut donner des initiations à tout va - et c'est un vrai manque d'humilité.
Parvenir à maitriser ses pensées, dominer ses émotions, ses actes est le commencement d'un degré intérieur - car cela demande des méthodes, une pratique basée sur une discipline tel que le Hatha-yoga - pas besoin d'aller voir ailleurs, un savoir sur la globalité de l'être humain à l'Être suprême, une connaissance du monde invisible ect...
On être dans la meilleur école et ne pas être suffisamment sensible du Sacré, de ne pas considérer son Maître et son Enseignement comme il se doit, comme une lumière éclairant les moindres recoins, de manquer d'humilité...

OM SHANTILLY :smile:

Lumière
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 17 Jan 2011, 11:37

Denis a écrit :Personnellement les "initiations" sont pour moi une mascarade qui n'a pas de puissance que si le pratiquant est capable d'entrer dans une démarche liée à l'émotion.


C'est bien ce que je pense surtout que je suis dans une large mesure autodidacte depuis des années, je vois l'initiation comme la possibilité d'acquérir certaines techniques sachant que la dévotion, la volonté, je l'ai assez fait mûrir par moi-même. C'est toujours l'occasion de rencontrer professeur aguerri (qui a la bénédiction pour initer au kri yoga de Swami Shankarananda Giri, si ça vous dit quelque chose) et d'approfondir certains points avec lui.

Denis a écrit :Pour le mantra, je te conseille de prendre des mantras simples comme "Om Namaha Shivaya", la portée de ce mantra est extraordinaire, il a pour fonction de t'amener à ParamaShiva, l'état avant l'appariation de la manifestation et ça c'est à vivre !!


Merci je vais commencer avec ça. Merci aussi sami pour tes commentaires personnels.

J'ai revu un peu ma pratique, à voir si c'est cohérent car j'ai un peu de mal à imaginer une vraie bonne session équilibrée, surtout que je débute et ne pratique de façon soutenue que depuis 1 mois :
- 20 min de Nadi Sodhana avec Jalandhara Bandha, Uddiyana Bandha et Mula Bandha lors de la rétention du souffle, pour équilibrer Ida et Pingala ;
- Kriya Pranayama (= respiration lente avec concentration sur l'épine dorsale) pendant 10 min, avec Ujjayi ;
- je termine avec 20 min de concentration sur le point entre les deux sourcils (son nom m'échappe).

Et répétition intériorisée du mantra dans le quotidien.

Tout ceci jusqu'en juin où je réviserai ma pratique.

Qu'en pensez-vous et avez-vous des ajustements qui vous sembleraient adéquats ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 17 Jan 2011, 13:04

Ah non apatride :mrgreen: Toi aussi, tu vas finir par de la concentration :cry:

Le but de tout cela, c'est de rétablir le contact avec son Moi supérieur, la Conscience pure et c'est ce que l'on apprend dans l'École Initiatique - élever, élargir afin de percevoir non pas avec sa vue si limité, mais avec celle du Moi.
Utilise ta concentration sur/avec ton imagination (principe masculin/volonté/activité/solaire à travers le principe féminin/imaginaire/lunaire).
Ça peut paraitre compliqué vue de l'extérieur mais de l'intérieur, cela devient une fusion avant la Fusion - c'est un travail de la plus haute importance.

Je mettrais plutôt Kriya Pranayama qui est bruyant avant Nadi-Shodane pour finir en méditation en Ajna (entre les deux sourcils 1 à 2 cm à l'intérieur) - la vue va devenir de plus en plus intérieur, profond dans son espace, sans pour autant pénétrer les couches éthériques - rester en réception pendant un moment - et là, imaginer que son Moi d'une quintessence si pure, Tout-puissant, parfait dans une/Sa lumière sans fin, dans Sa pureté, qu'Il n'est pas un corps - la pensée imaginaire formatrice et concentré - accroché sur Lui continuellement dans un premier temps, imaginer ensuite que l'on traverse des dimensions afin d'être avec Lui, puis encore, imaginer que l'on est Lui, à l'intérieur par la force de pénétration de la pensée concentrée afin de connaitre/fusionner pour percevoir Sa véritable réalité sans forme - et c'est ainsi que l'on arrive à Le toucher - il est essentiel que tout doit être stable bien entendu avec la pratique, le temps et la foi, la conviction de cette technique ancienne et sacré - oui, il faut l'aborder avec un sentiment sacré, d'amour en partant du coeur pour se retrouver en Ajna puis Sahasrara.

OM TAT SAT :coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 17 Jan 2011, 13:58

Merci Sami, c'est une belle méditation que tu décris là !
C'est vrai aussi que faire Nadi Shodana après Krya pranayama me semble plus subtile.
Sinon, apatride pourquoi ne pas essayer de faire 4 ou 5 postures pour donner au corps la stabilité et permettre aux energies de s'équilibrer tout en augmentant la vibration du corps ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 Mar 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar JhonPreston » 17 Jan 2011, 19:58

Bonsoir,

Merçi pour le lien, Apatride.

Il y a un super ouvrage en anglais (je ne sais pas s'il existe en français) qui devrait répondre à ton intérêt sur le krya et les asanas:

http://www.amazon.com/Systematic-Course ... 8185787085
Si tu fais quelques recherches sur google tu trouveras assez facilement une version pdf scannée en anglais.

977 pages qd mm . :bave:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 17 Jan 2011, 20:53

Merci de ne pas utiliser de style SMS...
Sinon, merci pour le lien !! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 17 Jan 2011, 23:50

Merci JhonPreston pour la référence ! Mais je crois que pour le moment je vais arrêter avec les lectures, je passe mon temps à lire et souvent j'en oublie de vivre, donc là je fais un break, je pense que j'ai assez engrangé d'informations pour me consacrer au quotidien et à ma pratique 2 fois par jour.

Une fois rééquilibré je le lirai, avec intérêt je n'en doute pas.

Denis : tu as raison pour les asanas, le problème c'est que c'est un domaine dont j'ignore presque tout, et je m'y perds un peu, sans compter la crainte de faire n'importe quoi, de ne pas faire les bons gestes. Je crois que le mieux c'est que j'y aille comme d'habitude, à l'instinct, en enchaînant 4 ou 5 postures qui me parlent et de voir comme ça vient. Je vais penser à rajouter cela au début de chaque session, ce qui deviendra pour les mois à venir :
- 4 ou 5 postures
- kriya prayanama
- nadi shodana
- méditation en ajna

Merci encore pour vos conseils avisés et les pistes offertes, qu'il est bon de partager :love2:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
dimitrilapenna
Messages : 33
Enregistré le : 05 Nov 2010, 22:10
Localisation : Basècles (Beloeil) - Hainaut - Belgique

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar dimitrilapenna » 18 Jan 2011, 01:20

JhonPreston a écrit :Bonsoir,

Merçi pour le lien, Apatride.

Il y a un super ouvrage en anglais (je ne sais pas s'il existe en français) qui devrait répondre à ton intérêt sur le krya et les asanas:

http://www.amazon.com/Systematic-Course ... 8185787085
Si tu fais quelques recherches sur google tu trouveras assez facilement une version pdf scannée en anglais.

977 pages qd mm . :bave:

Je me suis attelé à traduire cet ouvrage... et comme il est structuré sous forme de leçons d'une trentaine de pages, qui sont progressives et à effectuer chaque jour si possible durant 2 à 4 semaines environ, ça me laisse le temps de traduire le chapitre suivant pendant que je m'exerce sur la leçon précédente... J'en suis à une quarantaine de pages seulement, y'a du boulot ! ^^
Espace Ayurvédique Shanti
Rue de la Citadelle 124
B-7500 Tournai - Hainaut (Belgique)


http://www.facebook.com/espaceshanti
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 18 Jan 2011, 01:33

dimitrilapenna a écrit :Je me suis attelé à traduire cet ouvrage... et comme il est structuré sous forme de leçons d'une trentaine de pages, qui sont progressives et à effectuer chaque jour si possible durant 2 à 4 semaines environ, ça me laisse le temps de traduire le chapitre suivant pendant que je m'exerce sur la leçon précédente... J'en suis à une quarantaine de pages seulement, y'a du boulot ! ^^


Si tu te sens de partager, je suis vivement intéressé.
Je m'attaque à la traduction de Kriya Yoga: synthesis of a personal experience

Edit : ce soir je viens donc de faire ma session telle que décrite ci-dessus, sans les asanas je précise, et la concentration sur Ajna a été particulièrement puissante... C'est un endroit que je "sens" naturellement depuis quelques temps, et le fait de me concentrer dessus a été assez puissant, je lui envoyais des pensées d'amour et je me sentais tomber au ralenti (comme le passage des "couches" de conscience, je ne pense pas que ce soit cela, mais c'est ainsi que je nomme cette impression mentale de flou > focus > flou > focus successifs, désolé mais à l'écrit ce n'est pas très facile à expliquer). Je sentais aussi mon ventre qui commençait à s'agiter doucement, ce n'est pas allé bien loin mais c'était subtilement délicieux.

Par contre en sortant de ma pose je me suis senti vraiment fébrile, voire fiévreux, et j'ai eu froid alors qu'en ce moment la météo est plutôt étouffante (j'habite en Nouvelle-Calédonie et nous sommes en plein été), bon là 10 min après c'est passé. Et puis aussi comme un courant électrique agréable dans les mâchoires, mais ça par contre ça me le fait souvent après une concentration en profondeur.

Voilà je continue mon journal petit à petit :reveur:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 10:25

Je viens de trouver sur le site de Denis ce paragraphe décrit dans "Sãktopãya la voie de l'énergie"
RAISON INTUITIVE (SATTARKA)
Jayaratha énumère les six membres du yoga tels qu'on les trouve dans les âgamas Sivaïtes et tels que les décrit le chapitre 17 du Mâlinïvijayottaratan¬tra. Ce sont : prânâyâma, exercices du souffle ; dhyâna, qui dans ces textes correspond à la visualisation créatrice précise de la divinité, proche à ce titre de bhâvanâ ; pratyâhâra, retrait des facultés dhâranã, qui désigne ici non la concentration, mais à la fois un emplacement du corps subtil, la divinité qui y est présente et la technique pour se concentrer sur celle-ci, suivent la raison (tarka) et le samàdhi . Le yogin qui distingue ce qu'il faut atteindre de ce qu'il faut éviter connaît la Réalité. Il se détourne des chemins préconisés par d'autres systèmes et, grâce à ce discernement, il découvre finalement le repos dans le domaine exempt de tous les maux, qui fulgure (prasphuret) en tant que suprême lumière consciente au-delà de toutes les choses.

Magnifique description :coeur:

26-27. «Ceux qui se livrent à la connaissance des Veda, du Samkhya, des Purâna, ou qui s'adonnent au Pâncarâtra, les rsi fermement attachés à d'autres traités, ainsi que les Bouddhistes et les Jaïns, tous ceux que lient l'attachement et le savoir [limité] n'obtiennent pas l'initiation Sivaïte, car ils sont entravés par les liens de l'illusion. »

28. Ce que désigne le terme ‘attachement' se situe au niveau du tattva cosmique de l'attachement (ràgatattva) dont la fonction est de restreindre tel ou tel individu à tel ou tel système entaché d'illusion.

Ce sont les niveaux supérieurs au tattva de mâyã, correspondant donc à la manifestation pure, comme l'indique Jayaratha, niveaux où se trouvent les Mantra, Mantresvara, etc. Anantesvara, nommé aussi Ananta et Aghoresa, est le premier des Mantramahesvara, les « Grands Seigneurs des Mantras », les plus hauts sujets conscients avant Siva. On sait que les êtres qui n'ont pas encore épuisé leur karman au moment du pralaya attendent à un niveau supérieur leur réincarnation lors de la création cosmique suivante. C'est à cette sorte de fonction cosmique que peuvent prétendre au mieux les visnouïtes et non à la fusion en Siva, libération à laquelle mène, seul, le Trika.


NATURE DU MAÎTRE SPIRITUEL

Dans le Trika, le maître véritable, le sadguru, est reconnu par sattarka, raison intuitive, bon discernement.

33-34. Même celui qui, pris dans les liens de l'illusion, se laisse égarer par les discours des ignorants et accorde sa confiance à un mauvais maître, même celui-là est conduit au véritable maître grâce à sa raison intui¬tive. Cette raison n'est autre que la pure Science qui ne fait qu'un avec la volonté du Seigneur.

Cette raison culmine en suddhavidyâ, conscience constante de soi, pure Science mystique.


La pensée est un instrument - elle est une force, une puissance afin de créer dans sa propre région qu'est le plan mental. Depuis sa région, nous pouvons tout. Toucher la beauté, la quintessence dans le monde divin aussi bien que dans le monde de la matière.
Nous avons tellement tendance à sous-estimer la pensée, qui est d'une extrême subtilité - elle monte puis redescend afin de condenser, matérialiser son projet de départ.
Si je pense à me concentrer sur Ajna par exemple - pour que ce soit précis, ranger, hiérarchisé dans notre tête, il serait bien de tout décortiquer :
qui se concentre ?
Qui pense ?
Avec quoi ?
Pourquoi penser ? Pourquoi cette possibilité ?
Corps physique, astral, mental - On commence bien par la posture, puis vient la motivation, le désir de méditer qui nourrissant la pensée agissant sur un sujet.
Comment agit-elle (la pensée) ?
Que peut-elle ?
Jusqu'à quelle niveau de réalisation ?
Si je pense à l'infini, est ce que cela veut dire que je touche instantanément l'infini ?
Et si je pense à Lui, Lui qui est au-delà de la pensée ?
Mais si je pense à ma douleur, à ma souffrance, mes soucis ?
Alors, la pensée a t-elle le moyen de séparer le subtil de l'épais, le pure de l'impure (en vibration) ?
Si elle a ce moyen, de pénétrer, voler, percer, de créer, de se déplacer dans l'invisible, c'est que dès que l'on envoie une pensée consciente, c'elle qu'en fin de compte, elle est vivante !
Et si je pense ne pas arriver à me détacher de la matière, de la brume qui m'entoure, qu'est ce que cela veut dire ? Que cela ne fonctionne pas ? Non, c'est que la pensée agit d'abord dans sa région, ensuite elle descend mais on peut en ressentir les effets que grâce à un processus de purification des couches énergétiques épaisses qui nous entourent.
Quand ces couches se dissipent peu à peu, avec patience, persévérance, travail, amour... eh bien la pensée et la matière peuvent plus facilement communiquer ensemble - afin de libérer le corps, le coeur et l'intellect de tout obstacles, les libérer pour aller toucher, pénétrer, fusionner avec le Soleil divin.

OM TAT SAT
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 12:25

Yoga Sutra de Patanjali a écrit :Yoga ChittavVrtti Nirodhah...
2. Le yoga consiste à suspendre l’activité psychique et mentale.
3. C’est alors que le voyant, le Soi, réside en sa propre nature ;

La pensée est l'activité psychique et mentale, elle te plonge dans tout ce que tu dis, mais au-delà des jolis mots il y a être et être n'est pas penser !

Stephen Jourdain a écrit :L'action de penser et l'acte de la conscience, qui est celui d'être, sont antinomiques. Le verbe penser est la négation du verbe moi.


Tarka est la raison, la raison s'appui sur une expérience directe et ne laisse pas la place à une imagination.
La pensée résulte des relations que nous avons avec le monde, elle peut partir dans tous les sens et nous perdre dans des élucubrations mentales ou l'imaginaire joue un rôle fondamental.
C'est la sensation que j'ai des "penseurs philosophes" de notre monde, ils ne s'appuient sur rien, refusent tout mais leur démarche est un délire mental qui ne sert à personne et n'aboutit qu'a de l'intellectualisation.
La raison utilise la cohérence et l'inférence. Tarka n'a donc pas de vision éthique et morale, pas d'imagination mais regarde le monde sans état d'âme, on retrouve cette idée dans les livres de Castaneda ou quand Don Juan parle de "voir" il dit que la vue est une vision à 2 dimensions, plate et presque désespérante, on peut aussi trouver ici l'idée des Vedas (voir).
Je pense que nous devons comprendre que la place que donne Abhinagupta à Tarka est loin d'être la petite pensée que nous utilisons, je vois ça plus comme un réel pouvoir d'observation et de compréhension et qu'elle peut être là (tarka) après des années de travail.
Je pense aussi que nous sommes tous hautement intoxiqué par notre pensée et que Tarka est quelque chose qui doit être implantée ou transmise pendant longtemps…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 18 Jan 2011, 13:29

116/ Partout où va la pensée, vers l’extérieur ou encore vers l’intérieur, O Bien-aimée ! là se trouve l’état shivaïte ; celui-ci étant omnipénétrant, où donc la pensée pourrait-elle aller pour lui échapper.


Encore une sublime méditation révélé par le Bhairava !
A celui qui comprends qu'elle ne peut lui échapper... :wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 14:33

Rien ne peut être révélé par les mots ou les écritures - ils ne sont que des illusions - c’est pour cela que je parle de la pensée comme un instrument du moment où on garde immobile l’intellect inférieur, ainsi la conscience se dégage de celui-ci (cerveau et mental) pour pénétrer dans l’âme, le connaisseur à travers la contemplation de l’esprit, entrevoit la porte du seuil en état de réceptivité avant de pénétrer, d’être absorbé de nouveau à la nouvelle région qui est lumière, qui est connaissance, qui Est elle et lui sans distinction mais en Connaissance - Intelligence universelle.

Aujourd’hui, notre pensée est rempli d’humidité, de poussière et de ce fait, perd de sa légèreté.
Si l’on veut atteindre cette haute observation et compréhension, il faut monter par la pensée concentrée, aller au-delà du mental, bien plus haut encore, dans la région de l’Esprit afin d’en recueillir la perception juste -grâce à une faculté supérieure de l’âme que seul le coeur peut atteindre, qui est la perception intuitive et directe, émancipé du temps et de l’espace.
Et si la pensée n’est pas éclairée par l’Esprit, elle est la proie de doute, d'orgueil...
L’intellect lui-même a un rôle a jouer dans les 7 procédés menant à l’Illumination - tout comme à l'inverse, l’Illumination passe par l’intellect - illumine le cerveau - la pensée ne peut plus et n’est plus modifié et c’est ainsi que l’Illumination resplendit - mais avant cela, il y a toute une purification de nos rivières afin de remonter à la Source.
sutras de Patanjali
15. Les informations sensorielles varient par rapport à un même objet; donc le mental et l’objet de l’expérience sont distincts.
16. De plus, l’existence de l’objet ne dépend pas d’un seul observateur; sinon le monde serait irréel.
17. Mais c’est l’imprégnation mentale qui détermine la connaissance ou la non-connaissance des choses.
18. Les états de conscience sont toujours révélés par le Maître de l’esprit, le Soi, qui est immuable.
19. Cependant Je mental n’est pas lumineux par lui-même, puisqu’il reste aussi un objet de perception;
20. Il lui est impossible d’avoir le discernement simultané de lui-même et de ce que les sens lui proposent;
21. Et en supposant qu’un autre mental le saisisse, il devrait alors exister une autre faculté de détermination pour appréhender l’intelligence; il s’ensuivrait un excès d’incertitudes aboutissant à la confusion de la mémoire.
22. Le principe de l’esprit, non sujet au changement, se reflète en Lui, et c’est ainsi qu’il révèle l’intelligence.
23. Imprégnée par le “voyant”, le Soi, et par le “vu” (le monde des phénomènes), la substance mentale peut tout saisir;


OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 18 Jan 2011, 16:15

Bah xxxxxxxxx alors.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 16:25

Désolé Lorkan, mais je ne peux accepter ce que tu viens d'écrire :mad:
Alors explique toi différemment
Merci
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 18 Jan 2011, 17:11

oups...
Je voulais dire :
Bhâ(lumière consciente) ferme ta gueule alors... :mefie: :shock:

Je pense que considéré les mots comme illusions est inexact, puisque il sont de la même nature que la pensée.
Ils disparaissent comme ils sont venus.
Les pensées sont comme les mots et finissent par se résorber dans le Suprême sujet.

Je pense que c'est cela que le shivaïsme nous enseigne.
Ce que l'on nomme un jour comme étant illusion peut tout aussi bien être le moteur qui lèvera le voile.
Je peux me tromper mais j'ai l'intuition que Tout est imprégner de la Conscience donc...Seul l'adhésion du coeur à la réalité importe.
Je te prie de m'excuser Sami.
Quand j'ai ramené l'ensemble de ton texte aux deux première phrases, j'ai trouvé cela contradictoires.:marteau: pardon !
Je l'ai fait au risque de paraitre ridicule. Mais je n'en suis pas très fier.
Ma bêtise s'est intèriorisé, elle pris une autre forme (Bhâ) puis s'est résorbé là même d'où elle avait surgit...
C'est à dire dans ma connerie profonde. :oops:
Et après...Ok c'est débile.

Ma profonde incopréhension devant toutes ces dualités pénétrées d'une si belle lumière que sont tes messages ; m'a fait choisir la facilité. Encore pardon à toi et aux autres.

Je ne suis pas parfait. Je suis Dsl.
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 18 Jan 2011, 17:24

Rien ne peut être révélé par les mots ou les écritures - ils ne sont que des illusions


Pourquoi prétendre qu'ils sont illusions, alors que tu les manies si bien dans la science de l'esprit...

La connaissance vient du maître, des écritures ou spontanément ? non ?.
On peut très bien baigner dans une belle lumière en lisant de simples mots ? non ?

Les mots sont chargés d'énergie.
On pourrait presque dire qu'il sont une Shakti.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 18:29

Ce qui est étonnant, c’est que tu puisses parler de cette façon de la lumière consciente :schock:
Lorkan a écrit : Je pense que considéré les mots comme illusions est inexact, puisque il sont de la même nature que la pensée.
Oui, de même nature puisque tout est sortie du Divin, du Verbe - mais pas de la même vibration - les mots ne sont qu’un reflet lointain, très éloignées du Verbe, ils ont revêtu des habits de plus en plus épais pour se protéger du froid, de la circonférence de Sa création.

Le Verbe à travers la manifestation se pense, se prononce et se parle - ce sont trois aspects différents.
Qu’est ce qui forme notre pensée ?
Si je prend un mantra en sanskrit car cette langue a une résonance particulière - s’il est exactement de même nature que Shiva, il ne suffirait que de le prononcer qu’une seul fois pour m’unir à Lui - à quoi bon répéter des centaines de fois - pour unir le commencent qui est lointain à la fin qui est proche de Lui - c’est ainsi que l’on déclenche des forces, des puissances, des entités invisibles et cosmiques.
Les formes, les couleurs, les forces, les projections, les vibrations sur terre et en nous ne sont que l’expression, le dessin/dessein de Sa pensée, le Verbe.

il y a tellement de choses à dire sur le Verbe que cela ne servirait à rien - pour Le toucher, il va falloir me dégager par la pensée concentrée et unique en Lui.

Quand je prends ce que tu as écrit, cela m’a plus refroidit que réchauffé, vivifié.
Le Verbe vivant se dévoile non pas dans les mots, la parole ou autre expression, mais seulement dans le silence. Tout autre expression que le silence est seulement une nécessité, un besoin qui limite, emprisonne la puissance, les réalités célestes du Verbe.

On peut mieux exprimer par son coeur à une personne que l’on aime sans parler, que si je commence à choisir, dire des mots qui vont plus embrouiller ce que je ressens - je n’arriverai pas à extérioriser dans le même langage que mon coeur - la personne pourra mieux ressentir ce que j’éprouve dans le silence et cette forme de langage ne trompe pas.

Je pense que l'on devrait méditer sur la dernière phrase de Denis :
""Je pense que nous devons comprendre que la place que donne Abhinagupta à Tarka est loin d'être la petite pensée que nous utilisons, je vois ça plus comme un réel pouvoir d'observation et de compréhension et qu'elle peut être là (tarka) après des années de travail.
Je pense aussi que nous sommes tous hautement intoxiqué par notre pensée et que Tarka est quelque chose qui doit être implantée ou transmise pendant longtemps…""

OM :coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 18:34

D'une manière générale les mots sont l'attribut de la pensée, illusion ou pas comme avec la pensée tout cela doit se taire pour que la conscience lumineuse apparaisse.
Alors sans vouloir jouer sur les mots quand tu dis Sami "c’est pour cela que je parle de la pensée comme un instrument du moment où on garde immobile l’intellect inférieur, ainsi la conscience se dégage de celui-ci (cerveau et mental) pour pénétrer dans l’âme" tu vois bien que tes mots trahissent ton idée puisque tu lâche très rapidement l'idée de la pensée pour en arriver à la conscience, il y a bien là la "preuve" que conscience et pensée ne sont pas les mêmes choses.
La pensée doit cesser pour que la conscience immaculée apparaisse, cela est le Yoga.

Ce que tu décris ici dans le processus de la "montée" : "il faut monter par la pensée concentrée" n'est pas la pensée mes l'énergie qui soutient la conscience, le tantrisme parle de vimarsha : "la conscience en action" qui est une énergie qui quand elle poussée à son paroxysme nous amène à Prakasha. Dans tout cela la pensée n'est pas, car si il y a pensée il y a "point de vue", analyse et mise en place de mots, de raisonnements, donc mémoire et personnage, alors que cela n'est que silence profond, immobile.

"Et si la pensée n’est pas éclairée par l’Esprit, elle est la proie de doute, d'orgueil...", ce n'est pas là non plus la pensée, mais l'outil qui est l'intellect, manas, c'est lui qui peut être illuminé, et une fois illuminé, devenu plus vibrant et plus sattvique son fruit devient plus lumineux aussi, soit la pensée.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 18:43

Je rpond à ton nouveau post sami, nous avons posté ensemble...
Et je continue dans cette idée de Tarka...
Pour moi Traka est un raisonnement, et cela est fondamental, que veut dire raisonnement, il y a "raisonner" dans raisonnement, soit mettre à l'unisson, la chose ne se fait pas avec l'intellect et la pensée, non pas un instant, la chose se fait avec la perception directe, c'est une énergie qui est capable de se fondre dans une chose et qui alors en prends sa substance. La pensée à coté n'est qu'une élucubration intellectuelle résultante de ce que nos sens et tous les filtres du cerveau nous renvois. Il y a là devant nous un objet qui reste un mystère, pourquoi est-il là ? On peut voir sa forme, le gouter, le toucher mais on ne connaitra jamais sa réalité par la pensée, on la connaitra par le pouvoir de la conscience et son énergie qui peut en prendre sa forme dès que cesse justement l'idée et la pensée ou encore le sentiment que je suis un observateur...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 18 Jan 2011, 19:39

C'est une énergie qui est capable de se fondre dans une chose et qui alors en prends sa substance.


C'est une belle chose.
Qu'une énergie soit capable de s'approprier la substantifique moelle d'un geste comme Sambhavi mudra par exemple.
Mais ce qui est encore beau c'est quand elle s'approprie ce que certains appelle l'Illusion, la Maya.
Cette énergie réalise qu'elle ne s'en distingue point. Elle est identique à elle.

Je veux dire que la réalité, celle qui est là, qui est autour de nous en ce moment devient comme la plus belle des compagnes...
Dans cette vision où seul l'adhésion du coeur à la réalité importe, plus rien n'existe qui ne soit pas lui.

Je pense que c'est pour cela qu'il est dit : bien établit en toi même demeure tel tu es.
Dans le sens que tout ce qui nous entoure est la Conscience. Tout ce qui est perçu par nos sens est la Conscience.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 19:49

Non non, ce n’est pas de jouer avec les mots, mais de bien les remettre en place avec la bonne compréhension - je dois certainement remettre des choses en place comme intellect et pensée.

Je comprends bien Denis - mais quand même :lol:

La pensée ne doit pas cesser - elle cesse d’elle même lorsque l’on entre en contemplation par la concentration, puis méditation. L’intellect ou manas s’éteint, se dissout dans le Soi, l’intuition qui seul est capable de comprendre et de sentir en même temps - dans une région si stable que cette région n’est sensible qu’à la stabilité - l’intuition est comme si une lumière se levait dans le coeur.

Quand on commence la méditation - on commence bien avec quelque chose, c’est-à-dire, employer/utiliser l’intellect - es-tu capable d’arrêter la pensée à l’instant même où tu t’assoies ?

C’est pour cela que dans ma description peut-être trop imagée, je dis qu’il y a monté, élévation, déplacement, dégagement ect... - à l’école, on me donnait rarement une image, alors aujourd’hui, je ne m’en prive pas :wink:

Oui, tout cela doit se taire - mais tu conçois que cela ne se tait pas comme ça, cela ne se tait pas en restant même assis, présent et se laisser aller, attendre pour que cela cesse.
En contemplation, si il y a pensée, il y a retour à une conscience ordinaire à l’instanté.

L’intellect voit le reflet de l’Intelligence cosmique, c’est là que la distinction/discrimation de la substance mentale apparait, après s’être dissout dans le Tout.

OM
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 18 Jan 2011, 20:22

Quand on commence la méditation - on commence bien avec quelque chose, c’est-à-dire, employer/utiliser l’intellect - es-tu capable d’arrêter la pensée à l’instant même où tu t’assoies ?

Cela m'est arrivée quelquefois...disons dans les quelques secondes qui suivent... :oops:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 18 Jan 2011, 20:27

Oui Odile, bien sure car tu étais disposé intérieurement à entrer tout naturellement en toi, un peu comme si tu l'étais un peu avant, et quand tu as pris la posture - le temps de s'immobiliser, et hop !!! Mais après :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 21:50

Sami, merci pour tous ces échanges sublimes, ils ont la nécessité de mettre précis sur tout cela et c'est fantastique, un réel travail intérieur, de compréhension et de formulation, merci !

Alors voila, il me semble :oops: la solution à cette idée : :lol:
Quand on commence la méditation - on commence bien avec quelque chose, c’est-à-dire, employer/utiliser l’intellect - es-tu capable d’arrêter la pensée à l’instant même où tu t’assoies ?
Ce soir une jolie dame est venue faire son premier cours de yoga de sa vie. Elle m'a dit qu'elle avait d'énormes problèmes d'agitation mentale, trop d'idées et trop de stress...
Comment alors faire accéder à cette personne (finalement assez banale dans notre monde et malheureusement) au silence...
La chose est assez simple à comprendre...
Notre cerveau à 2 processus, le fait d'être dans une réflexion de penser, ou le fait de percevoir...
Jean Klein, dit une chose sublime dans un de ses livres qui se vérifie simplement, quand on entend une musique ou un son, celui d'un bol chantant par exemple (et qui chante super bien en plus !!! Merci !!!! :roll: :wink: :D :lol: ) on devient simplement l'écoute et dans cette écoute il n'y plus d'observateur, plus de personnage, plus que l'écoute, plus que conscience sans pensée...
Quand tu as fini ton sublime gâteau au chocolat (j'ai eu la chance d'en gouter plusieurs fois :lol: ) si tu me demandes : "Denis il est bon ?" je vais te répondre : "Attend je goute, et après je te dirais ce que j'en pense !"
Cela prouve bien que perception et penser sont antinomiques, ils ne peuvent cohabiter !
Alors c'est pour cela que je commence tous mes cours par ces phrases qui semblent si anodines mais qui sont si importantes : "Percevez l'instant présent, le sol sur lequel vous êtes assis, les murs, le plafond, l'espace de la pièce par le son de ma voie qui se propage dedans, plus subtilement, l'instant de la journée, l'instant dans l'année, la lune, le soleil…
Puis le corps, la respiration…
C'est pour cela aussi que je fais mettre systématiquement mulha banda et jiva bandha. Tout cela pour donner des points dans l'espace et le temps de perceptions.
Ce qui va se concentrer ce n'est pas la pensée, mais les perceptions et avec elles les énergies qui permettent de percevoir, elles sont les déesses qui vont chercher à l'extérieur les éléments grossiers pour les ramener au mental qui va les analyser, les disséquer, les classer dans une idée redondante et quasiment de sécurité et de peur.

Alors voila c'est la perception qui permet la concentration et non la pensée, car la perception est l'attribut de la conscience. :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 18 Jan 2011, 22:30

Wahou wahou wahou, quel bel échange, ravi que ce topic ait pris une telle tournure.

Si je comprends bien, la conscience n'est pas la pensée, car la pensée est un objet que la conscience peut considérer, avec lequel elle peut se fondre voire se confondre. La pensée est un processus qui passe par les mots, la conceptualisation, une approche forcément biaisée puisque n'étant jamais qu'une interprétation ; tout comme les philosophies que tu fustiges, Denis, mais qui ont l'avantage de pouvoir déclencher une prise de conscience ! Ceci dit elles ont leurs limites et leur lot d'illusions comme j'ai pu l'expérimenter par moi-même.

Donc, quand la pensée est formée, la conscience peut la considérer, jouer avec, l'utiliser comme un outil, mais doit pouvoir garder un certain contrôle et l'écarter le temps venu. Mais nous restons souvent prisonnier de nos pensées, qui nous possèdent alors.

Les perceptions sont les attributs de la conscience car tout comme cette dernière, ce sont des témoins. Tout comme la conscience, ils peuvent amener à se faire une représentation de la réalité, mais ils restent des senseurs avant tout. Ils peuvent précéder la pensée (je goûte un gâteau au chocolat > cela déclenche des mémoires, un flux de pensées, etc.) ou pas (lorsque j'élabore tout un système de représentation dans l'abstraction). Dans tous les cas, la pensée reste un processus artificiel, ce qui ne veut pas dire inutile mais qui doit être remis à sa juste place.

Sinon pour rester dans le sujet, ma concentration sur Ajna de ce matin était délicieuse... 5 min pour bien laisser aller, mais une fois dedans c'est juste divin.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 23:09

Donc, quand la pensée est formée, la conscience peut la considérer, jouer avec, l'utiliser comme un outil, mais doit pouvoir garder un certain contrôle et l'écarter le temps venu. Mais nous restons souvent prisonnier de nos pensées, qui nous possèdent alors.
Oui !!! :wink:
Nous voyons là le gros problème !
Car il y a plus insidieux que la pensée, il y a les sentiments et notamment un fondamental, celui de notre existence !
Le sentiment d'existence est une pensée si profondément encrée en nous que c'est elle qu'il faut arriver à arrêter, c'est ce que nomme Don Juan (le maître de Castaneda) : "arrêter le monde". C'est arrêter l'idée, la pensée que nous avons du monde, de NOTRE monde, de la compréhension de notre monde, et qui est l'un des filtre les plus puissants de notre être" C'est celui qui nous laisse constamment dans la sensation de séparation d'avec le tout. C'est une pensée terrible et l'arrêter demande vraiment un travail sur l'énergie et la conscience, car il nous faut découvrir que nous voyons le monde par nos yeux et cela nous donne la sensation de nous "localiser" à un endroit et de considérer notre corps comme une finalité, puis alors de regarder le monde via ce point de vu qui est le Mien !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 18 Jan 2011, 23:13

apatride a écrit :Si je comprends bien, la conscience n'est pas la pensée


La pensée ne participe de la conscience profonde que parce qu’elle lui est associé, de même "qu’une cruche remplie d’eau chaude parait chaude, mais ne l’est pas intrinsèquement".
La pensée, qui participe du monde manifesté, prend une apparence consciente, alors que la conscience n’appartient qu’au SOI.
De fait, l'agitation de nos pensées cache la conscience profonde et déforme la perception que l’on peut en avoir.

apatride a écrit :Les perceptions sont les attributs de la conscience


Je ne pense pas.
L’homme «  connait « , " expérimente ( par les sens ) et «  comprend «  par le moyen de l’intellect ( Buddhi ). Mais cet intellect lui même n’est pas qu’un produit ( extrêmement raffiné ) de la matière, de la substance primordiale ( Prakriti ).
Etant un produit de la nature, un «  phénomène «  , le buddhi ne peut entretenir de relations de connaissance qu’avec d’autre phénomènes ( faisant partie comme lui, de la série infinie des créations de la substance primordiale, Prakriti ). En aucun cas, il ne saurait connaitre le Soi ( la consience profonde ) car il ne saurait entretenir de relations d’aucune sorte avec une réalité transcendantale.
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 23:22

Je ne pense pas.
L’homme « connait « , " expérimente ( par les sens ) et « comprend « par le moyen de l’intellect ( Buddhi ). Mais cet intellect lui même n’est pas qu’un produit ( extrêmement raffiné ) de la matière, de la substance primordiale ( Prakriti ).
Etant un produit de la nature, un « phénomène « , le buddhi ne peut entretenir de relations de connaissance qu’avec d’autre phénomènes ( faisant partie comme lui, de la série infinie des créations de la substance primordiale, Prakriti ). En aucun cas, il ne saurait connaitre le Soi ( la consience profonde ) car il ne saurait entretenir de relations d’aucune sorte avec une réalité transcendantale.
Superbe démonstration, merci !!!
Mais cela est ce que dit le Samkhya dualiste, car l'esprit (purusa) et la manifestation (prakrti) ne se rejoignent jamais, même pas en haut !
Et c'est là où les chemins se croisent et qu'il nous faut prendre des risques et emprunter des chemins…
Soit on considère que les sens ne sont rien d'autres que les moyens de perception de la manifestation et nous voila dans le samkhya, soit d'une manière subtile on considère que les sens sont une émanation de l'esprit, de la conscience…
C'est-à-dire que ce qui vient au monde est conditionné par l'esprit et donc les énergies qui manifestent les organes (jnanendryas), les moyens de perception (tanmatra) et les objets denses (mahabutha) sont des émanations de l'esprit…
Dans ce cas, la conscience est liée aux énergies et nous sommes en présence du couple divin Shiva / Shakti…
Pour ma part j'adore le samkhya et il nous faut l'étudier pendant très longtemps, mais il nous faut aussi voir ses limites et alors peut-être croire en autre chose...

Je ne serai dire jusqu'où la relation entre les énergies et l'esprit fonctionne, mais il est presque envoutant de voir que la pensée reste un attribut du mental qui utilise la mémoire, les mots, les concepts, les idées et pas la perception qui elle reste comme la conscience une observation pure, une perception pure.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 18 Jan 2011, 23:25

sleeveid a écrit :Etant un produit de la nature, un «  phénomène «  , le buddhi ne peut entretenir de relations de connaissance qu’avec d’autre phénomènes ( faisant partie comme lui, de la série infinie des créations de la substance primordiale, Prakriti ). En aucun cas, il ne saurait connaitre le Soi ( la consience profonde ) car il ne saurait entretenir de relations d’aucune sorte avec une réalité transcendantale.


Je capte. L'intellect est fondamentalement dans un rapport dialectique avec la réalité, de phénomène à phénomène.
La question qui se pose alors, et Denis l'abordait dans le sujet sur la méditation, c'est : y a-t-il un éveil possible ? Notre condition d'homme ne nous assigne-t-elle pas justement à ce rapport dialectique ? Faut-il viser un retour à la source ou au contraire, faire fleurir ce rapport dialectique ? En ce qui me concerne, la question reste très largement ouverte.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Jan 2011, 23:53

En ce qui me concerne, la question reste très largement ouverte
Et nous voila là, sur le forum !!! :lol: :lol:
Oui, la question est forte...
Je la mets en parallèle avec une autre idée, mais finalement le lien est facile...
On dit dans la pratique du Yoga qu'il faut arriver à entrer dans un arrêt de la respiration, cet arrêt, même décrit par patanjali, est quelque chose que tout pratiquant peut connaitre et sentir là la puissance et la magie de la chose.
Pour autant de ce que je connais de la méditation, la respiration est là chez celui qui n'est plus là dans la méditation.
Même Ram (little Bouddha) sous son arbre respirait, certes très lentement mais il respirait...
Dans la même idée, les éveillés pensent, écrivent des livres et donnent des enseignements, ils utilisent donc bien la dialectique.
Alors ne peut-on comprendre que tout est question d'état et d'étage surtout...
Là où monsieur tout le monde est obligé de prendre des lexomil pour aller mieux et calmer son mental et ses pensées anarchiques, une personne qui est dans le silence intérieur et qui baigne dans une perception d'omniprésence peut utiliser différents outils à sa guise comme la dialectique, ou tout autres pouvoirs que sa condition lui confèrent sans pour autant retomber dans l'agitation et le sommeil hypnotique de l'individu qui se pense…
Il aura n plus la chance d'avoir un mental éclairé et d'avoir des compréhensions très précises basées sur l'écoute des réalités profondes de la manifestation.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 19 Jan 2011, 00:06

Je crois que nous sommes d'accord :wink:

Question d'échelle, où la pratique du yoga peut nous donner cette faculté à la monter ou la descendre au gré des besoins et des situations.

L'arrêt de la respiration et cette impression de fondre en soi et en le monde, c'est quelque chose que j'ai découvert tout seul avant de voir qu'une science se fondait déjà sur un tel phénomène (entre autres), et me voici arrivé au yoga.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 19 Jan 2011, 00:07

apatride a écrit :y a-t-il un éveil possible ? Notre condition d'homme ne nous assigne-t-elle pas justement à ce rapport dialectique ?


Oui, c'est une question ardue que de ce rapport dialectique.
En revanche, pour la condition d'homme, si tu suis le courant tantrique ( là Denis tu me corrigeras, car je ne suis pas super à l'aise avec le sujet ), ce qui empêche le jiva ( l'être individuel ) de se réaliser , donc de réaliser sa vraie nature, sa nature divine, ce sont ses liens et son conditionnement.
Le jiva est déterminé par un réseau d'imprégnations et d'impressions mentales ( enfouies dans le subconscient ) et de résidu karmique .
Certaines de ces imprégnations, de ces impressions mentales sont prédominantes et forment les pulsions qui determine l'individu dans son comportement ordinaire. Le tantrisme propose d'utiliser ces pulsions de maniére à transformer leur nature en les sublimant et de fait à inverser notre tendance égocentrique. Une voie vers l'éveil est donc de sacraliser la vie humaine dans tous ses aspects ( y compris sexuel, ce qui vaut au tantrisme d'être largement mal inteprété de ce coté là de nos pulsions ) est de considérer que tout ce qui est manifesté l'est du fait du divin, qui ( comme un peintre et son oeuvre ) se projette lui même dans la création.
Contrairement au Samkhya, l'illusion dans ce cas serait de ne pas rapporter l'existence de ce monde à la puissance divine.
Dans ce cas, on peut considérer notre condition d'homme comme un merveilleux "vecteur" permettant l'éveil, la réalisation.
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 19 Jan 2011, 01:38

Merci à toi Denis, à vous tous - je crois que l’on ne se rend même pas compte du privilège de pouvoir échanger de la sorte tous ensemble.

C’est quand même fou - tu as une nouvelle élève et en plus, elle est jolie - est ce que les jolies dames sont souvent agitées :lol:

Denis a écrit : Ce qui va se concentrer ce n'est pas la pensée, mais les perceptions et avec elles les énergies qui permettent de percevoir, elles sont les déesses qui vont chercher à l'extérieur les éléments grossiers pour les ramener au mental qui va les analyser, les disséquer, les classer dans une idée redondante et quasiment de sécurité et de peur.
Alors voila c'est la perception qui permet la concentration et non la pensée, car la perception est l'attribut de la conscience.

Oui, c’est compréhensible car il est possible d’arrêter la pensée mais il est impossible d’arrêter la perception qui permet de sentir, de goûter les réalités célestes. On peut ne pas sentir et c’est une grande vérité qui se vit mais pas qui se pense intellectuellement - le coeur seul peut pénétrer dans la réalité.

Sachant cela, cela ne veut pas dire que la pensée n’a pas sa propre réalité mais ce qui est sure, c’est que la pensée nous empêche de sentir, elle est destructrice de l’intelligence.
Au-delà du coeur et de l’intellect inférieur que l’on connait, c’est l’âme et l’esprit qui prennent le relais, qui perçoivent dans une conscience supérieure, une Conscience pure.

L’intellect et le coeur sont nécessaire dans les plans inférieurs, mais insuffisants dans les plans supérieurs - d’où faire le vide.

La concentration est l’engagement des forces orientés dans un but, un sujet précis avec stabilité.
Quelle que soit le sujet, même comme sujet, la conscience, il est impossible que la pensée ne s’éveille pas - je vais obligatoirement penser à ce sujet, à la conscience, penser que je pense à la conscience - mais au bout d’un moment, l’intention, la concentration, la conviction, la volonté vont donner une puissance, une lumière à cette pensée - et si la pensée ne peut rien, l’esprit non plus.

Enfin, c’est ma compréhension du fait de mon travail, cela ne veut certainement pas dire que c’est juste. Je me rend souvent compte en méditation que seul l’esprit a vraiment cette faculté - de penser, sentir et agir en même temps mais pas comme on le croit dans notre personnalité.
En réalité, tant que l’on a pas vécu que c’est la méditation "Sattva" qui entre dans la pensée, dans le coeur et la volonté, on aura pas goûté au gâteau au chocolat sattvique - l'élixir de la vie intense, l’immensité de l’Esprit et on restera dans un intellect dispersé, un coeur fébrile et une volonté paresseuse.
Voie de Siva (Sâmbhavopaya)
et absorption dans la vacuité

Cette voie du plan suprême (para) qui est celle de La pure volonté en son premier ébranlement (icchâsakti) prend son départ à un stade avancé de la vie spirituelle et laisse loin derrière elle la concentration avec support ainsi que la puissance évocatrice et intense de l’imagination (bhâvanâ). Ne la parcourt à grand pas que Le roi des yogin (yogîndra) dont La pensée stable et bien apaisée ne s’attache à rien, pas même à Siva conçu comme un objet de contemplation. Il est en effet tellement épris d’unité et d’absolu que, dans son élan spontané et fougueux vers l’unique Siva, il écarte brutalement doutes, alternatives et jusqu’à toute appréhension distincte. Contrairement à ce qui se passe dans la voie de l’énergie, l’intuition qui illumine les profondeurs du Soi ne requiert aucun effort pour s’affermir et le jnânin ayant atteint Bhairava en sa transcendance, devient d’emblée un ‘libéré durant la vie’.
La compénétration parfaite (samâvesa) du Soi du yogin et du Soi cosmique (Siva) est plus profonde et plus totale que l’absorption (laya) dans l’objet ou dans l’énergie des voies précédentes. La favorisent l’immobilité prolongée du corps et du regard, le silence, la contemplation de l’immensité spatiale ainsi que toute circonstance où les limites de la personnalité s’effacent s absence de soucis, de désir et de connaissance ; tout ce qui se rapporte, en un mot, à Siva indifférencié (niskala) et privé d’attribut ou de qualité. Comme la pensée empirique d’un tel jnânin se dissout entièrement et à jamais, sa condition s’appelle cittapralaya et lorsque la conscience limitée se dissipe avec tous les résidus (âsaya) dormant au fond de L’inconscience, l’univers s’absorbe dans la plénitude de la Subjectivité infinie, laquelle ne comporte plus l’ombre d’une différenciation entre sujet et objet. Dans le but de saisir le flot divin, la voie de l’énergie utilise, nous l’avons vu, deux moyens:
Excitation extrême de la force vitale (vîrya) et détente apaisée. Dans la voie de Siva, par contre, ces moyens feront place respectivement à un acte intense d’extase (udyama) et à une vacuité totale et spontanée (sûnyatâ) chez le héros qui a le courage de tout abandonner, même son moi, pour saisir l’occasion sans plus jamais la Laisser fuir.
Sa pensée (manas) s’engloutit dans le vide du coeur ou dans celui du brahmarandhra et toutes les fluctuations s’apaisent.
Ensuite, il doit prendre conscience de cette vacuité pour que jaillisse l’intuition indifférenciée (nirvikalpa) à l’instant où l’acte d’extase le précipite dans la Réalité absolue, Bhairava. C’est alors qu’il s’installe définitivement dans le domaine du milieu (madhyamapada) qui n~ est autre que sa propre essence à jamais reconquise. Telles sont les phases quasi simultanées de la voie de Siva.


OM
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar ValerieB » 19 Jan 2011, 09:32

Merci à tous pour ces échanges plein de respect mutuel et tellement riches en sens! :)
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 19 Jan 2011, 10:41

Que pensez vous de ce que décrit le Bouddha !
Les 5 khanda (agrégats):

L'agrégat de la matière.
Il y a donc l'agrégat de la matière, l'agrégat matériel, l'agrégat des propensions matérielles, des activités matérielles, des phénomènes matériels. Il est le seul représentatif de la catégorie matérielle.

L'autre catégorie est celle des phénomènes mentaux, immatériels. Il y a quatre agrégats qui font partie de cette deuxième catégorie de phénomènes mentaux, ou immatériels.
L'agrégat de la sensation.
Le premier des quatre agrégats est la sensation, qui est la capacité de ressentir ce qui est agréable, désagréable, ou neutre.
L'agrégat de la perception.
L'agrégat de la perception est la faculté de percevoir, de mémoriser. C'est à ce moment-là que le processus de la mémorisation commence.
L'agrégat des formations.
Il y a ensuite l'agrégat des formations. On en compte cinquante-deux différentes. Les formations, ou les volitions dit-on aussi parfois, sont les propriétés de la conscience.
L'agrégat de la conscience.
La conscience est le quatrième agrégat immatériel, c'est la faculté de connaître. Lorsque la conscience connaît un objet, elle le connaît d'une certaine manière, elle le connaît, empreinte de certaines propriétés. Cette manière que la conscience a de connaître l'objet est l'agrégat des formations.

La découverte du Bouddha
Lorsque nous percevons une sensation, quelle qu'elle soit, aussitôt que nous sommes conscient de quelque chose, ce sont en réalité les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Quoi que nous percevions, quel moment que ce soit, ce sont les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Que nous soyons en train d penser, de parler, de nous déplacer, de ressentir une douleur, une démangeaison ou une sensation neutre, ce sont les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Lorsque nous sommes absorbés dans la méditation, ce sont les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Lorsque nous atteignons des états de conscience que nous entendons souvent qualifiés de transcendant, au-delà du concept, union du divin ou quoi que ce soit, ce sont encore les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Toute expérience qu'il es possible de faire, dans quel domaine que ce soit, de quelle manière que ce soit, où que ce soit, quand que ce soit, ce sont toujours les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Lorsque nibbána est connu, lorsque nibbána est atteint, lorsque nibbána est observé, ce sont encore les cinq agrégats qui sont à l'œuvre.
Ainsi, il n'y a absolument aucun champ expérimental qui soit en dehors des cinq agrégats. Ceci est la grande découverte que fit le moine Gotama, l'Éveillé, Bouddha, il y a vingt-cinq siècles, sous l'arbre de la "boddhi". Il observa très clairement l'apparition des cinq agrégats et la disparition des cinq agrégats. Il en tira la conclusion suivante ; Quoi qui soit, quoi que ce soit, ce sont toujours les cinq agrégats. Il n'y a absolument rien qui soit en dehors des cinq agrégats.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 19 Jan 2011, 14:05

Il aurait pu tout aussi bien dire il n'y a que la lumière consciente.

Le Soi demeure dans le Soi...

Bouddha n'a rien dit :wink:


Extraits tirés du livre Le Paramarthasara d'Abhinavagupta traduit et commenté par Lilian Silburn

... Étant donné que l'âme particulière n'est pas une émanation de Siva et qu'elle ne l'a jamais quitté, elle peut aisément obtenir la réalisation du fait, déjà existant, de son identité à lui. Car si Siva masque son Soi ou sa conscience absolue, il rejette aussi ses voiles d'une quadruple manière, qui constitue les quatre voies de la libération qui vont être décrites.
A vrai dire il n'y a pas à proprement parler de délivrance puisque le lien n'est que fictif. C'est ce que précise Abhinavagupta : « L'expression moksa ne signifie nullement libération; mais la révélation de notre essence authentique (svarupaprathana), la conscience de Soi qui n'est que la Réalisation de Paramasiva » .
Le Trika ne nous offre pas une mystique du yoga mais une mystique de la grâce, car tout est grâce : Siva n'apparaissant pas en effet comme de détenteur de la grâce, mais comme la grâce elle-même. C'est gratuitement que Siva accorde sa faveur pleine de miséricorde en se révélant à certains sans se soucier ni de leurs actes méritoires ni de leur karman, parce qu'il n'y a aucune mesure entre la compassion de Siva qui est absolue et l'effort de l'homme tout relatif où nous ne voyons que manifestation de l'illusion.
Étant donné que l'accès à Siva est entièrement en fonction de la grâce on distingue plusieurs voies qui correspondent à l'intensité de la faveur divine.
L'une, akrama, n'atteste aucune gradation tandis que l'autre, krama, est progressive; chacune d'elles comporte deux variétés.
La voie akrama est d'emblée parfaite, c'est l'accès sans mode d'où son nom d'anupaya, le non-moyen, car aucun procédé n'y est requis.
La grâce y est si intense, elle fond si subitement sur l'âme qui a perdu le sentiment de son identité au corps que la Révélation instantanée de soi-même à soi-même (unmesa) est universelle et complète, car elle contient l'état bhairava ou théopatique qui sera bientôt examiné. Comme dans la voie suivante, celui qui reçoit cette grâce intense (tivrasaktipata) devient un jivanmukta, il est délivré au moment même et atteint l'identité à Siva.


viewtopic.php?f=6&t=619
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 19 Jan 2011, 14:34

Oui, en effet, Il n'a rien dit pour ne pas entrer encore dans le jeu des agrégats - il a répondu par le silence si je me souviens bien.
Le Soi ou le Non-Soi suivant les traditions, est inexprimable, absolu et inconnaissable.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1291
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar philippe12 » 19 Jan 2011, 18:48

Bonjour a toutes et a tous

Merci pour ce superbe echange que je relis depuis

Une question
Audebut etait ...LE VERBE :mrgreen:
Est ce a dire que si je ne verbalise pas ma pensee ...je suis dans la conscience

C'est typiquement le cas lors des phases dite de CONTEMPLATION
Ou mes yeux qui sont en fait..mon cerveau sont dans la vision

J'aime beaucoup l'exemple de Denis sur le bol
En ecoute les yeux fermes ...plus aucune pensee n'est la

Idem lors d'un chant de mantra ...c'est tres primal ;-)
Ne pas mettre de sens derrière chaque mot...ne plus avoir d'illusion



@Sami :roi:
La concentration n'a rien a voir avec la contemplation ou la meditation
Mais cela m apporte beaucoup de paix et de joie :love:

Ce soir a 23: je serai devant la pleine lune en contemplation après ma concentration :mrgreen:

Au plaisir de vous y retrouver
Namaste
:love2:
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 19 Jan 2011, 20:09

113/ Écoute, O Déesse ! Je vais t’exposer tout entier cet enseignement traditionnel et mystique : il suffit que les yeux fixent sans cligner pour que ce produise aussitôt l’isolement.

114/ S’étant bouché les oreilles ainsi que l’ouverture inférieure (anus), puis méditant sur la résonance sans consonne ni voyelle, qu’on entre dans l’éternel Brahman.

115/ Se tenant au dessus d’un puits très profond, les yeux fixés sur le fond sans cligner, dès que l’intelligence intuitive du yogin est exempte de dualité conceptuelle, aussitôt la dissolution de la pensée se produira clairement en lui.


Philippe a écrit :Est ce a dire que si je ne verbalise pas ma pensee ...je suis dans la conscience

Je pense que c'est l'immobilité qui nous amène à l'état d'isolement, il suffit que tes yeux fixent sans cligner...

J'aime beaucoup l'exemple de Denis sur le bol
En ecoute les yeux fermes ...plus aucune pensee n'est la

Je crois que l'ouïe est le dernier des sens à s'endormir...
C'est vraiment un organe merveilleux de par sa faculté de perception hors du commun !
L'oeil est un prodige de la nature aussi.
Mais l'oreille... :roll: :D http://www.youtube.com/watch?v=tbYAMlNvQSI

Au passage...Je sais que les femmes aiment bien les chatouilles dans le creux de l'oreille. :lol:


Tout à l'heure, la lune avait la couleur du soleil :)

Au plaisir.
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 19 Jan 2011, 22:39

En revenant d'une pratique nocturne sur mon rocher préféré, cette chose s'est imposée à moi comme un cadeau que je vous offre... :wink:

Je regarde avec mes yeux, mais je ne fais que me localiser dans mon corps et cette vision me coupe de la réalité qui est que je suis le tout.
Cette vision limitée et limitante m'apporte le sentiment d'exister et je m'identifie à mon corps à mes idées, à mon personnage, à mon histoire à la mémoire de l’existence de mon corps. C'est MON point de vue et il me faut arriver à regarder sans cette pensée congénitale.

Mais pour sentir l'unité, là ici et maintenant, je peux arriver à imaginer que les choses autour de moi me regardent avec la même qualité que je les regarde.

Ce mur ou cet arbre me regarde avec la même intensité que mon être car tout cela est mon être.

En regardant je peux percevoir le même "moi" qui est dans mon regard, quand je me regarde dans une glace et qui me regarde.

C'est ce même moi que je peux percevoir qui me regarde, cette même conscience qui est à l'œuvre de partout autour de moi et alors me sentir uni au tout par le même regard…

C’est comme finalement si toute la subtile conscience qui est autour de nous, me regarde avec mes propres yeux et la même intensité emplis de bienveillance et d’amour.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 19 Jan 2011, 22:49

Bonjour à tous,

Petit retour vis-à-vis de mes sessions, quelques interrogations et difficultés apparaissent :

- kriya prayanama : je sens bien l'épine dorsale frétiller quand passe l'énergie au fil de la respiration, par contre je me retrouve vite en difficulté avec le souffle en Ujjayi, l'impression de manquer de souffle surtout à l'expiration. Si j'arrête Ujjayi et que je reprends une respiration normale (même si très lente), je n'ai plus cette sensation. En calmant un peu avec une respiration normale et en reprenant Ujjayi, ça va déjà mieux. Le souffle est un cheval sauvage :lol:

- nadi shodana : rien à signaler de ce côté-ci, la pratique est accessible. Je suis sur un rythme 6 (inspir) / 3 (rétention) / 6 (expir), j'ai lu que c'était une bonne "base", qu'en pensez-vous ? D'autres pistes ? Mon objectif étant de rééquilibrer les deux canaux. Aussi, je remarque qu'il y a toujours une narine plus bouchée que l'autre, souvent le matin c'est la gauche, là ce matin c'était la droite qui avait plus de mal. Y a-t-il une signification en fonction de la narine qui laisse le mieux passer l'air ? Sans vouloir m'y attacher outre-mesure.

- concentration en ajna : alors là rien à dire, à part le flot de pensées qui parfois m'emporte, cette pratique est de loin la plus agréable, si ce n'est qu'arrivant en fin de session, c'est généralement pendant son déroulement que je commence à souffrir de mon assise, même si ce n'est pas insupportable.

Bonne soirée à tous :P

Edit : un détail mais sur nadi shodana, j'ai pris l'habitude de contracter les 3 bandhas à chaque rétention, par contre en cherchant des précisions sur leur pratique, je viens de lire qu'il fallait y aller progressivement et les maîtriser un par un avant de faire les 3 en même temps, sinon ça peut être relativement dangereux. Peut-être faut-il d'abord se concentrer sur Mula quelques jours (semaines ?), attendre de bien l'avoir en mains (façon de parler :mrgreen: ) puis passer à Uddyana et enfin Jalandhara, puis se permettre de faire les 3 simultanément une fois qu'on a bien capté leur pratique individuelle.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 19 Jan 2011, 23:11

Philippe a écrit :La concentration n'a rien a voir avec la contemplation ou la meditation

III
De la puissance du Yoga

1. Etablir la fixation du mental sur un seul point, c’est la concentration;

2. L’y maintenir dans un courant ininterrompu, c’est la méditation.

3. Quand disparaît la forme même de l’objet de la contemplation et qu’on saisit uniquement sa signification, c’est l’enstase.

4. Coordonner les trois mouvements sur ce seul point, cela s’appelle la convergence.

5. Et le succès dans cette triple voie révèle la connaissance.

Philippe, tu me demandes et moi je demande au Maître Patanjali :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 20 Jan 2011, 09:50

Ujjayi, la victorieuse...
Souvent les mots qui évoquent une grande puissance dans le yoga évoquent en même temps quelque chose d'assez "vulgaire" ou pour le débutant.
Ainsi par exemple Bstrika le "grand soufflet" est une technique qui fait appelle au grand feu et n'est pas très subtile par rapport à une Alnuloma Viloma pranayama...
Ujjayi, c'est la respiration des débutants, elle permet entre autre aux profs de s'assurer que les élèves respirent profondément.
Le Yoga tente de nous ememner dans le silence et l'immobilité, alors faire du bruit est simplement à l'opposé.
Essaye de faire une respiration très lente, très profonde, sans aucun bruit et tu verras que l'énergie est dans la subtilité et non dans le grossier, dans le bruit ou l'effort...

Je suis sur un rythme 6 (inspir) / 3 (rétention) / 6 (expir),
:? C'est quoi ce rythme ??? :wink:

Le rythme de base est 1/4/2.

C'est à dire 1 temps pour l'inspire, 4 pour la rétention et 2 pour l'expire.
Puis après on multiplie le rythme et cela donne :
4/16/8 ou 5/20/10 ou 8/32/16 (le petit pranayama) ou 10/40/20, ou 16/64/32 le moyen pranayama, ou 32/128/64 le grand pranayama qui n'est plus accessible par l'homme du Kali Yuga... Tous les multiples de 1/4/2 sont bons !
Avec une rétention à vide le rythme de base est 1/2/2... 1 inspire, 2 expire, 2 rétention à vide

Il faut mettre les 3 bandha dans la rétention et il n'y a aucun danger, c'est même tout l'inverse, les bandha sont des protections notamment cardiaques, essaye de faire des rétentions à plein dans matsyasana (le poisson) tu vas vite te rendre compte que la chose est très violente et que tu ne maitrise rien à cause de l'extension du corps vers l'arrière et notamment du rejet de la tête en arrière.
Après un Jalandhara sans Mulha bandha est une ineptie et je ne vois pas comment on peut faire Uddyana sans mettre les 2 avants.

Alors dans l'ordre pour les mettre en place dans une pratique par exemple une rétention à plein :
Mulha bandha en premier
Jalandhara en deuxième
Uddyana en dernier

Pour sortir de la rétention à plein.
En premier on relâche un peu Uddyana puis on relâche Jalandhara puis complètement Uddyana et on garde toujours Mulha Bandha…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 20 Jan 2011, 11:01

Ok merci pour tout ces détails.
En fait Ujjayi je pensais justement qu'il fallait faire un peu de bruit, et je trouve ça plus facile quand je ne fais pas de bruit, donc je me compliquais la tâche pour rien.

Pour le rythme 3/6/3, j'étais sûr d'avoir lu ça quelque part mais en fait toutes mes autres sources disent bien 1/4/2, je sais pas pourquoi je suis parti sur le premier, je vais m'en tenir aux classiques :D

Merci merci ça va m'être utile tout ce que tu m'as dit.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 20 Jan 2011, 11:06

En fait Ujjayi je pensais justement qu'il fallait faire un peu de bruit,
Dans le cas ou on fait Ujjayi sans bruit la chose devient interressante.
On peut ralentir le souffle en comprimant un peu la gorge sans faire de bruit. Il y a là une possibilité d'entrer dans une belle subtilité, mais cela reste encore extérieur au souffle sans aucun bruit sans parler du non souffle... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 20 Jan 2011, 11:33

Philippe a écrit : Ce soir a 23: je serai devant la pleine lune en contemplation après ma concentration

Alors Philippe, comment s'est passé ta méditation ?
En principe, on ne doit pas programmer une méditation, ni en parler non plus - dans le monde invisible, dans le monde où se rencontrent des forces opposées - opposées à notre élévation - alors, ces forces viennent faire en sorte que l'on y arrive pas, ou peu - voir même nous empêcher par d'autres choses extérieures de pouvoir aller se recueillir, méditer, prier, contempler, s'identifier à Lui.

La concentration est en relation avec la volonté, la méditation avec la raison/sagesse, la contemplation avec l'amour sublime du Divin - la contemplation est la meilleur forme de prière car elle ne contient pas d'égoïsme - et si l'on ne demande rien, c'est comme si on demandait tout sous le même reflet de la contemplation.

"Si ton intelligence, ton coeur et ton âme ne travaillent pas pour toi, l'Ange non plus ne viendra pas..."
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 20 Jan 2011, 23:13

Je repars sur notre conversation concernant l'éveil et la dialectique, à savoir y a-t-il un éveil à atteindre ou bien est-ce, cela aussi, une illusion ? De mon point de vue, s'il y a éveil, ce n'est pas de la façon dont on peut se le représenter avant l'éveil ; il y a une interprétation toute occidentale des spiritualités orientales, perçues par le prisme judéo-chrétien, selon laquelle nous serions "sauvés" lorsque nous atteindrons l'éveil, ce qui remet la salvation et la délivrance à un futur hypothétique : à force de travail, à force d'effort, nous deviendrons comme ceci ou comme cela.

Pourtant, les traditions insistent sur le fait que tout est ici et maintenant, voire même que le devenir n'est qu'un ajournement, une illusion de plus.

Alors comment se situer ? Doit-on faire confiance aux "éveillés", qui nous disent qu'ils ne sont pas éveillés (ou du moins pas du tout de la façon dont nous pouvons le penser) et qu'il n'y a rien à faire, ou bien faut-il considérer que c'est la somme de travail et d'efforts fournis qui les a amenée au bord de l'abîme ?

A ce propos, quelques citations d'Eric Barret que j'ai trouvées particulièrement inspirantes :

Un jour, vous allez voir profondément que tout ce que vous devez faire, ça va vous fatiguer. Vous allez être trop fatiguée pour faire quoi que ce soit, y compris pour être légère, y compris pour être triste. Vous allez voir que tout ça c'est une activité qui vient uniquement quand vous prétendez avoir une histoire, avoir un passé et avoir un futur. On peut voir tout ça comme étant un concept. C'est une maturation qui ne dépend pas d'un quelconque faire et qui ne dépend pas du temps. Alors le mot maturation est faux. Évitez de vouloir le comprendre, parce qu'on ne peut le comprendre que dans le temps et c'est faux ; la maturation est dans l'instant. Vous êtes condamnée à cette maturation. Le seul ajournement possible, c'est d'essayer d'être mûr, par la pensée, par l'action ou par l'émotion. Ça c'est un sac sans fond. Vous allez être plus sage tous les jours, plus libre tous les jours : c'est une misère constante. Vous ajournez constamment l'essentiel.


Selon ce que vous avez mangé, ce que vous avez lu, ce que vous croyez, vous répondez d'une manière ou d'une autre. Mais la vie n'est que ça. Vous n'avez aucune liberté dans ce que vous pensez : c'est ce que vous avez lu, entendu, approuvé. Et vous dites " je pense ça ". Vous n'avez aucune liberté dans ce que vous ressentez. Si on voit votre passé, on voit pourquoi vous vous sentez comme ça. Alors s'imaginer qu'un organisme qui n'est que conditionnements peut être libre, c'est une forme de stupidité. Mais à un moment donné, on s'émerveille de cette stupidité, parce qu'elle est notre porte sur la liberté, quand on accepte totalement, quand on se rend compte de notre totale incompétence à pouvoir être libre. Car tout ce qu'on va faire pour être libre, c'est le passé, c'est la mémoire. On peut uniquement trouver le passé, ce qu'on connaît déjà. Si vous pensez sur la liberté, ce sont vos vieux mécanismes, vous ne pouvez que trouver le passé. Quand vous vous rendez compte que ce que vous cherchez vous ne pouvez jamais le trouver, parce que vous allez constamment le projeter, vous réalisez que ce que vous avez toujours cherché devant vous c'est derrière vous et que ça, vous ne le cherchez pas ; c'est ça qui vous cherche, quand vous arrêtez d'avoir la prétention de vouloir le trouver.


Alors la démarche spirituelle, du point de vue de l'Orient, c'est un remerciement : c'est remercier du pressentiment d'être. Ce n'est pas un moyen pour se trouver, car ça c'est une caricature. Alors votre vie, votre pensée, votre activité, expriment votre conviction qu'il n'y a rien à trouver dans la vie, qu'il n'y a pas de but à la vie, que chaque instant est sa propre beauté. C'est ça la voie spirituelle. C'est de dire merci : pas à quelqu'un, pas à quelque chose, mais merci à soi-même, parce qu'il n'y a rien d'autre dans tout ce que vous voyez.


Belle nuit à tous !
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 20 Jan 2011, 23:35

Je n'ai qu'une seule chose à répondre à ça :wink:
Dilgo Khyentsé Rinpoché est resté 17 ans dans une grotte et des ermitages.
J'ai eu la chance de le rencontrer et de méditer dans sa chambre en Dordogne, de tous les êtres que j'ai rencontré il a était l'être le plus sublime...
Bouddha est resté 40 jours sous son arbre en méditation pour atteindre l'éveil
Le Christ est resté 40 jours dans le désert pour rencontrer son Père...
Etaient-ils dans l'erreur ?
Seraient-ils arrivés au même point en restant chez eux gentiment, comme un bon prince pour Bouddha.

Qui d'entre nous est capable de rester 40 jours sans boire ni manger assis pour atteindre l'éveil ?
Pour arriver à ça il faut avoir un corps et des énergies d'une très grande qualité et je doute que se soit en fumant un paquet de cloppes et en regardant sa TV qu'on y arrive.
Car on dit aussi que soit disant Bouddha aurait renier ses années d'ascèses en découvrant la voie du milieu, mais quand on regarde sa vie qui a continué il est resté un renonçant, il n'a plus eu de vit mondaine...

Je pense aussi que l'illusion est bien grande et le travail spirituel ne servant à rien dans la vie de tous les jours, la vie mondaine, on en arrive très rapidement à penser qu'en faisant tactac avec sa femme on est un tantrique et que l'éveil est là quand on repasse son linge...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dilgo_Khyentse_Rinpoch%C3%A9
Image
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 20 Jan 2011, 23:47

Honnêtement, Denis, je trouve cette réponse un peu courte. Pas qu'elle soit inexacte, parce qu'effectivement tout ce que tu dis est vrai, et je pense pouvoir dire que j'ai accumulé une somme de savoir importante à ces sujets et sur ces hommes. Attention je ne viens pas prétendre ici que mon savoir balaye toutes les connaissances et expériences, juste que c'est un sujet auquel j'ai déjà pas mal réfléchi et que je n'apprends pas grand chose de ta réponse.

Ce que je me demande, c'est dans quelle mesure l'ermitage et passer 17 ans dans une grotte n'est pas un échappatoire, un refus de la réalité telle qu'elle est ? Sans tomber dans l'extrême de fumer 40 clopes et de mater TF1 6 heures par jour, parce que là désolé mais je n'appelle pas ça un argument en faveur de ce que tu avances.

Il ne s'agit pas de se donner l'illusion qu'on est spirituel parce que tac tac boum boum on a lu "le tantrisme pour les nuls" et c'est bon, mais d'avoir un rapport spirituel avec la réalité sans l'édulcorer ni s'en échapper. Je crains que l'illusion de "devenir" quelque chose soit l'une des plus fortes. Et si c'était encore autre chose ?

J'espère ne pas paraître agressif dans le débat, je ne pense pas mais par nature je crains d'être agressif dès que défends un avis contradictoire à mon interlocuteur :?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 21 Jan 2011, 00:07

Et pourquoi ne pas considérer qu'il n'ya absolument rien à délivrer ni à libérer, qu'il n'y a de chemin à parcourir ?.

Il n'y a rien à libérer si l'on considère que le Soi est éternellement libre puisqu'intemporel et immuable.
Alors les citations de Barret sont pleines de sagesse car oui tout est ici et maintenant et l' instant présent est réellement tout ce que nous avons, la seule opportunité de nous reconnecter à notre êtreté sans les conditionnements liés au passé.. Le chemin vers l'éveil est possible pour qui en prend conscience car , dans l' instant présent," l 'éveil n'est pas au bout du chemin mais sur le chemin".
C'est aussi accepter "d'être" avant de vouloir "devenir" . C'est peut être ça l'éveil au quotidien, affronter la réalité de la vie sous un angle radicalement différent.


"Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici." Nashti

"Si la qualité de votre conscience à ce moment-ci détermine le futur, qu'est-ce qui détermine la qualité de votre conscience ? Votre degré de présence. Par conséquent, le seul domaine à partir duquel le véritable changement peut s'opérer et où le passé peut se dissoudre, c'est le présent." Eckhart Tolle
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 21 Jan 2011, 00:15

Essayons de voir des faits simples...
Si Dilgo Khyentsé Rinpoché avait créé son mouvement des milliers de gens seraient entré dedans, il aurait eu une reconnaissance sublime, mais il est resté un être très peu médiatique, complètement voué à la cause du Bouddhisme.
Peut-on aussi penser que Bouddha ou le Christ étaient dans le refus de la réalité telle qu'elle est, huummm, je crois que cela n'est pas la chose...
Il faudrait aussi essayer de comprendre cette idée : "La réalité telle qu'elle est"...
Qu'elle est la réalité, vivre dans une vie mondaine, avec sa femme ses enfants, aller au travail et payer ses impôts...
Oui, cela est une réalité d'existence apportée par notre monde actuel, il y a là conjoncture de temps, de lieu, d'espace, de culture et de milliers d'autres choses et tout cela prend bien place dans le temps te l'espace, donc soumis au devenir. Si il y a une réalité elle ne peut être soumise à tout cela, elle hors de tout cela.
Est-ce à dire que le bon père de famille ne peut atteindre l'éveil, en toute honnêteté je n'en sais trop rien et je pense de toute façons que dans le Kali Yuga les éveillés sont très peu nombreux, très très peu nombreux !
Alors soyons honnête, essayons d'avancer sur ce chemin jusqu'où, on n'en sait rien, mais ne nous leurrons pas, nous nous pensons tellement dans nos vies que je préfère me dire que je dois pratiquer et travailler plutôt que de m'assoir devant ma TV en pensant que tout est là...
Je crois sincèrement que 100% des gagnants ont tentés leur chance…

NB: Je ne te trouve pas un instant agressif et je souhaite aussi que tu penses ça de moi, il est normal de ne pas être d'accord et de le manifester ou simplement donner son opinion clairement. :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 21 Jan 2011, 00:19

Je suis déjà plus d'accord avec ça. Quand je vois le nombre de gens qui, avec la meilleure volonté du monde, disent qu'en faisant telle et telle pratique de façon assidue, puis en passant à telle étape, etc, etc... alors ils DEVIENDRONT enfin, je trouve cela regrettable car la démarche devient mécanique et la possibilité d'un éveil est remise au lendemain.

Néanmoins, un certain travail semble rester nécessaire pour acquérir cette faculté à s'ouvrir à la réalité, et j'ai l'impression que là est l'équilibre délicat à trouver, à savoir approfondir tout en réalisant que tout se passe déjà maintenant.

Cela est une réalité d'existence apportée par notre monde actuel, il y a là conjoncture de temps, de lieu, d'espace, de culture et de milliers d'autres choses et tout cela prend bien place dans le temps et l'espace, donc soumis au devenir. Si il y a une réalité elle ne peut être soumise à tout cela, elle est hors de tout cela.


Ok avec ça, mais l'homme étant un être de représentation, un être pensant, peut-il véritablement construire un rapport direct avec cette réalité sous-jacente à ses manifestations ? C'est là que je me demande s'il n'y a pas illusion de croire qu'il y a là un but à atteindre... plus tard... à force de... pour devenir...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 21 Jan 2011, 00:20

Bien sur sleeveid que le Soi est éternellement libre puisqu'intemporel et immuable et qu'il se manifeste dans l'instant présent !
Il ne faut pas alors comparer cela au chemin qu'on pratique, c'est une fausse idée, une fausse parallèle !
Pourquoi ?
Parce que la jolie dame qui est venue à mon cours mardi est incapable de rester des heures assises dans une concentration car son agitation est là avec ses pensées, son "ignorance" à se prendre pour son personnage et que pour entrer pleinement dans l'instant présent il va falloir qu'elle travaille sur elle pendant des mois peut-être des années pour peut-être avoir un jour la chance d'entrevoir la vérité de l'instant présent.

Je crois que beaucoup font cette erreur de comparer l'instant présent et le chemin. Le chemin mène à l'instant présent, mais il est long !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 21 Jan 2011, 00:40

Denis a écrit : (... ) et que pour entrer pleinement dans l'instant présent il va falloir qu'elle travaille sur elle pendant des mois peut-être des années pour peut-être avoir un jour la chance d'entrevoir la vérité de l'instant présent.


Bien sur Denis, un travail important reste à faire, parfois celui d'une vie...et encore.
Cela dit, la prise de conscience "d'être" me semble être la condition sine qua non pour que ce travail puisse se réaliser, sinon à quoi bon remplir un seau percé? Ta jolie dame ( veinard :wink: ) aura beau écouter ton enseignement, tant qu'elle espérera des fruits de sa pratique, elle sera toujours à coté du chemin.
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar ValerieB » 21 Jan 2011, 08:16

cette phrase me plait particulièrement :) - elle est l'écho de ce que je ressens profondément

Le chemin mène à l'instant présent, mais il est long !


il me semble qu'avoir des attentes peut être un bon stimulant; cela permet de se mettre le pied à l'étrier! ainsi, on prend une route, un chemin

j'attends dans un premier temps du yoga ceci ou cela
ne plus avoir d'asthme, être moins fatigué, être moins nerveux,
c'est déjà un début! :)
de fil en aiguille, d'autres attentes peut être surgiront qui seront comblés ou non

et puis ensuite, les attentes se transforment, elles peuvent même disparaître peut être, mais on continue à cheminer parce que cela répond à une nécessité intérieure qui se passe alors de mot, de concept, de réflexion

j'aime bien cette notion de " nécessité intérieure" ( c'était Kandinsky qui en parlait) parce qu'elle n'obéit à aucune attente, c'est comme une injonction qui vient du plus profond de l'être

et pour continuer sur cette petite note artistique! :) je citerai cette fois ci Giacometti qui disait : " l'art, c'est commencer et continuer, et puis commencer et continuer"

c'est ce que je ressens quand tous les jours je me mets sur mon tapis de yoga

Néanmoins, un certain travail semble rester nécessaire pour acquérir cette faculté à s'ouvrir à la réalité, et j'ai l'impression que là est l'équilibre délicat à trouver, à savoir approfondir tout en réalisant que tout se passe déjà maintenant.


mais pour saisir que tout se passe déjà maintenant, un travail certain :wink: est nécessaire :)
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 21 Jan 2011, 11:36

Bonjour à tous,

shana a écrit :j'attends dans un premier temps du yoga ceci ou cela
ne plus avoir d'asthme, être moins fatigué, être moins nerveux,
c'est déjà un début!


Oui Shana, c'est très vrai....et c'est bien souvent comme cela qu'est envisagé le yoga au tout début.
La question que je me pose est alors la suivante :
En avançant , et en se tournant vers une démarche peu plus spirituelle, attendre de sa pratique des bénéfices, des avantages, des résultat, c'est vouloir atteindre un but et donc se projeter dans le futur, alors que la pratique elle même ne peut se faire, et n'a de sens, que si elle se réalise dans l'instant présent?
En revanche je conçois très bien qu'un travail intense et de longue haleine soit necéssaire au quotidien pour se ramener sans cesse à l'essentiel et ne pas perdre de vue " cet instant présent " alors saisi sur le tapis.
Là se trouve le travail à faire,et la tache est très compliqué et le chemin très long quand on est soumis sans cesse au aléa du quotidien. C'est , en partie, ce que dit Denis :wink:

Denis a écrit :Est-ce à dire que le bon père de famille ne peut atteindre l'éveil


La question reste ouverte....
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 21 Jan 2011, 12:30

En avançant , et en se tournant vers une démarche peu plus spirituelle, attendre de sa pratique des bénéfices, des avantages, des résultat, c'est vouloir atteindre un but et donc se projeter dans le futur, alors que la pratique elle même ne peut se faire, et n'a de sens, que si elle se réalise dans l'instant présent?

Oui, cela est normal et est le comportement humain.
Je crois que nous devons voir des étapes à tout cela...
1/ Au début le pratiquant ne peut entrer dans l'instant présent à cause de sa vie trop mouvementée, trop agitée.
2/ Puis un détour d'une pratique, l'instant présent se dévoile. Cela est déjà rare, beaucoup reste dans une recherche de quelque chose même dans la pratique et passe leur vie à aller voir si ceci est bien placé ou cela bien étiré, sans parler de la très grande jubilation de dire "je fais une belle posture ! J'Y SUIS !!!!"
3/ Alors voila que l'instant présent se présente et me comble, mais comment y rester dedans ?
4/ Avec la pratique, notamment du pranayama la possibilité d'entrer dans l'instant présent et de s'assoir de plus en plus souvent apparait.
5/ Enfin le pratiquant va arriver à rester connecter dans l'instant présent de longues heures dans la journée, mais cela est le résultat d'un travail sur ses énergies, son mental.
Pour qu'il y arrive, il faut qu'il réactualise à chaque instant son "éveil". Cela est aussi un long travail…

Chemin faisant des pouvoirs et des qualités apparaissent, résultante de la transformation du corps et des énergies. Le pratiquant peut s'y accrocher, les souhaiter, les vouloirs, je crois que nous passons tous par là et même Don Juan le maitre de Castaneda dit qu'il ne pourrait imaginer une vie sans pouvoir…
Donc tout cela est une réalité et tout cela est là !
Après comme le disent beaucoup de textes le pratiquant ne doit pas utiliser ses pouvoirs à des fins mondaines, voir passer pour un aveugle ou un simple d'esprit ou un sourd muet dans le monde…

Est-ce à dire que le bon père de famille ne peut atteindre l'éveil


Je m'y efforce…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 21 Jan 2011, 13:17

sleeveid a écrit : Et pourquoi ne pas considérer qu'il n'y a absolument rien à délivrer ni à libérer, qu'il n'y a de chemin à parcourir ?.
Il n'y a rien à libérer si l'on considère que le Soi est éternellement libre puisqu'intemporel et immuable.

Si sur terre, on naitrait directement dans le Soi, on pourrait bien envisager ce que tu dis - la preuve, c’est que l’on commence par être un spermatozoïde, puis pénètre dans l’ovule... un bébé tout petit, grandissant avec ce que l’on appelle les tables de multiplication que représente la vie d’un homme (+ − × ÷) il y a une progression puis une dissolution.
On ne peut comparer le Soi qui est le Soi, et la matière qui est une manifestation du Soi. Du coup, il y a l’objet qui est là, qui obéit à une loi, et l’Esprit qui ne peut obéir qu’à la Sienne. L’Esprit n’a pas deux manifestations, Il en a qu’une seule - il représente le 1 - la matière le 2 - la loi s’inverse sur terre, c’est la femme, la matière qui donne naissance à l’homme (la poule et l’oeuf).
Dans notre chemin, si on veut avancer, monter, toucher le Soi, il va falloir utiliser la loi de l’Esprit - le 1 - c’est-à-dire unir afin de subtiliser, sublimer, faire disparaitre ou les dissoudre dans le vide unique que représente le principe féminin afin qu’Elle attire l’Esprit dans son réceptacle. Le principe féminin a le pouvoir de retenir, d’absorber, de recueillir en Elle, c’est pour cela que l’on médite, pour devenir une femme, un réceptacle supérieur.

"Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici." Nashti

Je trouve cette phrase trop facile - Il y a tout un processus de séparation avant d’arriver à faire vibrer intensément l’Esprit en bas. Et si il y a un but et un chemin, ce n’est pas pour rien - le but est la Source divine, la rivière que l’on remonte représente la sagesse divine, et l’eau vive représente l’Amour divin, elle se renouvelle sans cesse. Et le plaisir du maintenant peut très bien être un obstacle si on n’a aucun discernement.

Denis a écrit : Je crois que beaucoup font cette erreur de comparer l'instant présent et le chemin. Le chemin mène à l'instant présent, mais il est long !

Oui, je pense aussi, et il est très long.
L’instant présent n’existe pas ici. On aura même beau essayer de rester conscient du moment présent, cela ne suffira pas, et c’est même un cercle sans fin - car qui en nous sera conscient de ce présent qui n’est toujours pas présent, la conscience étant toujours limité, ce n’est pas elle qui nous dévoilera le présent. Ce n’est pas le présent que nous devons prendre conscience, c’est de Nous-même, de notre Moi. Et en travaillant sans cesse de la sorte, continuellement, conscient de ce Nous-même qui est parfait, Omniscient. Qui ce nous ? C’est ce Moi qui vit dans l’Éternel présent - le Moi supérieur.
Comme notre conscience est ainsi lié au Moi qui est infini, qui est une Conscience supérieure, cette attention de notre conscience Le touche instantanément - car ici, minuscule atome que nous sommes, touche le Macrocosme et notre conscience s’en voit s’élargir, se dissoudre dans la Super-conscience.
Lorsque je médite, je suis déjà en-haut, et je me voit entrain de méditer en bas - je vois à travers l’écran de ma conscience, la vue de mon Moi - et plus ma méditation s’élève, plus l’écran s’élargit et se fond, et les 2 moi se rapprochent de plus en plus pour ne plus laisser, dans la contemplation que le Moi qui Lui seul est réalité - bien entendu, je ne prétend pas avoir atteint la Fusion, où le moi et le Moi ne font plus qu’Un.
L’âme se trouve entre les deux, elle est un intermédiaire de subtilité, de forces, d’énergies, de courants, de transformations puisqu’elle fait monter les énergies pour les sublimer ou les descendre et la conscience se nourrit ainsi, s’élève pour donner une plus grande importance aux réalités célestes.

Denis a écrit : Est-ce à dire que le bon père de famille ne peut atteindre l'éveil, en toute honnêteté je n'en sais trop rien et je pense de toute façons que dans le Kali Yuga les éveillés sont très peu nombreux, très très peu nombreux !

Je crois que c’est Lahiri Mahasaya qui a dit, qui a montré de par sa vie que c’était tout à fait possible. Lui même avait un travail, une femme, il se consacra à l’éducation en créant des écoles...et de plus, initiatia le Kriya a qui bon le désirait (hindoue, musulman, chrétien et autres) - dans Autobiographie d’un Yogi.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
sergecajac
Messages : 2
Enregistré le : 20 Jan 2011, 18:27

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sergecajac » 21 Jan 2011, 18:15

Bonjour,

Je travaille pour une chaîne de télé zen.

J'ai donc appris lentement à découvrir les bienfaits de différentes techniques de relaxation. Je trouve cela particulièrement intéressant et épanouissant tant pour le corps que pour l'esprit.

En lisant différentes parties du forum je me rends compte que le yoga aspire à une certaine réflexion lié au yoga. Mais je pensais avant tout que cela permettait de réfléchir de soi même d'une façon plus apaisée.

J'aimerais savoir si au final on peut faire du yoga mais à sa façon? Tout en respectant bien sur les fondamentaux cela va de soi.

Merci.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 21 Jan 2011, 21:33

Denis a écrit :C'est ce même moi que je peux percevoir qui me regarde, cette même conscience qui est à l'œuvre de partout autour de moi et alors me sentir uni au tout par le même regard

Denis a écrit :Il y a avait beaucoup de jolies, très jolies femmes autour de moi et aussi des hommes, des discussions posées et des moments délicieux, de grands rires...
Nous mangions un jambon à l'os sublime, on buvait du vin rosé de Provence, l'ambiance était légère sous la pleine lune, ce fut un grand moment de partage et de conscience qui a trouvé son paroxysme dans des relations sexuelles excises...

Je lisais la Maharthamanjari et j'ai répensé à tes mots d'un autre topic mélés à celui ci...
Dans sa propre essence le mélapasiddha utilise ce qui porte de façon naturelle l'énergie à son plus haut degrés et la rends vibrante(spanda) ; il se sert alors des mêmes moyens qu'il mit à profit quand il cheminait dans la voie de l'énergie avant l'illumination :
il participe à de grands banquets où s'unissent yogini et siddha et bois du vin afin de stimuler son énergie.

Quand à l'atittude mystique qui lui ouvre accés au Sujet universelle et engendre les pouvoirs de l'Union en conférant aux organes une énergie surnaturelle, c'est la Bhairavimudra ou fixité du regard

Alors limiter le Soi en prétendant qu'il ne peut-être un père de famille...

Sami, merci infiniment pour ton partage ! :
Le principe féminin a le pouvoir de retenir, d’absorber, de recueillir en Elle, c’est pour cela que l’on médite, pour devenir une femme, un réceptacle supérieur.

J'ai pensé à toi en lisant les commentaires de Pierre Feuga :
En chaque femme un dieu caché doit-être révélé. En chaque homme se tient une "Shakti intèrieur" dont la femme de chair , la femme aimée n'est jamais que la brève matèrialisation. D'un point de vue profond, l'étreinte inversé signifie que dans un premier temps l'homme doit accépter de devenir une femme, autrement dit de servir la Déesse et de l'adorer. Ce n'est que dans une seconde phase qu'il pourra commencer à la posséder passivement, si l'on peut dire.


Alors qu'est-ce qui a bien pu pousser Bouddha à rester un renoncant contrairement à Rimpoché qui parait-il commençait à présenter des signes de faiblesse ; c'est alors que ses disciples comprirent qu'il lui fallait une épouse ?
Je ne sais pas, peut-être parceque c'est Bouddha justement. le meilleurs d'entre nous. Sa grâce était si grande qu'il s'est contenté d'enseigner.

Concernant le Kali-Yuga j'ai envie de dire profitons-en :
" La fin du Kali Yuga est ( comme le précise Alain Daniélou in " Le Destin du Monde d'après le tradition shivaïste " ; Espaces libres . Albin Michel) une période particulièrement favorable à une recherche du véritable savoir ". (p39)

" Certains atteindront la sagesse en peu de temps car les mérites acquis en un an durant le Tétra Yuga peuvent être obtenus en un jour dans le Kali Yuga ."
Shivâ Purânâ, 5.1 , 40-40 .

Merci à tous !!!
Om
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 22 Jan 2011, 19:50

Et pourquoi ne pas considérer qu'il n'y a absolument rien à délivrer ni à libérer, qu'il n'y a de chemin à parcourir ?.


Cette considération est tout à fait honorable, simplement si elle ne reste que considération seul le mental sera nourri et, en un sens, cela est fictif. L’ego sera peut-être flatté par cette superbe proposition mais c’est tout.

Bien souvent ce constat théorique ne prend corps qu’après un parcours, un cheminement et avoir cherché à libérer… Il faut s’être usé sur le coussin ou le tapis. Alors cette considération finit par prendre vie et là on se rend compte de tout ce qui n’avait pas besoin d’être fait. C’est parfaitement paradoxal, il faut faire pour savoir qu’il n’y en avait pas vraiment besoin, sinon on s’illusionne à la perfection.
Dans mon cas c’est ainsi.

On rencontre aussi de beaux parleurs qui maîtrisent parfaitement le langage de la non-dualité, mais hélas uniquement le langage, ce qui s’avère, pour finir, n’être que de la poudre aux yeux et une sorte d’arnaque. En ce moment les illuminés occidentaux fleurissent à tous les coins de rue, ils tiennent un discours impeccable de ce genre (sur l'inutilité de la voie, de chercher à se libérer, etc.) et la prudence est particulièrement de mise.

Les guides sincères et honnêtes dispensent tous une pédagogie, souvent assez traditionnelle.

Mais il y aussi les rares cas où des individus se sont réellement éveillés à eux-mêmes et là c’est encore autre chose car ils ont la vision directe de ce qui est nécessaire ou pas.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 23 Jan 2011, 21:02

Oui Tongra je suis à 100% d'accord avec toi. L'idée que cela n'avait pas beasoin d'être fait apprait que si on à fait !
De plus réécrire son passé au vu d'un événement présent est une vision psychologique, pas Yogique qui lui ne reste que dans le présent et n'accorde pas d'importance au passé.
Cett eidée de réécriture est en plus très mal saine, elle peut engendrer des comportements chez d'autres qui sont en chemin et les dérouter, elle peut aussi nous laisser des aspects psychologiques néfastes à notre avancée.

Mais il y aussi les rares cas où des individus se sont réellement éveillés à eux-mêmes et là c’est encore autre chose car ils ont la vision directe de ce qui est nécessaire ou pas.
En liasnt aussi bien Krisnamurti ou Stephen Jourdains, pour ne cité que 2 personnes qui semblent être des éveillés à part, les 2 disent très clairement que leur expérience ne peut être transmise et donc avoue ne pas pouvoir faire grand chose pour les autres...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 23 Jan 2011, 22:47

tongra au final tu résumes bien mon avis sur la question, c'est la seule solution à laquelle je suis parvenu pour résoudre ce paradoxe, à savoir que le non-faire se révèle au prix d'efforts conséquents.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 24 Jan 2011, 09:07

tongra a écrit :Il faut s’être usé sur le coussin ou le tapis. Alors cette considération finit par prendre vie et là on se rend compte de tout ce qui n’avait pas besoin d’être fait. C’est parfaitement paradoxal, il faut faire pour savoir qu’il n’y en avait pas vraiment besoin, sinon on s’illusionne à la perfection.


Denis a écrit :Je crois que beaucoup font cette erreur de comparer l'instant présent et le chemin. Le chemin mène à l'instant présent, mais il est long !


Merci à vous, je garde ces deux phrases comme un formidable outil de réflexion :wink:
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 24 Jan 2011, 09:30

Il faut surtout comprendre que le non-faire n'existe pas, c'est le non-faire-du-faire qui existe...
Cela est une vraie et belle technique qui peut aussi se traduire par : "faire comme si on ne faisait pas".
C'est à dire faire quelque, être dans l'acte et pour autant rester observateur immobile, ne pas être impliqué émotionnellement dans l'acte.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 24 Jan 2011, 10:37

Denis a écrit :C'est à dire faire quelque, être dans l'acte et pour autant rester observateur immobile, ne pas être impliqué émotionnellement dans l'acte.


Oui Denis, c'est probablement là toute la difficulté de la tache quand quelqu'un débutes la pratique.
Ne pas rajouter à son personnage l'identification à la pratique est d'autant plus difficile quand les énergies commencent à se manifester et que ces dernières génerent tout un flot de nouvelles émotions plus ou moins bien contrôlable.
" faire comme si l'on ne faisait pas " est un superbe paradoxe.....surtout que, pour l'appréhender dans toute sa complexité, il n'y a guère que dans la pratique que les réponses se trouvent.....le chemin est long.....merci encore
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 24 Jan 2011, 22:56

La volonté purifiée devient détermination sans objet de convoitise. Non purifiée elle est obstination et affirmation de l'ego. Elle s'écoule vers la possession.
Le désir et le plaisir purifiés deviennent joie et félicité de l'instant saisi. Sans but. Non purifiés, ils sont calcul et inquiétude en vue de l'appropriation.
Le corps purifié n'est plus cette viande subjuguée. Il devient le temple de l'énergie consciente.
Le coeur purifié n'est plus le siège des frénésies dévorantes ou des langueurs dépressives, mais un ciel de bienveillance et de délices inépuisable.
Le mental purifié n'est plus l'étang agité et nauséabond des idées personnelles et des spéculations tortueuses. Il devient un espace frais, vide et vibrant, accessible désormais à une conscience lumineuse et ouverte.
Quand s'apaisent les tourbillons de l'eau on peut voir le fond, puis sa propre image, puis le ciel. Plus tard, l'oeil exercé et impassible verra distinctement les trois ensemble et saura qu'ils sont un.

Jean Papin Tantra et Yoga, de la volonté personnelle au non-faire p118
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 25 Jan 2011, 00:09

Merci.
De mon côté je continue à pratiquer régulièrement, humblement, et sans attentes ; le peu de fois où j'ai attendu quelque chose dans ma pratique, j'ai été frustré et déçu donc maintenant je vis le truc et basta.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 25 Jan 2011, 06:38

Apatride, voilà la clef - c'est exactement ce que tu fais, la pratique :wink:

Et la pratique se fait dans 4 domaines qu'Odile vient de me faire rappeler - merci :wink: - dont le mental est aussi une porte pour accéder aux plans supérieurs (le mental supérieur).
Mais on ne peut se libérer sans s'être préalablement purifié, s'être attaché à quelque chose de supérieur, de divin.
Souvent, on pratique et on attend, sauf que dans cette attente, il y a le temps - ce n'est pas mauvais en soi puisque cela permet à la peau spirituel de se former, de reboucher, de travailler... sur des défauts - comme l'impatience, l'ignorance...
Alors que, si j'occupe aussi pendant cette attente, ma volonté, mon coeur, mon intellect, mon mental, à l'existence de réalités supérieurs - si je mets intérieurement et véritablement l'Esprit à la première place, en veillant à ce que ma pensée, mon coeur... soient dirigés vers Lui de nuit comme de jour, tout va se renforcer, purifier... - le détachement, la démolition à ma nature inférieure va commencer à opérer - et c'est là que l'on voit toute la profondeur de l'Enseignement de Yoga - on Le met à la première place et c'est quelque chose que l'on n'apprend pas aux Occidentaux - cela évite de traverser des courants forts, brumeux "les tourbillons de l'eau" à l'aveuglette - car on est pas en mesure, en connaissance de savoir attendre - combien de fois, on déclenche des forces sans le vouloir et on se trouve pollué par notre propre air qui en est souillée - dans l'eau aussi il faut savoir ne pas remuer le fond :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 25 Jan 2011, 13:38

Un lien qui offre 2 compilations de textes de Jean Bouchart d'Orval sur la méditation :

http://www.tout-est-bien.fr/
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 25 Jan 2011, 14:26

" Le paradoxe de la pratique spirituelle, c'est qu'il n'y a rien à faire! Ce qu'on recherche précède et alimente la recherche. Le propre du regard spirituel est de ne pas rechercher quoi que ce soit de matériel, de mental ou même de «spirituel». Dès qu'on cherche quelque chose, c'est le connu qu'on tente de reproduire; le connu qui n'est qu'apparence du réel. Voilà pourquoi la Tradition insiste sur «l'abandon», sur le «détachement», qui sont en fait de l'équanimité. Ce n'est pas qu'on ne doive rien faire; c'est simplement qu'on cesse de personnaliser les efforts. "

Merci Tongra :wink:
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 25 Jan 2011, 15:05

On pourrait faire avaler n'importe quoi aux chercheurs d'or :marteau:
Que de blablagesse !!!

À aucun moment il ne parle de concentration, de conscience et sans cela, comment atteindre l'Or véritable ? C'est la base et ce n'est pas une technique - dans tout les métiers et autres, nous nous concentrons - du chirurgiens au chat qui reste concentré devant le trou d'une souris.
Alors, prendre quelques phrases du Maître Patanjali au lieu de prendre son enseignement serait justement plus humble - on voit qu'il n'aime pas la simplicité de Son enseignement.

Le paradoxe de la pratique spirituelle, c'est qu'il n'y a rien à faire!

Ce n'est pas qu'on ne doive rien faire; c'est simplement qu'on cesse de personnaliser les efforts. "

Il ne sait pas demandé si c'est sa propre personnalité qui lui a fait voir ce discernement sur cette personnalité-même ?
Alors, comment fait-il pour savoir que ce n'est pas elle ?
L'attitude devant l'action - est ce que ce n'est pas ça qu'il faudrait ajouter - il y a quand même une différence entre attitude et regard intérieur - et c'est cette attitude que l'on retrouvera en méditation/contemplation qui nous permettra d'atteindre les hautes sphères - seul le détachement absolue par la "maitrise" de l'attitude de sa personnalité permettra de la discerner et de tourner Ajna dans la bonne direction - le Sacré, l'Absolue.

Il mélange tout et ce même tout devient rien :bleh:
Les scientifiques sont plus proches de la vérité sur l'homme que lui sur la méditation.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 25 Jan 2011, 15:40

sami a écrit :À aucun moment il ne parle de concentration


( ... ) On laisse l'attention se promener un moment dans le corps. On note les endroits tendus, sans essayer de les détendre. On vérifie si on ne tient pas quelque partie du corps. Les sensations corporelles peuvent être de belles occasions d'attention et on peut arriver à percevoir le corps comme espace, ce qui est sa nature profonde.

On peut aussi laisser son attention se poser sur le souffle. On n'essaie pas de le modifier. Il n'y a qu'une veille étonnée et respectueuse. On observe l'inspiration, le repos, l'expiration, le repos. Dans le repos, particulièrement après l'expiration, un espace de non-respiration se fait sentir. Cet espace est aussi celui de la non-pensée, du non-désir. On note cet espace, tout simplement, sans essayer de le qualifier ou de le prolonger. "

N'est pas une forme de concentration?
l'écoute du souffle, la concentration sur l'espace après l'expir?
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 25 Jan 2011, 15:58

l'écoute du souffle, la concentration sur l'espace après l'expir?

Essaie et décrit le - ma propre réponse sera juste la mienne, je ne suis pas encore allé assez loin dans la concentration - je pense que la tienne sera d'une grande valeur, d'un enrichissement les plus nobles tel l'or est un concentré de Lumière :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 25 Jan 2011, 16:58

C'était juste une question Sami.

Je releve juste des extraits de texte qui m'interpelle, pour relancer un débat passionnant auquel mes contributions n'ont que très peu d'interêt. Je n'ai pas encore accrocher sa photo " Guruji " dans ma chambre :wink:
Pour ce qui est de chercher de l'or....je n'ai même pas encore trouver l'entrée de la mine, tu vois ..... et si un jour je trouve quelque chose, j'espére alors ne pas jouer à l'alchimiste en prétendant transformer le plomb en métal précieux :wink:

Pour ce qui est de la concentration sur le souffle et l'espace aprés l'expir, c'est , parmis d'autres, une technique de concentration efficace que nous employons en cours de yoga.....d'où ma question

La méditation dont parle Bouchart d'Orval ressemble fort a une prise de conscience, ni plus ni moins.
Son point de vue n'est pas dénué d'interêt tant qu'il est lu sous cet angle. il y'a à mon humble avis un fossé entre "savoir" que l'on est pas ce que l'on croit, et " connaitre " cet Autre.
Pour ce qui est est de la réelle pratique méditative ( mainte fois abordée sur ce forum, avec autant de point de vue que de participants ), je laisse la critique au gens qui savent de quoi ils parlent... :)
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 25 Jan 2011, 18:22

C’est curieux on dirait que cette critique porte davantage sur la personne que sur le propos.
Il y a différent angles possibles de la vision d’une approche spirituelle, il y a la voie progressive et duelle, qui consiste à mettre un but comme des hautes sphères, vouloir contrôler sa pratique comme de se concentrer à dessein, franchir des niveaux, arriver à des paliers comme un mental supérieur (?!), maîtriser sa personnalité et tout ça en vue d’atteindre un Absolu, etc.

Il y a une autre approche, parmi d’autres, qui pose pour postulat de départ que ce qui est déjà là ne s’atteint pas par la volonté. La volonté est même un obstacle car elle éloigne de ce qui est déjà présent : la Conscience. Une chose est certaine c’est que l’on ne peut être conscient de la Conscience, car seule la conscience peut-elle même se reconnaître. Donc la volonté produit principalement le renforcement de l’individualité et par là-même la dualité sujet/objet. Ceci dit, cela ne dispense nullement d’une pratique qui sera portée sur la vision de l’intrusion constante du mental, de l’individualité qui veut ; tout cela sera repéré sans jugement, car on rentrerait de nouveau le cercle infernal. La pratique est de pressentir la présence de la Conscience tout en sachant que la conscience ordinaire est parfaitement inopérante sur ce registre. Cependant aucun niveau n’est séparé de cet Ultime, même les apparents égarements.

De là à vouloir cracher sur l’une ou sur l’autre, je ne m’y risquerais pas.

Une excellente lecture pour illustrer cela est l’ouvrage de David Dubois : Abinavaghupta.

Les voies et approches sont multiples et correspondent à des caractéristiques différentes chez les individus. Rien que dans le bouddhisme, il y a une multitude de façons d’appréhender la voie et la réalisation, certaines semblent matérialistes aux autres, d’autres éternalistes et d’autres encore nihilistes, etc.

Donc plutôt que de voir perpétuellement ce qui sépare, on peut apprécier les caractéristiques profondes de chacune et s’y ouvrir un tant soit peu.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 25 Jan 2011, 19:37

Donc plutôt que de voir perpétuellement ce qui sépare, on peut apprécier les caractéristiques profondes de chacune et s’y ouvrir un tant soit peu.

Je dirais que la première est le déploiement des multiples énergies du Seigneur.
Dans la seconde, elles "s'unissent" pour dévoiler la splendeur :
Son absolu liberté.


Shiva ne se révèle nullement à l'aide de moyens, bien au contraire, ceux ci sont révélés par sa grâce.
-Tantravatadhanika-

Les choses se révèlent d'une double manière : existence et inexistence; Hommâge à la troisième, Siva !
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 25 Jan 2011, 20:46

sleeveid a écrit : La méditation dont parle Bouchart d'Orval ressemble fort a une prise de conscience, ni plus ni moins.
Son point de vue n'est pas dénué d'interêt tant qu'il est lu sous cet angle. il y'a à mon humble avis un fossé entre "savoir" que l'on est pas ce que l'on croit, et " connaitre " cet Autre.
La méditation dont parle Bouchart d'Orval ressemble fort a une prise de conscience, ni plus ni moins.
Son point de vue n'est pas dénué d'interêt tant qu'il est lu sous cet angle. il y'a à mon humble avis un fossé entre "savoir" que l'on est pas ce que l'on croit, et " connaitre " cet Autre.

Oui, je partage bien ta pensée

tongra a écrit : C’est curieux on dirait que cette critique porte davantage sur la personne que sur le propos.

Je ne critique pas pour simplement critiquer, je ne le connais pas et je ne peux m’en prendre à la personne - j’ai juste lu ce qu’il disait sur la méditation - je trouve qu’il mélange tout dans sa façon d’aborder, d’exprimer - et il en est libre 8)

On parle de méditation et il y a de quoi faire pour ouvrir le chemin pour des personnes qui ont peut-être besoin d’un autre langage de compréhension - on parle de spiritualité, de l’étude, du chemin mais en ce qui concerne la méditation, elle est un exercice de l’esprit, elle ne provient pas de l’intellect - et elle est d’une grande complexité.
La méditation est un stade qui est quand même assez difficile à atteindre, et rester vague, je trouve cela dommage.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 25 Jan 2011, 21:10

J'incline à penser que pour quelqu'un "qui mélange tout", il s'en sort très honorablement, et son livre sur le Shivaïsme du Cachemire est remarquable. En tout cas pour ma modeste compréhension : Ca le fait !

Mais tout dépend de l'élévation du pratiquant ...les hautement avancés y trouvent sûrement à redire !

http://eveilphilosophie.canalblog.com/a ... 23224.html
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 25 Jan 2011, 21:45

Ça doit être à cause de mon côté pratique, plutôt que des mentions théologique pour faire des échanges :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 Mar 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar JhonPreston » 25 Jan 2011, 21:48

Bonsoir,

Justes quelques remarques sur les méditations décrites...


sleeveid a écrit :
sami a écrit :À aucun moment il ne parle de concentration


( ... ) On laisse l'attention se promener un moment dans le corps. On note les endroits tendus, sans essayer de les détendre. On vérifie si on ne tient pas quelque partie du corps. Les sensations corporelles peuvent être de belles occasions d'attention et on peut arriver à percevoir le corps comme espace, ce qui est sa nature profonde.

On peut aussi laisser son attention se poser sur le souffle. On n'essaie pas de le modifier. Il n'y a qu'une veille étonnée et respectueuse. On observe l'inspiration, le repos, l'expiration, le repos. Dans le repos, particulièrement après l'expiration, un espace de non-respiration se fait sentir. Cet espace est aussi celui de la non-pensée, du non-désir. On note cet espace, tout simplement, sans essayer de le qualifier ou de le prolonger. "

N'est pas une forme de concentration?
l'écoute du souffle, la concentration sur l'espace après l'expir?


La description ressemble beaucoup à anapanasati et à la contemplation des sensations du corps ( deux méditations que l'on retrouve dans le bouddhisme).
Je pratique essentiellement l'attention sur le souffle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anapanasati

sleeveid a écrit:
La méditation dont parle Bouchart d'Orval ressemble fort a une prise de conscience, ni plus ni moins.
Son point de vue n'est pas dénué d'interêt tant qu'il est lu sous cet angle. il y'a à mon humble avis un fossé entre "savoir" que l'on est pas ce que l'on croit, et " connaitre " cet Autre.
La méditation dont parle Bouchart d'Orval ressemble fort a une prise de conscience, ni plus ni moins.
Son point de vue n'est pas dénué d'interêt tant qu'il est lu sous cet angle. il y'a à mon humble avis un fossé entre "savoir" que l'on est pas ce que l'on croit, et " connaitre " cet Autre.

Oui, je partage bien ta pensée


Anapanasati est bien plus qu'une simple prise de conscience bien que cette dimension soit aussi présente.
On l'utilise pour cultiver la concentration pour atteindre les jhanas (samadhis). On peut utiliser le souffle pour entrer dans la première jhana jusqu'à la quatrième ( les quatre samadhis de la forme).
C'est une des principales techniques qui permet d'atteindre l'arrêt du souffle et de faire monter kundalini.

Quand à la contemplation des sensations, elle permet d'ouvrir les blocages énergétiques présents dans le corps.
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 26 Jan 2011, 06:25

JhonPreston a écrit :Bonsoir,

Justes quelques remarques sur les méditations décrites...


sleeveid a écrit :
N'est pas une forme de concentration?
l'écoute du souffle, la concentration sur l'espace après l'expir?


La description ressemble beaucoup à anapanasati et à la contemplation des sensations du corps ( deux méditations que l'on retrouve dans le bouddhisme).
Je pratique essentiellement l'attention sur le souffle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Anapanasati


Bonjour à tous,

C'est justement la distinction que l'on peut faire entre concentration, qui évoque une sorte de volontarisme, d'aller vers et d'utiliser, et la contemplation ou selon le langage de J-B d'O, "l'écoute" qui, à l'opposé évoque la notion de "laisser se présenter" sans saisir.

Dans l'écoute il n'y a pas d'acteur, ou du moins il est totale transparence.
Anapanasati, pour moi, se situe entre les deux. On va vers la sensation et on laisse le ressenti se déployer.

Par contre, dans l'écoute, il n'y a aucune utilisation en vue d'atteindre un quelconque état, car on n'entre à aucun moment dans l'idée qu'il y aurait quoi que ce soit à obtenir. On vit simplement le ressenti jusqu'à son paroxisme. Mais on ne cherche rien, ni à faire monter la kundalini ni à contrôler, parce que le chercheur est inexistant. Mais il n'est pas exclu que tout cela se présente quand même et cela sera accueilli sans autre considération.
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar ValerieB » 26 Jan 2011, 09:48

@ Odile : merci pour l'extrait de Jean Papin ! :)
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 26 Jan 2011, 14:46

En effet ce texte est beau. Reste à voir ce qui est vraiment entendu par "purifié" !
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 26 Jan 2011, 16:11

45. En dépit de sa véritable nature, sa gloire lui étant ravie par son activité limitée, et lui-même étant réduit à l'état d'objet dont jouit l'ensemble des énergies issues de la multitude des sons, on le nomme être asservi.

46. L'irruption des réactions, c'est pour lui la perte de la saveur de la suprême ambroisie; en conséquence, il est réduit à l'état de dépendance et cette irruption a pour domaine les éléments subtils.

47. Et pour lui ces énergies sont toujours empressées à voiler son essence car les réactions ne surgiraient pas si elles n'étaient pas intimement liées aux mots.

48. Cette énergie de Shiva qui a l'activité pour forme engendre la servitude quand elle réside dans l'être asservi, mais, reconnue comme la voie donnant accès au Soi, c'est elle qui confère la perfection libératrice.

49. Entravé par l'octuple forteresse issue des éléments subtils et pourvue de pensée, d'agent d'individuation, d'intelligence discriminatrice, l'être dépendant est soumis à des expériences dues à des réactions qui procèdent de cette forteresse.

50. En conséquence il transmigre. Examinons donc la cause apte à éliminer pour lui ce passage d'existence en existence.

51. Mais quand il s'enracine en un seul lieu (le spanda), alors contrôlant apparition et dissolution de ce corps subtil, il accède à l'état de sujet qui expérimente et il devient le Souverain de la Roue des Énergies.

52. Je rends hommage à cette merveilleuse «parole» du maître au sens extraordinaire, barque qui fait traverser l'insondable océan du doute.

-SpandaKarika-


http://www.omalpha.com/jardin.html

Il est quand même bien cool jean Bouchard d'Orval de mettre tous ces textes à notre disposition. :wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 26 Jan 2011, 20:19

Perso je n'aime pas trop jean Bouchard d'Orval je pense comme Sami, il y a derrière ces mots et ses interventions quelque chose qui me dérange. Cette idée de ne rien faire est une mauvaise idée dans un monde où justement le plus grand nombre se dort dessus.
Il y a peu de temps on jeter ceux qui jouaient avec la luxure en enfer, maintenant grâce à une vision débile du tantra, jouer avec son sexe c'est se connecter avec Dieu, de la même manière, certains pensent qu'en continuant à fumer leur joint et se dormir dessus il vont connaitre la méditation. Ce genre de propos est mal sain dans un monde comme le notre.
Enfin, je crois que concentration et contemplation ne sont pas du tout la même chose, on parle d'extase pour une contemplation et d'enstase pour la méditation, ce n'est pas du tout la même chose et cela ne se passe pas sur les mêmes plans du tout...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 27 Jan 2011, 12:32

La voie du bambou a écrit :Une autre difficulté consiste à pratiquer dans un esprit de gratuité aussi complet que possible, "dans le sans but" dit la tradition : nouveau paradoxe du type "soyez spontané !" ... Les premiers temps on s'évertue quelque peu maladroitement, rudoyant notre nature essentielle, cherchant à passer en force, faisant effort avec la volonté. Et puis, si l'Ami et ses conseils sont bons, si l'intelligence est au rendez-vous et aussi la chance, il arrive que quelque chose prenne, à la longue, le relais. Il ne s'agit plus de faire, mais de défaire ou plutôt de laisser-faire... Un laisser-faire dans le faire. La détente, équilibrée évidemment avec la détermination "farouche" clame un texte, est une qualité fondamentale de l'entraînement bouddhiste comme taoïste.


Dé-faire !

Merci à Odile pour la citation de Jean Papin, du coup je me suis procuré le livre, plein de saveurs...

Yoga et Tantra a écrit :La bonne discipline est joyeuse, fluide, amorale, non contraignante, précise et soutenue ; bien vécue ; dionysiaque [...] Nous entrerons sur le sentier le coeur joyeux, "avec cette indescriptible nonchalance pleine d'ardeur"


Le stage à Mane a été pour moi l'occasion d'une intensification du jeu des contraires : intention et lâcher-prise, yang et yin, ... La pratique avec Denis m'a connecté (bien plus que je ne le faisais) avec l'instant présent, et la lecture d'Eric Baret m'a rendu très perplexe avec son leitmotiv de "non-intentionnalité"... Il s'agit donc de purifier la volonté-propre et laisser nous envahir par la triade royale des énergies Iccha-Jnana-Kryia (Volonté-Connaissance-Action)
Je parle de ça ici puisque les questions soulevées s'inscrivent dans la droite ligne de ce topic
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Jan 2011, 15:47

Ce n'est pas que je l'aime ou pas jean Bouchard d'Orval, je trouve simplement que c'est encore un leurre de se faire dorer la pilule dans un soleil de savoir personnel.

Il dit quand même des choses profondes et d'une grande lumière, cela ne veut pas dire qu'il détient la Lumière elle-même - mais souvent, cela reste à l'état de subtilité - caché et ne sera dévoilé qu'à celui qui continue sa pratique dans sa chambre, fermé à clef qui représente Dhyāna - dans le secret du Tout-puissant.

Il y a quasi 15 ans maintenant, lorsque j'entrais absorbé dans cette chambre, dans cette vacuité, un espace immense multidimensionnelle s'ouvrait à moi - mais seulement dans cet espace noir vivant et vide - et je restais là - sans concentration continue et précise aussi fine qu’une épingle, sur un sujet, sans celle-ci, on ne peut percer les espaces éthériques afin d'entrer en Dhyāna.

Au début, je pensais que c'était ça méditer, et les jours suivant, matin et soir, je me retrouvais constamment dans ce vide, cette région me reconnaissait et je la reconnaissais à travers cette vue intérieure qui apparaissait - au bout du compte, je me rendis à l'évidence que j'entrais dans un espace vraiment vide, je me nourrissais de ce vide, je le respirais - et à chaque fois que je redescendais en vibration, je pleurais de ne pas comprendre ce qu'il fallait faire - l’Intuition me faisait apparaitre parfois un point blanc scintillant devant ma vue mais je ne comprenais pas - alors je suppliais de tristesse que l'on me montre le chemin alors qu’il était devant - je ne cessais pas mes efforts, d'autant plus qu'il m'était facile d'entrer en méditation, alors je restais là sans rien faire - sauf que rester sans rien faire apporte une semence de "rien faire" et une baisse de la volonté - oui, la volonté n’emmène pas à l’illumination mais bien dirigée, elle renforce, soutient, élève l’amour qui s’éveille en contemplation - Yoga de la splendeur absolue s’éveille - vide et rien ne sont pas la même chose, pas du même plan, pas de la même existence - si le soleil avait la même attitude, il n’y aurait rien, on ne recevrait ni chaleur, ni lumière, ni vie qui émane de lui - et si en méditation, lorsque l’on revient de ce voyage intérieur, si on en revient vide, c’est que notre âme n’a pas été ensemencé par le Soleil divin, l’Esprit.
Et si nous arrivons pas jusqu’à Lui, est ce pour autant qu’il faut se donner une nouvelle ligne de conduite de non-faire ? Mais il doit savoir de quoi il parle, il a écrit un livre sur le Shivaïsme du Cachemire !
Je préfère quand même suivre mon Maître, il m’a sortit de ce vide rempli de vide car attendre dans celui-ci, ne rien faire ne permet d’entrer en contemplation et rester là encore une fois sans rien faire est bien dangereux - c’est en contemplation que l’on doit s’ouvrir, devenir le Réceptacle afin d’attirer l’Esprit pour une fusion universelle et cosmique.

tongra a écrit : J'incline à penser que pour quelqu'un "qui mélange tout", il s'en sort très honorablement, et son livre sur le Shivaïsme du Cachemire est remarquable. En tout cas pour ma modeste compréhension : Ca le fait !

Je ne critique pas son livre honorable malgré qu'il ne soit que répétitif - et en fin de compte, dans ce post, on mélange livre - spiritualité - méditation - contemplation :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 27 Jan 2011, 18:37

Je sens que l’on n’est pas sur la même longueur d’onde.
:lol:

Il n’est nullement question de ne rien faire ou de se dorer la pilule ou de demeurer comme apathique comme un légume ! Qui a dit qu’il ne fallait rien faire ? Il s’agit de dépersonnaliser le fait de faire et de lâcher tout objectif en faisant. Si l’on a besoin d’un rattachement à quelque chose, une voie, un maître, etc., il n’y a aucun problème, c’est l’évidence qui nous guide vers ce que l’on fait. Mais si on croit que, grâce à ce dans quoi on s’engage, on va atteindre quelque chose, se réaliser, se noyer dans la Conscience, etc., quelle que soit l’activité dans laquelle on va s’inscrire, on devra tôt ou tard se débarrasser de ce genre de distorsion de l’ego. C’est dans ce sens qu'on dit qu'il n'y a rien faire.

Et même les expériences sont trompeuses car elles sont encore du domaine du conditionné car il y a un « observateur » qui est en train de vivre « quelque chose », aussi beau et merveilleux que cela puisse être.

Autrement comme ce témoignage le montre, on commet tous des erreurs en « faisant », on peut justement objectiver la vacuité et y rester coincé, c’est une déviation très courante. C’est pour ça que la vacuité doit être éclairée de prajna. La vacuité est un potentiel infini d’où toute la création surgit pour peu que son aspect de clarté y soit insufflé.

Voilà, un petit dernier pour la route et qui ne va pas du tout vous plaire ! :lol: :lol: :lol:

http://vivrelibre.free.fr/textes/mediter.html
Avatar de l’utilisateur
sleeveid
Messages : 78
Enregistré le : 22 Déc 2010, 19:57

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sleeveid » 27 Jan 2011, 19:35

Merci Tongra pour ce nouveau partage,

Si J.B d' Orval suscite ces réactions, c'est qu'il ne laisse pas indifférent et que son discours est , parfois, teinté d'une part de vérité. Cela dit, on n'est pas obligé d'être d'accord sur toute la ligne.

Moi par exemple j'ai un soucis avec cette affirmation :

" (... ) Vous devez accepter de penser et de vivre de telle manière, de pratiquer tel rituel ou telle méditation, de marmonner tel mantra, toutes choses qui vous insensibilisent et vous rendent stupide maintenant dans le but de vous libérer plus tard. "

Je reste profondément convaincu de la force vibratoire de certain mantra et leur pouvoir de contacter des niveau d'énergie dit " subtile " . De fait, j'accroche moyen avec l'idée évoquée de réciter " bêtement " un mantra et celui d'être un mouton de panurge. Ce propos aurait gagné à être nuancé .
L'utilisation des mantras est peut être une technique relativement " simple ", mais elle n'en demeure pas moins une science qui mérite un peu plus de déférence .....Quid du mantra yoga? :wink:
"Pour savoir qui tu es, écoute ton silence..."
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 27 Jan 2011, 22:49

Ce côté provoc est un trait de caractère de J-B d'O, mais en même cette critique est représentative de la naiveté dont on peut faire preuve. Moi même pour avoir passé plusieurs centaines d'heures en mantras et en rituels -- chez les tibétains c'est un classique -- je me reconnais parfaitement dans cette description dont le trait est è peine grossi. Mais il n'en a pas été constamment ainsi non plus, il y a eu de très grands moments d'ouverture. Autant avec le recul, je vois toutes les facettes de mon arrogante ignorance crasse lors de ces pratiques, surtout en étant dans les rangs des officiants, autant lors de longues retraites solitaires le vernis, puis la chair, les os et la moelle ont parfois largement cédés.

Je connais parfaitement ce que sont l'arrivisme et le volontariat dans ce domaine, j'ai exercé cette prétention à la perfection ; au point que la seule issue a été de tout lâcher. Le bébé, l'eau du bain et la baignoire, ça a été un impératif ... et j'ai vécu les crises de manque, la culpabilité de ne pas tenir mes engagements et une multitude de soubresauts de toutes sortes. Tout cela est remonté en bloc et finalement s'est avéré un sevrage salutaire pour voir l'immense étendue de mon conditionnement ... pourtant dans la "spiritualité" (mot encore blasphématoire pour moi).

Quant à la voie du mantra, en Inde c'est une science ultra précise qui n'est pas à la portée de tous. Dans le bouddhisme tibétain, il n'y a nullement cette précision, seule "l'intention" compte.
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Jan 2011, 22:59

Oui je comprends tongra :lol:

28. On doit projeter sa pensée vers le centre supérieur, où que l'on soit et par tout les moyens. Par l'arrêt progressif des fluctuations mentale, en quelques jours ce qui n'a point de signe distinctif se révèlera. Vijnâna-Bhairava


La véritable puissance est dans la pénétration afin de s'identifier à Lui "C'est la force forte de toutes les forces... Elle vaincra toute chose subtile et pénètrera toute chose solide." - si certains préfèrent rester à observer depuis cet observateur - cet observateur n'est encore que le reflet de cet Observateur - s'identifier de l'observateur à l'Observateur - le Feu céleste doit être inspiré de cette région infinie et simultanément soufflé en lumière à travers la création en concentration.
Si la concentration n'existait pas, nous aurions pas nos différents corps pour exister à travers Lui - le rayonnement, la manifestation est précédé de la concentration - le Guna centripète rassemble, mobilise des forces et le Guna centrifuge les projettent vers l'extérieur - j'arrête là, cela fait partie de mon étude de la méditation à travers les Guna :p
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 27 Jan 2011, 23:30

j'arrête là, cela fait partie de mon étude de la méditation à travers les Guna
Ha !!! :? :lol: :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 27 Jan 2011, 23:33

Tu as raison Sami... :icecream:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 28 Jan 2011, 00:07

Tu es un amour...
Om
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 28 Jan 2011, 00:17

Je lis votre discussion avec un intérêt et une compréhension allant croissant, à mesure que ma pratique se précise jour après jour. J'avoue que j'attends avec excitation la retraite du mois de juin pour intensifier certaines choses moi aussi, en attendant je tâche aussi d'intensifier la présence au jour le jour, ne pas se limiter qu'aux deux sessions quotidiennes mais aussi à chaque seconde, être pleinement dans le ressenti et moins dans le mental, une gageure mais qui s'installe de plus en plus naturellement.

Adelante, adelante...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tongra » 28 Jan 2011, 08:56

Tout à fait, il n'y a que ça : que la Conscience infuse de plus en plus le quotidien.

Seule la formulation peut varier ... intensifier les choses en soi ou ... se laisser pénétrer par l'intensité du Soi, de la Conscience...

Voir ce qui parle le plus ... ! :wink:
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 30 Jan 2011, 04:06

Une petite expérience intéressante ce matin, en pleine concentration sur Ajna, je me suis rendu compte que la moulinette à pensées était particulièrement en forme mais au lieu de me laisser prendre au jeu du mental, je ramenais toujours l'attention à la périphérie, cherchant ce qui transcendant et était à l'écoute de ces pensées justement. Les yeux fermés, un point lumineux pulsait et devenait de plus en plus large jusqu'à englober tout mon champ de vision et le baigner dans une lumière douce. J'ai senti ma conscience grandir au delà de mon corps, englober de plus en plus d'espace.

Pendant une dizaine de minutes, c'est comme si j'étais tout ce que j'écoutais : un avion passait au loin m'emplissait de ravissement, le bruit de fond des voitures en bas dans la vallée semblait couler en moi, un oiseau qui chantait me procurait des vagues d'euphorie. C'est comme si tout me traversait et me convenait parfaitement au moment adéquat. Très belle sensation de ne faire qu'un avec tout.

Depuis cette sensation m'accompagne bien que moins puissante que tout à l'heure.

Voilà je ne m'étendrai pas plus sur tout ça, je ne veux pas commencer à analyser la chose et rien que d'écrire dessus est un début en ce sens, mais je voulais partager rapidement. Belle journée à tous.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 30 Jan 2011, 08:52

Merci Apatride pour le partage de la beauté de ton expérience :wink:
Qu’est ce que tu entends par «je ramenais toujours l’attention à la périphérie»

Cette lumière correspond justement a deux choses - soit l’élargir afin de nourrir notre âme de sa propre nature, l’immensité de l’espace infini - soit tu rétrécis de plus en plus le champ de ce point jusqu’à ce qu’il soit infiniment petit en Ajna - là on touche l'Esprit - ensuite, par la pensée fixe, tu te concentres avec une stabilité grandissante en ce point et là, tu traverseras des régions éthériques afin d’être absorber en méditation, dans des vides remplis de sagesse.

On peut vite perdre le fils en Ajna et se laisser concentrer dans une région présente, rester là, en stand baille, mais si tu restes vraiment en Ajna, dans le désir de fusionner avec Lui, si tu trouves la «faille», l’ouverture secrète, tu verras Ajna s’ouvrir comme la porte d’Ali Baba, une ouverture de la conscience dans une splendeur, une vacuité, une lumière éblouissante du Feu sacré de l’Amour divin t’embrassera jusque la moindre de tes cellules de tout tes corps inférieurs.
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 30 Jan 2011, 10:19

Comment le décrire... je vais tâcher d'être aussi précis que possible. Tout se passe les yeux fermés. Comme d'habitude je sens très vite Ajna pulser, et des corolles de lumière naissent à la périphérie de mon champ de vision pour venir se concentrer en un point entre mes deux yeux. D'habitude j'en reste là, car je me mets à penser à des choses et d'autres, à me faire des commentaires sur ce que je vois, "oh les jolies couleurs, tiens des lumières, etc".

Cette fois-ci au lieu de me laisser aller au fil de mes pensées, je tâchais de porter l'attention sur cet être en moi qui entendais ces pensées, sans m'identifier à ces pensées ; voilà ce que j'appelle "ramener l'attention à la périphérie", ce n'est pas du tout exactement ça mais c'est la meilleure façon que j'ai de le traduire en mots. Disons que je ne me focalisais pas sur telle ou telle pensée, ni ne m'énervais contre moi-même en rouspétant "arrête donc de penser", mais je laissais aller sans efforts et toujours sans m'identifier à tout cela, mais comme étant le témoin de tout cela... j'espère que la nuance est déjà plus compréhensible...

Et au fur et à mesure, les corolles allaient de moins en moins vers le centre, elles naissaient et s'immobilisaient à la périphérie de mon champ de vision, tout en étant de plus en plus larges, et bientôt tout mon champ de vision s'est calmé et baignait dans une lumière douce. D'habitude j'ai les yeux qui tressautent, avec des flashs de lumière un peu dans tous les sens, donc j'ai nettement senti la différence.

En même temps, je sentais mon corps mais c'est comme si mes perceptions s'élargissaient aussi, s'éloignaient de mon corps. A la réflexion c'est toujours le cas, puisque mon corps a beau rester sur place, mon ouïe est dans le ciel avec l'avion ou à quelques kilomètres de là avec le bruit des voitures, ou encore mon odorat est chez le voisin et respire l'odeur du citronnier d'à côté ; donc ma conscience, elle, va là où mes perceptions la portent, mais cette fois-ci c'est comme si j'en retrouvais le souvenir et que je me laissais aller à voguer au fil du courant.

A un moment j'ai ouvert les yeux mais la lumière du soleil était trop forte, ceci dit je voyais quand même l'herbe se balancer dans le vent, et c'était comme si chaque brin d'herbe brillait pour moi. Bon j'avoue que ce n'était pas très fort mais la sensation était bien présente.

sami a écrit :On peut vite perdre le fils en Ajna et se laisser concentrer dans une région présente, rester là, en stand baille, mais si tu restes vraiment en Ajna, dans le désir de fusionner avec Lui, si tu trouves la «faille», l’ouverture secrète, tu verras Ajna s’ouvrir comme la porte d’Ali Baba, une ouverture de la conscience dans une splendeur, une vacuité, une lumière éblouissante du Feu sacré de l’Amour divin t’embrassera jusque la moindre de tes cellules de tout tes corps inférieurs.
:coeur:


Oui j'ai bien senti cela, justement quand je me laissais captiver par le fil de mes pensées, l'élargissement d'Ajna stagnait, et il fallait que je me dés-identifie de nouveau de mes pensées pour que le processus reprenne son cours... sans efforts mais en gardant l'attention... pas facile en fait ! Je pense aussi que je n'ai pas "poussé" très loin, j'avais encore de la marge sous le coude, mais l'expérience a déjà été très belle et je suis sûr qu'avec la pratique, d'autres horizons m'attendent.

Merci pour tes mots.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 30 Jan 2011, 10:38

Le non faire du faire n'est pas simple à faire, mais c'est bien ce que tu d'écris là apatride. Tu as laissé faire sans prendre part à tout cela et la dépersonnification apporte cette qualité de pratique, c'est aussi cela se spacialisé ou se délocaliser... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 30 Jan 2011, 12:05

"Activité et pratique du yoga ne peuvent servir de voie, car la conscience ne naît pas de l'activité, c'est à l'inverse, l'activité qui en procède"

Abhinavagupta ("Tantraloka")
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 30 Jan 2011, 12:36

Toujours le bon mot :wink:
Je confirme que c'est ce que j'ai pu vérifier en me concentrant sur ce dont émane l'activité. On ne saisit rien ; on est saisi.

Edit: question très pragmatique, quand je concentre en Ajna, j'ai les yeux qui ont tendance à papillonner nerveusement et à s'ouvrir tout seul, il faut que je les plisse régulièrement pour les garder bien clos, c'est un peu fatigant et surtout ça me sort de ma concentration.
Dans le noir ça va, à la limite si les yeux sont un poil ouverts je m'en rends presque pas compte, mais en plein soleil tout de suite ça fait des flashs de lumière qui font vaciller la concentration.

Avez-vous une astuce ? A moins que je ne me prenne trop la tête et qu'il faille que je fasse avec :boxe:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Fév 2011, 04:00

Je laisse tomber ma question sur la nervosité des yeux, qui n'est pas un vrai problème une fois la concentration approfondie.
Cet après-midi j'ai passé 1 heure à me concentrer en Ajna, pour schématiser je pourrais découper la session en 3 étapes.

Un premier tiers de concentration légère, où la pensée vogue de ci de là, je me sens dans mon corps et mes muscles qui se détendent par à-coups successifs.

Un deuxième tiers où la concentration se fait de plus en plus stable, la respiration devient plus lente voire se suspend ce qui fait basculer progressivement la sensation dans de nouveaux abysses, état que j'ai déjà décrit par le menu dans un message récent un peu plus haut.

Puis j'ai voulu pousser plus loin et surtout je me suis souvenu de la remarque de sami concernant le fait que Ajna se loge certes entre les 2 sourcils, mais à 1 ou 2 cm de profondeur, par conséquent j'ai orienté mon regard à cet endroit ; au début c'est inconfortable, comme lorsqu'on louche, ça tiraille et les yeux cherchent à revenir dans une position plus confortable, puis une sorte de "bascule" s'opère et le regard se détend, physiquement logé en Ajna mais avec le regard qui semble porter à l'infini. Une lueur pulsante occupe tout l'espace, et à force de concentration c'est comme si le corps se ramassait sur lui-même pour venir se loger en ce point, soudain tout semble s'écrouler et à la fois émaner d'Ajna, physiquement la sensation est impressionnante, à la fois centrage et chute libre. Je m'installe ainsi pendant une vingtaine de minutes, la sensation est délicieuse et un état de sérénité s'installe.

Au bout d'une heure j'ouvre les yeux, et le spectacle est grandiose, des vagues de couleur et de lumière vivent de concert, le spectacle est incroyable, puis la pensée s'installe de nouveau et avec elle tout lot d'analyse de ce que je vois : je regarde "simplement" un peu d'herbe, un grillage et une liane qui s'y accroche. Dingue comme la pensée peut faire s'effondrer ce que la simple présence magnifie, une belle leçon pour finir cette concentration.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Fév 2011, 22:55

Essaie de cette façon - dis moi si cela te parle dans ta pratique !
Aucune concentration pour commencer :lol: prête seulement attention à ton champ visuel, puis petit à petit que tu expérimentes, que tu t’acclimates à ton espace intérieur, tu rétrécis de plus en plus ton champ - sans concentration - ton champ à un seul point - Ajna en l’occurence - si tu devais diriger ton regard vers un autre chakra, disons Manipura, est ce que tes yeux se baisserai au maximum pour pouvoir «le voir» ?

A partir de ce point, le regard fixe et "continu - immobile", la stabilité s’installera afin de t’éprouver à chaque région vibratoire, alors ne pr^te pas attention à la stabilité mais vie-là afin qu'elle soit - garde ce point comme base en tant qu’observation mais pas en tant qu’observateur.

La concentration intérieure s’éveille seulement après Pratyâhâra et non pas avant - elle a toute une progression qui ne se fait pas que par le fait de la volonté car celle-ci va éveiller la pensée qui elle va éveiller un souvenir, puis un désir ect...

Ce qui est important dans ce processus, c’est que le tout doit converger en ce point et c’est lorsque tout sera concentré en ce point que la force de concentration se dévoilera en même temps qu’Ajna sous différentes sensations mais surtout comme un observateur doté d’une Vue qui permettra de pénétrer l’Akasha.

Qu’est ce qui doit converger en ce point - la pensée sous la direction du regard intérieur, le coeur dans l’intention/conviction afin de nourrir ce véhicule et la volonté car sans elle, on ne fait rien - le but - la cessation de tout cela à un niveau inférieur et de s’absorber dans le vide mental - arrivée dans sa propre région, je peux me relâcher et m’ouvrir intérieurement avec un ordre d’une qualité complètement différente de vacuité puisque dans ce relâchement, il y a expansion de la conscience plus abstraite - un peu comme si il y avait une fin de quelque chose avant d’entrer dans l’infini.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Fév 2011, 23:36

Oui oui ça me parle tout à fait, par contre j'ai du mal à saisir ce détail :

sami a écrit :tu rétrécis de plus en plus ton champ - sans concentration - ton champ à un seul point - Ajna en l’occurence


A un moment si je veux amener mon champ de vision à se réduire en un seul point, il faut bien une impulsion ou un minimum de volonté de ma part, sinon je baignerais dans mon champ visuel de départ.

Je pense que tu mets l'accent sur l'absence de concentration physique ce que me confirme la suite de ta phrase :

sami a écrit :si tu devais diriger ton regard vers un autre chakra, disons Manipura, est ce que tes yeux se baisserai au maximum pour pouvoir «le voir» ?


Pour la suite, oui, ça me parle carrément, je tâcherai de suivre cette progression lors de ma session de ce soir. Je suis tout excité à cette idée :p

Merci pour ces bons conseils et si tu vois d'autres "scénarios" à suivre, je suis preneur. J'aime quand la pratique ne devient pas une routine et que l'excitation de découvrir de nouveaux espaces est là, à chaque fois que je m'assoie.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 07 Fév 2011, 10:20

Apatride, la méditation n’est pas vraiment une pratique - elle est une expérience d’un aspect de notre être, de l’Être.
Je ne peux pas te dire fait ceci, fait cela - je dis simplement et humblement, essaie !

Ensuite, tu ajustes mais tu n’élimines pas, ni ne force - car à chaque ajustement, il y a une rencontre nouvelle qui va te permettre de laisser ce qui n’est pas, avant d’intégrer selon ton avancement, ta conscience d’accomplissement - t’ouvrir un autre regard sur ce qui est toujours à cet instant, toujours une nouvelle porte avant le «saut».

Encore une indication si tu veux - lorsque tu progresses dans ce champ ou ce regard tourné vers l’intérieur qui est ce soi-même, ne regarde pas en arrière, ni autour de toi - ne note rien de ce que tu perçois comme dans certaines techniques qui sont propre à elles - ne mélangeons pas tout - ne goûte pas ta méditation, ne cherche rien, ne voit rien sauf le But ultime de ton objet/sujet que tu gardes comme si tu ne voulais pas lâcher cet Ange qui te visite à chaque instant de ta méditation.
Immobilité = stabilité = concentration = méditation = contemplation = Samadhi - tout cela avec continuité et liberté.

Biens sure qu’il faut y mettre de la volonté, une conviction... sinon tu vas rester dans le "non-faire" sans avoir commencer à entrer dans le vide, ce réceptacle vivant de plénitude.

La concentration est à l’image d’un bout de verre, dont les rayons solaires le traversant, en ressortent en un laser qui met feu à toute la forêt - il y a une énergie immense et riche à la base, le regard qui est soi, puis concentration de ces forces avant qu’il y est projection en un seul laser, un seul but.

Mais si on ne veut pas s'embarrassé avec ces lois que l'on retourne à l'Esprit, il suffit de regarder simplement sa conscience et d'attendre que le Saint-Esprit veuille bien descendre nous éclairer, nous transfigurer !

Certaines personnes décident que les efforts sont inutiles à cause de leur échecs - ils sont déçus, se découragent alors que c'est là qu'il faut éveiller une attitude noble, de s'ouvrir à une relation intime et intérieur qui est un remède à toutes ces conceptions erronées - il n'y a pas d'échec ou autres...
:coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 07 Fév 2011, 23:31

Oui sami, nous nous sommes bien compris.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1291
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar philippe12 » 10 Fév 2011, 23:00

bonjour a tous et a toutes

@Sami :roi:

???
La concentration est à l’image d’un bout de verre, dont les rayons solaires le traversant, en ressortent en un laser qui met feu à toute la forêt - il y a une énergie immense et riche à la base, le regard qui est soi, puis concentration de ces forces avant qu’il y est projection en un seul laser, un seul but.
????

je vais tester?? dans 5 mn
t' avais encore la fievre quand tu as ecris ca ?? :boxe:


@Apatride
? tu as compris? ...faudra que tu m'explique car je suis super lent et mauvais eleve :cry:

au plaisir de vous lire
Namaste
:love2:
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 10 Fév 2011, 23:07

La concentration est à l’image d’un bout de verre, dont les rayons solaires le traversant, en ressortent en un laser qui met feu à toute la forêt - il y a une énergie immense et riche à la base, le regard qui est soi, puis concentration de ces forces avant qu’il y est projection en un seul laser, un seul but.

La tradition du Yoga donne une vision inverse à cela...
On retrouve l'idée que l'énergie indivise touche un prisme et ressorte éclatée, difraction de la lumière :
Image
Le but de la concentration ne serait pas de s'occuper de la difraction qui est finalement notre personnage, mais de retrouver la lumière originelle (prakasha) et de remonter à sa source pour s'y fondre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Fév 2011, 00:56

philippe12 a écrit :@Apatride
? tu as compris? ...faudra que tu m'explique car je suis super lent et mauvais eleve :cry:


J'ai compris l'image que sami a utilisée, je ne l'ai pas expérimenté personnellement. Il y a compréhension, vérification éventuellement, et un vécu différent.

Denis a écrit :
Le but de la concentration ne serait pas de s'occuper de la difraction qui est finalement notre personnage, mais de retrouver la lumière originelle (prakasha) et de remonter à sa source pour s'y fondre...


L'un ou l'autre non ? Faire l'aller-retour entre ce qui est transcendant et ce qui est immanent, le divin à la fois éternel et dans son devenir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Fév 2011, 01:04

Il me semble qu'il y a qu'une seule porte de sortie, c'est celle qui est en haut de la lumière originelle. Il n'y a pas de sorties dans le temps et l'espace manifestés.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 11 Fév 2011, 01:09

J'ai travaillé pendant des années sur le prisme - il donne avec précision une couleur d'une belle pureté.
Je donnais seulement une image pour la concentration - un prisme, lui, il a plusieurs facette - l'homme est à l'image du prisme, alos allons chercher par la méditation la Lumière qui contient tout.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Fév 2011, 04:15

Denis a écrit :Il me semble qu'il y a qu'une seule porte de sortie, c'est celle qui est en haut de la lumière originelle. Il n'y a pas de sorties dans le temps et l'espace manifestés.


Je vais reformuler ma question : quel est l'intérêt de sortir ? Quel est le sens d'une pratique qui ne s'inscrirait pas dans le temps et l'espace manifestés ? Je ne peux pas opposer ici immanence et transcendance. Soit c'est tout ensemble, soit le tir est raté.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Fév 2011, 09:43

Le but du Yoga est non pas d'avoir un développement personnel, mais tout l'inverse, retourner à la source pour ne plus s'incarner, ne plus connaitre les cycles de naisances et morts et surtout souffrances. Alors on cherche à supprimer toute idée ou sentiment d'existece pour revneir au tout ou l'individualité n'existe plus.
La manifestation est un lieu de souffrance avant tout.

Yoga sutra de Patanjali II a écrit :10. Toutes les souffrances doivent être résolues en remontant jusqu’en leur source, et détruites
15. Tout est vraiment souffrance pour celui qui sait. Tout évolue vers elle. Toutes nos tendances innées s’y acheminent. Toutes les forces contradictoires de la nature y aboutissent.
16. C’est pourquoi il faut rejeter, par anticipation, les tourments à venir.
17. les afflictions germent dès que le voyant, le Soi, et le manifesté se conjuguent. On doit donc éliminer cette cause.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Fév 2011, 11:26

Je ne suis pas d'accord, ou en tous cas je ne vois rien dans ces citations qui n'indiquent que ce qui est réalisé en haut ne peut pas être ramené en bas au cœur de la manifestation. Par exemple le yoga intégral de Sri Aurobindo qui vise à l'incarnation consciente (et non pas "égotique") au fur et à mesure des cycles de mort / renaissance, et non pas leur cessation.

En effet, quel est l'intérêt pour l'Unité de s'être manifesté si c'est pour y échapper ? Son évolution n'est-elle pas de faire fusionner l'immanence et la transcendance ?

Et encore une fois rien de ce que j'ai pu lire ou expérimenter ne semble contredire cette idée.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Fév 2011, 11:47

Oui, chacun son chemin !
Personnellement Aurobindo n'est pas mon modèle, le supra mental est une réalité qui ne dépasse pas le temps et l'espace et la souffrance, le manifesté, la maya, la prakriti, la mère et la renaissance.
Jesus dit "je n'ai pas de mère mais un père aux cieux"...
Je sais que tout en étant une partie du tout je suis le tout et cela est la grande porte de sortie, mais il est évident que lacher son individualité, ne plus y croire et ne plus s'identifier à son personnage est pour un occidental une chose incompréhensible. Mais quand on les voit mourir on ne voit que souffrance et doute car jamais ils n'ont entrevus cette garnde possibilité de se fondre dans le tout que nous sommes déjà...
Alors beaucoup revendiques un égo, un personnage immortel, amis c'est une belle illusion...
Quand tu entres en méditation, ce n'est plus toi qui est là, quand tu dors profondément ce n'est plus toi qui est là...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Fév 2011, 12:17

Individualité rime forcément avec ego dans tes propos, pour moi ce n'est pas aussi évident, même si c'est encore mon ego qui parle et qui ne réalise pas du tout qu'il aura à perdre sa domination en route. Je ne vois pas en quoi on ne pourrait pas être individualisé dans notre manifestation en dépit de (ou tout étant dans) l'appartenance au Tout.

Quand tu entres en méditation, il y a bien quelque chose qui vit cela et qui en ramène des bribes, peut-être pas l'ego mais pas "rien" pour autant, un autre niveau de conscience individuel mais non apparenté à l'ego est-il forcément hors de question ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Fév 2011, 13:39

L'individualité n'existe pas !
Elle est le reflet de l'incarnation du tout dans uen partie, partie qui de se fait oublie le tout et se pense séparé et individuel...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 11 Fév 2011, 13:47

Sur la base de ce que j'ai lu (mais pas plus), je suis assez d'accord avec Apatride :

Il me semble que la dissolution de l'individu dans le Tout corresponde à une mystique (initiation aux mystères)

Quelques-uns atteignent ici-bas l’illumination spirituelle du Seigneur de vie, et nous les nommons bienheureux.
C’est le retour à l’état libre, mouvant et inconditionné en Dieu.
Ce sont les délivrés de Dieu. (M+R)


Cette première voie de retour à Dieu, constitue l’étape initiale, la réalisation spirituelle qui mène à l’illumination, qui serait ce que les orientaux appellent "Nirvana"

Et que cette "étape" justifie en quelque sorte l'idée que la Manifestation soit une sorte d'illusion cosmique, etc... Mais ce que j'ai entrevu du Tantra (à travers Jean Papin en particulier) ou l'Alchimie me laisse penser qu'il ne faut pas s'arrêter (si possible) en si bon chemin, comme ont tendance à le faire les spirituels, mais aider la création à se réaliser dans sa totalité :

Quelques uns parmi ces illuminés obtiennent la connaissance de la science divine, et ils dépassent
la réalisation spirituelle pour pénétrer la réalisation substantielle.
C’est l’accès à l’état libre, fixe et manifesté en Dieu.
Ce sont les ressuscités de Dieu. (M+R)


Cette fixation consistant en une fusion (sans confusion) entre l'âme divine et l'âme individuelle (qui n'a rien à voir avec un ego-limitation)
Soit la vision de l'Un dans le Multiple (sous-tendu par l'individuel) ET du Multiple dans l'Un.
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 11 Fév 2011, 19:16

Merci Igbe

Michel.C a écrit :En ce lac de pure intériorité se répandent conscience individuelle et conscience divine, l’une fusionnant dans l’autre, dans la pure sensation d’être à Soi, et de savoir sans avoir besoin de savoir, que cela est l’ultime savoir. Cette sensation ravit toutes les facultés cognitives, laissant le corps comme le vestige de cette aventure. Il en résulte une saveur irréversible, qui est l’attention à la présence divine, qui est Une et indivise. L’intensité de cette réalisation dépend uniquement de ce qui avait été secrètement élaboré par le Seigneur Shiva lui-même, en sa Shakti qui est son cœur. Le degré d’existence résiduelle est l’épreuve que Shiva se laisse à lui-même en sa Shakti souveraine, sa mort étant l’ultime réalisation, qui le portera aux nues.

Au « passage », comment le Verbe créateur et qui est le seul usage en définitive de la conscience, a formé l’informe, en un superbe jeu de mot : Indivis + Dualité = individualité !


Le texte en son intégralité : viewtopic.php?f=6&t=82
Om
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Fév 2011, 10:33

Denis a écrit :L'individualité n'existe pas !
Elle est le reflet de l'incarnation du tout dans uen partie, partie qui de se fait oublie le tout et se pense séparé et individuel...


Oui mais non, ça c'est une belle idée intellectuelle mais dans les faits l'individualité existe, ou alors explique-moi pourquoi l'esprit si pur s'est-il embêté à descendre dans la matière si c'est la seule voie valable est de la fuir ? Tout comme l'ego est (ou aura été) une étape, réaliser l'Un est une nouvelle étape, pas une fin en soi. Cela me donne l'impression d'arrêter l'expérience qui est en cours dans la matière, de s'arrêter sur le bord du chemin alors qu'il y a encore à parcourir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Fév 2011, 14:20

Encore une fois c'est une sorte de choix de croire en l'individualité ou pas, même les grandes religions et grands mouvements n'ont pas tranchés définitivement.
Le Samkhya nous parle d'une pluralité de purusa, mais d'autres visions monistes comme celle de shiva nous disent que nous sommes une particule divine qui retournera à la masse divine une fois notre vibration propre éteinte (nada).
La grande théorie des "jarres" est présentent dans beaucoup de vision.
L'idée est que si je prends de l'eau et trempe dedans une jarre, elle se remplie de la même eau qu'a l'extérieure d'elle. Mais en mettant un bouchant sur la jarre, cette eau enfermée et donc "limitée" dans son idée se pense séparée et individuelle. Mais une fois la jarre disparue, tout se fond dans le tout.
J'ai une expérience qui montre bien cela…
Tu prends un tuyau d'eau avec un pistolet, tu mets un filme d'eau sur la voiture et tu met un tout petit coup de pistolet à eau vers le haut, cela génère des gouttes d'eau qui se vaporisent, puis retombent sur le film d'eau de la voiture. Voila que ces gouttes d'eau sont constituées de 100% d'eau mais elles ont pendant un moment une vibration propre à elle-même qui va durer un temps. Alor les gouttes d'eau roulent sur le filme d'eau comme des perles jusqu'au moment où la vibration "artificielle" cesse et instantanément la goutte d 'eau se fond dans le film d'eau posée sur la voiture. La nature nous montre de belle chose…

Si on regarde ce tableau : http://www.yoga-darshan.com/36-tattvas.php on voit que Nada fait partie des tattva purs et est le premier des éléments qui va constituer toute chose.
Avant l'apparition de la manifestation la vibration est là en premier et soutient toute la création. Muzz Muray, dans un de ses stages disait que si le nada de la manifestation disparaissait, instantanément tout disparaitrait et se fondrait dans le tout.

Si Dieu est omniprésent, comment une chose pourrait atteindre à son autonomie en dehors de lui ?

L'idée serait la suivante.
La "Conscience absolue" (Dieu) aurait comme volonté de connaitre sa puissance. Alors il prend une partie de lui même (ne pouvant faire autrement puisqu'il est omniprésent et donc unique) pour lui donner une vibration propre, un nada particulier. Cela confère à cette masse un semblant d'individualité. Cette masse se rassemble sur elle même et il en nait le big bang du point originel Bindu (contraction totale de la masse d'origine vibrante).
L'univers se déploie et d'interférences en interférences la vie apparait sur des planètes dans l'espace. La vie est le fait (entre autre) que des yeux puissent s'ouvrir sur la création et voir et comprendre la manifestation sublime, la puissance de Dieu
La Conscience (Dieu) voyant sa création apparait une idée, un sentiment et pense : "Et si cette manifestation existait malgré moi et si je n'en serais plus maître ?"
Alors 2 possibilités : Soit je m'en coupe et je laisse la chose vivre sans moi et cela est l'isolement, soit je fais disparaitre nada et repénètre tout en tout reprenant tout (mahapralaya)…
Cette démarche est la même dans la création de toute chose et notamment du corps que nous avons.
Sa manifestation commence par Ajna, la graine qui contient tout en latence et qui va se manifester dans le temps et l'espace jusqu'au Mulhadara Charkra et s'endormir.
La Jarre est ainsi scellée, l'énergie prisonnière de la jarre s'endort et ne donne plus qu'un tout petit peu de fau pour juste maintenir la création pour une petite vie d'homme.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 13 Fév 2011, 17:51

Je bois tes paroles.
Om
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 15 Fév 2011, 09:56

Histoire de stimuler nos neurones...

Dans les faits l'individualité existe, ou alors explique-moi pourquoi l'esprit si pur s'est-il embêté à descendre dans la matière si la seule voie valable est de la fuir ?


J'ai tendance à penser, avec Louis Cattiaux, que "la Chute a un but divinement élevé, qui est l'acquisition d'un corps bas et sa glorification en Dieu"
"L’esprit sans corps ne peut acquérir le savoir sensible d’Hermès" : une réalisation sans les sens est "insensée".

D'Eckarthausen précise : "Beaucoup d'hommes pieux qui cherchaient Dieu ont été régénérés dans l'intelligence et la volonté ; mais peu ont connu la renaissance corporelle"

"L'âme blanche", fluide, qui tend à s'évaporer, doit donc être soigneusement maintenue dans l'athanor pour que le processus puisse s'accomplir totalement sous l'action douce et continue du feu. Cette eau volatile doit redescendre dans la matière dense restée au fond pour l'imprégner, la subtiliser, pour qu'elle se liquéfie et se fixe définitivement. L'Esprit vierge de toutes représentations doit descendre imprégner puis transmuer les cendres, la matière symbolisée par Saturne, pour que se réalise complètement l'union du corps et de l'Esprit.
Alors ils se fondront totalement l'un dans l'autre et le "Christos", symbolisé par les deux triangles enlacés du sceau de Salomon, naîtra.
Car le but ne consiste pas à détruire la conscience individuelle mais à la sublimer pour réaliser une "âme diamant" indestructible, qui ne peut plus être dissoute "même au jour où le ciel et la terre disparaîtront"...
Le but final est de s'intégrer consciemment à la pulsation divine, mais non de se confondre en elle" dit Jean-Albert de Broglie (in "Le sablier d'or")... Dans la mythologie celtique, le disciple ne retourne pas au cercle Keugant, l'absolu dont il est issu, mais accède à Gwenwed, le royaume central.
D'ailleurs, contrairement à ce qu'affirment certaines doctrines orientales, nul ne devient jamais Dieu. L'union n'est pas, dans l'hermétisme chrétien, identification. C'est un peu comme un diamant mis devant une source de lumière : la lumière semble émaner du coeur même de la pierre. Mais en réalité, il n'est que le réceptacle, le canal par où elle passe. Et même si parfois il semble à l'individu, absorbé par ses états intérieurs, qu'il est entièrement "fondu en Dieu", ce n'est qu'une impression, un peu comme quelqu'un qui penserait avoir atteint l'ultime souffrance. Or la plénitude et la souffrance ne relèvent pas du mesurable, du quantifiable. Elles restent du domaine subjectif et nul ne peut réellement connaître les secrets d'un coeur.

(Erik Sablé)

Donc je serais tenté de résumer en disant que la Chute permet d'actualiser une plus-que-perfection... L'être sans le devenir est une pensée volatile, qui se rêve mais ne s’exprime pas. Il ne possède même pas le moyen de se connaître. Tel est le propre de l’infini : ne pas être défini, ne pas être délimité, être sans mesure. C’est l’Ein Soph des Hébreux, duquel émane la couronne d’en haut.
Le processus de réintégration serait donc union entre l'être et le devenir, lien vécu entre nirvana et samsara... "Véritable" non-dualité.

Compléments qui pourraient nous éclairer :

"Le samsara est le nirvana".

"Le créé est l'ornement du vide".

"Parce que le principe de la grande perfection naturelle transcende les avantages et les inconvénients des vertus et des vices, c'est une grande merveille qu'il dépende uniquement des sens."

Bonus musical : http://www.youtube.com/watch?v=QaU_6krUSKY&feature=related
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 15 Fév 2011, 10:06

Tu mets des mots sur ce que je pense sans savoir toujours le formuler, avec ta verve habituelle. Et le bonus musical ne gâche rien :roll:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 15 Fév 2011, 10:18

Un "Bô" texte plein de "Bô" mots mais pour autant "
Alors ils se fondront totalement l'un dans l'autre et le "Christos", symbolisé par les deux triangles enlacés du sceau de Salomon, naîtra.
Car le but ne consiste pas à détruire la conscience individuelle mais à la sublimer pour réaliser une "âme diamant" indestructible, qui ne peut plus être dissoute "même au jour où le ciel et la terre disparaîtront"...
Une fois l'âme individuelle "sublimée" dans l'âme universelle que reste t il de l'âme individuelle ?
Pour ma part plus rien. Comment une ame "Diamant" pourrait exister hors un Dieu omniprésent père et créateur de cette ame ?

nul ne devient jamais Dieu.
Ben oui, on le devient pas, puisqu'on l'est déjà... :?

Or la plénitude et la souffrance ne relèvent pas du mesurable, du quantifiable. Elles restent du domaine subjectif et nul ne peut réellement connaître les secrets d'un coeur.
D'un coeur, non, mais du coeur oui...

J'ai l'impression que cette persone sait magnier le français et les belles phrases, mais pas plus, sa vision est tournée vers l'individu qui n'a pas dépassé sa condition d'individu...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 15 Fév 2011, 13:53

Bon bon faudrait pas que l'expression "âme individuelle" nous limite :rire:
Après tout ce n'est jamais qu'un équivalent de l'Atman, le Moi libre et conscient (Jean Papin) : conscience totale ressentie par l'être individuel comme étant le Brahman même... Et puis l'union de l'âme au divin reste quand même un thème "classique" (unio mystica)

"Deux sont les formes du Brahman, le temps et le non-temporel" (Maitri Upanishad)
"Tout ceci est le Brahman ; ce Moi est le Brahman" (Mândûkya Upanishad)

Isha Swaeller de Lubicz distingue (sans les séparer) l'aspect universel de la Divinité (Ba) et son aspect particulier (Ka) que les Egyptiens figuraient par un oiseau à tête humaine. Dans la "Lumière du Chemin", elle considère "chaque âme humaine comme un des nombre-entités issu de l'unique absolu", les manifestations diverses d'un unique soleil spirituel... Chaque âme étant particulière puisqu'il n'y a pas deux nombres identiques...

Aussi l'âme semble pouvoir être caractérisée par une expression graphique, une signature, une vibration, un nom secret, un yantra, un sceau... De quoi rappeler mantras, ou les invocations rythmiques et graphiques (vévés) dans le Vaudou.
Rien à voir avec des encombrements égotiques non ?

Je propose une image : dans le yoga on dit volontiers que la posture (asana) est un archétype - qui n'a rien de "personnel" - révélant le Divin... Alors pourquoi ne pas considérer l'Âme (le Moi) comme un modulation spécifique à même de révéler la grande vibration originelle ?
Un Rayon du grand Soleil...

Allez je me permets une autre illustration, surtout pour Apatride qui semble apprécier ce genre d'élucubrations (attention c'est une drogue !) : on peut rapprocher un "alphabet divin" (sanskrit, hébreu, 4 éléments naturels, code génétique !) de Dieu en tant que totalité, Brahman... et ses différents termes de ses multiples "signatures" particulières, qui révèlent toute la beauté de la langue...

"Vois-tu la Lune, me dit-il, elle ne brille que par une lumière qui n'est pas sienne, et vois-tu cette lumière ne pourrait briller sans elle. Il existe comme cela des éléments qui n'apparaissent que révélés par d'autres. D'autres ne sont là que pour révéler." (article de Tikhomiroff)

"Ce qui dérive de l'Un ne se coupe pas de lui, mais ne lui est pas identique" (Plotin, Ennéades)

En espérant Nous avoir éclairés !
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 16 Fév 2011, 01:42

Pour ma part l'âme reste un corps, un véhicule qui est constitué des énergies et de l'esprit.
On la retrouve dans le Samkhya sous le nom de linga sarira, le corps subtil....
Comme toute chose créée et agglomérée l'existence de l'âme n'est pas éternelle...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 16 Fév 2011, 20:41

Denis a écrit :Comme toute chose créée et agglomérée l'existence de l'âme n'est pas éternelle...

Tu veux dire en tant qu'âme individuelle ? :mefie:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 16 Fév 2011, 23:21

Oui...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Igbe » 17 Fév 2011, 20:03

Je pensais à 2 sens du mot "âme" :
- principe "d'animation" subtil
- "fond de l'âme", visage originel (celui qu'on possède avant de naître)

Et tombe sur la définition de l'Âtman de Pierre Feuga (dans sa traduction du V-B Tantra)

"Soi", principe essentiel et permanent de l'être, identique au Brahman universel. C'est Shiva en nous. Le rendre par "âme" est équivoque car ce mot, dans les langues occidentales, désigne tantôt le principe éternel et transcendant, tantôt le principe intermédiaire et subtil, la psyché (manas)


Voilà de quoi nous mettre d'accord !

Egalement lu un verset de Louis Cattiaux - qui à mon sens éclaire notre discussion :
"Tout se résume à une merveilleuse et effroyable réalité : Dieu en nous et nous en dieu" (approximatif)

Je rajouterais à titre je-sais-pas-quoi-dire que dans le contexte Paracelsien et plus tard Rose-Croix, on considère que "le corps vient de la terre, l'esprit vient des étoiles, et l'âme vient de Dieu"
Les 2 premières composantes sont matérielles/naturelles (l'une visible, l'autre invisible) et retournent tôt ou tard à leur origine, terrestre ou astrale (sidérale, firmamentale)
La dernière composante est intégralement spirituelle/sur-naturelle et dépend de l'Esprit-Saint

Soit, pour s'accorder cette fois sur le terme d'esprit, il est ici vu comme "psychique" et non "spirituel"
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 18 Fév 2011, 09:02

Mon parti est pris, je suis un yogi et il existe un texte sublime du nom Samkhya, le dénombrement.
L'âme n'existe pas dans ce texte, elle pourrait être reliée au linga...
L'esprit est Purusa, ou Shiva. Le reste est issue de la manifestation (prakrti)et transmigre de forme en forme pour aider l'esprit à prendre conscience de ce qu'il est. prakrti est au service de l'esprit...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 31 Mai 2011, 07:00

De retour sur le site après quelques temps où ma pratique n'a pas trop évolué.

J'ai reçu dimanche dernier l'initiation au Kriya Yoga dont je parlais au début de ce topic, très beau moment même si les douleurs physiques m'ont sorti par intermittence de la solennité de l'instant. 5 heures assis en tailleur = jambes, genoux et dos en feu, c'est bon à savoir :mrgreen:

Puis le maître nous a appris les techniques successives de la routine complète, techniques qui doivent pas être divulguées comme vous le savez déjà, mais cela mêle respirations, postures et concentrations... normal...

Fait troublant, le maître nous a demandé de bien relever les rêves que nous ferions, et la nuit immédiatement après j'ai rêvé que j'avais un enfant.

Il est évident que relativement à ma pratique en autodidacte, la routine qui nous a été enseignée m'a catapulté dans d'autres sphères. Depuis ce week-end je la pratique matin et soir, et tâche de pratiquer So Hang le reste de la journée.

Je n'ai pas encore le recul nécessaire à vous faire un retour mais je vais m'appliquer à bien suivre les préceptes reçus et ne manquerai pas de vous faire part de mes expériences.

Par contre j'ai été surpris d'apprendre que Yogananda dans son école SRF ne délivre les techniques qu'au compte gouttes, si bien qu'au bout de quelques dizaines d'années l'étudiant a enfin appris les techniques du 1er kriya que nous avons reçues en quelques heures !

Mercredi soir je pars pour une retraite de 4 jours jusqu'à dimanche soir, petit report à prévoir :wink:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 31 Mai 2011, 13:03

apatride a écrit :et tâche de pratiquer So Hang
J'ai cru lire que c'était Hong Sau qui est en fait une prononciation d'un autre mantra.
apatride a écrit :Par contre j'ai été surpris d'apprendre que Yogananda dans son école SRF ne délivre les techniques qu'au compte gouttes, si bien qu'au bout de quelques dizaines d'années l'étudiant a enfin appris les techniques du 1er kriya que nous avons reçues en quelques heures !
Je ne sais pas qui t'a dit en une dizaine d'années, certainement pour son "intérêt" mais il est vrai que cela prend un peu de temps pour assimiler les techniques car il y a beaucoup de personnes qui n'ont jamais pratiqué - leur donner toutes les techniques ne leur serviraient à rien - en fait si, ça les mèneraient tout droit à une perte de temps.
Pour les français, la traduction est quasi incomplète par rapport à l'allemand et anglais - mais on peut se faire traduire directement lors de l'initiation.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 01 Juin 2011, 01:05

Pour ma part il s'agit surtout de bénéficier d'une routine complète que je puisse pratiquer au quotidien, en étant un minimum guidé pour ne pas faire dans l'à-peu-près ou le tâtonnement. J'essaye de ne pas me positionner dans l'idée d'une quête spirituelle vers l'éveil ou quoi que ce soit, juste expérimenter ce vers quoi une telle pratique peut m'amener.

Pour les lois occultes disons que je fais mes propres recherches.

Tout cela vient élaborer une ligne de conduite que je construis patiemment et, je l'espère, avec suffisamment de souplesse pour ne pas tomber dans l'immobilisme de convictions non vérifiées expérimentalement. Je garde à coeur l'idée d'une recherche scientifique, menée rationnellement.

Merci toutefois pour les précisions que tu apportes, elles sont rafraîchissantes en cette période de prise de contact où l'exaltation peut submerger le recul nécessaire.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 30 Juin 2011, 02:16

Voici un mois que j'ai reçu mon initiation au kriya yoga, et que je pratique la "méthode" quotidiennement. En termes de temps de pratique, cela représente entre 45 min et 1h30 par jour (voire le double quand je peux faire 2 sessions dans la journée), selon jusqu'où j'arrive à pousser l'intériorisation, ou plutôt jusqu'où l'intériorisation s'empare de moi... difficile à dire :dodo:

Je vous épargne les détails, ce sont les sensations globales qui se dégagent de cette pratique qu'il m'intéresse de partager ici, avec bien sûr quelques questions à la clé.

Déjà je dois dire que la facilité de concentration en un point précis du corps va en s'accentuant, c'est assez dingue quand j'y pense à quel point j'arrive aisément à concentrer toute mon attention sur tel ou tel emplacement et à le ressentir de plus en plus finement, et dans la durée.

En fait c'est --- curieusement et je dirais même contre toute attente personnelle --- au niveau du corps que les changements sont les plus impressionnants. Concentration sur un point donc, mais aussi sentir le flux d'énergie parcourir le corps, identifier de plus en plus précisément les canaux principaux (pour le moment ce sont shushumna, ida et pingala que je perçois avec une netteté accrue), et ce sentiment général que la conscience va en s'élargissant et en occupant tout le corps, alors qu'auparavant elle ne s'exprimait en dessous du cou qu'en cas de douleur ou d'excitation sexuelle (pour schématiser).

Je suis un membre discret de ce forum mais je lis et reviens sur beaucoup de sujets avec un intérêt croissant au fur et à mesure que certaines indications prennent de la profondeur en écho avec mon travail personnel. Je comprends l'importance d'une pratique des asanas et du Hatha Yoga, mais autant m'asseoir et méditer est quelque chose que j'arrive à faire facilement, autant la pratique physique est quelque chose qui me vient moins naturellement.

Une partie de la technique Kriya Yoga inclut des mudras accompagnés de respiration, notamment Maha Mudra qui est, encore une fois à titre personnel, l'une de mes premières expériences de pratiques corporelles exercées au quotidien, et je dois avouer que là aussi le ressenti va en s'approfondissant. Du coup l'appel du Hatha Yoga est de plus en plus pressant car redécouvrant mon corps, je sens là une voie qui me permettra de l'explorer plus que je ne l'ai jamais fait.

Autre dernier point que je souhaiterais aborder, c'est la technique du So Hang : au début je sentais surtout ma respiration aller et venir dans ma boîte crânienne, ce n'était pas très subtil, plutôt genre "tempête dans un crâne". Puis par le biais de la pratique qui m'amène à m'intérioriser, là aussi j'ai senti émerger des phénomènes plus difficiles à percevoir. Aujourd'hui, je sens très nettement un point au milieu de mon crâne, par lequel le souffle passe en faisant un mouvement de va-et-vient. Pour peu que j'arrive à placer ma conscience sur ce point, sans forcer (le faire du non-faire :wink: ), c'est comme si mon corps allait en s'effondrant dans un trou que j'arrive presque à percevoir physiquement (difficile à décrire mais je compte sur votre expérience de ce genre de phénomènes), et que je pouvais deviner un espace en plus grand qui m'attendrait de l'autre côté. Comme si je cherchais à passer par le chas d'une aiguille pour arriver dans quelque chose de plus grand, mais j'ai pas encore passé le chas.

Voilà pour le moment et c'est déjà pas mal. Encore merci pour ce site et les conseils précieux.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 30 Juin 2011, 10:46

Merci apatride pour ton post et ce récit de ton avancé !

Peux nous expliquer comment on t'a enseigné Maha Mudra et la technique So Hang :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 01 Juil 2011, 00:24

Par respect pour celui qui nous a enseigné je ne souhaite pas trop entrer dans le détail pour le moment, mais voici quelques éléments qui devraient t'éclairer, en espérant que ce ne soit pas trop général.

Maha Mudra : assis sur le talon gauche, mains sur le genou droit contre la poitrine, et coudes à l'horizontale. J'inspire depuis Muladhara jusqu'à Sahasrara, reste en rétention et je m'assoie au sol et tends la jambe gauche, je me penche et attrape le gros doigt de pied avec mes deux index, je rentre dans la posture jusqu'à sentir une pression entre les sourcils, je me redresse et me rassoie dans la position initiale, et j'expire calmement de Sahasrara jusqu'à Muladhara. Puis je reprends de l'autre côté en faisant Svadhisthana > Sahasrara > Muladhara, puis au centre avec les deux jambes poitrine / tendues Svadhisthana > Manipura > Muladhara. Puis je reprends le tout pour Anahata, Visuddha et Ajna.

J'ai été voir sur de nombreux sites et ça m'a l'air d'être une procédure assez "standard".

Pour So Hang, c'est simplement rester assis jambes croisées, et entendre Soooo à l'inspire, Haaaaanngggg à l'expire, sur des respirations de plus en plus courtes. Les instructions étant assez succinctes, c'est là que le ressenti subtil intervient, mais c'est plus du domaine de la recherche personnelle car à part le mouvement de balancier du souffle, les autres phénomènes sont laissés à notre appréciation personnelle.

Voilà, je précise que ce sont des propos de débutant donc il se peut que je rate l'essentiel dans ce que je décris, j'ai volontairement souhaité rester très technique car pour le reste ça devient très subjectif. Notre enseignant avait ceci de particulier qu'il était très réservé quand il s'agissait de nous décrire les effets à ressentir, de mon point de vue c'est plutôt sain car si un effet nous est précisément décrit, on va le rechercher spécifiquement et ne plus accueillir ce qui peut émerger à côté. De plus je crois que l'esprit est tellement puissant que si on recherche un effet en particulier, on va bien finir par le trouver (quitte à le créer de toutes pièces).
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 01 Juil 2011, 09:13

Je fais un peu la même chose, sauf dans la prise de Maha Mudra.
J'étends la jambe droite, J'inspire en tirant les bras vers le haut, j'expire je pars en avant pour attraper mon pied (cela est physiologique, si on se plie en avant on expire !), puis en tenant mon pied je tire le dos le plus droit possible (passage des énergies !) en inspirant. Je prends les 3 bandhas et je suis en rétention à plein.
Je tiens, encore et encore en rétention...
Quand vient le moment d'expirer, je relâche le pied, expire en me redressant, replie la jambe droite (talon contre périnée) et allonge la jambe gauche.
J'inspire en tirant les bras vers le haut, pouces qui se croisent sur les index, index tendus vers le haut.
J'expire je pars en avant pour attraper mon pied gauche, puis en tenant mon pied je tire le dos le plus droit possible en inspirant. Je prends les 3 bandhas et je suis en rétention à plein.
Je tiens, encore et encore en rétention...
Quand vient le moment d'expirer, je relâche le pied, expire en me redressant, replie la jambe gauche (talon contre périnée) et allonge la jambe droite.

Voila un cycle...

C'est très puissant !

Pour SoHang, perso ayant essayé un peu tout, je préfère de loin HamSa qui est très subtil... :wink:

Sinon, effectivement on ne parle pas des effets pour ne pas autosuggestionner le pratiquant.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
tonio29
Messages : 81
Enregistré le : 15 Juin 2011, 11:04

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar tonio29 » 02 Juil 2011, 05:41

Merci Denis, belle explication, ce soir j essaye!!
La souffrance et le plaisir sont les creux et les hauts des vagues dans l’océan de la félicité... (Sri Nisargadatta)
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 02 Juil 2011, 06:36

Je vais me tenir à la technique qui m'a été enseigné pour le moment, en fait tout cela est tellement neuf que je me sais à ce stade ne pas pouvoir faire la différence entre ce que je peux vivre dans l'un ou dans l'autre de ces deux cycles. Quand j'aurai un peu plus exploré le Maha Mudra que je pratique, par contre, je ne dis pas... et ne doute pas un instant que ton cycle doive donner à vivre un autre ressenti. Merci du partage.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1291
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar philippe12 » 02 Juil 2011, 20:31

bonjour a tous et a toutes

merci Apatride pour ce sublime partage

:coeur: tu ressens les 3 cannaux :allah:

une belle motivation pour continuer sur le chemin

au plaisir de te lire
Lumiere et amour

Namaste
:love2:
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 03 Juil 2011, 23:51

philippe12 a écrit : :coeur: tu ressens les 3 cannaux :allah:

une belle motivation pour continuer sur le chemin
:


Pour être exact : je les devine, je les pressens. C'est un ressenti physique donc pas de doute, je respire à gauche, je respire à droite, je respire au centre. Il y a bien 3 canaux, mais je n'en suis "que" là, c'est encore très grossier. Je localise, mais de là à ressentir finement le chemin emprunté par le souffle, il y a encore du boulot ! En tous cas oui une bien belle motivation, en fait chaque jour apporte son lot de motivations car la découverte est permanente, pas forcément dans la nouveauté mais dans l'approfondissement, la subtilité croissante. C'est une aventure passionnante.

Sinon pour parler d'un autre sujet, depuis que je pratique la méditation (que je sais aujourd'hui ne pas être la méditation mais plutôt une forme de concentration tissée de laisser aller), et plus particulièrement pranayama, je ressens régulièrement des douleurs un peu au dessus de chaque omoplate, une fois ce sera plutôt à gauche, une autre fois à droite. Comme une contracture ou une inflammation, une douleur attisée par la respiration. J'avais déjà eu ce genre de douleur vive avant de commencer quoi que ce soit, mais c'était toujours dans le cas d'un effort physique mal fait. Je me demande si le passage du souffle ne ravive pas certaines douleurs à l'état latent, s'il est mal canalisé ou tout simplement parce qu'il frictionne le corps de l'intérieur. Peut-être pouvez-vous m'en dire plus à ce sujet ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 04 Juil 2011, 09:58

Douleurs, douleurs, qui n'a pas son lot ?
Plus le temps passe et plus ce corps connait la douleur, ce sont les douleurs articulaires, les douleurs des blessures de jeunesses...
Je crois qu'on y coupe pas et croire que le Yoga va t'en enlever c'est une belle illusion.
As tu essayé de voir si tu n'a pas un peu les épaules hautes, tendues...
Essaye de ne garder que les lombaires érigées vers le haut et la cage thoracique posée sur cette érection.
Il ne doit plus y a vaoir de tensions dans le corps, ni dans les jambes, ni dans les bars ou les épaules.
Le souffle est alors libre et ample...

Pour sentir les canaux, dans une simple approche, je vous conseille d'utiliser Nadi-Shodana, pendant un moment 15 ou 20 mn, puis, si les 2 narines sont totalement débouchées (ce qui est la mise en place réelle de Hatha Yoga...) n'utilisez plus les doigts, juste une concentration quand on inspire à droite (par exemple) qui part de mulhadara chakra et qui monte vers ajnna, avec une forte concentration en fin de parcourt sur l'œil droit.
Puis expire à gauche et là forte concentration sur l'œil gauche…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 04 Juil 2011, 23:54

Je ne nourris pas d'illusions sur le yoga, enfin pas de cette sorte. Je pratique le yoga pour réinvestir mon corps et purifier les filtres qui obscurcissent ma perception, le reste c'est du bonus. C'est ambitieux peut-être mais je ne veux pas lâcher en chemin en me satisfaisant de ce que j'ai accompli.

Denis a écrit :As tu essayé de voir si tu n'a pas un peu les épaules hautes, tendues...
Essaye de ne garder que les lombaires érigées vers le haut et la cage thoracique posée sur cette érection.
Il ne doit plus y a vaoir de tensions dans le corps, ni dans les jambes, ni dans les bars ou les épaules.
Le souffle est alors libre et ample...


Oui je suis encore tendu pendant la pratique, sur 45 à 90 min assis je sens mon corps se détendre de plus en plus, parfois même dans des endroits incongrus où je ne pensais pas avoir de tension encore quelques minutes auparavant. Je ne peux pas prétendre à la détente parfaite pour le moment, même si j'atteins parfois des états qui y ressemblent. Pas bête l'idée des lombaires socle de la cage thoracique, je vais essayer :P

Je ne nourris pas d'illusions sur le yoga, enfin pas de cette sorte. Je pratique le yoga pour réinvestir mon corps et purifier les filtres qui obscurcissent ma perception, le reste c'est du bonus. C'est ambitieux peut-être mais je ne veux pas lâcher en chemin en me satisfaisant de ce que j'ai accompli.

Denis a écrit :Pour sentir les canaux, dans une simple approche, je vous conseille d'utiliser Nadi-Shodana, pendant un moment 15 ou 20 mn, puis, si les 2 narines sont totalement débouchées (ce qui est la mise en place réelle de Hatha Yoga...) n'utilisez plus les doigts, juste une concentration quand on inspire à droite (par exemple) qui part de mulhadara chakra et qui monte vers ajnna, avec une forte concentration en fin de parcourt sur l'œil droit.
Puis expire à gauche et là forte concentration sur l'œil gauche…


Très intéressant, je note, je note...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Juil 2011, 07:20

Il y a un phénomène qui m'intrigue depuis quelques semaines, mais peut-être n'a-t-il rien à voir avec la méditation ou le yoga ? Je vois souvent et très nettement des tâches bleutées luminescentes dans mon champ de vision, la nuance peut osciller entre le turquoise et le bleu électrique.

Depuis quelques semaines aussi je vois nettement l'aura des gens lorsque je les fixe, chose qui ne m'était pas arrivé depuis ma jeune adolescence, mon dernier souvenir remonte au collège soit il y a bien 15 ans.

Mais autant pour l'aura il faut que je me concentre un peu, autant pour les tâches bleutées cela apparaît tout à fait spontanément, et contrairement à d'autres bizarreries visuelles, elles restent dans mon champ de vision pendant un moment (phénomène plutôt persistant donc).

Est-ce que cela peut correspondre à quelque chose dans le système yogique, ou il n'y a pas trop à chercher de ce côté-là ?

Merci pour les pistes que vous pourrez me fournir !
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Juil 2011, 09:51

Le bleu est une belle chose, une belle étape dans la progression vers la méditation...
C'est un peu pour cela que le forum est noir avec des lettres bleues... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Juil 2011, 11:38

Ah oui, d'accord, surprenant comme des phénomènes discrets mais surprenants ont l'air finalement assez "banals" pour d'autres, en ce qui me concerne c'est un émerveillement.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 13 Juil 2011, 12:10

Avec certitude c'est un émerveillement !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 05 Juin 2012, 07:34

Petit retour de pratique presque 1 an plus tard.

Je me suis vite essoufflé sur la méditation, je n'ai pas pu tenir le rythme de 2 fois par jour et j'avais des douleurs physiques au pied qui rendaient cela vraiment pénible, du coup j'ai arrêté pendant un bon moment après 2 à 3 mois de pratique.

Il faut savoir que je suis un "sprinter spirituel" si vous me passez l'expression : je commence fort, vite, plein d'enthousiasme... mais sur la durée je manque toujours de la discipline nécessaire.

Et puis des mois sont passés, avec des hauts et des bas, la découverte et l'approfondissement d'autres voies, notamment le christianisme que j'ai creusé pour aller au plus près de son message originel, la pratique (irrégulière mais volontaire) de la prière du coeur au quotidien.

Depuis 3-4 semaines j'ai repris la pratique de la méditation telle qu'elle m'a été enseigné lors de l'initiation au kriya yoga, et je dois dire que c'est tout à fait différent. J'y vais en me mettant moins de pression, une fois par jour en soirée, en m'asseyant sur mon coussin de méditation avec gourmandise, pour savourer un moment agréable avec moi-même. Et c'est quand je l'aborde avec le plus de simplicité et de joie que la pratique est la plus enivrante.
Hier soir j'ai médité en extérieur, un peu plus tard que d'habitude pour profiter de la pleine lune (22h13 sous nos contrées), et j'ai fini ma méditation sans plus sentir mon corps et baigné dans une lumière blanche très puissante et très douce à la fin. Le temps était suspendu.

J'ai aussi une routine de hatha yoga que je pratique 2 à 3 fois par semaine, en tous cas j'essaye de m'y tenir, mais c'est devenu un vrai plaisir et une découverte perpétuelle au lieu d'être une sorte d'enchaînement poussif et douloureux. La douleur est toujours là mais vécue différemment, moins dans la lutte, plus dans l'accompagnement et la compréhension de ce qui circule ou ne circule pas.

En sortant de la retraite consécutive à l'initiation au kriya yoga, j'avais une pulsation qui s'était installé entre les sourcils et qui ne me quittait plus, c'en était devenu parfois fatigant et désagréable. Puis quand j'ai arrêté, cette pulsation s'est affaiblie puis arrêtée d'elle-même au bout de quelques semaines.
Quand j'ai repris il y a 3 semaines, elle est revenue très forte au bout de 2 jours, je m'y étais résigné et à ma grande surprise, elle s'est atténuée et maintenant elle est toujours là, je peux l'intensifier si je me concentre, mais sinon elle reste en retrait, présente mais suffisamment douce pour que je ne la remarque pas si je n'y fais pas attention.

Je vois toujours beaucoup de bleu dans mon champ de vision, comme des traînées de bleu vif, mais ça, ça n'a pas changé depuis des mois. Pas d'intensification ni d'affaiblissement de ce côté, c'est juste là au quotidien.

J'ai mis de côté mes aspirations et mes attentes relatives à la méditation, comme quoi cela allait me rendre plus sage, me faire voir les choses en plus beau, me permettre de ne plus subir de hauts et de bas émotionnels. En fait cela continue, mais je m'en accommode mieux. Et puis mon premier enfant, un fils, doit arriver d'ici 2 mois, et ça aussi ça compte.

Je ne sais pas ce que la pratique m'apportera mais je la poursuis pour le plaisir de la poursuivre, pour le plaisir d'être en vie et d'adresser une prière, de m'occuper de mes plantes, de ma famille, faire mon travail du mieux que je peux, et le reste... je garde la surprise pour plus tard !

Et je continue de vous lire, tapi dans l'ombre :espion:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 05 Juin 2012, 08:00

Sublime et merci pour ton témoignage !!!

Ce que tu as écris là est la réalité de beaucoup, on pratiquer avec intensité, puis on arrête, puis on revient, et on s'aperçoit qu'on a progressé...
C'est étrange mais cela semble vrai pour toutes nos activités...
Moins de crispation, plus de laissé faire, moins de désir et d'envie, c'est bien cela le chemin mais tout cela dans une pratique !!! :wink:
Très beau le bleu, moi aussi je vois cela et j'aime beaucoup...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 05 Juin 2012, 09:11

Merci Denis, en effet cela est souvent le cas quelle que soit la pratique. On s'implique, on évolue, on stagne, on est frustré, on perd patience, on s'épuise, on arrête. Puis on y revient, et tout semble évident. Jusqu'au prochain palier.


Question un peu plus technique, je profite de la connaissance avancée de pas mal d'entre vous ici.

Dans ma pratique, je me concentre sur les chakras pour les "nettoyer" (pas sûr que ce soit vraiment ce qu'il se passe, mais c'est comme ça que ça m'a été exprimé... personnellement je me concentre surtout pour les ressentir de plus en plus, sans poser de véritable intention).

Je me suis rendu compte ces 3-4 derniers jours que quand cette concentration devenait vraiment aiguë, le chakra sur lequel porte la concentration rentre en "résonance" avec Ajna ; à moins que ce ne soit l'inverse, c'est quand ça résonne que la concentration passe un palier.

Du coup je me suis dit que c'était un peu comme cela qu'on "voit" avec Ajna, ce n'est pas une vision à proprement parler mais quelque part on "voit" quand même. Difficile à traduire en mots.

Est-ce que c'est un phénomène qui vous évoque quelque chose, qui est connu et abordé ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 05 Juin 2012, 11:40

Tu peux, éventuellement, essayer l'huître (kurmâsana)


kurma c'est la tortue, l' huitre je sais pas ce que sait .
a part pour manger miam miam !!! :p
pour la digerer ,kurmasana c' est peut étre bien !!!! :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
parducci
Messages : 41
Enregistré le : 29 Oct 2010, 20:59

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar parducci » 05 Juin 2012, 12:33

bonjour,hridaya, rassures-moi, c'est de l'humour! entre nous il n'est dèjà pas facile de s' exprimer sur un forum si tu te mets à te moquer des personnes qui ont le courage de dèvoiler leurs expèriences on ne va pas aller loin, pour ma part cela m' aide à rèpondre à certaines de mes questions , pratiquer sur les cakras n'est pas anodin alors shut sinon :boxe: je plaisante en ce qui te concerne astride je suis heureuse de profiter de tes expèriences elles me rassurent : je suis pas à ton niveau dans ajna,mais durant la pratique des cakras, j' ai eu des tensions au coccyx ensuite lorsque j' ai travaillè sur visdudi le son que recevaient mes oreilles était modifié,je l' entendais en écho... pour la question sur ajna je pense connettre la rèponse mais je prèfère que nos professeurs te donnent la rèponse merci encore astride
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 05 Juin 2012, 12:50

parducci a écrit :bonjour,hridaya, rassures-moi, c'est de l'humour! entre nous il n'est dèjà pas facile de s' exprimer sur un forum si tu te mets à te moquer des personnes qui ont le courage de dévoiler leurs expèriences on ne va pas aller loin
Eh cool Parducci, je ne pense pas qu'il se moque hridaya. On peut par contre converser sur un ton léger, sympathique et amusant, tout en restant sérieux.
Par contre, qui me tire la langue, ça m'aurait pas plus !!!
hridaya a écrit :a part pour manger miam miam !!!
:bleh: :bleh: :bleh:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 05 Juin 2012, 13:06

parducci, je n'ai pas de "niveau" en quoi que ce soit, je me considère clairement comme un débutant sur toutes ces choses-là.

Par contre sur ce forum on peut partager des expérience en commun et s'aider mutuellement à cartographier le territoire, ça ne remplace pas la pratique mais c'est plaisant.

Je pense que je me pose trop de questions et que plutôt que me demander si ceci ou cela est normal dès qu'un nouveau phénomène apparaît, je devrais plutôt persévérer dans la pratique et aller voir par moi-même.
Mais je suis incorrigible.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 05 Juin 2012, 13:47

apatride a écrit :Par contre sur ce forum on peut partager des expérience en commun et s'aider mutuellement à cartographier le territoire, ça ne remplace pas la pratique mais c'est plaisant.
Oui, il y a aussi en haut, "recherche", on en a parlé x fois et il y a des conversations passionnante :wink:
apatride a écrit :Je me suis rendu compte ces 3-4 derniers jours que quand cette concentration devenait vraiment aiguë, le chakra sur lequel porte la concentration rentre en "résonance" avec Ajna ; à moins que ce ne soit l'inverse, c'est quand ça résonne que la concentration passe un palier.

Du coup je me suis dit que c'était un peu comme cela qu'on "voit" avec Ajna, ce n'est pas une vision à proprement parler mais quelque part on "voit" quand même. Difficile à traduire en mots.
C'est pas parce qu'il y a une résonance que c'est forcément Ajna. Va voir du côté de Visuddha et écoute cette vibration en concentrant ta pensée, à l'arrière, dans la gorge, mais pas dans le plan physique, les chakras se trouvent dans les plans éthériques et astral. Donne toi cette vision qui deviendra une perception.
Tout vient se refléter en Ajna car il est le seul à regarder, observer mais c'est pas le chakra qui regarde. Le regard voit, réfléchit dans le miroir d'Ajna et la Vue observe ce qu'il se passe - on peut facilement entrer en contemplation et permet de s'identifier à l'objet, mais que cela car l'union est au-dessus.
Pour agir, c'est un autre centre mais si tu ne vois rien, comment, sur quoi agiras-tu ?

En se concentrant avec le peu de concentration que l'on a, on ne fait pas grand chose sur eux. Allie le souffle, la vue, la pensée et le désir telle une flamme, et tu perceras l'Akasha en Ajna, les autres je trouve qu'il n'y a pas grand intérêt pour l'instant.
Seul Kundalini peut éveiller les centres, il est le Feu intense qui comme un soudeur, les assemble tous ensemble pour atteindre l'Unité en haut.
Alors par déduction, à quoi cela sert-il de perdre son temps sur un seul.
Avec la méditation, par Ajna, on peut aussi éveiller Kundalini mais c'est pas lui qui réalise cela, c'est tout un travail de transcendance car il se lie à un autre..., et on aura la force, la concentration, la Vue, la stabilité.équilibre pour mener à bien, sans danger de se faire mordre par le serpent et là, c'est très grave ce qui nous attend - pourquoi cette force est-elle représenté par un serpent, c'est intéressant je trouve, je cherche encore !
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 00:09

sami a écrit :Oui, il y a aussi en haut, "recherche", on en a parlé x fois et il y a des conversations passionnante :wink:


Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris...?

J'ai écumé tous les sujets du forum sans exception, mais cela ne répond pas toujours aux expériences ou phénomènes que je peux rencontrer.

sami a écrit :C'est pas parce qu'il y a une résonance que c'est forcément Ajna. Va voir du côté de Visuddha et écoute cette vibration en concentrant ta pensée, à l'arrière, dans la gorge, mais pas dans le plan physique, les chakras se trouvent dans les plans éthériques et astral. Donne toi cette vision qui deviendra une perception.
Tout vient se refléter en Ajna car il est le seul à regarder, observer mais c'est pas le chakra qui regarde. Le regard voit, réfléchit dans le miroir d'Ajna et la Vue observe ce qu'il se passe - on peut facilement entrer en contemplation et permet de s'identifier à l'objet, mais que cela car l'union est au-dessus.
Pour agir, c'est un autre centre mais si tu ne vois rien, comment, sur quoi agiras-tu ?

En se concentrant avec le peu de concentration que l'on a, on ne fait pas grand chose sur eux. Allie le souffle, la vue, la pensée et le désir telle une flamme, et tu perceras l'Akasha en Ajna, les autres je trouve qu'il n'y a pas grand intérêt pour l'instant.
Seul Kundalini peut éveiller les centres, il est le Feu intense qui comme un soudeur, les assemble tous ensemble pour atteindre l'Unité en haut.
Alors par déduction, à quoi cela sert-il de perdre son temps sur un seul.
Avec la méditation, par Ajna, on peut aussi éveiller Kundalini mais c'est pas lui qui réalise cela, c'est tout un travail de transcendance car il se lie à un autre..., et on aura la force, la concentration, la Vue, la stabilité.équilibre pour mener à bien, sans danger de se faire mordre par le serpent et là, c'est très grave ce qui nous attend - pourquoi cette force est-elle représenté par un serpent, c'est intéressant je trouve, je cherche encore !
:wink:


Ta réponse est pertinente. Dans ma pratique, on se concentre longuement sur chaque chakra, sommairement dans un premier temps, puis plus en profondeur après avoir écarté Ida et Pingala et ouvert Sushumna.

L'alliance de la vue, du souffle, de la pensée et du désir est très éloquente, cela me parle, c'est tout à fait ce qu'il se passe. Quand les 4 sont verrouillés sur le même objectif, alors la résonance en Ajna est très forte ; ce n'est peut-être pas forcément Ajna, mais c'est là que je le ressens, peut-être en raison d'un manque de finesse encore dans le ressenti.

De manière générale je reconnais bien dans tes propos ce à quoi je tends dans la méditation. Merci pour ta réponse.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 00:36

apatride a écrit :Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris...?

J'ai écumé tous les sujets du forum sans exception, mais cela ne répond pas toujours aux expériences ou phénomènes que je peux rencontrer.
Autant pour moi - "recherche", c'était bien cela, rechercher dans le forum par l'intermédiaire d'un outil mis à notre disposition. :wink:
apatride a écrit :Dans ma pratique, on se concentre longuement sur chaque chakra, sommairement dans un premier temps, puis plus en profondeur après avoir écarté Ida et Pingala et ouvert Sushumna
Tu pratiques comment et comment en arrives-tu à écarter les deux canaux en Sushumna ?
Et de Sushumna, que fais-tu ?
Qu'est ce que plus en profondeur ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 01:19

sami a écrit :Tu pratiques comment et comment en arrives-tu à écarter les deux canaux en Sushumna ?
Et de Sushumna, que fais-tu ?
Qu'est ce que plus en profondeur ?
:wink:


Je me suis engagé lors de mon initiation à ne pas divulguer le détail de ma pratique. Je ne vois pas vraiment l'intérêt de tenir cette promesse surtout sur un forum de pratiquants aguerris, mais faute de saisir tous les tenants et aboutissants de cet engagement, je m'y tiens pour le moment.

J'ai donné quand même pas mal de détails dans les posts ci-dessus depuis l'ouverture de ce sujet, mais pour reprendre rapidement : je démarre par une concentration rapide sur chaque chakra, avec une respiration dans la colonne vertébrale. Puis j'ouvre Sushumna en faisant maha mudra selon la description précise que j'en fais plus haut.

A partir de là, je fais une deuxième phase de concentration sur chaque chakra avec une perception accrue.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 08:24

Mes sessions sont pour le moment très simples, mais après seulement 20 jours de pratique régulière je sens pas mal de choses émerger. Dans le détail, je fais 10 minutes de respiration spinale (prayanama inspiré d'une technique propre au kriya yoga si je ne m'abuse), suivies de 20 minutes de méditation profonde en portant l'attention sur le mantra AYAM. Je répète cela matin et soir, sans en faire trop ni pas assez.
Tu pratiques toujours de cette façon - et tu as augmenté tes temps ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 10:18

apatride a écrit :ce n'est peut-être pas forcément Ajna, mais c'est là que je le ressens, peut-être en raison d'un manque de finesse encore dans le ressenti.
Il y aura toujours un ressenti, du plus épais au plus subtil, ce n'est pas là le propos.
Chaque centre a ses propres attributs, a sa propre vibration émettant un son - soit on médite sur Ajna et c'est la vue, l'oeil spirituel que l'on développe, en contemplation, soit on s'absorbe en se fondant dans la vibration du son - dans les deux cas, c'est la conscience qui s'épanouit d'état en état, à l'intérieur et de l'intérieur jusque toucher une unité de l'espace infini.

Les ressentis sont des sortes d'illusions pour la conscience, comme les lumières... mais on doit passer par là, car on traverse des régions éthériques... et c'est l'âme que l'on recherche, pas une fermeture de ce que l'on croit, de ce que l'on perçoit - vivre une ouverture qui est l'âme - elle est le réceptacle de l'esprit, un vide infini qui ne souhaite qu'une chose, être pénétré, rempli par l'esprit.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 10:35

sami a écrit :
Mes sessions sont pour le moment très simples, mais après seulement 20 jours de pratique régulière je sens pas mal de choses émerger. Dans le détail, je fais 10 minutes de respiration spinale (prayanama inspiré d'une technique propre au kriya yoga si je ne m'abuse), suivies de 20 minutes de méditation profonde en portant l'attention sur le mantra AYAM. Je répète cela matin et soir, sans en faire trop ni pas assez.
Tu pratiques toujours de cette façon - et tu as augmenté tes temps ?


Je pratiquais cela avant d'être initié au kriya yoga ; depuis, ma pratique a changé du tout au tout.

Sans vouloir entre dans le détail pour les raisons évoquées plus haut, ma pratique actuelle fait se succéder pranam, des mudras, hang sa sadhana, etc. Il s'agit d'un enchaînement précis d'étapes à respecter, quotidiennement autant que faire ce peut.

Concernant le temps, cela peut varier de la quarantaine de minutes (si je respecte bien l'enchaînement sans me précipiter mais sans faire durer en longueur) à 1h30 voire 2 heures si j'ai le temps et que je pars bien comme il faut.

Ok pour ce que tu me dis. Je découvre des choses presque chaque jour depuis que j'ai repris. Je n'ai que trop théorisé ces dernières années jusqu'à ce que la tension entre mes aspirations et ma pratique devienne intolérable, donc maintenant je pratique et je laisse venir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 10:44

apatride a écrit :Je pratiquais cela avant d'être initié au kriya yoga ; depuis, ma pratique a changé du tout au tout.
Tant mieux, j'ai chopé un cancer de l'estomac avec ça :lol:
Excuse moi, j'avais lu mais c'est parti de ma mémoire :roll:
Tu es au Kriya orchestré par le Maître P. Yogananda ?

parducci a écrit :bonjour,hridaya, rassures-moi, c'est de l'humour! entre nous il n'est dèjà pas facile de s' exprimer sur un forum si tu te mets à te moquer des personnes qui ont le courage de dèvoiler leurs expèriences on ne va pas aller loin, pour ma part cela m' aide à rèpondre à certaines de mes questions , pratiquer sur les cakras n'est pas anodin alors shut sinon :boxe: je plaisante en ce qui te concerne astride je suis heureuse de profiter de tes expèriences elles me rassurent : je suis pas à ton niveau dans ajna,mais durant la pratique des cakras, j' ai eu des tensions au coccyx ensuite lorsque j' ai travaillè sur visdudi le son que recevaient mes oreilles était modifié,je l' entendais en écho... pour la question sur ajna je pense connettre la rèponse mais je prèfère que nos professeurs te donnent la rèponse merci encore astride
Je comprends rien à ce message !!!
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 10:54

Et puis, c'est qui cet "astride" :mrgreen:

Je suis au kriya orchestré par Swami Shakarananda Giri. Enfin je crois. J'ai un peu de mal à démêler ces histoires d'école à vrai dire...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 11:01

apatride a écrit :Je suis au kriya orchestré par Swami Shakarananda Giri. Enfin je crois. J'ai un peu de mal à démêler ces histoires d'école à vrai dire...
Le Kriya du Maître P. Yogananda est la Self-Realisation Fellowship, où le siège social est en Californie, il n'y a plus rien en France, pas assez sérieux je crois.
Je crois que les "français" sont incapable de garder une confiance, un engagement personnel et est ce qu'ils ont un peu de considération pour ce Maître, car il faut qu'il soit le leur.
A l'S.R.F., on ne paye que les leçons ou lettres et c'est tout, rien d'autres - pas de 150€ pour le corps ou je ne sais quoi :marteau:
Voilà
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 06 Juin 2012, 11:04

bonjour,hridaya, rassures-moi, c'est de l'humour! entre nous il n'est dèjà pas facile de s' exprimer sur un forum si tu te mets à te moquer des personnes qui ont le courage de dèvoiler leurs expèriences on ne va pas aller loin, pour ma part cela m' aide à rèpondre à certaines de mes questions, pratiquer sur les cakras n'est pas anodin alors shut sinon

bien sur que c' était de l'humour, mais il ni avait aucune moquerie .
c' était plutôt dans l' intention de rectifier une petite erreur.
le yoga est une voie de rigueur,les personnes qui nous enseigne font parti d' une longue chaine de transmissions les postures et les techniques leurs ont était transmis
d'une certaine manières et nous nous nous devons tous de restituer cet enseignement dans cette optique la .une erreur dans la transmissions peut se répercuté ensuite dans la chaine .bien entendu il reste des énormes espace de liberté. et ensuite quand tu aborde ta pratique d' une manière tantrique tu inverse les processus comme si tu voulais détruire ce que tu avais construit antérieurement. mais cela aussi est une construction.
pour en revenir a KURMASANA c' est la symbolique également qui est importante elle concerne les centres du bas ,
la tortue immergé se pose au sol (Muladhara) , si on considère que kurma est une plongée en nous même, que le centre du pubis svadhisthana est relié à l' élément liquide juste au dessus .la tortue est, "au sol et sous l'eau" cela donne des piste de réflexion intéressante;
la tortue est également une posture favorisant le retournement des sens (prathyara) également' émergence des qualité liée a muladhara et a svadhisthana stabilité potentielle de créativité etc....les souffle sur le rythme carré sont intéressant pour égaliser le haut et le bas faire émerger les potentielle de "svayambhu" c'est une pratique magnifique de grande interiorité.
une autre manière de faire c' est de travailler sur les souffle a vide avec uddhyana bandha pour lier prana a apana, pour ma part j' aime bien enchaine avec soit un nadi shoddhana sur le rythme 1:4:2 pour purifier l'énergie du bas relier a notre animalité qui a était solliciter, soient une technique sur le coeur avec citai par exemple,matsyendra est une bonne option, le travail sur le coeur est associé aves une sollicitation de la gorge, d' udana,, on peut aussi jouer avec le sens de la torsion
non souffle garantie; enchaine avecune posture inversée est très intéressant aussi
la sortie de la posture de kurma est importante également bien monter la tète lentement sur l'inspir garder une rétention a plein soient dans la gorge soient dans l' axe le passage du souffle par le coeur dans cette phase là est importante.c'est fonction de l' intentionnalité de ta pratique.on peut également y faire des concentration avec des bija mantra relier par exemple au centre de la base (relié a ganesh) ( bija gam a chaque coin).salut bonne pratique

"de l'humour a l' amour il n'y as q'un A de difference" Amitié
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 11:22

kay. moi j'ai payé mes 5 fruits, 5 fleurs et 150 euros :sceptique:
C'est bien un kriyacharya français et basé en France qui m'a initié.

De ce que j'ai pu croiser comme info, la pratique qui m'a été enseignée est bonne. Mon engagement et ma motivation feront le reste.

sami a écrit :est ce qu'ils ont un peu de considération pour ce Maître, car il faut qu'il soit le leur.


J'ai pas bien compris ce passage.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 06 Juin 2012, 11:54

kriyacharya français et basé en France qui m'a initié.
Est il possible d'avoir son nom ?

hridaya a écrit :pour en revenir a KURMASANA c' est la symbolique également qui est importante elle concerne les centres du bas ,
la tortue immergé se pose au sol (Muladhara) , si on considère que kurma est une plongée en nous même, que le centre du pubis svadhisthana est relié à l' élément liquide juste au dessus .la tortue est, "au sol et sous l'eau" cela donne des piste de réflexion intéressante;
la tortue est également une posture favorisant le retournement des sens (prathyara) également' émergence des qualité liée a muladhara et a svadhisthana stabilité potentielle de créativité etc....les souffle sur le rythme carré sont intéressant pour égaliser le haut et le bas faire émerger les potentielle de "svayambhu" c'est une pratique magnifique de grande interiorité.
une autre manière de faire c' est de travailler sur les souffle a vide avec uddhyana bandha pour lier prana a apana, pour ma part j' aime bien enchaine avec soit un nadi shoddhana sur le rythme 1:4:2 pour purifier l'énergie du bas relier a notre animalité qui a était solliciter, soient une technique sur le coeur avec citai par exemple,matsyendra est une bonne option, le travail sur le coeur est associé aves une sollicitation de la gorge, d' udana,, on peut aussi jouer avec le sens de la torsion
non souffle garantie; enchaine avecune posture inversée est très intéressant aussi
la sortie de la posture de kurma est importante également bien monter la tète lentement sur l'inspir garder une rétention a plein soient dans la gorge soient dans l' axe le passage du souffle par le coeur dans cette phase là est importante.c'est fonction de l' intentionnalité de ta pratique.on peut également y faire des concentration avec des bija mantra relier par exemple au centre de la base (relié a ganesh) ( bija gam a chaque coin).salut bonne pratique

Merci pour tout cela hridaya !
Ce que j'aime le plus dans cette posture c'est le fait qu'au début, le monde extérieur est présent, puis quand on expire pour descendre dans la posture, en quelques secondes le monde extérieur disparait totalement, il ne reste plus qu'un espace hors du temps et de l'espace, ce n'est même plus un espace interne, c'est un ailleurs.
La rétention à vide en bas permet de rencontrer les vides en nous et notamment ceux de muladhara...
Sinon, une chose à vivre très "spéciale" est d'essayer de tangenter le sommeil, il s’y passe de drole de choses…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 12:06

Denis a écrit :kriyacharya français et basé en France qui m'a initié.


Bien sûr, il s'agit de Serge Vallade.

"tangenter le sommeil", tu parles de rêve lucide, notamment Yoga Nidra, ou rien à voir ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 06 Juin 2012, 16:11

Je viens de regarder son site, cela respire quelque chose de vraiment bien ! :wink:
Peut-être une rencontre un jour possible...

"tangenter le sommeil", tu parles de rêve lucide, notamment Yoga Nidra, ou rien à voir ?
Oui, de toute façon dans cet état intermédiaire, beaucoup de choses se passent...
Dans l'idée c'est juste de mettre un souffle qui monte sur l'inspire dans le dos, jusqu'au front, puis sur l'expire il descend dans les pieds, retourne à la base.
Une fois dans l'intériorité avec le souffle en place, chercher à s'endormir et rester entre les deux mondes...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 22:16

J'ai pratiqué le rêve éveillé, les siestes sont propices à cela... J'ai déjà tenté de m'endormir en me concentrant sur le souffle ou sur le son intérieur, mais c'est difficile en début de nuit, mieux vaut tenter ça sur les derniers cycles de sommeil de la nuit.

Ma technique favorite est de me concentre sur le son intérieur, sentir ce bourdon là tout au fond, et laisser le sommeil venir. Très vite l'on sombre dans un état hypnagogique, délicat et fragile. J'ai aussi fait quelques sessions en solo à base de tambour chamanique, là aussi l'expérience fût puissante.

Par périodes je tombe naturellement et sans le chercher en état hypnagogique, parfois je me réveille en pleine paralysie du sommeil et si j'arrive à capter dans quel état je suis sans trop m'agiter, alors de là il est très facile de partir en rêve éveillé.

Merci pour ton ressenti quant à Serge Vallade. Ce n'est pas que j'avais particulièrement besoin d'être rassuré mais pour un novice comme moi, difficile de cerner quels sont les critères et gages d'une qualité d'enseignement.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 06 Juin 2012, 23:10

apatride a écrit :J'ai pratiqué le rêve éveillé, les siestes sont propices à cela... J'ai déjà tenté de m'endormir en me concentrant sur le souffle ou sur le son intérieur, mais c'est difficile en début de nuit, mieux vaut tenter ça sur les derniers cycles de sommeil de la nuit.

apatride a écrit :Par périodes je tombe naturellement et sans le chercher en état hypnagogique, parfois je me réveille en pleine paralysie du sommeil et si j'arrive à capter dans quel état je suis sans trop m'agiter, alors de là il est très facile de partir en rêve éveillé.
On peut faire cela à n'importe quel moment de la journée, il y a de simple technique pour tomber en profonde relaxation et quand tu te trouves spontanément en "pleine paralysie, c'est un état bénie pour aller de suite plus loin, il faut saisir l'occasion.
Quand le corps s'endort, il ne faut le suivre dans l'endormissement. C'est là que c'est difficile, de ne pas s'identifier à lui, de sortir de son attraction, par l'observateur et observer l'Akasha, par cette phase lourde du sommeil. Il y a une chose qui est vraiment importante, c'est de fixer très longuement - pieds - épaules - tête, de les relaxer à leur maximum jusque ne plus les sentir du tout, et dans cette non sensation physique, déceler les centres énergétiques pour pouvoir voyager - c'est là que se trouvent la clef du voyage astral, cela a été décrit par Hermès le Trismégiste, que je salue !

En fixant l'Akasha, tout devient léger, comme si on se soulevait dans les airs et cette élévation est un éveil nouveau, mais conscient - et on se retrouve dans le plan éthérique, et si on veut aller encore plus haut en vibration, dans le plan astral, plan du désir, des émotions, il faut le désirer profondément mais bien avant, des semaines et des semaines entières et toujours en laissant sa seul et unique pensée concentrée dans l'Akasha.
apatride a écrit :Ce n'est pas que j'avais particulièrement besoin d'être rassuré mais pour un novice comme moi, difficile de cerner quels sont les critères et gages d'une qualité d'enseignement.
C'est justement ça qui est trompeur, quels sont les critères car Denis n'a rien dit, je trouve !
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 06 Juin 2012, 23:56

sami a écrit :Il y a une chose qui est vraiment importante, c'est de fixer très longuement - pieds - épaules - tête, de les relaxer à leur maximum jusque ne plus les sentir du tout, et dans cette non sensation physique, déceler les centres énergétiques pour pouvoir voyager - c'est là que se trouvent la clef du voyage astral, cela a été décrit par Hermès le Trismégiste, que je salue !


Tu fais bien de rappeler cela, c'est une étape que je ne prends pas toujours bien le temps de faire, et pourtant c'est en passant par là que j'ai eu les meilleurs résultats.


J'aimerais que tu développes ce que tu entends par l'Akasha. J'ai mon idée là-dessus mais cela fait plusieurs fois que tu utilises ce terme dans nos échanges et je ne suis pas bien sûr de capter ce à quoi tu fais allusion. Pragmatiquement, cela veut dire quoi "observer l'Akasha", vers où l'attention se dirige-t-elle ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 07 Juin 2012, 07:15

Cela veut dire les deux et Akasha est tout l'espace éthéré infini, au-delà de ce qui n'est pas visible dans la matière.
On ne peut aller que là où on fixe sa pensée et si c'est juste l'Akasha globalement (les régions ethériques...), on va à la même longueur d'onde qu'une région.

C'est bien de cultiver sa pensée en méditation avant de toucher à cette partie neutre de Turîya, comme il est nommé dans le yoga et qui est souvent indétectable pour beaucoup qui ne veulent faire que cela. De plus, le travail sur soi par la méditation éveil l'état de conscience par l'attention et c'est une arme redoutable et en parallèle, le monde des vertus nous protège contre toutes les impressions mental  illusoires mais c'est long.
Il m'est souvent arrivé de ne plus vouloir aller dormir, de lutter pour ne pas fermer les yeux - c 'était automatique que je me retrouve dans ce point neutre, je ne pouvais pas faire autrement, ni en parler a petsonne et ce que je rencontrais me mettais à mal de toutes les illusions qu'il y avait, qu'il y a en moi - Kali venait même me voir en ce point quand j'arrivais à y rester, je luttais et Lui, le traversait pour m'éprouver dans la peur. C'est Lui qui se déplaçait, et c'était encore plus effrayant, en des formes que j'ose dire, répéter comme ça.

Il n'y a aucune réalité en dehors de la Conscience.

L'astral n'est pas réel, c'est un grand lieu de jeu de la Mayâ - on parle d'illusion, bon voilà, on prend ce mot mais quand on y est, tellement c 'est vrai, vivant, resplendissant ect... on y croit très fortement, profondément et qui a part nous, pouvons sortir de ce jeu et on part s'en retour pour un bon moment dans un monde que l'on croit être vraiment le notre, alors qu'il n'est pas ici et ailleurs, il est en conscience.

Pour travailler cela par exemple, Hermes le décrit bien je trouve, c'est chercher le secret du secret du secret. Je me suis même débarrassé de son livre car il y a mis que et trop d'illusions.
Dans un mot, ce n'est que mensonge tant que l'on ne va pas chercher ce qu'il cache et pour trouver le sens, il faut pénétrer le caché. 

L'astral apporte un travail sur les illusions je trouve mais que cela, on y explore un monde imaginaire, cela éveille une autre dimension en soi, que tout n'est pas là comme certains s'évertue à en faire tout un enseignement, illusoire aussi et trompeur car beaucoup en font une règle intérieur de vie.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 07 Juin 2012, 07:57

Je sens bien que tu exprimes quelque chose de profond et d'intime, et je suis désolé de passer à côté, mais rien dans mon expérience ne me permet de capter ce dont tu parles.

Je me risquerais bien à une interprétation pour être sûr que je te comprends bien, car je crois saisir malgré tout ce dont tu parles, mais je crains d'être complètement à côté de la plaque.

Parles-tu d'un état où tu es témoin du jeu des illusions, et où tout ce qui constituait ta perception "normale" des choses s'écroule car tu n'y adhères plus ?

Désolé j'ai tenté une rapide exégèse, j'espère ne pas être trop hors sujet...!
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 07 Juin 2012, 10:15

apatride a écrit :Je sens bien que tu exprimes quelque chose de profond et d'intime, et je suis désolé de passer à côté, mais rien dans mon expérience ne me permet de capter ce dont tu parles.
Oui mais tu vas y passer, à la potence :wink:

L’Akasha est une substance d’énergie né du son si j'ai bien lu la description de Papin.
L’astral lui, est un plan où l’énergie est régie par l’émotion. Si on y introduit la faculté de penser, on y est éjecté et le désir, le ressenti est extrêmement multiplié - si j’ai peur et que je veux retourner dans mon corps physique d'où je suis sortie, puisque je suis dans mon corps astral, il suffit de le désirer ou de penser à lui, c’est une sorte de protection si c’est trop pour soi.

On peut dire que l’on est témoin «conscient» de ce jeu tout en étant pour de bon dans ce jeu - si on se laisse absorber par son psychisme qu’est ce plan et cela descend directement à une psychologie puisque ça se répercute sur ses sens, son comportement - tout ce qui n'est pas prise de conscience prend une direction descendante et on ne peut pas remonter à la source, contrairement à la méditation, ni même revenir à la réalité que j’ai quitté, car je reste, même dans mon corps physique, sous l’emprise émotionnelle de ce plan.
L’astral, comme tous les autres plans sont dans l’Akasha, le songe de Dieu.

Bon je parle de ce qui me fait peur mais il n’y a pas que ça :lol:

Mais à un moment, il faut se réveiller, il faut arrêter de croire certains qui prône le tout beau tout rose et la douceur puis vont ensuite, sous leur emprise passionnelle, jouissive, s'isole tout en s'habillant en prédateur, devient un guru et harcèle ensuite les femmes, on m'en a raconté une dernièrement et c'est très grave.
Je suis de renommé, en plus j'écris des livres de ce que je prône dans mon enseignement et je ne connait que cette pratique qui a et c'est sûre, de très belle et rose et douce LIMITE, oh my good, dixie Brigitte, Anne-Marie, Rose et Gislaine :lol: :lol: :lol: NON en fait c'est triste :(

On y rencontre aussi des Êtres supérieurs et ça c'est... plus que saisissant car il y a une ouverture, une transmission directe incroyable et on nous demande de prendre place pour s'initier à un travail.
On ne m'a pas dit si je voulais apporter un témoignage genre channeling, de cette petite initiation, il n’y a aucun intérêt à cela, puisque cela touche que celui qui le vit.

Pourtant j'aurais pu, à la fréquence de mes sorties, écrire tout ce que je voyais, je ce que je vivais, transmettre un enseignement comme il y en a tellement :marteau:

Je n’ai jamais connu de dialogues qui s’installe, genre :

Est ce que je peux transmettre ce que j’ai vu et entendu, ce sera une sorte de mission sur terre :)
Qu’est ce que tu as à dire de plus de ce qu’il n’a été dit :?:
Que j’ai parlé avec un extra-terrestre :roll:
J’ai une tête d’un extra-terrestre :x
Ben oui, suffit de vous regarder :rotfl:
D’accord, tu veux que ça prenne combien de tomes, 3, 4 :mefie:
C’est peu, plutôt 10, en plus c’est le chiffre de la réalisation :idea:
Mais 10 c’est trop, tu veux mettre quoi :shock:
Déjà, vous pouvez prendre pleins de formes, avec les couleurs, les symboles, les chakras..., ça prend au moins 6 tomes, le reste c’est l’initiation hyper-sensorielle qui vient d'une autre planète :icecream:
Et quand tout est vendu, je reviendrai vous voir pour qu’on décortique un seul tome apparu au public et on peut en sortir au moins encore 4, :super:
Qu’est ce qu’un chakra et patata et patati, c’est 2 tomes :fool:
Alors toi, t’es pas con :pinch:
S'en déconner, je m'éclate :lol:

Et c’est malheureusement la réalité, on se fait tout un enseignement imaginaire, illusoire, et c’est vrai, parfois on lit des réalités.

Par exemple, j’ai parlé avec un Maître, qui m’a dit de donner l’info au monde que... Oui, le Maître a tout dit mais il revient car il a oublié de dire ...
Et les gens lisent ce genre de livres, ils sont à fond et pendant ce temps, tout ce temps qui passe, quel travail fait-on ?

Bon désolé, j'ai vécu un truc pas cool dernièrement et ça reste encore :boxe:
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 07 Juin 2012, 10:59

Rien à rajouter, merci du partage :)
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 07 Juin 2012, 11:10

sami a écrit :Je suis de renommé, en plus j'écris des livres de ce que je prône dans mon enseignement et je ne connait que cette pratique qui a et c'est sûre, de très belle et rose et douce LIMITE, oh my good, dixie Brigitte, Anne-Marie, Rose et Gislaine :lol: :lol: :lol: NON en fait c'est triste :(

On y rencontre aussi des Êtres supérieurs et ça c'est... plus que saisissant car il y a une ouverture, une transmission directe incroyable et on nous demande de prendre place pour s'initier à un travail.
On ne m'a pas dit si je voulais apporter un témoignage genre channeling, de cette petite initiation, il n’y a aucun intérêt à cela, puisque cela touche que celui qui le vit.

Pourtant j'aurais pu, à la fréquence de mes sorties, écrire tout ce que je voyais, je ce que je vivais, transmettre un enseignement comme il y en a tellement :marteau:

Je n’ai jamais connu de dialogues qui s’installe, genre :

Est ce que je peux transmettre ce que j’ai vu et entendu, ce sera une sorte de mission sur terre :)
Qu’est ce que tu as à dire de plus de ce qu’il n’a été dit :?:
Que j’ai parlé avec un extra-terrestre :roll:
J’ai une tête d’un extra-terrestre :x
Ben oui, suffit de vous regarder :rotfl:
D’accord, tu veux que ça prenne combien de tomes, 3, 4 :mefie:
C’est peu, plutôt 10, en plus c’est le chiffre de la réalisation :idea:
Mais 10 c’est trop, tu veux mettre quoi :shock:
Déjà, vous pouvez prendre pleins de formes, avec les couleurs, les symboles, les chakras..., ça prend au moins 6 tomes, le reste c’est l’initiation hyper-sensorielle qui vient d'une autre planète :icecream:
Et quand tout est vendu, je reviendrai vous voir pour qu’on décortique un seul tome apparu au public et on peut en sortir au moins encore 4, :super:
Qu’est ce qu’un chakra et patata et patati, c’est 2 tomes :fool:
Alors toi, t’es pas con :pinch:
S'en déconner, je m'éclate :lol:

Et c’est malheureusement la réalité, on se fait tout un enseignement imaginaire, illusoire, et c’est vrai, parfois on lit des réalités.

Par exemple, j’ai parlé avec un Maître, qui m’a dit de donner l’info au monde que... Oui, le Maître a tout dit mais il revient car il a oublié de dire ...
Et les gens lisent ce genre de livres, ils sont à fond et pendant ce temps, tout ce temps qui passe, quel travail fait-on ?

Bon désolé, j'ai vécu un truc pas cool dernièrement et ça reste encore :boxe:
:wink:

Epatant... :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 07 Juin 2012, 11:13

Je capte. L'intellect est fondamentalement dans un rapport dialectique avec la réalité, de phénomène à phénomène.
La question qui se pose alors, et Denis l'abordait dans le sujet sur la méditation, c'est : y a-t-il un éveil possible ? Notre condition d'homme ne nous assigne-t-elle pas justement à ce rapport dialectique ? Faut-il viser un retour à la source ou au contraire, faire fleurir ce rapport dialectique ? En ce qui me concerne, la question reste très largement ouverte.


Là on est en plein dedans!!!

En fait, tout est bon pour la pratique, c'est le point de vue tantrique, faire feu de tout bois;
Jnana yoga comme on a pu l'appeler est une des méthodes d'approche une technique, manières de faire, à condition d’avoir une bonne guidance et de le faire
Dans les règles de l'art .il ne s’agit pas, bien entendu d’accumuler des savoir livresque et intellectuel, ni d'être les perroquets des enseignements et des enseignements, c’est le contraire de ce que l'on cherche.
Trouver des zones vierges dans notre structure mentale et laissé aussi la place à la spontanéité inventé en quelque sorte des nouvelles réponses, réponses muettes et silencieuses. La Connaissance la réelle Connaissance est muette, c'est pure Expérience, il s’agit par effet rebond de mettre en place par le neti neti (entre autre) un processus d’usure du mental et de mettre le mental dans une situation où il va être perturbée dans ses fonctionnements ordinaires, par le jnana on aborde une autre manière plus subtile d’aborder le "tapas" on passe au tamis le mental chauffé à blanc;
En fait avec nos manies d’occidentaux à vouloir tout découper en tranche nous avons dissocié jnana yoga de karma de hatha de bhakti etc..... Alors qu'en fait elle provienne du même creuset chaque pratique s'adresse à des qualités d'élèves et d’énergies différentes;
En fonction de la période de la pratique un élève se tournera vers telle ou telle pratique mais en théorie toutes les pratique mené d’une manière traditionnel mène à l'éveil.et il faudrait théoriquement les connaitre toutes (mantra pranayama nana karma haha yoga ...etc.. ...
Dans le cas du nana c'est contenu du texte qui est important mais également la méthodologie qui amène a accule le mental dans des zone inconnu pour lui. D’un point de vue des tantrique le mantra est un outil très puissante (on pourrait considère que le nana est une forme de mantra plus ordinaire mais qui peut être une technique intermédiaire) mais elles le sont toute.
L’essentiel est de se connecter avec des qualités d'énergie qui permettent d'aborde des zones de connaissances, liées à ces énergies elles permettent de se mettre en vibration, ce qui permet de produire un nettoyage en profondeur; elle amène aussi et essentiellement a Expérimenté ces qualité d'énergie.la bhakti travaille plus sur le renoncement et aux énergies relié au centre du cœur sont en même temps des technique qui joue comme des leurres pour le mental.
On ne peut pas passer du mental au non mental brutalement ; c’est impossible.
La stratégie mise en place considère qu'il faut l'occuper;
Les anciens ont sélectionné des technique et pratique qui en apparence utilise le mental mais ces sages ont observé qu’elles utilisent des qualités d’énergie qui subtilise l’énergie et les dévie de leur destination habituelle. Ce qui est visée c’une sorte d'implosion intérieur ou de fonte de la réalité et de notre structure énergétique ordinaire.

Notre condition d'homme ne nous assigne-t-elle pas justement à ce rapport dialectique ?


Ce rapport dialectique de toute façon se met en place spontanément (c'est ce que l’on fait en ce moment) notre conversation intérieur est permanente, le but c’est détourner cette fonction du mental ordinaire et l'amener AILLEURS.de passer au tamis le mental de l’affiner de le détourne de sa fonction première qui est de produire de la pensé de manière anarchique et non contrôlé. Rien ne nous empêche "de le faire fleurir" l’essentielle c’est la qualité de la fleur et le fruit qui apparaitra. Le bon terreau c’est la discrimination entre autre....

Pour l'Eveil, potentiellement nous sommes tous des clients pour l’éveil, notre conditions d’homme nous donnent cette possibilité unique, c'est d’un certains point de vue notre conditionnement le plus profond, notre point commun à tous, notre raison d’exister.
Certains le savent ..... D’autres pas.......
Le mental est notre exception. Il est notre faiblesse et également notre force. C’est parce que nous réfléchissons sur nous et notre environnement que la marche vers l’éveil est possible. Notre mental n'est pas notre ennemi il est une fonction qui permet d'être dans le monde. Mais également ce qui nous empêche d'accéder a d'autre forme de réalité
. Il faut jouer avec ce paradoxe.il ne faut pas supprimer le mental il faut l'élargir et l'étendre sa trame (dans le sens de TANTRA: trame) le rendre malléable et souple, plus fin, afin qu'il puisse aborde d’autre forme de Réalité

"La seule chose d’impure est la notion d’impureté" Abhinavagupta
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 07 Juin 2012, 11:30

hridaya a écrit :on ne peut pas passer du mental au non mental brutalement ;c'est impossible.
la stratégie mise en place considère qu'il faut l'occuper;
Si c'est possible, c'est comme cela que j'ai commencé "violemment" - quand on ne sait rien, rien ne vient nous souiller. Puis quand le savoir est là, les doutes ect... ce même savoir est un obstacle et comme on s'y accrochait, on doit faire tout un nettoyage pour tout brûler et il y a tant d'autres choses aussi.
Si le mental est fixé, inconditionné, sans désir sans nul doute en un bindu, c'est vraiment possible, de toucher une concentration sans faille.
Mais cela n'a pas d'intérêt car je trouve aujourd'hui que l'on est obligé de faire tout ce que tu as travaillé précisément à nous décrire.
Merci
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 07 Juin 2012, 11:54

Mais cela n'a pas d'intérêt car je trouve aujourd'hui que l'on est obligé de faire tout ce que tu as travaillé précisément à nous décrire.


la force de la tradition est de nous apporter une methodologie. c' est la science du yoga....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 07 Juin 2012, 12:13

Si c'est possible, c'est comme cela que j'ai commencé "violemment


Oui ça peut marcher la première fois. C’est la force de la première fois mais passé cette étape tu as créé une trace.... un souvenir que tu veux reproduire ...instinctivement.
Cela permet de "gouter" quelque chose, mais le mental est très puissant et retourne vite a sa fonction première.... produire du mental...
Nos conditionnements sont très profonds.... la force de l’habitude..... Les traces... vasana....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 07 Juin 2012, 14:36

Oui ça peut marcher la première fois. C’est la force de la première fois mais passé cette étape tu as créé une trace.... un souvenir que tu veux reproduire. ..instinctivement.
Cela permet de "gouter" quelque chose, mais le mental est très puissant et retourne vite a sa fonction première.... produire du mental...
Nos conditionnements sont très profonds.... la force de l’habitude..... Les traces... vasana....
Oui, cela est une vérité pour toutes choses, on ne peut y couper sauf a être très vigilant de ne pas vouloir refaire toujours la même chose et de chercher à aller là où on est jamais allé.

hridaya, une petite chose, il serait bien que tu tapes tes posts dans Word pour qu'il corrige une bonne partie des fautes, car par moment il y en a tellement que le sens devient difficile à comprendre et c'est bien dommage... Merci ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 08 Juin 2012, 10:05

il serait bien que tu tapes tes posts dans Word pour qu'il corrige une bonne partie des fautes, car par moment il y en a tellement que le sens devient difficile à comprendre et c'est bien dommage... Merci !



oui, j' ai un vrai souci avec ça, :oops:

je vais demarrer une word sadhana!! :rire: :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 08 Juin 2012, 11:16

hridaya a écrit :Oui ça peut marcher la première fois. C’est la force de la première fois mais passé cette étape tu as créé une trace.... un souvenir que tu veux reproduire ...instinctivement.
Cela permet de "gouter" quelque chose, mais le mental est très puissant et retourne vite a sa fonction première.... produire du mental...
Nos conditionnements sont très profonds.... la force de l’habitude..... Les traces... vasana....
Oui cela fait partie de nous même.
Le mental et pas seulement lui malheureusement, veut vivre sa propre vie, mais quand on le plonge sans cesse dans ce vide, à répétitions, violemment, tel est la pratique...
Dans cette violente pratique qu'est Dhyana, s'absorber dans le vide, des années durant, le point faible du mental - c'est qu'il ne peut rien prévoir car il est sans cesse entrain de chercher à satisfaire sa nature, comme un gouffre qui absorbe tout.
Les sens, les impressions et donc la mémoire s'abiment dans le vide par une "cessation du psychisme et du mental" dont Maître Patanjali a commencé son Enseignement - et dans cet abime, comme il ne peut rien prévoir, rien répercuter, réfléchir, alors il se perd et se perd, s'efface aussi les impressions, les conditionnements... alors oui, il faut du temps, mais pas de remises en question, car il est tellement gonflé d'orgueil, que cela empêcherait de vivre les quelques rayons perçus dans le vide qui reflète le monde infini de beauté.
Lorsque l'on revient du vide, on a très peu de souvenirs, il ne reste que la sensation de son étendue et comme le Nidra, on recherche à étendre cette étendue en bas et là refléter dans la matière. Nous sommes obligé de vivre en bas, aussi - on ne reproduit plus le mental et ses habitudes passés, on reproduit de nouvelles impressions plus étendues.
Dès que l'on stop, je le vois, parfois c'est trop fort pour pleins de raisons, le mental est là, tel un loup et sa meute - la maitrise aussi est là mais sans cette pratique, je trouve que c'est une nouvelle impression que l'on donne au mental et c'est lui qui redevient le maitre en donnant l'impression que l'on se maitrise, voilà pourquoi, le monde "psychologique" tourne en rond, sans pouvoir s'attraper la queue, symbole profond.
Que cette pratique est difficile mais à la fois, tellement enivrante, n'est ce pas !!!
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar hridaya » 08 Juin 2012, 11:47

Dans cette violente pratique qu'est Dhyâna,


je ne ressens pas ça comme "une violence", peut- être dans les première expérimentations,

mais ensuite j' ai trouvé au contraire une vrai douceurs ,l'impression d' être accueilli par le vide,

peut-être que les expérience sont différente en fonction de ...quel type de dhyâna. si on va vers l'oubli de soi ...vers qui se tourne la violence ..... ????
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 08 Juin 2012, 12:51

je ne ressens pas ça comme "une violence", peut- être dans les première expérimentations,
Peut-être, cela veut dire quoi pour toi ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 08 Juin 2012, 16:08

Moi non plus je ne trouve pas de violence au vide, tout au contraire, une si grande saveur qu'elle imprègne chaque instant de ma vie...
http://www.yoga-darshan.com/essais-phil ... osture.php
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 08 Juin 2012, 17:26

sami a écrit :Dans cette violente pratique qu'est Dhyana
Je dis violente pour plusieurs raison car j'ai vécu des états que par la "violence" - c'est peut-être un mot fort, on a mis à la place l'effort ou douceur, je sais pas, c'est comme vous voulez.

La nature, de loin est belle, de près aussi d'ailleurs mais plus on se rapproche, plus elle est aride, escarpée, sauvage, dangereuse objectivement et subjectivement suivant ce que l'on vit, la mort peut surgir aussi à tout moment, elle est violente et tellement belle à la fois et pourtant, c'est là que l'on trouve la pureté sur terre, sous l'eau, en l'air par des froids intense, on y trouve aussi le silence qui est le son du lieu de la nature vivante.

Dans la méditation, c'est un peu la même chose je trouve, il y a tout d'abord la posture, que l'on doit garder droite, une bonne assise tel un roc, mais on peut très bien s'asseoir sur une chaise, j'ai déjà vu cela dernièrement, pourquoi pas mais on ne reçoit pas je trouve les bienfaits des assises en yoga - on va vers la facilité, est ce que le yoga est cela ?
Bref, il y a l'obscurité et le silence qui sont impensables pour beaucoup, seul, la nuit, afin de limiter les sens, de les engourdir ainsi que le corps, tout le travail incessant et long de vigilance, de mantra, pranayama, de lutte pour ne pas sombrer dans n'importe quel état d'inconscience, puis vient des sensations trop sensationnelles pour certains, qui pensent même vivre des états de lumière ou de facultés, des courants qui portent, transportent, alourdissent, font souffrir, pleurer, trembler, vomir de gré et de force, car on a pas demandé cela, "je" voulais juste gouter à la douceur de la présence méditative, dans tout cela, j'en ai certainement oublié, il faut encore affronter le temps, qui peut devenir long si les ingrédients ne sont pas tous réunis, tout ceci est violent pour préparer à une autre violence, celle de la concentration sortant du front, et si pas bien préparée, il y aura la violence de la migraine, ou d'un autre symptôme comme l'insomnie par exemple... tout cela est difficile mais reste encore hors de la subtilité car on le subit, par le mental.

Je ne vais pas aller jusqu'au vide, qui lui est encore bien plus violent car il apporte une nouvelle qualité de sa vibration, c'est sa puissance du vaste car il est un VIDE que les gens ne savent pas qu'il existe, cela le rend d'autant plus mystérieux et encore plus caché - on ne connait pas sa signification, même en s'y absorbant "violemment" une centaine de fois, il ne donne rien à celui qui le devient pas, à qui celui qui revient à sa vie objective.
Le renier un moment, c'est renier son âme, soi-même. Et c'est ce qu'il se passe, on est éprouver tant de fois dans cette douleur de soi, oui je trouve que c'est violent et doux à la fois, car il y a un échange intime avec soi, même si je sens toujours pas le sens à cela, je peux le lire mais le sentir vraiment en mon âme, j'ai l'intime conviction que cela ne pourra se faire que quand mon universalité éclairera les couches de mon âme, en conscience.

hridaya a écrit :si on va vers l'oubli de soi
Quand on parle aussi de l'oublie de soi, on ne peut le vivre que dans le sacrifice et qui dit sacrifice, dit difficulté, privation et souffrance pour notre nature humaine.
Alors, en plus de trouver la stabilité de sa concentration continue, l'éveil de l'énergie, le mental noir que l'on doit faire converger par le regard pensé, fixé, avec toujours d'autres plus subtiles perceptions cette fois, des flash, des ombres et j'en passe, car si on heurte le tunnel se rétrécissant toujours plus fin, on ne pourra passer par le trou du chas de l'aiguille avec sa pensée, bien plus fine dit-on qu'un cheveu, perçant l'Akasha... que trouve t-on de l'autre côté, on parle du vide parait-il, je dirai plutôt l'inconnu, qui fait peur, qui trouble encore plus ce que je suis, qui je suis - et on ne veut pas donner à cela un sens initiatique, tout un enseignement, et y aller sans guide, sans Maître, avec son ego que l'on ne veut pas y renoncer, y aller à l'instinct.

Je me souviens un peu du film "Rencontre avec Joe Black" - vous vous souvenez vers la fin, où la Mort voulait dire la vérité à Susan, d'où il venait, ce qu'il était, ce qu'il représentait - et l'effroi dans son coeur, la peur dans les yeux, le frissonnement intérieur, de l'inconnu et de ce qu'elle ne voulait pas ressentir et que cette sensation vienne refléter l'abime de ce qu'il était et je crois qu'elle se refusait cette éventuelle réalité... et il répondit à sa peur, je ne suis que Joe.
Denis a écrit :Moi non plus je ne trouve pas de violence au vide
Pour finir, je n'ai jamais dit cela. Je dis que c'est Dhyana, la pratique de la méditation qui est violente mais si on a l'habitude de là pratiquer juste en observant la neige fondre au soleil chaud et rayonnant, les oiseaux qui chantent sur les branches, les fleurs sortant fraichement de la surface de la neige fondante, pourquoi pas, c'est un bel état, restons y, main dans la main, une fille et un garçon s'aimant, méditant, le sourire aux dents :)

La neige froide est là pour annoncer le printemps dit les paroles sages d'un Maître. Serait-ce le printemps qui apporte le vide libérateur ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 08 Juin 2012, 17:50

Pour mon expérience personnelle, la violence était plutôt présente au début pour les "retours"...mais pas pour les "allers"...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 08 Juin 2012, 18:07

La violence peut-être présente comme support et comme vecteur, oui, bien sur.
J'ai connu aussi des états de maladie où la violence de la douleur et des malaises :beurk: son forts et d'un coup l'énergie trouve autre chose et voila la lumière de l'esprit qui est là...
Mais justement quand elle est là tout cesse, il n'y a plus de violence, plus de "sensation", puis après comme dit très bien Odile, il y a le retour et là aussi il y a violence et on est bien loin du bien être... :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 08 Juin 2012, 18:48

Ahhh vous avez pas vu le piège que j’ai mis, mince :marteau:
Et j’ai pas réussi à vous faire peur, et puis et puis...ahhh :p

Il n’y a pas de vérité bien comme on les aime, bien complète, heureusement, surtout celle qui apporte le bien-être sans avoir trouvé son être.

Pour ton expérience Odile, tu en parles au passé mais le réalises-tu toujours, à chaque méditation et si c'est pas le cas, tu continues main dans la main :lol:

Il y a les retours violent et stable de mon côté, oufff :mrgreen:
Il y a les aller fort car il n’ y a pas intervention de la pensée, de l’intellect, et si on arrive à cela, on peut s’absorber en union dans une autre dimension, lumineuse ou vide de plénitude qui n’est pas un but, spontanément pour certains(es) et qui sont très rare - Cette expérience est ouverture directe, une aide précieuse mais à ne pas chercher, comme on l’a déjà dit.

Mais dans tout cela, il y a des dangers car si ce n’est pas la plénitude qui nous remplit, ce peut être autre chose, si on reste trop longtemps dans ce vide et on ne sait pas comment se préparer à ce vide, comment en sortir, avec quoi, dans quelle direction - le méditant n'existant plus, ni son expérience qui chérit tant.

Il faut être fort, stable et concentré pour ne pas s’épuiser dans cet état de vide - être actif dans l’inactif et pas passif dans l’inactif.
L’abandon de soi est le plus grand piège - on ne doit surtout pas s’abandonner dans le vide, c’est très dangereux car on doit vivre le vide sans le devenir, car cela ouvre une faille à n’importe qui, n’importe quoi et c’est le cauchemar assuré :cry:



«Je me suis présenté à vous. Vous vous êtes présenté à moi. Ce fût une bonne conversation.» :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 08 Juin 2012, 18:49

Denis a écrit :Mais justement quand elle est là tout cesse, il n'y a plus de violence, plus de "sensation", puis après comme dit très bien Odile, il y a le retour et là aussi il y a violence et on est bien loin du bien être... :lol:

Sur un plan "scientifique" du point de vue du Samkhya, tu en penses quoi Denis ? Est-ce que cela vient de Buddhi ou de Manas ? ou bien des 2... :mefie:

Pour ton expérience Odile, tu en parles au passé mais le réalises-tu toujours, à chaque méditation et si c'est pas le cas, tu continues main dans la main

Non, Dieu merci ! :D Tout s'est... disons "rééquilibré"...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 08 Juin 2012, 19:05

Odile a écrit :Denis a écrit:
Mais justement quand elle est là tout cesse, il n'y a plus de violence, plus de "sensation", puis après comme dit très bien Odile, il y a le retour et là aussi il y a violence et on est bien loin du bien être...

Sur un plan "scientifique" du point de vue du Samkhya, tu en penses quoi Denis ? Est-ce que cela vient de Buddhi ou de Manas ? ou bien des 2...
La séparation, cette exclusion de l'homme et de sa nature peut provenir de qui ?

Odile a écrit :...Tout s'est... disons "rééquilibré"...
Tu sais pourquoi, moi je sais :p :p :p enfin je crois :roll:
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Odile » 08 Juin 2012, 19:07

Je pense que cela vient tout simplement de Ahamkara...qui n'a pas "supporté" l'expérience... :?
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 08 Juin 2012, 19:43

Quand l'énergie monte elle emporte tout avec elle, et le retour dans le corps reste un choc, un peu comme un membre engourdi et le sang qui revient d'un coup dedans...
Il y a des chocs aussi au niveau vibratoire, revenir dans la matière est toujours lourd et violent...
Avec le temps et les expériences, la transformation se fait de partout.
Manas devient illuminé par la lumière de Purusa et illumine Buddhi aussi, alors toute la structure vibre plus haut et les retours sont plus facile...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Juin 2012, 01:02

Désolé je zappe votre échange pour continuer sur ma lancée :mrgreen:

Pas ce que ça ne m'intéresse pas, bien au contraire, mais je n'ai pas grand à ajouter à tout cela et ça ne fait pas encore vraiment partie de mon expérience même si j'y reconnais des prémisses de ce que vous évoquez.

Samedi soir une belle expérience, alors que j'étais sur ma terrasse en attendant la lune montante, je me concentrais sur le souffle en respirant doucement, en laissant le temps se suspendre à la fin de chaque inspiration et expiration, de plus en plus profondément, de plus en plus sereinement. Plus cela s'approfondissait, plus je plongeais dans un grand silence lumineux, plus la lumière devenait vive, comme venue d'une source de lumière blanche laiteuse au-dessus du crâne et que je ne voyais pas directement.

Alors à un moment cette lumière devenait si intense que je ne pensais plus, je disparaissais et il y avait comme un éclat de lumière infiniment brillante dans mon crâne et je revenais à moi, secoué comme si j'étais tombé et que je me réveillais en sursaut. Je laissais cela aller et venir sans rien forcer, avec un peu de frustration quand même d'avoir ce mouvement de recul quand je partais pour de bon, en me disant qu'il s'agit sûrement d'un mécanisme mis en branle de peur de lâcher prise.

Puis je rouvrais les yeux et fixais la forêt devant moi (j'habite au milieu de la forêt tropicale en Nouvelle-Calédonie, la vue est magique quand la lune se lève). Tous les sons me semblaient résonner dans Vishuddha, je comprenais alors intuitivement que ce chakra est lié au son ; en me concentrant sur ce point et sur les bruits environnants, je sentais la localisation de chaque son directement à l'intérieur de moi. En même temps, je me concentrais sur le bourdonnement du son intérieur, ce bruit constant comme le grondement d'une rivière au débit rapide, et tout cela résonnait ensemble.

Intuitivement je captais aussi qu'Ajna était lié à la vision globale, mais je ne pourrais pas l'exprimer en mots car dès que j'ai essayé de le penser, cette intuition s'effilochait. Je préfère donc en garder la trace telle quelle.

Je précise que j'avais fumé un peu de cannabis, dans ces cas-là le ressenti du souffle est intensément décuplé :roll:
Je peux vivre ce genre d'expériences à jeun, mais je suis moins vite "emporté".
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Juin 2012, 09:45

Une belle pratique !
Qui te montre que la chose est bien là, à la portée de ceux qui ont envie d'y aller...
Dommage que tu utilises du cannabis pour arriver à cela, je te confirme que nous n'en n'avons pas du tout besoin et surtout cela fausse tout. :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Juin 2012, 11:39

Je nuance : je n'utilise pas le cannabis pour vivre ces expériences. Seulement je suis fumeur occasionnel, et à ces occasions ce que je peux ressentir étant sobre devient plus puissant, plus facile d'accès. Mais je catalogue ça dans le chapelet d'expériences que je peux avoir et ne m'y arrête pas, par exemple je ne me dis pas pour autant que le but ultime est de vivre sobre ce que je peux vivre en ayant fumé.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 11 Juin 2012, 12:11

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1291
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar philippe12 » 11 Juin 2012, 17:41

Bonjour a toutes et a tous

vu un peu de tout :marteau: et n 'importe quoi c'est pas pour ca que c'est bien ni une preuve :reveur: que le guru en question s’était eclaté..


j' apprend le yoga pour me passer de ces saloperies qui ont envoyé plusieurs de mes potes a l hosto :boxe:
u petit film pour expliquer le cote artificiel
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... tor=EPR-6-[ActuSciences17h]-20120611


namasté
"je me pensais roseau, je n' etais que chene"
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 11 Juin 2012, 17:54

Après une rage de dents, j'ai utilisé de l'herbe pour atténuer la douleur.
Je me souviens avoir eu le sensation vibratoire de faire jouir le monde entier.
Mon père dans la chambre a coté pendant cinq minutes a crié de plus en plus fort : Oh la vache ! Oh la vache !! Oh la vache !!!
Ma sœur on bout d'un moment lui a dit : "c'est bon papa on a compris"
Le hic c'est que le lendemain, il a tout nié.
Alors je ne saurais jamais ce qui s'est réellement passé. Il me reste juste l'impression d'avoir rêver cela.
si toutefois la "chimie spirituelle" a suffisamment en réserve les molécules dont elle a besoin

J'ai lu qu'arriver à un certaine maitrise dans la prise d'Ayahuasca, le Chaman n'a plus besoin de le consommer directement.
Juste sentir son arôme lui suffit pour vibrer. Donc cela n'a d'intérêt que si l'adepte parvient à s'en détacher.
Viralitantra a écrit :"Par la résorption de la conscience empirique, la lune et le soleil, [les souffles inspiré et expiré], s'immerge en Shiva, pure et simple Conscience et le soleil de vie de notre propre nature éveillée parvient à la douzième étape. Voila ce qu'on appelle la véritable délivrance ; le contrôle du souffle n'y joue aucun rôle."

Il n'y a pas une réel résorption de la conscience empirique avec une prise de stupéfiant.
A moins de le consommer abondamment comme le fait Shiva lors d'un pralaya. Mais c'est pour justement faire fondre le monde empirique en Lui.
Ce n'est pas à la portée du premier saddhu venu.
:wink:
Om
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 11 Juin 2012, 19:25

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Juin 2012, 19:57

MuadDib a écrit :Euh, Denis, désolé de te contredire, mais les Yogis (et encore plus les Shamans) ont de tout temps utilisé les enthéogènes dans leurs pratiques spirituelle, qu'il s'agisse de Cannabis, Datura, soma :roi: , Rasa :wink: , Iboga, Ayahuesca, Champignons, Cactii, ...
Tu peux affirmer qu'on n'en n'a pas besoin, si toutefois la "chimie spirituelle" a suffisamment en réserve les molécules dont elle a besoin, mais tu ne peut pas nier que certains processus sont fortement amplifiés/encouragés par nos amies les plantes :oops:
Quand à savoir si "cela fausse tout", je note qu'en Inde, j'ai très rarement vu de Saddhu dépourvu de son chillum (mais peut-être l'utilisait t'ils pour cuire de tout petits chapatis ? :lol: :lol: ).

Om Namah Shivaya :wink:


Je ne nie pas les processus des plantes, je nie leur utilisation, c'est bien autre chose...
Ce qui est amusant c'est de lire les livre de Castaneda, qui nous laisse croire que le datura avec le peyotl sont les 2 agents importants de la pratique de Don Juan, le maître de Castaneda, mais un jour dans un des livres Don Juan dit à Castaneda : "Tu na vas pas croire que le pouvoir est dans les hallucinogènes que je te donne ?"
Je crois que comme tout, on peut essayer et trouver de belles "sensations" ou de "belles croyances" comme Lorkan et son histoire avec son papa qui me fait mourir de rire, ou peut-être de tristesse, mais en fait ce qui est le lus important c'est le fait qu'un chaman quand il prend un produit sait pourquoi et comment le faire et cela fait toute la différence, et elle est énorme.
J'ai des amis qui passent leur temps à prendre du canabis, et quand je vois leur état je les laisse dans leur mouise, pas du tout envie de ressembler à un tout mou.
Je n'ai jamais eu besoin de tout cela et tout ceux a qui j'enseigne le Yoga vous diront la même chose, aucun besoin de ces merdes... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 11 Juin 2012, 20:36

Denis a écrit :comme Lorkan et son histoire avec son papa qui me fait mourir de rire, ou peut-être de tristesse,

Fallait osé la sortir celle là. :mrgreen:

Mais tu as raison cela est bien triste parce qu’une nuit je l'ai entendu gémir pareil et ce n'était pas parce qu’il allait bien...


"Tu na vas pas croire que le pouvoir est dans les hallucinogènes que je te donne ?"

C'est clair ! Il n' y a que le courage et l'abnégation qui permettent d'avancer.

Comme premiers retours de pratique, je peux dire que j'ai de plus en plus de mal à gérer les gens défoncés et fier de l'être.

Pour un peu plus de précision, un petit point sur les bénéfices du cannabis dans les exercices spirituels :

Tout ce que tu prends pour une aide devient un jour un frein.
Abhinavagupta a écrit :La concentration(Dharana) consiste à lié la pensée à quelque objet, et la méditation(dhyana)est la continuité sans variation de la connaissance relative à cet [objet]

Cela semble évident qu'un drogué ne puisse pas aller jusque là. Non ?
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 11 Juin 2012, 21:43

Mais tu as raison cela est bien triste parce qu’une nuit je l'ai entendu gémir pareil et ce n'était pas parce qu’il allait bien...
Il est évident que celui qui se défonce n'est que touché par sa drogue et pas les autres et même si celui qui est dans ces états vois ou perçoit des choses, ce ne peut être que lui et pas les autres :wink:

Cela semble évident qu'un drogué ne puisse pas aller jusque là. Non ?
Oui, car il faudra un jour quitter ces produits et repartir de zéro...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 11 Juin 2012, 23:24

Je relève tout un champ lexical du mépris, cela m'attriste :

saloperies


mouise


tout mou


merdes


défoncés et fier de l'être


drogué


Mais bon je ne tenais pas à faire partir ce topic en débat sur la drogue, j'en ai l'usage que je veux et ça me va très bien, je sais ce que ça m'apporte et je sais ce que ça me prend aussi, ce n'est ni une obligation ni une fin en soi, blablabla.

Pas envie de partir dans ce débat sans fin ni de justifier quoi que ce soit, et chacun a visiblement ses idées très arrêtées sur la question.

Let's move on please :marteau:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar lorkan739 » 12 Juin 2012, 00:09

Tu as raison. Je me suis laissé mener par mon Ego. Cet éléphant rose qui me titille le ciboulot.
Om
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 12 Juin 2012, 03:46

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 12 Juin 2012, 04:28

MuadDib a écrit :La concentration sur les chakras, c'est de ton propre chef, ou ton guru-ji qui te l'a conseillé ?


C'est une étape que nous a enseigné le maître. Toutefois, il ne nous a pas donné plus d'explications, à part qu'il fallait aller à la recherche du chakra, le sentir et le purifier (sans donner d'indications sur le modus operandi d'une telle purification). Il nous disait que le reste émergerait avec la pratique, et que chacun aurait ses propres expériences.

Pour ma part, je combine concentration sur le ressenti (sentir la vibration en termes d'énergie) puis, quand cela est posé, je me fonds dans le chakra en plaçant toute ma conscience à cet endroit, et là il y a d'autres choses qui émergent : une atmosphère, des émotions, parfois des sons. Cela dépasse alors la simple concentration, mais ce n'est pas automatique et il faut que je sois vraiment très intériorisé dans ma méditation pour arriver à ce stade. Ceci dit, c'est globalement de plus en plus facile.

MuadDib a écrit :Je dit ça parce que Tsongkapa, dans son traîté sur les 6 yogas de Naropa, mentionne le fait qu'il ne faut pas trop se concentrer sur les chakras supérieurs (comprendre Anahata, Vishuddhi & Ajna) parce que ça peut entraîner des complications (sans préciser lesquelles), et conseille de passer rapidement sur les autres avant de se focaliser sur Manipura.


Je reconnais là une recommandation du maître qui nous enjoignait à nous concentrer plutôt sur les chakras inférieurs, et moins sur les supérieurs (surtout Ajna et Sahasrara). Le problème étant qu'une fois plongé dans la méditation, j'ai personnellement du mal à bien sentir Muladhara, Swadhistana et Manipura ; à partir de Anahata ça devient franchement plus facile.

C'est pourquoi je passe finalement beaucoup de temps sur les 3 chakras inférieurs, car je ne lâche rien tant que je ne suis pas sûr d'y être et d'avoir une perception qui ne me laisse pas de doute.

A tel point que parfois, je me demande si ma concentration crée la perception (dans une dynamique proche de l'auto-suggestion), ou bien si je perçois vraiment quelque chose d'existant.

(pour l'anecdote, j'avais beaucoup de mal à sentir Vishuddha et depuis que je prends des cours de chant, je le sens sans effort dès que je porte mon attention dessus)

MuadDib a écrit :Les chakras ne se purifient, selon moi, que par la méditation sur leurs couleurs/émotions/éléments associés, et surtout pas par une concentration dessus (qui les activera).


J'ai entendu tout et son contraire à ce sujet. Les indications du maître qui m'enseigne me portent à considérer qu'il privilégie la concentration brute en laissant venir ce qui doit venir, plutôt que d'en passer par un support. J'en suis à un stade peu avancé de ma pratique, n'ayant été initié qu'il y a un an, mais j'ai vu que l'initiation au 2ème kriya permet de localiser avec exactitude les chakras, j'imagine donc qu'on rentre un peu plus dans le détail à ce sujet une fois les bases posées.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 13 Juin 2012, 00:44

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Juin 2012, 00:59

MuadDib a écrit :En fait, en regardant un peu plus une sorte d'encyclopédie sur les Kriya (Yoga & Kriya, de Swami Satyananda Saraswati), il mentionne le fait de ressentir la vibration du Mantra "Om" au niveau du chakra, ou bien de respirer par le chakra en question afin de le purifier, tout en notant qu'il ne commence qu'au niveau de Manipura (merci de tes problèmes avec Muladhara & Swadhistana, au fait, c'est comme ça que je l'ai trouvé caché dans les 900 pages du bouquin :oops: ).


Respirer par le chakra, oui c'est bien ça la support utilisé. Cela me semblait évident alors je ne l'avais pas signalé. Effectivement dans le kriya yoga, il y a l'utilisation du mantra Om au niveau de chaque chakra, mais cela ne nous a pas été enseigné lors du premier kriya, peut-être que ça arrive plus tard (et j'ai cru comprendre qu'il n'est pas surprenant que les enseignements diffèrent légèrement d'un maître à l'autre).

MuadDib a écrit :C'est vrai que différencier entre Muladhara & Svadhistana, c'est pas évident ... Swami satyananda donne quelques indices pour ça :
- Pour muladhara, il s'agit de se concentrer sur son point d'activation (au niveau du périnée, entre sexe & anus), à contracter & relâcher rythmiquement
- Pour svadhistana, à l'aide d'Ashwini Mudra, se concentrer sur son point d'activation (l'os pubien) .. par la suite, se focaliser sur l'endroit du chakra (au niveau du coccyx)
- Pour manipura, Uddiyana Bandha permet de ressentir un pouls au niveau du ventre, signalant son point d'activation (pour moi, la pratique du Taï Chi, ou d'autres arts martiaux le rends parfaitement visible 8) )
- Pour Sahasrara, c'est pas vraiment un chakra, et dans le parcours Kriya, après Ajna, tu en trouvera quelques uns avant :wink:


Bon alors... notre maître nous disait Muladhara dans le (au bout du) coccyx, Svadhistana dans le sacrum, Manipura dans les lombaires, Anahata dans les dorsales, etc. Se peut-il que selon les enseignements, Muladhara se retrouve à des endroits aussi variés que le périnée et/ou le coccyx ??

MuadDib a écrit :Étrange, dans la mesure où le texte de Swami Satyananda ne présente le travail sur les Kriyas qu'après une très solide fondation en Asana, Pranayama, Méditation, et plein d'autres choses sympa :schock:


A prendre avec d'énormes pincettes, il y a certainement une marge d'erreur non négligeable entre ce que j'ai pu lire ci ou là, et ce qui se passe réellement durant l'initiation au second kriya :wink:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 13 Juin 2012, 16:23

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 13 Juin 2012, 22:17

MuadDib a écrit :Je ne parlais pas de la localisation de chakras (qui se trouvent tous effectivement au milieu de la colonne vertébrale, du moins jusqu'à Vishuddhi), mais de leurs points d'activation, Kshetram, qui eux se trouvent sur l'avant du corps, grosso-modo en vis-à-vis de la localisation des chakras : se focalisant sur le point d'activation, le chakra va s'activer, ce qui permettra après de se focaliser dessus :roi:


Relativement à cela, le maître nous disait bien de respirer dans la colonne vertébrale, et de ne pas se soucier pour le moment du contrepoint en avant du corps. Il disait notamment que l'avant du corps concerne d'autres énergies, j'ai cru capter qu'elles étaient mauvaises mais cela m'étonnerait, je ne sais pas si sa mise en garde portait sur un danger ou un risque d'incompréhension quelconque.

Quoi qu'il en soit, l'avant du corps serait pris en compte plus tard dans l'enseignement, ce que je ne peux confirmer à ce stade.

Merci pour toutes tes infos.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 26 Juin 2012, 05:34

Bonjour à tous !

Hier soir comme tous les soirs, j'ai fait ma pratique quotidienne. Expérience curieuse : j'ai eu des sensations de brûlure dans le haut du corps. D'habitude il m'arrive d'avoir le corps qui chauffe douloureusement notamment dans le dos, puisque tenir la position en tailleur peut être certains jours plus difficile que d'autres.

Mais hier c'était particulier, c'est comme si j'avais des points dans le corps qui chauffaient très forts, presque de façon douloureuse, et pas dans le dos mais plutôt sur l'avant, au niveau du thorax et des épaules (et peut-être ailleurs mais je n'ai plus de souvenirs précis des endroits).

Est-ce que c'est normal selon vous ? A quoi cela peut-il correspondre ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
MuadDib
Messages : 1778
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar MuadDib » 27 Juin 2012, 01:56

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 27 Juin 2012, 03:09

MuadDib a écrit :Déjà, je pense que tu devrait créer un nouveau thread, celui ci étant déjà bien trop peuplé à mon goût ... :marteau:


Certes, mais bon j'aime bien centraliser ici les infos et questions concernant ma pratique perso.

MuadDib a écrit :Sinon, j'ai déjà connu une chaleur intérieure prolongée au niveau de Manipura, mais des douleurs au niveau de Vishuddhi & Anahata, non. :oops:

Il peut toutefois y avoir un lien avec une précaution mentionné par Tsongkhapa dans son exposé des 6 Yogas de Naropa : il déconseille fortement de s'exposer au soleil lors de l'entraînement à Tummo (qui est en substance un travail sur les flux énergétiques), affirmant que cela peut provoquer des brûlures. :mefie:


Intéressant ! Même si je ne vois que peu de rapport avec ma pratique et ses conditions.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Juin 2012, 04:02

Bonjour,

Je ne pense pas que ce soit bon de parler de cela, surtout si c'est tout frais. Le travail du souffle est un travail supérieur au corps physique et c'est bien de ne pas faire descendre dans une sorte de réflexion psychologique.
C'est une cérémonie du feu, on brûle intérieurement par une accélération... si tu veux des explications Apatride, demande à la personne qui t'a initié, non ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 27 Juin 2012, 04:13

Tu as raison sami, et c'est la réflexion que je me fais à chaque fois que je me pose une question comme ça. Je ne peux pas m'empêcher (pour le moment) de me demander ce qu'il m'arrive dès que quelque chose de nouveau surgit, au lieu de laisser simplement les choses se faire.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Juin 2012, 04:24

C'est-à-dire que là, on va faire de ton initiation menant à la réalisation, une belle bouillie :beurk:
Soit tu le prends comme une initiation, soit une simple pratique. L'intérêt que tu y mets y est pour beaucoup.
Il a du te donner deux ou trois centres pour te réfugier, c'est important de te relier aux plans supérieurs, de t'en remettre profondément, en confiance, car même si on te donne des précisions, tu ne pourras rien en faire, de plus, tu chemines seul.
Notre nature ne peut rien et cela risque de brouiller le mental.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 27 Juin 2012, 05:02

Oui je comprends... enfin je crois comprendre.
Je ne vois pas à quoi tu fais allusions quand tu parles de centres ou de plans supérieurs auxquels s'en remettre. Peut-il s'agir des maîtres de la lignée par exemple, ou bien tu parles de quelque chose en particulier ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Juin 2012, 07:05

Les Maîtres, c'est surtout de toi qu'il s'agit, de ta relation avec le Soi, non ?
Les centres sont ceux au-dessus de la gorge et essayer continuellement d'emmener le souffle dans un centre et au-delà de ce même centre.
Quand tu as un surplus d'énergie, calme un peu la pratique, en principe, celui qui t'initie est là  pour aider à diriger une partie de celle-ci quand elle est trop violente, voir même si c'est urgent, de l'absorber.
Tu es encore en contact avec lui ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 27 Juin 2012, 07:49

Oui tu dis vrai, il s'agit bien de ma relation avec le Soi, et je préfère autant que possible me passer de maître, mais parfois les phénomènes sont étranges et je me demande si tout va bien.

C'est une amie qui enseigne le yoga qui m'a mis en relation avec le maître qui m'a initié. Je vis au milieu du Pacifique, celui-ci est domicilié en France et je n'ai pas de contact direct avec lui. Nous devons passer par elle pour nos demandes ; elle peut répondre à certaines, et transmets au maître celles pour lesquelles elle n'a pas de réponse. Ceci, peut-être, afin d'éviter de l'ennuyer avec d'incessantes questions.

Par exemple à un moment, j'avais une forte concentration d'énergie au niveau du front, cela "tambourinait" sans discontinuer et cela devenait parfois franchement désagréable. Le maître a alors dit que c'était peut-être car je me concentrais trop, que ce pouvait être dû aux mouvements du sang, et qu'il allait méditer pour que je sois plus serein dans ma pratique.

Mais bon j'ai reçu cette réponse 3 semaines après ma question, et entretemps cela s'était calmé.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Juin 2012, 10:40

Non non non Apatride, c'est tout sauf une initiation, ce n'est même pas une formation, je ne sais pas ce que c'est !
Je ne sais même pas par quoi commencer, ça va être rapide !

REVEILLE TOI :shock:

Le gars il te répond, en gros "mais qu'est ce qui me veut, allez quand j'aurai le temps, je ferai une méditation :rotfl: et c'est un intermédiaire qui donne la réponse, c'est énorme :schock: j'espère bien que tu n'y as pas cru ou alors envoie moi 150€ et je te fais des méditations, allez sois sympa, tu n'auras même pas à t'embêter avec la méditation, je médite à ta place :x

On médite ensemble, à distance ou pas mais ensemble, et c'est une ouverture de soi qui permet de recevoir la transmission - l'ouverture du "disciple" ne nous appartient pas et donc, la transmission ne dépend pas de l'initiateur.
Il se peut que la personne n'y croit pas, qu'elle reste sur ce qu'elle sait, garde une fermeture psychique ect... et il ne se passe rien. Mais là, le gars il médite à je ne sais quoi pendant qu'untel est dans son lit à je ne sais quoi, faut arrêter les conneries :marteau:

Tu sais ce que tu es entrain de faire par ces techniques, c'est de la concentration sur le corps physique et tu l'endommages au fur et à mesure de ton développement de ta concentration.
La concentration se trouve bien plus haut, et il faut entrer dans son corps énergétique pour cela. C'est pour ça que tu ressens des gênes de toute sorte, arrête cette pratique, ouvre les yeux et redescend sur terre.

Mais ce n'est que mon avis perso, je n'ai pas de diplôme de yoga, pas de titre, rien !!!
Tu es LIBRE :)

Sinon, il y a Mr Tikhomiroff qui dispense des formations à distance, sur de vrais support, un travail très sérieux... il y en a qui peuvent témoigner ici, de cette formation et de leur pratique.
Formation prof de yoga sur 4 ans, nidra 2 ans et pranayama 3 ans.
C'est pas pour lui faire de la pub mais tant qu'à faire du yoga à distance, autant le faire sérieusement, sans perdre sa santé, son temps.
http://www.natha-yoga.com/formations%20correspodance.htm
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 27 Juin 2012, 10:57

sami, il y a (peut-être) une confusion.

J'ai raconté mon initiation, plus haut dans ce topic. L'initiation s'est bien faite en présence du maître, suivie d'une retraite de 4 jours où nous avons pratiqué plusieurs fois par jour.

Par la suite, nous méditons chacun de notre côté, individuellement, mais lors de l'initiation puis de la retraite, nous étions un groupe d'une vingtaine de personnes avec le maître, et nous avons tous médité ensemble.

Mon amie qui l'a fait venir est diplômée de la fédération française, et elle suit actuellement la formation de yoga nidra de M. Tikhomiroff. Je ne suis pas forcément bien placé pour dire cela, mais j'ai confiance en elle sur la sincérité et la profondeur de sa pratique.

Concernant ma pratique, je ne vois pas comment tu peux conclure que je m'abîme, puisque tu ne sais pas ce que je fais :mefie:
De plus, d'après mes recherches personnelles sur la voie du kriya yoga, ma pratique est tout à fait conforme à l'enseignement de cette lignée.

Je ne doute pas de ta sincérité à vouloir m'ouvrir les yeux, mais j'ai l'impression que tu m'as mal compris alors je préfère clarifier les choses.

(c'est marrant, je me disais justement cet après-midi que je suivrais bien une formation natha yoga chez Tikhomiroff, mais il faut avoir le temps et la disponibilité pour le faire ! ceci dit une fois qu'on a les supports, et sans viser à tout prix le diplôme final, il y a la matière pour avancer à son rythme et sérieusement)
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 27 Juin 2012, 11:10

Autant pour moi Apatride, si tu as confiance, je te présente mes excuses :wink:
...mais pour la méditation à distance, vu comment tu l'as dit :( pas pu faire autrement que réagir !
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar sami » 28 Juin 2012, 16:21

Plus autant pour moi :lol:
Suite à la confusion dont tu as émis, je trouve qu'elle se situe entre ton initiation "physique", ton après initiation (comme si celle ci était fini, belle illusion) et la prof qui se trouve en " autant on emporte le vent".
C'était ma petite réflexion en sachant que ce n'est pas de ta faute, quelque part !
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 28 Juin 2012, 16:53

Je suis votre discussion de loin, car je n'étais pas là au début...
apatride a écrit :Mon amie qui l'a fait venir est diplômée de la fédération française,
Tu sais qu'il n'existe pas Une fédération de Yoga en France mais des dizaines et aucune reconnue par quoi que ce soit ni qui que ce soit d'une manière officielle par le fait le Yoga fait parti du ministère de la culture et non du sport, donc pas de fédération officielle...
De plus le fait d'être diplômé d'une fédération ne prouve rien dans le Yoga, juste que la personne à suivi, plus ou moins une formation de Yoga pendant 3 ou 4 ans, parfois par correspondance :!: :?: et qu'elle a de ce fait un diplôme qui ne vaut rien...
Ceci pour dire que le fait d'avoir un diplôme n'est pas un gage de valeur et que cela est finalement vrai dans tous les domaines...

Je crois aussi que ce que veut dire Sami, c'est qu'une "relation avec un maître" doit nous obliger à bien savoir qui est en face de nous, qui se prétend maître, car dans ce domaine on trouve de tout et bien souvent plus de centimaitres que de maîtres avérés...

J'ai cherché pendant des années ne serait-ce qu'un bon prof de Yoga, sans même parler de maître, mais je dois dire qu'une France il n'y a pas grand chose...
Il y a peu de temps je pratiquais dans un lieu où il y avait pas mal de profs d'un soit disant bon niveau, mais même là j'ai été assez déçu de voir comment la plupart sont restés dans le coté mondain, recherche de pouvoir et gros égos assez :beurk:
A voir le nombre de fédérations qui existent et toutes celles où on trouve juste une personne en haut qui défend son gros égo je me dis que le monde est bien ce qu'il est, la vallée des larmes et comme disait Pierre Feuga, ce qui fait le que nous sommes bien dans le Kali Yoga c'est bien le nombre de cours et de profs de Yoga disponible de partout...
Alors je ne crois pas qu'on puisse vraiment rencontrer un maître dans notre beau monde comme ça, surtout dans quelque chose de bien prévu d'avance...

Je te propose de lire cela, un échange avec une soit disante fédération...
viewtopic.php?t=1983
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 28 Juin 2012, 22:22

Denis a écrit :Je suis votre discussion de loin, car je n'étais pas là au début...
apatride a écrit :Mon amie qui l'a fait venir est diplômée de la fédération française,
Tu sais qu'il n'existe pas Une fédération de Yoga en France mais des dizaines et aucune reconnue par quoi que ce soit ni qui que ce soit d'une manière officielle par le fait le Yoga fait parti du ministère de la culture et non du sport, donc pas de fédération officielle...
De plus le fait d'être diplômé d'une fédération ne prouve rien dans le Yoga, juste que la personne à suivi, plus ou moins une formation de Yoga pendant 3 ou 4 ans, parfois par correspondance :!: :?: et qu'elle a de ce fait un diplôme qui ne vaut rien...
Ceci pour dire que le fait d'avoir un diplôme n'est pas un gage de valeur et que cela est finalement vrai dans tous les domaines...


Tu dis vrai et je sais cela, je fréquente ton forum depuis un moment et j'ai compris que tel ou tel diplôme n'est en rien un critère de choix. Comme dans tous les domaines, d'ailleurs.

Il s'agit d'une relation de confiance, ainsi que d'un ressenti personnel quant à sa pratique, la manière dont elle l'enseigne. Je ne compte sur mon discernement, ça vaut ce que ça vaut mais c'est tout ce qu'il me reste dans le kali yuga :)

Denis a écrit :Je crois aussi que ce que veut dire Sami, c'est qu'une "relation avec un maître" doit nous obliger à bien savoir qui est en face de nous, qui se prétend maître, car dans ce domaine on trouve de tout et bien souvent plus de centimaitres que de maîtres avérés...

J'ai cherché pendant des années ne serait-ce qu'un bon prof de Yoga, sans même parler de maître, mais je dois dire qu'une France il n'y a pas grand chose...
Il y a peu de temps je pratiquais dans un lieu où il y avait pas mal de profs d'un soit disant bon niveau, mais même là j'ai été assez déçu de voir comment la plupart sont restés dans le coté mondain, recherche de pouvoir et gros égos assez :beurk:
A voir le nombre de fédérations qui existent et toutes celles où on trouve juste une personne en haut qui défend son gros égo je me dis que le monde est bien ce qu'il est, la vallée des larmes et comme disait Pierre Feuga, ce qui fait le que nous sommes bien dans le Kali Yoga c'est bien le nombre de cours et de profs de Yoga disponible de partout...


Alors je ne crois pas qu'on puisse vraiment rencontrer un maître dans notre beau monde comme ça, surtout dans quelque chose de bien prévu d'avance...


Certes, les maîtres comme tu le dis ne courent pas les rues, encore moins sur ma petite île :wink:
Ici il s'agissait de recevoir un enseignement, par quelqu'un que j'ai considéré comme un enseignant et non un maître ; et pas le mien en tous cas, nous n'avons pas noué de relation affective ou quoi que ce soit.

C'est un peu bête à dire, mais en l'occurrence je m'en remets à la pratique, et seulement à la pratique.

Denis a écrit :Je te propose de lire cela, un échange avec une soit disante fédération...
viewtopic.php?t=1983


C'est effectivement édifiant...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13158
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar Denis » 28 Juin 2012, 23:07

C'est un peu bête à dire, mais en l'occurrence je m'en remets à la pratique, et seulement à la pratique.

Au-dessus des lois – la Grâce. :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 384
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar apatride » 28 Juin 2012, 23:15

Denis a écrit :
C'est un peu bête à dire, mais en l'occurrence je m'en remets à la pratique, et seulement à la pratique.

Au-dessus des lois – la Grâce. :wink:


yeaaaah :lol:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
alex27
Messages : 14
Enregistré le : 02 Oct 2011, 17:16

Re: Débutant : pratiques et premiers retours

Messagepar alex27 » 25 Juil 2012, 19:26

Je me posais une question pour celles et ceux qui méditent sur ajna, vous visualisez quelque chose ou vous tournez simplement votre regard vers l’intérieur avec les yeux a hauteur d'ajna ? Parce que si c'est ça, j'ai essayé de garder le regard fixe mais difficile de trouver un repère devant un grand mur noir, du coup mes yeux bougent tout le temps. Peut-être que je me trompe, merci de m’éclairer.