Votre état en fin de méditation...

A tout ceux qui sont investis dans une pratique depuis peu et qui souhaitent poser des questions ou témoigner de leurs débuts...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
dimitrilapenna
Messages : 33
Enregistré le : 05 Nov 2010, 22:10
Localisation : Basècles (Beloeil) - Hainaut - Belgique

Votre état en fin de méditation...

Messagepar dimitrilapenna » 05 Déc 2010, 02:25

Hello vous tous ! :wink:

Je viens à l'instant de terminer une courte méditation... Comme j'en suis à mes débuts encore, celle-ci a été rythmée par ma respiration, j'ai compté chaque cycle de respiration, et arrivé à 10, je reprenais à 1.

Mes cycles, au départ très réguliers, probablement parce que je m'appliquais à ce qu'ils le soient, se sont progressivement allongés, entrecoupés même d'instants plus ou moins longs d'arrêts respiratoires poumons vides... Ceux-ci me semblaient régénérants, et assez "naturels", aussi bizarre que cela puisse paraître.

Après avoir compté environ 2 cycles de 10 respirations, j'ai commencé à ne plus sentir mon corps, ou plutôt à me sentir beaucoup plus léger, beaucoup mieux, j'ai même eu le sentiment d'avoir un léger sourire incontrôlable et une sensation de bien-être grandissante.

Puis un peu plus tard, mon attention s'est focalisée sur Ajna chakra, un peu comme si mes yeux sortaient de leurs orbites pour revenir en arrière et plonger en moi par Ajna... là, j'ai eu un bref instant de panique. :mefie: C'était un peu comme si je me retrouvais seul face à moi-même, et j'avais peur que des émotions ou sensations négatives ne prennent le dessus... c'est difficile à décrire... Heureusement, cela n'a pas duré, et j'ai pu à nouveau prendre conscience de mon état de bien-être général, et mes pensées se sont tout à coup apaisées pour plonger en moi un peu plus profondément. Je pense être resté dans cet état de quasi "non-pensée" jusque la fin de la méditation.

Quand le gong final a retenti, après 15 minutes, mon esprit s'est réveillé. Mes yeux se sont immédiatement entrouverts, et je voyais les ombres des meubles de la pièce (j'étais dans le noir). Je me sentais vraiment bien, mon corps extrêmement léger... le sourire à nouveau aux lèvres, presqu'imperceptible. J'avais alors l'envie de réveiller mon corps progressivement, mais j'ai éprouvé une sensation bizarre, un peu comme si je n'arrivais plus à bouger. Je sentais mon corps, comme figé, impossible de bouger... J'ai dû user de ma volonté, pendant quelques dizaines de secondes, avant de pouvoir sortir de la position. Attention, je ne dis pas que j'ai dû lutter, ou qu'une force m'immobilisait... Non, j'ai juste eu le sentiment que mon corps et mon esprit voulaient encore maintenir la position un moment, avant de naturellement revenir à un état "normal"...

Une expérience étrange, la première de la sorte depuis que je médite...

C'est grave docteur ? :rire:
Espace Ayurvédique Shanti
Rue de la Citadelle 124
B-7500 Tournai - Hainaut (Belgique)


http://www.facebook.com/espaceshanti
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar Denis » 05 Déc 2010, 10:45

Il faut nous méfier de nous même...
Ta pratique est belle est bien menée, j'appelerai ça de la concentration et non de la méditation, mais cela n'est pas bien grave...
Pour la dernière partie, ce genre de sensations est souvent là, mais ce n'est qu'un plaisir qui se prolonge, rien de plus... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar sami » 07 Déc 2010, 09:16

Salut,
dimitrilapenna ::
C'était un peu comme si je me retrouvais seul face à moi-même, et j'avais peur que des émotions ou sensations négatives ne prennent le dessus

On pourrai envisager une autre perspective - celle de cette peur déjà présente, bien avant que ces émotions, ces sensations négatives ne soient construites par soi-même - si c’est construit par nous même, sont-elles pour autant «négatives» ? Peut-être que oui, mais seulement affirmée par notre persuasion. Peut-être que, aussi, c’est toujours notre même énergie, alors, on pourrai simplement devenir humble, se relâcher, accepter tout ce qui nous vient, l’orienter par la volonté, la concentration, la pensée se verra de plus en plus puissante, tournée vers le Divin - un peu comme si on avait la possibilité de tourner la direction du vent, du souffle :arrow:

dimitrilapenna :: Heureusement, cela n'a pas duré, et j'ai pu à nouveau prendre conscience de mon état de bien-être général, et mes pensées se sont tout à coup apaisées pour plonger en moi un peu plus profondément. Je pense être resté dans cet état de quasi "non-pensée" jusque la fin de la méditation.


Au début, pendant quelques instants, on peut se laisser porter, s’exercer de dualité, mais c’est seulement pour se sortir de cette brume opaque, mais doit-on continuer dans cette voie, s’engager dans ce vent aléatoire - «dans cet état de quasi non-pensée», mais après....

Le but de la méditation est la fusion, l’union - un peu comme dans le prânâyamâ qui est la fusion de deux souffles intérieur et extérieur.
C’est de cela que l’on doit prendre conscience, sinon cela peut devenir gravement dangereux et qui nous sortira de ce vide vide de sens ?
Il faut prendre garde au vide, à son moi inférieur qui sont très habiles à ce jeu, ils ont gagné d’avance car ce sont leurs propres écran que l’on verra puisque l’on est descendu dans leur propre vibration, dans leur espace - sortir de ce vide construit de temps et d’espace pour entrer dans le vide hors du temps et de l’espace et pour cela, il faut un objectif, un sujet, un modèle, un idéal, un but et réaliser par la pratique, la technique, les moyens que donnent très clairement le Yoga.

Il y a en nous, toujours un facteur qui prédomine sur l’autre - l’intellect qui est prédisposé peut se concentrer puissamment, avec continuité pour pénétrer des vérités, parfois c’est le coeur qui le plus stable, alors on peut choisir un objet - Shiva par exemple - pour entrer en contemplation par la concentration du coeur, celui-ci se verra nourrir de beauté, d'un Amour élevé, de béatitude. Et parfois encore, on se sent assez fort pour pouvoir agir, créer par le Laser de la pensée, élever des petits nous avec les forces de la nature, un peu comme si c’était Sa volonté qui voulait se manifester, et là, on voudrait accomplir Sa volonté, celle de Le connaître, de s’Identifier avec Lui et on récite un mantra «je suis Lui» ou «Lui, c’est moi» OM - on accepte de se laisser porter par le son qui devient de plus en plus mystique, de plus en plus long - elle commence dans le coeur, monte dans la gorge à travers Sushumna, puis remonte en Ajna et finit en vibration dans Sahasrara.
Parfois, on peut seulement écouter à travers l’oreille droite, se laisser subtiliser, frémir en Ajna pour percer les voiles, sans analyse de la pensée, dans un silence de vide - ça peut être une belle méditation, surtout si le son se dégage de la puissance du vide.
:wink:


Humblement
OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
dimitrilapenna
Messages : 33
Enregistré le : 05 Nov 2010, 22:10
Localisation : Basècles (Beloeil) - Hainaut - Belgique

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar dimitrilapenna » 16 Déc 2010, 17:04

Hello sami & Denis...

Merci pour vos réponses... je ne réponds que tardivement, parce que je vois, je sens qu'il me faut pratiquer, pratiquer et pratiquer encore avant d'avoir plus de choses à dire... :D

Si ce n'est que ces derniers jours, j'ai ressenti des choses nouvelles en pratiquant.

Durant ma séance de yoga d'hier, j'ai ressenti le "feu" en moi pour la première fois... une sensation étrange, oppressante au début, et j'ai d'ailleurs failli quitter la posture et revenir à une respiration normale... mais je me suis souvenu de tout ce que j'ai pu lire ci et là sur le forum, donc j'ai persévéré, en tentant de me laisser porter par les sensations nouvelles... ce fut étonnant ! J'ai ressenti une énergie rayonnante me traverser le corps à partir de manipura chakra, c'était déstabilisant, j'en ai eu des vertiges...

Puis en méditation aussi, là, j'ai ressenti une énergie dans certains chakras à mesure que je m'y concentrais... pas tous, mais surtout manipura, anahata, ajna et sahasrara... mais le plus marquant a été vishuddah ! J'ai vraiment senti une énergie envahissante qui m'a piqué jusque dans les doigts, me plongeant dans une rétention presqu'incontrôlable, me figeant les mains en jnana mudra, et faisant tourbillonner mon esprit comme s'il était aspiré dans un trou noir... difficile à expliquer...

Voilà, juste pour vous dire qu'humblement j'avance, j'expérimente, je m'abandonne chaque jour un peu plus, me donnant l'envie d'aller plus avant à chaque séance...

Merci pour vos remarques... :)
Espace Ayurvédique Shanti
Rue de la Citadelle 124
B-7500 Tournai - Hainaut (Belgique)


http://www.facebook.com/espaceshanti
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar Denis » 16 Déc 2010, 17:16

Bienvenu au monde de l'énergie...
Ce qui compte c'est l'état après la pratique, il doit rester quelque chose de calme et apaisé, si cela n'est pas le cas, à toi de continuer ou de ralentir... :wink:


Bonne pratique
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar tongra » 16 Déc 2010, 18:10

Bonsoir à tous,

J'avoue que je suis circonspect, car me trouver dans l'espace débutant (je m'y trouve d'ailleurs bien à ma place) et lire de telles descriptions d'expérience me laisse quelque peu perplexe.

Est-ce qu'il est courant, dans les approches de yoga que vous pratiquez, que de telles turbulences "energétiques" se manifestent et surtout de manière si impromptue ?
Avatar de l’utilisateur
dimitrilapenna
Messages : 33
Enregistré le : 05 Nov 2010, 22:10
Localisation : Basècles (Beloeil) - Hainaut - Belgique

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar dimitrilapenna » 16 Déc 2010, 23:49

tongra, je comprends ton désarroi...

J'ai posté dans la section débutant, parce que je trouve que là est ma place, en lisant les messages des "habitués" du forum... ils sont beaucoup beaucoup beaucoup plus loin sur le chemin...

Ma pratique a bientôt un an, à raison d'au moins une fois par semaine sur toute cette période, mais bien plus à certaines périodes (une à deux fois par jour)... et les "turbulences énergétiques" ( :lol: ) commencent seulement à apparaître... Bien sûr, avant ça, faire du yoga me faisait du bien... mais ça prend une autre tournure, tout doucement, et il m'est difficile d'en dire plus pour l'instant que ce que j'ai déjà écrit, puisque je n'en suis qu'aux prémisses...

vivement la suite ! :D

Depuis combien de temps pratiques-tu ? Et en quoi consiste ta pratique ?
Espace Ayurvédique Shanti
Rue de la Citadelle 124
B-7500 Tournai - Hainaut (Belgique)


http://www.facebook.com/espaceshanti
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar sami » 17 Déc 2010, 05:30

Superbe énergie dimitrilapenna :wink:

tongra :: Est-ce qu'il est courant, dans les approches de yoga que vous pratiquez, que de telles turbulences "energétiques" se manifestent et surtout de manière si impromptue ?
Je ne sais pas si c'est pour tous mais au regard d'une pratique sincère, continue, avec persévérance, en utilisant bien les techniques le mieux possible - il faut essayer de ne pas trop dévier, ou essayer de changer quoi que ce soit - il faut pratiquer humblement jusqu'à arriver à la technique - car si je n'y arrive pas, ce n'est pas la faute de la technique mais bien la mienne - et au vue du résultat, c'est scientifiquement OUI :lol:

Avec tout ce que l'on lit sur le forum, c'est vrai que cela peut étonner, éblouir certains, faire peur mais c'est le cas dans tout les domaines. Si je veux me surpasser, il va falloir prendre des risques, car la beauté est la maitresse cachée du danger - l'un ne va pas sans l'autre. Mais on peut très bien rester dans la laideur, le brouillard, les nuages, les marécages... l'endroit le plus dangereux sur notre planète est le désert !

L'Amour aussi peut rendre fous - quelqu'un qui aime à la folie ferait vraiment n'importe quoi pour son être aimée - même s'il lui demande de se tuer, cela se voit souvent. Malheureusement, il existe aussi des femmes qui se font battre et que par ce soit disant amour, elle reste encore avec ce démon.

Alors la sagesse est là pour contenir cette énergie de feu, qui consume tout, qui rend aveugles, mais bien orientée, d'une étincelle, elle s'enflamme vers le haut, la lumière apparait, l'amour et la sagesse s'unissent pour faire naître leur enfant de vérité.

C'est pour ça qu'il faut aller pratiquer avec un professeur, qui sait ce qu'il fait, qu'il sait de quoi il parle, qui est aussi dans la voie du chercheur - pas une personne qui reste assis sur son "fauteuil" - donne les instructions à ses "enfants" pour nettoyer la "maison" et pendant ce temps, il se boit un cocktail au rhum, les lunettes de soleil alors qu'il n'y a pas de lumière - quel enfoiré celui-là :lol: :lol: :lol:

On commence le travail, non pas que quand on pousse la machine toujours plus loin, toujours plus haut en intensité, mais aussi et seulement, quand on commence le travail sur soi-même :wink:

OM TAT SAT
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar Denis » 17 Déc 2010, 14:12

C'est pour ça qu'il faut aller pratiquer avec un professeur, qui sait ce qu'il fait, qu'il sait de quoi il parle, qui est aussi dans la voie du chercheur - pas une personne qui reste assis sur son "fauteuil" - donne les instructions à ses "enfants" pour nettoyer la "maison" et pendant ce temps, il se boit un cocktail au rhum, les lunettes de soleil alors qu'il n'y a pas de lumière - quel enfoiré celui-là
Tu le connais toi aussi !!! :lol: :lol: :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar sami » 17 Déc 2010, 15:05

Ouaip, j'en connais plusieurs même :marteau:

Mais je vais quand même rectifier ce que j'ai dit plus haut :p

Plutôt que de suivre un "charlatan yogi", il vaut mieux pratiquer seul - le Ciel ensuite, lorsqu'Il verra les efforts, le travail, la sueur s'évaporer au-delà de notre aura, lorsqu'Il verra la lumière illuminer le Ciel telle une étoile dans le Ciel, de la-haut, Il verra cette petite étoile briller toute seule dans toute cette obscurité et Il se demandera "Mais qui ça peut bien être ?"- et celui qui est seul et qui cherche un guide, Il lui enverra de l'aide, des anges, un Maître :coeur:

OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar Denis » 17 Déc 2010, 18:54

C'est un peu rose comme idée ça, non ... :wink:

Sinon, je conseille quand même de suivre un prof, autant que faire se peut...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 Nov 2010, 18:08

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar tongra » 17 Déc 2010, 19:22

Bonsoir

Dimitrilapenna : Non, non point de désarroi mais seulement de la surprise.

Pour ce qui est de la durée de ce qu'on peut appeler des (une) pratiques, dans mon cas cela fait tant partie intégrante de la façon de vivre sa vie, que je ne saurais dire quand ça a vraiment commencé. Je dirais même que cette notion ne fait plus vraiment sens à mes yeux.

Quant à quoi, c'est clairement le bouddhisme tibétain par lequel j'ai débuté. Puis cela c'est prolongé vers les perspectives plus "non duelles" de cette tradition. Et maintenant, naturellement, pour moi se font des ponts avec d’autres présentations comme l'Advaita et le Shivaïsme non-duel du Cachemire.
Je suis un peu ici, car durant mon parcours j’ai un peu touché au Hata yoga, mais il y a fort longtemps ; puis j’ai retrouvé le yoga dans l’approche tibétaine et, dernièrement, un livre sur le yoga du Cachemire m’est arrivé dans les mains. J’y ai trouvé une mine d’inspiration, une immense source, dont la direction exprimée et implicite me fait penser qu’il doit y avoir un fort lien avec les voies directes du bouddhisme.

Voilà, voilà un peu le pourquoi !
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Votre état en fin de méditation...

Messagepar sami » 17 Déc 2010, 20:19

Denis a écrit : C'est un peu rose comme idée ça, non ...

Seulement en apparence mais immensément important, essentiel dans le chemin. Si ce chemin n'est pas construit par la foi, il en sera détruit seulement par soi-même :wink:

Sinon, je conseille quand même de suivre un prof, autant que faire se peut...
:rotfl:
Attention aux dérapages :muscu: :sorry:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com

Retourner vers « Pratiques (espace débutants) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités