Du chemin lumineux de chacun ...

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 06 Fév 2006, 22:15

La discussion sur les koshas et le samkhya me donne l'idée de lancer une discussion sur le Yoga et le chemin lumineux qu'il propose.

Voici l'idée : En pratiquant, avez vous perçu quelque chose de particulier qui vous amène vers un "équilibre" particulier et prometteur.

Si oui, pouvez-vous décrire ce chemin, cette étape et peut-être l'étape suivante ?

Que cela soit une offrande pour tous !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 Nov 2005, 10:04

Messagepar Dhruva » 07 Fév 2006, 12:51

J'ai compris que rien n'est jamais acquis, que tout est très difficile, très difficile de faire simple...
C'est le coeur plein d'espoir que j'ai empreinté cette voie, plein d'espoir pour l'humanité, plein d'espoir pour l'homme et ce qu'il peut accomplir.

Aujourd'hui, j'ai la conviction que l'homme porte en lui une puissance illimité, qu'il porte en lui tout le plus beau de l'univers.

Que la beauté de la vue d'une galaxie naissante, est pareille à la beauté de l'homme lorsqu'il crée ou donne naissance.

J'ai la conviction que tout est possible, que la vie est une lumière sublime et que lorsqu'une fleure s'épanouie, c'est un homme qui s'éveil.

Que le yoga redonne à l'homme son humanité, qu'il peut le rendre humain, car l'humain est un être magnifique, l'humain, le véritable...

J'ai compris aussi, que rien n'est facile, rien n'est acquis et que nous sommes là pour nous dépasser.

Que lorsque tout semble vide, tout est plein; que lorsqu'on vois l'ombre, il y as la lumière; que lorsqu'un être meurt, un autre né; que rien n'est jamais figé; que rien n'est perdu, car rien ne peux se perdre et que même dans la souffrance la plus atroce se trouve un germe de splendeur.

Aussi qu'au bout de monde, pris dans la ronde des mantras, un homme fais tourner un moulin à prière, que de l'autre coté, dans la transe, danse un chaman, qu'un être sur terre prie Jésus avec grandeur, un autre prie Krishna le coeur plein de dévotion, un autre prie Allah avec ferveur, un autre marche et observe une fleure, un autre aide un malade, un autre meurt, un autre créer, un autre détruit, un autre mange, l'autre jeune, un homme entre a cet instant en contacte avec les êtres de la lumière et pleur de joie, un autre sent l'amour pour dieu déborder de son coeur et crie qu'il l'aime sans jamais étancher sa soif d'aimer, un autre espère, un autre crois, un autre pense, un autre marche, un autre tombe, un homme écrit un message sur un forum de yoga, d'autres vont le lire, puis s'en retourner vivre, méditer, expérimenter, le coeur léger, libre et unis dans universel.

C'est cela, Tat Tvam Asi, que nous soyons l'un ou l'autre, le mendiant ou le riche, le médecin ou le malade, l'homme ou la femme et bien notre essence est éternelle et universelle, sublime et sans limite.

Voila tout ce qui fait la splendeur de la vie et voila pourquoi je vous aime vous et les autres, car vous êtes tous le reflet de la beauté du divin...

Que la paix enivre votre coeur et que la sagesse comble votre esprit.

Paix.
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 07 Fév 2006, 13:14

Merci Dhruva pour cette touchante vision du monde.

Que la paix soit aussi dans ton coeur.

En fait, ma question est orienté vers la pratique et les instants troublants de notre pratique.

Quand tu pratiques (quand vous pratiquez :wink: ) y a t-il un moment praticulier, qui a tendance à revenir sans que vraiment tu puisses le générer à chaque fois, une sorte d'alchimie magique qui t'emporte vers un lieu qui devient "personnel" au fur et à mesur des pratiques ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 Nov 2005, 10:04

Messagepar Dhruva » 07 Fév 2006, 13:30

J'avais mal compris, je m'en excuse.
Ma reponse etais plus dans le ressentis que dans la technique.
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 09 Fév 2006, 22:53

Je prends une posture, genre Bujangasana (le cobra) et je laisse le temps passer avec comme concentration la visualisation du trajet du souffle dans Susumna.

Sur chaque souffle l'énergie monte, le souffle devient de plus en plus long.

De plus en plus long, de plus en plus long, de plus en plus long...

Il devient totalement silencieux, c'est à peine si quelqu'un peux voir que je respire.

L'énergie qui se manifeste est très forte et comble mon mental qui se tait !

L'énergie est si forte que le corps entre dans une immobilité totale.

L'énergie est si forte que le souffle cesse complètement pendant bien longtemps.

Le regard, vers le haut, est totalement fixe, ce n'est plus "regarder" mais voir un décor qui n'a plus de sens, plus d'importance, plus de relief...

Tout est pris dans une sorte de béton, dans lequel le corps ne peut plus bouger, où la posture disparait...

Je reviens de la posture, en posture assise l'énergie est très forte, et la posture est encore là.

Monde intérieur et extérieur ont déjà fusionnés depuis longtemps...

L'immobilité dans la posture assise est totale, le souffle lui même n'existe plus.

Alors les choses vont plus loin...

L'énergie monte de centre en centre et c'est comme un plaisir étrange qui se manifeste un bonheur sans limite m'envahie, qui m'emporte vers la lumière dans laquelle tout se fond.

Je suis resté observateur immobile jusqu'au moment de la fusion.

Des minutes et des minutes passent, la qualité sattvique mue vers tamas et la respiration revient.

Le corps n'a gardé aucune trace de la pratique, si ce n'est une légèreté extraordinaire, il est prêt pour une nouvelle posture, une nouvelle tentative unique, totale et complète…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 Nov 2005, 10:04

Messagepar Dhruva » 10 Fév 2006, 08:35

Vraiment tres interessent, je connaissais pas cet aspect ci du hatha-yoga. :) N'hesite pas à partager d'autres experiences.
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Yog

Messagepar Yog » 19 Oct 2006, 20:31

J'avais sauté ce topic à l'époque et là j'y reviens et j'ai pris le temps de tout lire. C'est très intéressant ton expérience Denis.

Sans arriver à une telle intensité, je commence à m'éveiller aux sensations intérieures. En prenant certaines postures, je parviens doucement à ressentir en moi les mouvements de l'énergie, sous forme de chaleur. D'ailleurs par moment j'ai les mains qui chauffent même beaucoup.
Le fait de s'arrêter entre les postures, d'être dans un état de calme et d'intériorité, permet d'observer ce qui se passe au niveau des énergies.
Mon prof m'en parlait encore ce matin, sur le fait de ressentir pendant les postures les mouvements intérieurs.
On entre là dans une autre "dimension" du yoga à explorer.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 19 Oct 2006, 22:21

Bonsoir Yog,

Le "chemin lumineux" est long mais plus ta pratique sera forte et belle et plus tu auras cette possibilité de découvrir que le monde intérieur est parfois encore plus beau que le monde extérieur...

Chaleurs, vides, espaces infinis, sons, vibrations, couleurs, lumières et plus encore nous attendent dans ce chemin.

La perception doit s'éguiser, comme une lame d'un couteau. Quand tout cela se met en place il faut commencer à cacher cette réalité qui n'est pas concevable pour celui qui n'y est jamais entré.

En parler est toujours très délicat, mais je crois que si nous voulons nous pouvons en parler simplement...

Merci pour ce témoignage Yog, j'espere que d'autres te suivront...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
isa
Messages : 177
Enregistré le : 03 Sep 2006, 09:43
Localisation : ocean indien

Messagepar isa » 21 Oct 2006, 15:46

............
Avatar de l’utilisateur
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 Nov 2006, 22:05
Contact :

Messagepar sissi135 » 10 Avr 2007, 14:27

la premiere fois ou j'ai ressenti cela denis c'etait avec la posture de la pince , le prof nous avait laisse dans cette posture et s'etait leve (on l'avait appelle ) on etait restees tres longtemps ( plus longtemps que d'habitude , ) et plus le temps passait et plus je ressentais une incroyable sensation dans cette posture que generalement je n'appreciais pas beaucoup , mon soufle et mon mental entraient en symbiose rien n'avait autant d'importance que le moment present , cette sensation je la retrouve mais pas aussi parfaitement avec la posture du cobra , je te comprend donc denis et merci pour ton don de traduire les moindres sensations , tu vois ,je ne pensais pas qu'on pouvait reussir a decrire cela :)
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 07 Jan 2010, 22:19

VIJNANA-BHAIRAVA-TANTRA a écrit : 1. expiration, en haut ; inspiration, en bas sur la suprême énergie composée de de ces deux pôle, on doit s'exercer une poussé ascendante. Chaque souffle tant maintenu en son lieu d'origine, la plénitude s'établit.

Denis, tu me donnes la clé pour exercer la poussé ascendante.

Respirer d'une manière imperceptible!

J'avais déja expérimenté cela et trouvé que la puissance obtenue était incomprable et fabuleuse. Mais comme à l'époque je fumais...

J'ai le centre(coeur) et le souffle(imperceptible) maintenant. Je vais pouvoir m'abreuver à l'ambroisie plus abondamment.


Denis a écrit : : "Le "chemin lumineux" est long mais plus ta pratique sera forte et belle et plus tu auras cette possibilité de découvrir que le monde intérieur est parfois encore plus beau que le monde extérieur..."

C'est vrai que c'est bien de pouvoir oublier notre corps grossier juste en regardant en haut.
Mais je sens que cela va être encore mieux. :D

Personnellement je veux intégrer cette facon de respirer à ma vie de tous les jours, sans nécessairement être dans une posture.

Cependant, j'ai senti comme un goût de tabac froid quand l'air s'est infiltré et quand elle est sorti, J'ai des envies de vomir en ce moment(et oui ce corps grossier guérit au moment ou je réalise qu'il n'est pas mon corps).

Donc respirer de cette manière tout au long de la journée n'est pas encore à ma porté.
je vais m'y employer. Cela me donne un but.

Denis a écrit : "Quand tu pratiques (quand vous pratiquez ) y a t-il un moment praticulier, qui a tendance à revenir sans que vraiment tu puisses le générer à chaque fois, une sorte d'alchimie magique qui t'emporte vers un lieu qui devient "personnel" au fur et à mesur des pratiques ?"

L'amour que l' homme et la femme ont l' un pour l' autre. Ce que je perçois subtilement en regardant en haut(parfois c'est une "danse"entre moi et la déesse), se matèrialise dans la vie, mais le sens m'échappe complètement et je me souviens que je ne dois pas m'attacher a cela non plus.

Et là je pulse différament.

Denis a écrit : La perception doit s'éguiser, comme une lame d'un couteau. Quand tout cela se met en place il faut commencer à cacher cette réalité qui n'est pas concevable pour celui qui n'y est jamais entré.

J'ai des conversations incroyables avec mes nouveaux amis collègues. Je sens bien que dieu est très proche d'eux. L'un est musulman, l'autre est tout à la fois, mais à un penchant pour l'hindouisme et le coran( je lui est proposé de rejoindre le forum :) ), mais tous les deux souffrent.

Alors je leurs répète à ma façon,de temps en temps, l'enseignment du bouddha.

J'ai parlé à ma soeur par un texto qui disait :" Nous sommes sur la voie de l'éveil; c'est le renoncement à toutes formes de possessions et de désirs. pour que la déesse puisse nous libérer de la souffrance" je sens qu'elle a compris que je ne suis et ne serai plus le même.
Mais comment lui faire comprendre les merveilleuses vérités que cette vérité a engendré.

Tu dis : "en lui cachant", je vais suivre ton conseil.

Autre exemple :
j'avais les mains croisés et écoutait mes collègues parler, puis il y a une femme qui me dit d'un coup "tu Médites" je réponds du tac au tac "c'est l'illmunation( c'étais le mudra que je faisai sans y penser) Elle me réponds "C'est mal vu dans la société de dire que l'on est illuminé.

Cela ma decontenancé, j'ai pris cela comme un reproche(du genre je rends aveugle les autres par l'éblouissement de la lumière). Mais tout de suit après j'ai pensé :
cette réalité qui n'est pas concevable pour celui qui n'y est jamais entré
Pourtant c'est tout à fait le genre de choses que je pourrait dire à mes amis collègues : "je suis illuminé" car je sens bien qu'eux aussi ne sont plus très loin de l'être.




Je viens d'éditer...

Finalement je me demande si je ne dois pas abandonner aussi le souffle de mon vivant.

Et le faire de temps en temps, dans une posture. :wink: :D
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 16 Jan 2010, 23:02

Lorkan a écrit : J'ai parlé à ma soeur par un texto qui disait :" Nous sommes sur la voie de l'éveil; c'est le renoncement à toutes formes de possessions et de désirs. pour que la déesse puisse nous libérer de la souffrance" je sens qu'elle a compris que je ne suis et ne serai plus le même.
Mais comment lui faire comprendre les merveilleuses vérités que cette vérité a engendré.

Tu dis : "en lui cachant", je vais suivre ton conseil.

Autre exemple :
j'avais les mains croisés et écoutait mes collègues parler, puis il y a une femme qui me dit d'un coup "tu Médites" je réponds du tac au tac "c'est l'illmunation( c'étais le mudra que je faisai sans y penser) Elle me réponds "C'est mal vu dans la société de dire que l'on est illuminé.

Cela ma decontenancé, j'ai pris cela comme un reproche(du genre je rends aveugle les autres par l'éblouissement de la lumière). Mais tout de suit après j'ai pensé :


Elle a malheureusement raison…
En premier peux-tu affirmer que cela est l’illumination ?
Un pratiquant, même avancé, ne dira jamais une telle chose car simplement elle reste égotique.
C’est finalement toi, qui affirme cela, rien n’est inscrit sur ton visage et cette affirmation gène la possibilité à d’autres de venir vers toi.
Plus tu vas progresser plus il faudra taire tes états car en plus rien ne dit que tu seras toujours dans un état de paix. Parfois la pratique met dans des états où on est mal, alors si tu recroises la femme elle ricanera de voir « illuminé » relativement éteint…

Lorkan a écrit : Pourtant c'est tout à fait le genre de choses que je pourrait dire à mes amis collègues : "je suis illuminé" car je sens bien qu'eux aussi ne sont plus très loin de l'être.

Huuummmm …
Attention a ne pas aller un peu trop vite, généralement on rate un virage et on se fait mal…
Tu sais au début de ma pratique j’ai perdu des amis sur une simple phrase ou pensée de ce style.
Après plus de 27 ans de pratique je peux simplement témoigner d’une chose, c’est que pour moi le chemin sera encore long et que je ne sais pas grand-chose sur moi alors sur les autres ???

De la même manière au début j’ai tenté d’amener des gens à venir se sentir mieux et être mieux dans leur vie, arrêter les merdes de stupéfiants et autres tranquillisants, mais personne n’est jamais venu et ceux que je suis arrivé à faire venir en les tirant presque par les cheveux ne sont jamais restés et parfois même cela a mis un terme à notre amitié.

Alors le mieux est de témoigner par sa gentillesse et la simplicité. Finalement en faisant un joli sourire à cette femme tu aurais laissé plané toutes les possibilités et elle serait peut-être venue plus vers toi pour en savoir plus, mais ta réponse assez prétentieuse à fait l’inverse, elle t’a fuie…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
yogalambda
Messages : 467
Enregistré le : 02 Jan 2010, 22:20
Localisation : LYON

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar yogalambda » 17 Jan 2010, 10:57

Bonjour à tous,

Votre discussion tombe bien, j'avais envie de poster sur une personne qui aurait vécu l'"éveil" et dont la vision déstabilise tous nos credos et petits cadres mentaux. La ou ça rejoint votre discussion, et l'avis de Denis, c'est que suite à une prise de position après l'éveil, dans sa jeunesse, il n'a pas plu à l'"inteligencia parisienne", car ça remettait en cause leur petits mondes et toutes leurs convictions.

Cet homme c'est feu Stephen Jourdain
http://exdisciplesleblog.unblog.fr/2009 ... -jourdain/

Une petite vidéo témoignage.
Il y a un site officiel mais je n'ai pas trop regardé.

C'est terrible on est tous complètement endormi.... :schock:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 17 Jan 2010, 11:15

Oui, Stephen Jourdain, j'adore !
Tu trouveras pas mal de posts sur lui dans le forum...
Personnellement pour avoir lu quelqu'uns de es livres et écouter ses vidéos je pense que nous avions un homme vriampent athipique et qui avait certainement atteind quelque chose de beau. J'aime toute sa description de son éveil dans cette vidéo http://www.youtube.com/watch?v=AIAmM32BUy0

Je pense, je suis, Dieu est !

J'aurai aimé le rencontrer mais...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 17 Jan 2010, 11:37

Oui bien d'accord avec toi !
La "réalité" ou la "vérité au sens absolu" de la vie est bien supérieure à toute vision religieuse.
La chose est bien simple à comprendre, tout cela était bien avant toute les religions du monde, de ce fait aucun Dieu n'appartient à aucun homme, puisque l'homme est sa créature, nous appartenons à lui, nous ne pouvons donc pas revendiquer qu'il nous appartient. :wink:

Mais Stéphane Jourdain n'a pas vécu "l'éveil", il a vécu un "certain type d'éveil".

Nous en avions déjà parlé, je crois personnellement qu'il a un éveil plus ou moins profond, c'est à dire qui dure ou pas, mais c'est un état et un état reste un état il ne peut être multiple... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
yogalambda
Messages : 467
Enregistré le : 02 Jan 2010, 22:20
Localisation : LYON

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar yogalambda » 17 Jan 2010, 11:54

Bonjour gentille ! (fallait pas choisir ce pseudo!! :rire: )

Comme chaque expérience semble différente, on peut imaginer que ça puisse arriver lors d'une conversion. Mais le message de Stephen Jourdain est corrosif, envers toutes les formes de carcans intellectuels et tous les idoles quels qu'ils soient...

Je pense que le monde aura toujours des religions et des traditions, pour guider les gens vers cet état, mais que tous, comme chacun des mots, chaque lettre de l'alphabet, chaque tentative d'approche est déjà un détournement, une approximation pour décrire Cela.

Moi ce que j'aime dans ce Personnage, c'est sa fraicheur, cette rébellion qui pulvérise tous les clichés. Aussi il y a quelque chose qui me parle beaucoup, c'est la continuité qui existe entre l'âme de l'enfant et celle de l'adulte qu'il est, et qui pour la plupart des gens cette flamme s'éteint... C'est terrible mais c'est vrai, pour moi la vie n'a plus la même saveur maintenant que quand j'avais 10 ans et que je passais mon temps libre dans la foret, à faire des cabanes, capturer des insectes, voler des jonquilles et les vendre au porte à porte en faisant croire que c'était pour un bonne cause ( :o )

La réalité semble si proche et en même temps à des années lumières.
Je retiens des points essentiels:
- la vigilance (méditation constante en sorte)
- la prudence
- l'intuition et rejet net de ce qu'il ne sent pas au fond de lui (personnes, discours, maitre spirituel, etc.)
- La joie, la consécration de la vie de l'homme, aussi modeste qu'il soit. Chaque seconde est un trésor, chaque détail un spectacle fabuleux
- La force, j'allais dire une certaine forme d'honneur. Enfin disons la fougue impertinente de la jeunesse, qui prétend braver même Dieu. Le tiède n'a aucune chance


Je ne pense pas faire hors sujet même si j'imagine d'autre discussions ont abordé le Personnage. Je pense, je suis, Dieu Est... :P

On peut quand même noter que les traditions disent tout de même la même chose. Le risque serait de s'embourber dans une ornière bien tranquillement et de laisser passer sa vie mollement, sans panache.
J'aime beaucoup aussi le formidable espoir dont il témoigne:chaque humain aussi perdu dans sa bêtise peut en une fraction de seconde recouvrir la mémoire sa vraie nature profonde...
Même si Stephen Jourdain a vécu un éveil subitement, il a quand même le mérite d'avoir témoigné d'une volonté à toute épreuve. Il y a longtemps que j'aurais cédé au sireines de Morphée au lieu de résister comme il l'a fait. Il avait la passion, le feu
Avatar de l’utilisateur
yogalambda
Messages : 467
Enregistré le : 02 Jan 2010, 22:20
Localisation : LYON

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar yogalambda » 17 Jan 2010, 12:37

Si si j'espère bien!!
Il y un truc que je devrai travailler c'est la confiance. Confiance en nous même profondément.
L'éducation doit avoir tendance à nous déformer et ou nous orienter vers tel ou tel profil: peut être orgueilleux et suffisant, peut être timide et effacé...
En tout cas je pense qu'il faut s'accrocher à la joie comme "état". Déjà car le présent est plus agréable, et qu'on a plus d'énergie. Je ne sais pas si notre vraie nature est "heureuse" tel qu'on l'entend, mais essayer de se rapproprier notre joie primordiale de l'enfance semble être une clé.
En tout cas c'est pas en étant dépressif qu'on arrivera à quelque chose sensiblement...

Le droit à la joie! On pourrait être tenté de jeter aux oubliettes notre joie devant l'horreur du monde et l'incompréhension que cela génère dans l'esprit (guerre, stupidité apparente de la vie, etc.) Mais c'est une sorte de capitulation et un abandon passif d'un trésor. Trésor qu'on semble impuissant à trouver tout au long de notre vie.


Après je pense que si certains êtres rares atteignent un état total ou partiel d'éveil, libéré des carcans des traditions, il ne faut pas porter attention à la horde de charlatan qui se pressent dans la faille:

http://www.youtube.com/watch?v=oNRnnMC- ... re=related

On sent l'improvisation éhonté à plein nez



Sinon je savais pas pour l'!!
SOUFI
Messages : 67
Enregistré le : 24 Oct 2006, 22:43

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar SOUFI » 17 Jan 2010, 18:35

la pratique du yoga est inherente a chaque etre humain il est insere dans notre ADN , il y'a le yoga en tant que pratique et le yoga en tant que stade donc que l'on doit atteindre . pour moi qui ai pratique sans maitre j'ai des difficultes a m'installer quelques fois confortablement dans certaines postures , mais alors que je persistais sur la pratique pranique de anuloma viloma pranayama je senti une vibration d'abord locale au niveau du muladhara chakra qui s'etendit rapidement sur tout le corps , qui vibrait maintenant intensement et les plantes de mes pieds et mes mains chauffaient intensement et soudain je vis un paysage et un temple en face de moi et soudain un bruit sifllant se fit entendre et cela venait de partout comme si l'univers entier etait impregne de ce bruit un grand calme m'envahit et je me dedoubla dans la piece
il n'y a qu'un chemin mais plusieurs façon de l'aborder
Avatar de l’utilisateur
yogalambda
Messages : 467
Enregistré le : 02 Jan 2010, 22:20
Localisation : LYON

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar yogalambda » 18 Jan 2010, 08:42

Bonjour à tous

Denis a écrit :Oui bien d'accord avec toi !
La "réalité" ou la "vérité au sens absolu" de la vie est bien supérieure à toute vision religieuse.
La chose est bien simple à comprendre, tout cela était bien avant toute les religions du monde, de ce fait aucun Dieu n'appartient à aucun homme, puisque l'homme est sa créature, nous appartenons à lui, nous ne pouvons donc pas revendiquer qu'il nous appartient.


On est tous d'accord alors :wink:

, J'ai l'impression que tout semble contradictoire dans le message spirituel, ce qui donne lieu à des polémiques. Faut il pour autant baisser les bras et donner raison au rationnalisme pur? (je parle pas pour toi, mais plus pour moi, comment je réagis) Apparement la raison et la logique volent en éclat devant la réalité de notre vraie nature...
Avatar de l’utilisateur
yogalambda
Messages : 467
Enregistré le : 02 Jan 2010, 22:20
Localisation : LYON

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar yogalambda » 18 Jan 2010, 08:46

SOUFI a écrit :la pratique du yoga est inherente a chaque etre humain il est insere dans notre ADN , il y'a le yoga en tant que pratique et le yoga en tant que stade donc que l'on doit atteindre . pour moi qui ai pratique sans maitre j'ai des difficultes a m'installer quelques fois confortablement dans certaines postures , mais alors que je persistais sur la pratique pranique de anuloma viloma pranayama je senti une vibration d'abord locale au niveau du muladhara chakra qui s'etendit rapidement sur tout le corps , qui vibrait maintenant intensement et les plantes de mes pieds et mes mains chauffaient intensement et soudain je vis un paysage et un temple en face de moi et soudain un bruit sifllant se fit entendre et cela venait de partout comme si l'univers entier etait impregne de ce bruit un grand calme m'envahit et je me dedoubla dans la piece


A première lecture, ma raison me pousse à te qualifier d'étrange illuminé. Pourtant ça parait normal de rencontrer ce genre d'expérience dans la recherche spirituelle. Entre nous ça a du te "booster" pour continuer le chemin non??? tu ne dois plus avoir le moindre doute sur la véracité du mystère de l'âme?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 18 Jan 2010, 09:40

A chaque fois que je vis une étrange expérience, après le retour je m'aperçois que cela ne change rien en moi...
C'est un peu comme si on avait vu un beau film, on en revient exalté pendant un moment, mais...
Finalement tout cela est aussi mis en place par le cerveau, il reste encore un observateur, une observation et un objet, nous sommes loin de l'abyme noir sans fond...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
SOUFI
Messages : 67
Enregistré le : 24 Oct 2006, 22:43

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar SOUFI » 21 Jan 2010, 13:13

effectivement denis

cela n'a rien a voir avec l'eveil j'en ai eu pas mal des experiences aprés ça .... mais c'est quelque chose de naturelle je veux dire qu'il est naturel que lorsqu'on court que l'on transpire alors est ce que cela témoigne d'une évolution spirituelle je pense pas . si nous sommes tous la c'est parce que pour la majeur partie nous n'avons pas encore su maitriser la leçon donc on se RE-incarne je l'écris comme ça pour bien montrer le préfixe RE donc le véritable travail c'est de purifier le karma et non de l'absoudre car c'est totalement impossible car karma est le moteur de la manifestation c'est la musique et le tambour sur lequel nataraja danse ... le véritable travail est de percer les noeuds et non de voler dans les airs ou de se téléporter ..... et c'est vraiment dommage que le yoga en occident soit essentiellement axé sur cela on parle de chakra , de leur couleur , de kundalini des siddhis , de lumiére , ma foie :shock: de tant de chose qui n'ont rien a voir avec le yoga et ce qui me frappe encore plus c'est l'engouement des occidentaux pour le tantrisme qui est tout le contraire du yoga alors la tout le contraire .
il n'y a qu'un chemin mais plusieurs façon de l'aborder
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 21 Jan 2010, 18:38

Je suis bien d'acord avec toi dans l'ensemble...

ce qui me frappe encore plus c'est l'engouement des occidentaux pour le tantrisme qui est tout le contraire du yoga alors la tout le contraire .
Il faudrait aussi que tu définisses ce que tu penses être ce tantrisme. Il est évident que la partie de jambe en l'air entre aperçue apr notre monde n'a rien a voir avec le tantrisme. Par contre, le vrai trantrisme est lié au Yoga. Le hatha Yoga et la plus part des textes sur le Yoga sont souvent tantriques...
Même le Samkhya est tantrique ce qui est bien un paradoxe puisque il est dualiste et non moniste pourtant le dernier karika expose bien la chose... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 15 Fév 2010, 23:17

Denis
Alors pratique quelque chose, il existe de très belles voies dans notre monde, travail régulièrement et laisse les années passer lentement. Un jour tu te retournera et tu auras 5, 10, 15 ou 20 ans de pratique, tu connaitras de belles choses et tu auras vécu aussi plein de belles choses, car le temps est un allié si on sait planter une graine et y faire attention pendant des années pour qu’elle devienne un bel arbre….


Bonjour.

Suite au post sur le Guru intérieur,
je me suis concentré entre mes deux sourcils.
En visualisant et en intégrant le fait que le centre entouré de deux pétales(nadi) est la pupille de Shiva.
De cette façon Shiva pouvait observer...

Puis, Suite à une lecture de la DeviUpanishad,
j'ai intégrer que l'être suprême est une femme et qu'elle prédomine sur Brahman (C'était délicieux de m'incliner devant Le Féminin)

J'ai voulu incarner la déesse en visualisant sa couronne sur ma tête ainsi que ces autres ornements.
J'ai été ravi de la puissance de leurs lumière.
Une nuit, C'était comme si j'étais vraiment l'être suprême! Ma tête c'est incliné et j'ai senti des pulsations extrêmement puissantes jaillir de la couronne.
Mais Les jours qui ont suivis j'étais comme assommé de fatigue(le mental exténué); un matin je me suis réveillé fatigué comme jamais!!!

Au passage, comprenant que le mental est le sixième sens qui me permet toutes ses visualisations, je l'ai entretenu avec pranamaya.

Supposant que cette fatigue est peut-être un "signe" me révélant que je ne suis pas tout à fait sur la bonne voie...
Mais toujours désireux de m'imprégner toujours plus d'Elle,
j'ai regardé attentivement "les Déesses de la Galerie Céleste".
Et j'ai vu ce croissant de lune avec un rond juste au dessus qui est posé sur un piédestal.
Oh Surprise!!! Il est représenté entre les deux sourcils de Kali :).

Donc, je reviens à ce qui m'a emmené jusque là, c'est à dire le concentration entre mes deux sourcils, mais cette fois ci ce n'est pas "l'oeil de shiva" que je visualise mais ce mystérieux symbole Avec le récitation intérieur de OM HRIM. Et cela me semble plus "naturel" :lol:

C'est alors que je comprends que ce symbole est le Bindu du Symbole OM. Heureux de ma découverte j'oublie Hrim pour que ne demeure que le OM et retourne lire d'autres upanishads pour avoir une confirmation de mes intuitions.
Je "tombe" sur celle ci :


1. Le sage qui a étudié les Écritures
Et médité dessus maintes et maintes fois,
Lorsqu'il saisit la connaissance intime de Brahman,
Doit les abandonner comme une torche qui s'est consumée.

2. Il monte sur le char qu'est la syllabe Om,
Avec Vishnu comme cocher,
Et part en quête du séjour céleste de Brahman (Brahmaloka),
Afin d'y rendre hommage à Rudra en personne.

3. Mais le char (du Om) n'est utile
Que tant qu'il roule sur la voie;
Arrivé à la fin de la voie praticable,
Il faut abandonner le char et poursuivre à pied.*

* La métaphore du char du Om et de la voie praticable est tout à fait similaire à celle du radeau et de la traversée vers l'autre rive, dans les enseignements bouddhistes : on abandonne le radeau si l'on veut poursuivre le voyage dans l'inconnu de la nouvelle contrée, celle de la réalisation accomplie.

4. Abandonnant les lettres (Matra), les symboles (Linga) et les versets (Pada),
Conservant uniquement la nasalisation silencieuse du M,
On parvient au séjour subtil,
Où règnent silence et invisibilité.

5. Les cinq sens et leurs objets,
Ainsi que le mental, si versatile,
Ne sont que des rênes tenus par l'Atman;
Qui connait ceci, pratique la rétraction des sens.

6. Rétraction des sens (Pratyahara), contemplation (Dhyana),
Contrôle du souffle (Pranayama), concentration (Dharana),
Réflexion claire (Tarka) (1), absorption méditative (Samadhi),
Voilà les six membres du Yoga (2).

Amrita nada upanishad



Nadir
Et penses-y : " Ce qui se fait de grand se fait dans le silence "


Denis,
Arroser le Bindu (la graine) avec la lumière de Bramaloka.
Arroser Bramaloka avec le Bindu.
Juste être cette source intarissable.

Tel est ma voie. Tel est mon offrande.
Om
Avatar de l’utilisateur
Banyan
Messages : 264
Enregistré le : 30 Jan 2010, 14:36
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Banyan » 16 Fév 2010, 05:40

Bonjour,

Waouuu c'est difficile d'exprimer les expériences vécus à l'intérieur de soi.

Moi la meilleurs que j'ai eut dans ma très courte pratique du Yoga était très difficile a d'écrire et je ne penses pas que l'on pourra s'en faire une vraie idée surtout que je ne sais comment la d'écrire.

C'était pendant et après la Pince Tantrique. La Pince Tantrique demarre en mode Dynamique sur le rythme d'un bhastrika....Et on y fait entre chaque cycle des rétention a Vide tête sur les rotules ou a pleins dans une sorte de Maha Mudra. Après avoir fait quelques cycles de dynamique ont ce "pose" en pince Statique avec le jalandha bandha maintenu , la langue retourner et le Mula bandha tenue très fort...Puis la ont restes en statique aussi longtemps que l'on souhaites...

Ce jour la j'ai tenue la posture en tout est pour tout 25 minutes face dynamique comprises et quand j'en suis ressortie...J'avais comme des micro spasme dans la boite crânienne ... Je sais pas comment expliquer mais ce son des micro spasme très agréable car subtile et relaxant, qui son chauffant et qui apporte a tout notre corps une légèreté extrêmes.

Les Habitués des Bhastrika ou du souffle Kapalabathi peuvent certainement ce baser un peu sur les face en rétention pour s'imager un peu mon vécu car en général pendant les rétentions ont vie un peu la même sensation...

La vraie différence dans ce vécu c'est que 24 heures après j'avais toujours en moi ces vibration dans le crane, ces petites vibration qui semble en plus du restes exprimer tout a l'heure comme "oxygéné" la machine.

Le lendemain j'ai un peu "foirer ma séance" de yoga d'ailleurs car j'avais l'impression que ca me faisait trop d'energie d'un coup moi qui débuter juste le hatha.

Ni dans les longues années bouddhistes a méditer ni dans le restes d'ailleurs je n'avais vécu cela auparavant...

Puis voilà au bout de 24 h, ou peut être une 30 aines d'heures cela c'est estomper (hélas :) ) et est revenu a la normal .
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 16 Fév 2010, 09:15

Lorkan, la déesse est manifestée par la conscience, l'être n'est donc pas féminin...
On parle de Shiva et Shakti et Jésus dit : " Je n'ai pas de mère" et parlait de son père...

La concentration sur les sourcils est une bonne chose, elle permet de travailler sur Ajna, et l'ouverture de ce centre apporte la vision intérieure, qui d'ailleurs ne voit pas comme on pourrait voir à l'extérieur...
Mais cela n'est qu'un point de passage, tant qu'il y a un observateur qui voit, les 3 aspects de la vie manifestée sont là. Observateur, objet observé et observation. L’expérience est donc immanente à la vie, quelque part juste mentale et c’est bien lui que le Yoga tente de dépasser…
Alors comme toujours, dans ces expériences bien agréable, il ne faut surtout pas en « jouir », mais rester neutre, et laisser l’énergie continuer son chemin vers là où elle souhaite nous emporter. Les étapes d’après sont souvent bien moins psychédéliques, elles deviennent même assez désagréables et elles font assez peur…
Mais la porte semble se rapprocher et là il semble qu’il y ait 2 types de chemin, la lumière ou
les états de noir profond, insondables, abyssaux… :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 17 Fév 2010, 19:33

Alors comme toujours, dans ces expériences bien agréable, il ne faut surtout pas en « jouir »,


Grâce à toi Denis,
Aujourd'hui j'ai cesser de voir la pulsation comme jouissif ou agréable.
A peine étais-je rentré dans cette neutralité que des effets se sont fait ressentir...
J'ai cessé de ressentir, pour observer le silence final de la dilatation.

Le "seconde" pulsation a recommencé là où le silence de la première pulsation c'était "arrêté"(à l' infinie). Et ainsi de suite.

Puis tout c'est éclairci :

j'ai pensé : "je chevauche le Cygne" Je suis l'absolu, il est moi...

Les étapes d’après sont souvent bien moins psychédéliques, elles deviennent même assez désagréables et elles font assez peur…


Avec le recul ce qui me fait peur c'est que j'ai vécu cela au volant de ma voiture sur l'autoroute!
Et que je suis comme craintif de reproduire cela dans une longue méditation transcendentale.
J'avoue j'ai peur de me laissé absorbé dans le vide :). Parceque je sens que cela pourrait m'emmener loin, loin, très loin.

Il va falloir que je me lance la vie est courte ;).

Tu me fais prendre en ce moment même, qu'à chaque que j'ai vécu des expèriences interressantes c'était quend je n'attendais rien de particulier.

Il y'a 10 ans je pratiquais la méditation transcendentale(Celle ou l'on descends une echelle mentalement). Quand les effets arrivent si tu penses ne serai qu'un dixième de seconde "CA y'est j'y suis" Et bien il faut recommencer.
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 17 Fév 2010, 19:43

Avec le recul ce qui me fait peur c'est que j'ai vécu cela au volant de ma voiture sur l'autoroute!
Et que je suis comme craintif de reproduire cela dans une longue méditation transcendentale.

Oui, voila la vraie démarche du guerrier, car il te faut avoir dans ces instants un réel courage hors norme, celui du combattant, mais du combattant qui se bat conte lui même, contre ses peurs, ses doutes et ses angoisses dans ces instants hors du temps, de l'espace et où il semble que notre vie vacille entre connu et inconnu effrayant...

Merci à toi pour ces beaux témoignages, attention aussi au fait que tu ne me prennes pour ce que je ne suis pas, je ne suis pas un maître, juste quelqu'un qui chemine depuis quelques années, je peux t'aider mais rien ne remplacera un vrai prof que tu rencontreras et suivras physiquement... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 17 Fév 2010, 23:19

Om est l'arc; l'âme est la flèche; et Brahman est la cible. Il ne peut être atteint que par un viseur infaillible. Pour cela, on doit devenir un avec Lui, la cible, tout en devenant la flèche.


Upanishad des "Crânes rasés"
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 04 Aoû 2010, 21:36

Cela fait seulement trois jours que je pratique la triple émission et whaou!!!
Je me comporte comme Shiva, l'absolu sans forme qui s'offre
A l'énergie libre et puissante que représente la Déesse, la kundalini.

C'est comme si que je sentais les prémices d'un orgasme spirituel immense.
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 04 Aoû 2010, 21:41

Cela fait seulement trois jours que je pratique la triple émission et whaou!!!
Je me comporte comme Shiva, l'absolu sans forme qui s'offre
A l'énergie libre et puissante que représente la Déesse.

C'est comme si que je sentais les prémices d'un orgasme spirituel immense.

Je me demande comment j'ai pu passer à coté de cette merveille pendant toutes ces années de recherche. :)
Il faut exercer une poussée ascentionnelle sur la suprême Énergie formée de deux points (Visarga), que sont le souffle expiré en haut et le souffle inspiré en bas. La situation de plénitude provient de ce qu’ils sont portés ou maintenus, sur leur double lieu d’origine.

25/ Si l’on s’exerce sans interruption sur le couple des espaces vides interne et externe des souffles inspirés et expirés, ainsi O Bhairavi : la merveilleuse Forme de Bhairavi et de Bhairava se révèlera.


De tout mon être je me dévoue à cette pratique.
:coeur: :coeur: :coeur:
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 04 Aoû 2010, 22:16

Huummm...

C'est l'une des plus grandes techniques du tantrisme, et elle n'est pas expliquée complétement dans le texte du Vijnana Bhairava Tantra...
Elle doit être "transmise" pour qu'elle apporte de belles choses, mais continu quand même, c'est une belle technique !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 04 Aoû 2010, 22:48

:lol:
Tu m'étonnes que je vais continuer :D

Quant à la transmission...C'est ça la grâce divine. :)

C'est grâce à vous tous.
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 04 Aoû 2010, 23:00

Où as tu placé les deux visarga, dans quelle condition fais tu cette technique ?

Tu peux aussi lire ce post viewtopic.php?t=112 :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 04 Aoû 2010, 23:08

Le visarga externe dans le subtil, le néant, le sans forme, le mmmmm du AUM de sa pulsation.

L'autre visarga d'abord dans l'Ajna, puis on constatant qu'une partie du souffle s'échappait par le nez...Déplacement en lâlata.

Mais en réalité, il est là ou le premier visarga se maintient.

La même origine!
La même double origine. :D
...merci pour le lien.

C'est vrai dvâdasânta à 12 largeurs de doigt du nez.( en ce moment même je le sens plus haut, au niveau de lâlata)
Au début, je luttais pour savoir où placer le premier visarga. Mais cela c'est mis en place tout seul. Mais c'est vrai...

C'est vrai aussi pour le canal médian qui devient le bindu pendant le sommeil spirituel. La colonne vertébrale également...
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 05 Aoû 2010, 10:36

L'un est dans le coeur et l'autre dans l'axe des narines à 12 doigts. Ils ont finalement sur un même plan physique, celui du coeur quand on est assis.
L'un interne et l'autre externe.
Puis il y a 3 invocations possible pour que tout cela se mette à fonctionner. 3 invocations en fonction du chemin que tu as pris.
Il y a un mantra qui va avec et une attention particulière dans le souffle.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 05 Aoû 2010, 21:12

C'est comme une corde qui faut monter par le Mmmmm.
Visarga m'aide a ne pas lâcher prise.

Les 3 invocations : inspiration, expiration, pause .
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 24 Aoû 2010, 17:18

Denis
La discussion sur les koshas et le samkhya me donne l'idée de lancer une discussion sur le Yoga et le chemin lumineux qu'il propose.

Voici l'idée : En pratiquant, avez vous perçu quelque chose de particulier qui vous amène vers un "équilibre" particulier et prometteur.

Si oui, pouvez-vous décrire ce chemin, cette étape et peut-être l'étape suivante ?

Que cela soit une offrande pour tous !


Je perçois qu'en incurvant pingala et ida pour qu'il prenne la forme d'un calice en Ajna chakra il forme le bindu. Le croissant de lune orné d'un soleil...
le Nectar coule spontanément et sans interruption.

A partir de là, je peux redéployer les ailes du cygne(ida, pingala) à l'intèrieur même du Bindu( Que represente Ardha matra )

A l'image de mon avatar, le cygne glisse dans un océan de félicité en prenant grâce à ses ailes la forme qu'il souhaite.


Ce calice me fait penser à une fleur de lotus qui se déploie ou/et au saint graal ! :)

:coeur:
Om
Dr_Driller
Messages : 11
Enregistré le : 23 Aoû 2010, 17:18

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Dr_Driller » 24 Aoû 2010, 17:54

puisque l'homme est sa créature, nous appartenons à lui, nous ne pouvons donc pas revendiquer qu'il nous appartient.

Dieu nous appartient autant que nous lui appartenons, nous SOMMES dieu, nous avons crée ce monde, tu es l'infini.

Finalement tout cela est aussi mis en place par le cerveau, il reste encore un observateur, une observation et un objet, nous sommes loin de l'abyme noir sans fond...

tout est tjs dans notre cerveaux, mais toute ta spiritualité et tes expériences sont dans ton cerveaux gauche, dans la vie normale on utilise presque que le droit, quand tu fais de la méditation tu éteins le droit et alors tu rentres ds le monde spirituelle, celui de ton cerveau gauche, plus tu arrives à faire abstraction de ton cerveau droit, à lui enlever le contrôle, plus ton expérience sera puissante.

de même les drogues dissociatives te font voir le monde divin car elle coupe les connexions de contrôle du cerveau droit sur le gauche.

intéressant aussi cette femme qui a eu le cerveau droit bloqué pdt un coma et qui raconte de conférence en conférence que pdt toutes la durée de son coma elle était tout simplement dieu, son cerveau droit était complètement arrêté (médicalement attesté), pdt tout son coma elle est donc resté au plus haut état de conscience, le céleste, notre état de dieu, que nous portons tous en nous.

les expériences de mort imminente que vivent certains patient qui disent avoir vu l'autre monde en se réveillant sont elles aussi induite par un arrêt accidentel du cerveau droit, ou l'utilisation d'anesthésique dissociatif.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 24 Aoû 2010, 21:27

Ah bon ! C'est pour ça quand je me marre ma tête part sur la gauche.
Et quand je suis ivre j'ai tendance à tomber sur la gauche. :D
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 25 Aoû 2010, 08:06

Il serait dommage de ne voir la spiritualité qu'a travers la moitié du cerveau...
Que devient alors la conscience après la mort ?
Les EMI montrent une chose bien précise, le cerveau n'est plus là, totalement plat et tout se passe à ce moment.
Enfin, qui est là avant, la conscience ou le cerveau...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dr_Driller
Messages : 11
Enregistré le : 23 Aoû 2010, 17:18

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Dr_Driller » 25 Aoû 2010, 10:43

plutôt que d'opposer le cerveau à la conscience, je vois le cerveau gauche comme une antenne connecté au monde inconscient.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 25 Aoû 2010, 11:34

Un jour, j'ai reçu lindication que le main droite donne tandis que la gauche reçois.
Est que tu approuves ?
Om
Dr_Driller
Messages : 11
Enregistré le : 23 Aoû 2010, 17:18

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Dr_Driller » 25 Aoû 2010, 11:37

mmmmm... j'en sais trop rien, en tout cas il fut un temps ou ma main droite m'a bcp donné !!!! ;)
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 25 Aoû 2010, 11:59

:lol: Moi elle continue :lol:
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 25 Aoû 2010, 19:18

Dr_Driller a écrit :plutôt que d'opposer le cerveau à la conscience, je vois le cerveau gauche comme une antenne connecté au monde inconscient.
Huuummm...
Pour moi la conscience est omniprésente, elle est le tout, alors un monde inconscient n'existe pas...
Le cerveau (en entier) est un émetteur récepteur, il réfléchi aussi bien la lumière de l'être qu'il perçoit la lumière terrestre avec l'aide des sens…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Odile » 02 Nov 2010, 07:30

:?: :sceptique:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Odile » 02 Nov 2010, 07:31

ricco30300 a écrit :http://www.coco.fr/chat/#
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 24 Nov 2010, 21:57

Sami
et on entre au fur et à mesure dans nos propres ténèbres, notre être entier

En gardant mon attention dans Ajna, j'ai réalisé par l'absorption que j'étais ces ténèbres. Comme dit Stephen Jourdain : Je suis un trou noir... Et puis, j'ai vu l'âme lumineuse dont parle si bien la Svetasvatara Upanishad , un point lumineux indestructible même pour le plus puissant des trous noir.
Ce point blanc pouvait s'étendre, se rétracter, prendre la forme de n'importe quel objet et me faire sentir son action.
J'ai voulu garder une constante, une concentration sur ce point entre les sourcils.

Hélas, faces aux ténèbres de ma vie, et mon incapacité en me fondre dans cette lumière. Je suis rentré dans une vilaine colère. J'ai lu le Bardho thodol mis en ligne par Michel.C. J'ai réessayer avec l'énergie du désespoir de prendre refuge dans cette Claire lumière. Mais rien à faire toutes ma volonté ne pouvait rien devant les trois Gunas qui se jouaient de moi.

Alors, j'ai pensé que ce n'est pas parceque cette lumière est inssaisissable qu'elle n'est pas là.
Je me suis dit qu'elle appartenait à une Conscience supèrieur qui n'avait jamais cessé de veiller sur moi. Quelque que soit ma réalisation dans cette lumière, elle ne serait jamais qu'une infime partie du Corps universelle.

Suite à notre discussion sur la vrai méditation (merci Odile, merci Jhon ). J'ai lâcher prise et laisser la liberté de mon être s'exprimer. C'est alors que cette lumière a commencé à se manifesté spontanément. Sat-Chit-Ananda(merci Denis)

Aujourd'hui, j'ai renoncer à comprendre l'essence des choses et par cette vigilance(Merci Kinaram) ; La grâce viens m'ébranler spontanément et sans effort. Souvent, les fluctations du mental se résorbe en brahmarandhra.

Je me sens doté d'une énergie infinis...Qu'importe, je ne me sens plus limité par mes actes car je m'en nourris ; je me voile pour mieux me révèler...

Pourtant, j'émet le souhait de continuer à faire preuves d'audaces pour que ces flots infinis se déversent abondamment dans l'univers...
Que la Conscience nourrisse cette Grande Dame en nous.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar sami » 25 Nov 2010, 16:21

Bonjour,
Lorkan ::
J'ai voulu garder une constante, une concentration sur ce point entre les sourcils.
Hélas, faces aux ténèbres de ma vie, et mon incapacité en me fondre dans cette lumière. Je suis rentré dans une vilaine colère. J'ai lu le Bardho thodol mis en ligne par Michel.C. J'ai réessayer avec l'énergie du désespoir de prendre refuge dans cette Claire lumière. Mais rien à faire toutes ma volonté ne pouvait rien devant les trois Gunas qui se jouaient de moi.

"Rien de nouveau n'est obtenu, pas plus que n'est rendu lumineux ce qui ne
l'était pas ; est seulement bannie la conception erronée qui considère ce qui
est lumineux comme non lumineux."
Abhinavagupta, Ishvarapratyabhijnavimarshini


Recherche plus dans l'attitude face à ce vide et tu verras les voiles se dissoudre/disparaitre devant toi - si on veut atteindre la véritable liberté, alors, on ne peut l'imposer à soi puisqu'elle est le Soi.
On pense beaucoup que la méditation est une simple technique à employer - alors quelle est notre véritable nature.

Lorkan ::
Alors, j'ai pensé que ce n'est pas parceque cette lumière est inssaisissable qu'elle n'est pas là.
Je me suis dit qu'elle appartenait à une Conscience supèrieur qui n'avait jamais cessé de veiller sur moi. Quelque que soit ma réalisation dans cette lumière, elle ne serait jamais qu'une infime partie du Corps universelle.
Suite à notre discussion sur la vrai méditation (merci Odile, merci Jhon ). J'ai lâcher prise et laisser la liberté de mon être s'exprimer. C'est alors que cette lumière a commencé à se manifesté spontanément. Sat-Chit-Ananda(merci Denis)

Il n'y a rien à faire, mais la construction se réalise subtilement lorsque l'on cesse, lorsque tout s'interrompe - on atteint un état hors du mental - et dans cet état de réalisation de non-mental, on utilise cet état comme objet de contemplation car cette plénitude qui vient nous envahir est d'une lumière éblouissante - et c'est cet état qui va falloir se détacher pour aller encore plus haut dans l'Esprit, la Conscience.

Que la méditation soit !
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 25 Nov 2010, 17:08

"La forme est vide, le vide est forme." Mahaprajnaparamita-Hridaya_Sutra

L'égo meurt et disparait dans l'illumination profonde c'est pourquoi le Zen dit : " tu dois mourir sur le coussin." La conséquence de cet anéantissement, de cette grande mort, est la grande vie, une vie de paix et de liberté.

Que la méditation soit !
Om
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 14 Sep 2013, 04:35

Je m'assoie en tailleur.

Je place mulabandha, puis doucement, je visualise et ressens la respiration qui monte du périnée jusqu'au centre de mon crâne, puis qui bifurque jusqu'entre les sourcils ; une douce et courte rétention plus tard, et me voici reparti dans l'autre sens. Très vite, la respiration ralentit, je place une respiration yogique pour gonfler le bas ventre à l'inspire, le périnée frémit au passage du souffle, celui-ci devient de plus en plus ténu et raréfié.

Parfois, il semblerait au bout de quelques instants qu'il n'y ait plus de respiration, juste une sensation née de la concentration sur le trajet du souffle, sensation qui embrase le périnée, le bas ventre, le coeur puis le crâne. Parfois encore, c'est comme si mon intérieur soudain se dilatait, et le souffle devient espace de plus en plus vaste au-dedans de moi.

Puis je commence à répéter le mantra, qui m'est devenu si familier après ces mois de pratique, et je bascule très vite dans un bien-être doux et suave. Pourtant je me garde bien de céder à cette sensation, trop passive, et je reste vigilant ; curieux équilibre entre le lâcher-prise et l'abandon total à ce qui advient, et la vigilance active du témoin qui plonge de strate en strate.

Des fois c'est pendant la journée, j'expire et je reste en rétention, calme, serein, sans forcer, le regard droit devant moi mais tout en embrassant l'ensemble de mon champ de vision, un peu vague. Je me sens expiré dans ce qui m'entoure, tout devient vibrant, comme en 3D enfin, une profondeur insoupçonnée, mon corps vibre d'un bien-être qui embrase chaque cellule, c'est doux et irrésistible à la fois, et cette profondeur qui n'en finit pas de s'approfondir...
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 15 Sep 2013, 15:33

Des fois c'est pendant la journée, j'expire et je reste en rétention, calme, serein, sans forcer, le regard droit devant moi mais tout en embrassant l'ensemble de mon champ de vision, un peu vague. Je me sens expiré dans ce qui m'entoure, tout devient vibrant, comme en 3D enfin, une profondeur insoupçonnée, mon corps vibre d'un bien-être qui embrase chaque cellule, c'est doux et irrésistible à la fois, et cette profondeur qui n'en finit pas de s'approfondir...
Un bel arrêt du monde et un bel état de Kevala !
Voila de bien belles choses que tu peux faire évoluer avec une intention à la base, celle par exemple de trouver une grande profondeur dans la lumière... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 16 Sep 2013, 00:53

Denis a écrit :
Des fois c'est pendant la journée, j'expire et je reste en rétention, calme, serein, sans forcer, le regard droit devant moi mais tout en embrassant l'ensemble de mon champ de vision, un peu vague. Je me sens expiré dans ce qui m'entoure, tout devient vibrant, comme en 3D enfin, une profondeur insoupçonnée, mon corps vibre d'un bien-être qui embrase chaque cellule, c'est doux et irrésistible à la fois, et cette profondeur qui n'en finit pas de s'approfondir...
Un bel arrêt du monde et un bel état de Kevala !
Voila de bien belles choses que tu peux faire évoluer avec une intention à la base, celle par exemple de trouver une grande profondeur dans la lumière... :wink:


Au sujet de l'intention, d'un point de vue purement technique, tu la places où ? Juste avant de te lancer genre samyama : je lance l'intention et je la laisse partir dans le silence ? Tout au long tel un mantra ? De manière générale au quotidien pour qu'elle infuse tout ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 16 Sep 2013, 01:48

Oui, elle doit devenir ton odeur... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 16 Sep 2013, 02:23

Je vois.

J'ai ouï dire que la bhakti peut être mise à l'oeuvre en redirigeant la moindre de ses émotions vers l'intention. Par exemple si je me sens en colère, alors je redirige cette colère vers ce qu'il y a de plus grand et d'absolu, en la transmutant en une colère de ne pas encore avoir atteint son but.

Cela permet(trait) de rerouter cette énergie ---considérable !--- pour nourrir l'intention.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 16 Sep 2013, 09:50

La réponse à nos questions se trouvent souvent dans des textes et les connaitre est une grande aide :
Yoga Tattva Upanishad a écrit :69. Et maintenant le sixième degré savoir: la fixation de pensée, ou attention concentrée sur un objet unique.
70. Quelle que sera la vision que verront ses yeux, l’adepte devra la reconnaître comme étant son âme, quel que sera le son qu’entendront ses oreilles, l’adepte devra le reconnaître comme étant son âme,
71. quel que sera le parfum que sentiront ses narines, l’adepte devra le reconnaître comme étant son âme, quel que sera le goût que percevra sa langue, l’adepte devra le reconnaître comme étant son âme;
72. quel que sera le contact qu’éprouvera sa peau, l’adepte devra le reconnaître comme étant son âme : ainsi fixera t’il sur son âme l’attention de ses facultés sensorielles;
73. Un tel effort sera fait chaque jour durant trois heures, avec application et sans paresse; alors l’adepte verra naître à coup sûr des pouvoirs merveilleux dans sa pensée:
74. il entendra de loin, verra de loin, se rendra au loin instantanément ; il acquerra la perfection du langage et pourra prendre n’importe quelle forme, aussi bien que de se rendre invisible, s’il le désire; à l’aide de boue et d’urine il pourra transformer en or le cuivre ou n’importe quel métal;
75. il pourra même, en s’appliquant avec persévérance à la pratique de fixation de la pensée obtenir le pouvoir merveilleux de voyager dans l’espace cosmique;
76. cependant, l’adepte dont l’intelligence est ordonnée à la réalisation complète du Yoga considérera ces pouvoirs exceptionnels comme des obstacles sur le chemin conduisant à la Réalisation:
:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 16 Sep 2013, 11:02

D'après ce texte, si je comprends, toute perception doit être comme un rappel de son intention au chercheur vigilant. Il doit faire feu de tout bois !

Il est temps que je lise et relise les classiques.

Sinon ce soir lors de ma méditation, alors qu'ida et pingala tambourinait entre mes sourcils et que je sentais comme un noeud impossible à percer, la pression était forte et je tournais et retournais autour de ce point qui me résistait, quand soudain une cigale s'est mise à chanter frénétiquement, et la fréquence de son chant m'a aidé à percer et inonder ce noeud d'une vague de douceur, difficile à décrire, mais à chaque respiration tout devenait plus doux, plus suave. Je me suis dit que pendant un court instant, cette cigale fût mon allié.

Bon ok je trippe un peu :lol: mais c'était vraiment troublant et excellent à la fois, ce timing.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 16 Sep 2013, 16:21

Ha quand l'extérieur vient au secours du dedans c'est juste magique de voir que tout est en relation et s'harmonise... :wink:
Et le chant des cigales c'est très très fort !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar ValerieB » 16 Sep 2013, 20:28

Merci pour cet échange! :)
MuadDib
Messages : 1946
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar MuadDib » 17 Sep 2013, 14:55

aaa
ॐ नमो नारायण
Cyril
Messages : 104
Enregistré le : 17 Juil 2013, 22:59

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Cyril » 21 Sep 2013, 20:24

A mon tour de passer à confesse.
En ce moment, je centre toute ma pratique et mon attention sur le bas du corps. Que ce soit au niveau physique où psychologique, c'est vers le bas que je suis le plus coincé.
Il y a du mieux. Non seulement je me "sens" plus audacieux, mais ça se traduit dans les actes. Ma patronne a un gros labrador blanc qui me grognait et me gueulait dessus depuis deux ans, comme à pas mal de monde (en remuant la queue, bizarre le clebs) . Il y a une semaine, je suis entré dans la cour où il était, il m'a foncé dessus en aboyant. J'ai pas reculé, je l'ai engueulé un bon coup, il est retourné se coucher... et une minute après je revenais avec un bout de bois pour jouer avec. Maintenant quand il me voit c'est "copaiiin, jouer!" et je commence même à y prendre goût.
Je crois qu'avec l'audace vont se libérer les formes "basses" de l'intelligence: l'astuce, la ruse, l'agilité. Tout ça demande de l'audace.

J'ai beaucoup d'images mentales pendant mes méditations. Huit fois sur dix, je vois des serpents. J'adore les serpents pour un tas de raisons. Ils viennent d'un coup, quand ça leur chante, avec une précision de film documentaire. Hier et aujourd'hui j'ai aussi vu des vers, des larves, le genre de bestiole qui vit sous terre. En image mentale, ils ne paraissent jamais hostiles, ni même répugnants. Plutôt des pédagogues acharnés. Ils ont l'air de m'inviter, plutôt de m'exhorter à descendre avec eux, à découvrir, à apprendre.
"Vous risquez pas dans le paranormal avant de connaître le normal"
Mémé Ciredutemps
Avatar de l’utilisateur
Fleur de lotus
Messages : 7
Enregistré le : 23 Sep 2013, 13:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Fleur de lotus » 24 Sep 2013, 12:05

pour ce qui me concerne,
il n'est pas rare de voir dans mon esprit des images du passé (enfance, adolescence etc...) est-il possible qu'en faisant des asanas, des pranayama, cela puisse déclencher des choses du passé (ce n'est pas forcément des souvenirs traumatisants ou extrahordinaires ).

Voilà pour ma petite expérience et je ressens aussi de la chaleur.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 25 Sep 2013, 00:27

C'est possible...
Personnellement je n'ai pas eu ce genre d'image, j'ai la sensation que le pranayama réintègre nos vies et nos existences et que beaucoup de "traces" se fondent alors dans le vide... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1946
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar MuadDib » 26 Sep 2013, 16:27

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Fleur de lotus
Messages : 7
Enregistré le : 23 Sep 2013, 13:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Fleur de lotus » 27 Sep 2013, 15:37

Muadib, c'est exactement ce que je me dis après avoir revécus des choses du passé et c'est la preuve que le yoga travail dans tous les plans de l'être. :) vraiment d'accord avec toi !
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 30 Sep 2013, 04:39

Il m'est arrivé une seule fois de revivre une scène du passé durant une méditation (concentration sur un mantra pour être exact). C'est une expérience qui a été intense et vraiment troublante.

Voici ce que j'en avais écrit à l'époque :

Durant une méditation récente, je suis resté bloqué sur une scène de mon enfance accompagnée d’une émotion très forte, j’ai eu beaucoup de mal à m’en détacher. Je l’ai revécu avec beaucoup d’intensité.

Le plus dingue, c’est que je ne me rappelle absolument plus de quoi il s’agissait. J’ai beau me creuser la tête, je sens que c’est là tout proche, mais rien ne veut venir. Il m’a semblé que c’était comme une sorte de récapitulation, et j’y étais engagé corps et âme.

Cela m’arrive d’avoir des flashs de mon passé pendant les méditations, mais d’une part ce n’est pas non plus très régulier, et d’autre part l’intensité de cette fois-ci était complètement nouvelle.

Je n’ai pas passé un bon moment sur le coup tant l’émotion était forte et je n’avais pas le pouvoir de l’ignorer ou de m’en détacher.

Intéressant…

Je serais bien en peine de dire si l’énergie bloquée a été vidée par l’évènement revécue a été libérée. Ce dont je me souviens bien par contre, c’est d’avoir été vraiment surpris sur le moment que cette scène suscite en moi une telle émotion.

Aucun moyen de me souvenir de ce dont il s’agit, par contre je me souviens très bien de mon ahurissement d’avoir à affronter une telle charge émotionnelle reliée à ce souvenir, sans pouvoir y couper. Je me souviens avoir pensé que je n’aurais jamais pu imaginer que ce souvenir en particulier portait en lui une telle intensité.

J’imagine que de l’avoir revécu en conscience et avec le recul nécessaire pour l’assimiler a dû en grande partie évacuer cette énergie bloquée, mais à vrai dire qu’est-ce que j’en sais ? Cela m’arrive de temps à autre pendant la méditation mais là c’était vraiment d’une intensité sans précédents.

Je ne m’y accroche pas trop, c’est juste le signe que des choses se passent et je m’en remets à ma seule pratique quotidienne sans essayer de trop analyser le show qui se déroule pendant ces moments de pratique.



Plus récemment encore, par une belle journée de ce début d'été calédonien, alors que la petite famille faisait la sieste, je me suis assis sur mon coussin, j'ai pris mon mala, et j'ai commencé à répéter mentalement le mantra Om Namah Shivaya.

Je ne sais pas si c'est dû à cette pratique, mais j'ai dû faire 4 ou 5 tours de mala à tout casser, et plusieurs fois je me suis retrouvé comme suspendu, à l'arrêt entre 2 perles. Je ne me souvenais pas m'être arrêté, je ne m'étais pas endormi non plus, c'est plutôt comme si je n'avais plus été là pendant un moment, et à mon retour j'étais toujours incroyablement surpris d'être en arrêt avec le mala suspendu entre les doigts, sans m'être même rendu compte que j'étais parti.

Alors je m'étonne, parce que 4 ou 5 malas ne font que quelques centaines de répétitions du mantra, ce qui me paraît bien peu. Je n'arrive pas à me décider si c'est le mantra qui m'a emporté, ou bien si je me suis juste assoupi :oops:

A refaire pour confirmer, en tous cas l'expérience était étrange et l'état dans lequel je "revenais" était vraiment curieux, comme si on m'avait volé du "temps de présence". Je ne saurais pas mieux le décrire.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 30 Sep 2013, 10:58

Ces temps d'arrêt entre deux graines du mala sont une très belle expérience, personnellement je vis cela assez rapidement, parfois dès le 3ème mala...
Le temps s'arrête, le mental cesse, le souffle avec et l'état qui apparait est l'état de ParamaShiva, au-delà de Shiva, cet état doit être éclairé par la conscience car il va de plus en plus profond... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 30 Sep 2013, 13:20

Comment éclaire-t-on cet état par la conscience ? S'agit-il de répéter cette pratique jusqu'à "l'apprivoiser" ? Car en ce qui me concerne, cet état était vécu dans l'inconscience, c'était comme un trou noir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 698
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar prajnaPat » 30 Sep 2013, 17:22

Bonjour, ça m'arrive aussi de perdre un peu conscience comme ça, mais j'ai plus l'impression que ça se rapproche de l'endormissement, avec un état de torpeur que je ne trouve pas très intéressant. Mais ce n'est pas le sommeil non plus, puisque je reste en lotus et que je ne perd pas conscience. Par contre, la répétition du mantra s'arrête parce que je suis comme déconnecté du mental, et puis je reprends mes esprits. Je ne vois pas ça comme un état très lumineux... Peut-être qu'en amenant beaucoup de prana dans la tête, ça peut donner des choses intéressantes ?


Pour ma part, dans la répétition du mantra, j'ai remarqué quelque chose : si je dis le om comme A-U-M assez lentement, en partant de la gorge, en montant et en finissant le M dans ajna, ça crée une attraction très puissante de l'attention sur ajna. Bon, c'est pas pour rien que om est le bija de ce centre... J'imagine que si tous les mantra commencent par om, c'est à cause de ça notamment.
Par contre, si je place mon point de concentration dans la tête, et non au niveau du front, au bout d'un moment, j'arrive à entendre le mantra beaucoup plus clairement intérieurement, comme si je l'entendais dire par quelqu'un. Cet état s'accompagne d'une plus grande clarté de l'espace intérieur, et celui-ci peut même donner l'impression de devenir plus vaste que le crâne. Je trouve cet état assez intéressant, mais ça me semble incompatible avec la concentration dans ajna, qui au contraire tend à resserrer l'espace mental en un point devant. Concentré sur ajna, c'est difficile pour moi de ne pas penser à autre chose, des pensées viennent malgré tout... Placé dans la tête, quand le mantra "entendu" devient plus clair, la concentration sur le mantra est plus facile je trouve.

Alors qu'est-ce qui est le mieux d'après vous, se concentrer dans ajna en utilisant le "lien" entre Om et ajna, ou plutôt dans la tête en entendant le mantra ?


apatride a écrit :4 ou 5 malas ne font que quelques centaines de répétitions du mantra

C'est un petit mala alors non ? Parce que traditionnellement un mala comporte 108 graines :)
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 30 Sep 2013, 18:58

apatride a écrit :Comment éclaire-t-on cet état par la conscience ? S'agit-il de répéter cette pratique jusqu'à "l'apprivoiser" ? Car en ce qui me concerne, cet état était vécu dans l'inconscience, c'était comme un trou noir.

C'est toujours une histoire d'intention...
Il faut commencer ta pratique avec l'intention d'aller vers l'être céleste que tu es et d'essayer de le sentir, donc d'activer l'apparition de la conscience.
Le mental se calme, le mantra résonne, le souffle se calme et un état de paix profond apparait, il faut l'éclairer de la conscience, c'est à dire en être conscient, rester dans une sorte d''coute bienveillante de ce qui se passe avec un peu de ferveur...
prajnaPat, dans ce que tu décris il y a là quelque chose qui t'es personnel et pas forcément la réalité pour tout le monde, alors difficile de te conseiller. Peut-être qu'a force de faire et refaire les choses vont évoluer... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Odile » 30 Sep 2013, 20:46

Denis a écrit :
apatride a écrit :Comment éclaire-t-on cet état par la conscience ? S'agit-il de répéter cette pratique jusqu'à "l'apprivoiser" ? Car en ce qui me concerne, cet état était vécu dans l'inconscience, c'était comme un trou noir.

C'est toujours une histoire d'intention...
Il faut commencer ta pratique avec l'intention d'aller vers l'être céleste que tu es et d'essayer de le sentir, donc d'activer l'apparition de la conscience.
Le mental se calme, le mantra résonne, le souffle se calme et un état de paix profond apparait, il faut l'éclairer de la conscience, c'est à dire en être conscient, rester dans une sorte d''coute bienveillante de ce qui se passe avec un peu de ferveur...
prajnaPat, dans ce que tu décris il y a là quelque chose qui t'es personnel et pas forcément la réalité pour tout le monde, alors difficile de te conseiller. Peut-être qu'a force de faire et refaire les choses vont évoluer... :wink:

En même temps, je ne sais pas si il y a vraiment un "mode d'emploi"... :mefie: Apatride, comment t'es arrivé ce "trou noir" ? est-il arrivé brutalement, en perdant conscience ? je veux dire en perdant "conscience" de tous tes sens ? Et lorsque tu es revenu, bien avant avant que ton état psychologique revienne analyser, as-tu ressenti sur un plan physique des sensations de douleurs, de lourdeur, de mal-être ? et n'as-tu pas gardé en toi une certaine "saveur" malgré ta perte de mémoire ?
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 30 Sep 2013, 22:27

Odile, je en crois pas que ce soit si profond... :wink:
Pour moi c'est le "vide intermédiaire"...
Voir les 7 vides du chemin
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 417
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar apatride » 01 Oct 2013, 00:29

Merci Denis pour tes explications. Je pense aussi qu'il faut que je sois bien présent à toutes les étapes, pour ne pas rater ce moment où je "décroche", et passer de l'autre côté.

prajnaPat a écrit :
apatride a écrit :4 ou 5 malas ne font que quelques centaines de répétitions du mantra

C'est un petit mala alors non ? Parce que traditionnellement un mala comporte 108 graines :)


C'est un mala de 108 graines, donc pour 4 ou 5 tours de mala, cela fait bien quelques centaines de mantra :lol:
(entre 432 et 540 pour être précis :wink: )

Odile a écrit :En même temps, je ne sais pas si il y a vraiment un "mode d'emploi"... :mefie: Apatride, comment t'es arrivé ce "trou noir" ? est-il arrivé brutalement, en perdant conscience ? je veux dire en perdant "conscience" de tous tes sens ? Et lorsque tu es revenu, bien avant avant que ton état psychologique revienne analyser, as-tu ressenti sur un plan physique des sensations de douleurs, de lourdeur, de mal-être ? et n'as-tu pas gardé en toi une certaine "saveur" malgré ta perte de mémoire ?


Tu as raison, quand je parle d'un "mode d'emploi", c'est plutôt de quelques pistes pour jouer avec tout cela. Je prends du plaisir à explorer !

C'est à la fois très simple et très confus. Je suis assis, je répète le mantra, il vibre dans tout mon corps mais surtout en Ajna, et soudain je reviens à moi avec le mala entre les doigts, immobile.

C'est seulement à mon retour que je constate que je suis parti un instant.

Le retour est plutôt vif et net, pas progressif du tout, c'est comme un sursaut de présence. Une sensation de torpeur se fait sentir mais elle est légère, pas de mal-être ni de douleur à constater.

La saveur du retour est difficile à dissocier de l'état d'étonnement dans lequel je suis, je pense que la stupeur a pris le pas sur la subtilité de la saveur que je pourrais ramener de cet état.

A creuser :smile:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar ValerieB » 01 Oct 2013, 08:27

merci pour vos échanges, très éclairants! :)

j'ajouterai juste que parfois dans ce fameux vide, j'y tombe en état de suspension de souffle à vide, au niveau du coeur

et quand je "reviens" - je suppose que ça ne dure pas très longtemps puisque je suis à vide - c'est comme de " naître"

le fait de reprendre de l'air n'est pas naturel, ça demande une sorte d'effort; c'est le fait d'être en suspension à vide qui est " naturel" - enfin, le temps que cela a duré.
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 698
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar prajnaPat » 01 Oct 2013, 10:44

C'est un mala de 108 graines, donc pour 4 ou 5 tours de mala, cela fait bien quelques centaines de mantra :lol:

:lol: ah je croyais que tu voulais dire "environ une centaine de mantra" lol
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13384
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Denis » 01 Oct 2013, 14:04

le fait de reprendre de l'air n'est pas naturel, ça demande une sorte d'effort; c'est le fait d'être en suspension à vide qui est " naturel" - enfin, le temps que cela a duré.
Oui !
En mettant dans ce vide mulabanda et Shambhavimudra l'énergie est poussée vers le haut à travers susumna et étrangement le souffle ne revient pas pendant longtemps très longtemts, c'est sublime... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1382
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar Olivier » 01 Oct 2013, 15:41

shana a écrit :merci pour vos échanges, très éclairants! :)

j'ajouterai juste que parfois dans ce fameux vide, j'y tombe en état de suspension de souffle à vide, au niveau du coeur

et quand je "reviens" - je suppose que ça ne dure pas très longtemps puisque je suis à vide - c'est comme de " naître"

le fait de reprendre de l'air n'est pas naturel, ça demande une sorte d'effort; c'est le fait d'être en suspension à vide qui est " naturel" - enfin, le temps que cela a duré.

Tout pareil, je me "réveille" alors que je suis en suspension à vide. Et je n'ai pas du tout envie d'inspirer à nouveau.
Par contre, ce qui me fait dire que tout ça n'est pas bien profond, c'est que ensuite la respiration s’accélère un peu car je manque d'air. Je suis bien à vide, ça vient naturellement (bien mieux qu'à plein, si on m'avait dit ça :wink: ), mulabandha se place tout seul, le ventre se creuse, mais la respiration "grossière" finit par reprendre le dessus.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3787
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Du chemin lumineux de chacun ...

Messagepar lorkan739 » 01 Oct 2013, 16:38

C'est bien le yoga qui est dans la technique... :wink:
Et l'on pourrait pratiquer tous les soirs sans en garder aucune trace !
Om

Retourner vers « Pratique du Yoga (techniques) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité